Dara HORN (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dara HORN (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 16:01

De : zeta-b (Message d'origine) Envoyé : 29/02/2008 12:44
Le Monde à venir – Dara Horn – Denoel – 5/5

Entre apesanteur et gravité

Je ne sais pas s’il faut qualifier ce livre de chef-d’œuvre, je ne me sens pas habilitée à le faire sur mon seul jugement, mais il est assurément une œuvre d’art.

Benjamin Ziskind vit une période difficile de sa vie, il a bradé son intelligence exceptionnelle au service d’une émission de télévision, en rédigeant les questions les plus ardues, à plus de mille dollars, du jeu "Américan Genius". A la trentaine, sa vie affective vient de subir un désastre, le divorce d’avec sa femme qui l’a quitté en vidant au passage leur appartement. Sa sœur jumelle, Sara, le persuade d’assister à un cocktail de rencontres pour célibataires, organisé dans le Musée d’art Hébraïque de New-York. Au détour d’une salle, Ben s’arrête sur un tableau qu’il connaît ; une étude de Chagall, longtemps accrochée au mur de la maison familiale, disparue à la mort de son père. Sur un coup de tête Benjamin se saisit du tableau d’une valeur inestimable.

Pourquoi ?

Faisant de multiples sauts dans le temps, ce roman nous mène en Russie, à Tchernobyl, à Berlin sur la trace de tous ceux qui ont compté, qui ont façonné ou influencé l’existence de deux jeunes américains de religion juive, qui portent en eux, profondément ancrées, leurs origines, la culture et la tragédie d’un peuple.

Et si j’ai donné en sous-titre à ma critique Apesanteur et gravité c’est que ces deux états sont si présents dans ce roman :

L’apesanteur, comme en filagramme, de l’œuvre référencée de Marc Chagall, dont les peintures représentaient souvent des personnages survolant la terre, celle des contes et légendes Yiddish qui parle de Dieu, des enfers et du Paradis, de l’âme des morts et des enfants à naître, celles des allégories et des rêves qui parsèment le récit de touches poétiques,légères, et mystérieuses.

Gravité, au double sens du mot, ce qui nous rattache à la terre, à nos ancêtres, à la boue, à la mort, au désespoir qui pèse sur nous, et ce qui qualifie les actes monstrueux qui ont eu lieu en tout temps en tout lieux, les pogroms, la dictature, la guerre et la haine. Mais, infiniment plus heureux, le poids de la grossesse qui rend lourde d’espoir et nous plonge avec délice dans ce monde à venir.

Merveilleux livre.


De : Clochette1509 Envoyé : 17/03/2008 22:51
Le monde à venir - Dara HornEditions De Noel

La couverture est une oeuvre datée de 1916 de Marc Chagall "Les amoureux en rose".

Présentation de l'éditeur
Benjamin Ziskind est un raté surdoué : d'une intelligence exceptionnelle, il en est réduit à rédiger des questions alambiquées pour un jeu télévisé de seconde zone. Sa femme l'a quitté, il ne se remet pas de la mort de ses parents et le succès de sa sœur jumelle, Sara, jeune femme libre et épanouie, achève de le déprimer. Quand il se retrouve entraîné de force à un cocktail de rencontres pour célibataires organisé dans un musée de New York., il pense avoir touché le fond. Or la soirée ne se déroule pas comme prévu... Pendant que ses partenaires potentielles éclusent leur champagne en gloussant, Ben tombe en arrêt devant une toile de Chagall. Ce petit tableau, il le reconnaît : il trônait, autrefois, dans l'appartement familial. Que fait-il là ? Sur un coup de tête, Ben le glisse sous sa veste et s'enfuit. Débute alors une incroyable odyssée à rebours pour retracer l'histoire de ce tableau qui est aussi celle de la famille Ziskind, commencée il y a longtemps, dans la Russie révolutionnaire, à l'orphelinat où Chagall enseignait le dessin à des gamins, et terminée, quelques dizaines d'années plus tard, dans le New Jersey...

Mon avis :
Je vous préviens tout de suite, je ne ferai pas une aussi belle critique que celle de Zeta, je ne sais pas faire

Dans un premier temps, je pense qu'il ne faut pas du tout se fier à la 4ème de couverture, qui me semble-t-il, donne l'impression que ce roman est à l'eau de rose, alors que ce n'est pas le cas.
Mais l'histoire de ce roman est également difficile à expliquer car elle mêle plusieurs personnages, plusieurs époques, plusieurs lieux qui s'entremêlent pour aboutir au monde à venir.
Benjamin Ziskind, a eu du mal à s'affirmer, ayant vécu pendant de longues années dans un corset en fer, et qui a dû très vite affronter la disparition de son père, veritable héros de la famille qui a du affronter son père pour épouser celle qu'il aimait.
Benjamin doit aujourd'hui accepter le décès de sa mère, illustratrice de romans pour enfants, et qui a mis en lumière les contes yiddish que tout le monde avait oublié.
Il y a également Sarah, la jumelle de Benjamin, qui attend un enfant, et Erica, conservatrice dans le musée où il va dérober la toile de Chagall. Ces deux femmes vont l'aider à comprendre ce qu'est le monde à venir.
Enfin tous ces destins s'entrecroisent avec celui de Marc Chagall, (le peintre avait donné une toile au père de Sarah, alors qu'il avait été recueilli dans un orphelinat en Russie), et "Der Niester", poète hébreu, ayant donné sa vie à sa fille bien-aimée et ses contes.
J'ai du mal à décrire ce que l'on peut ressentir en lisant ce roman. C'est vrai, comme le dit Zeta, je crois que c'est du domaine de l'indicible. Bien que d'une vision noire, il est malgré tout très poétique, mais également très simple.
En ce qui me concerne, j'ai été énormément touchée par la dernière partie, celle de Daniel, pas encore, avec de très belles images sur ce qu'est l'enfant à naître, son histoire dans le ventre de sa mère. Et ce qu'il devient à la naissance. Je ne veux pas trop en révéler de peur de tout gâcher, mais il y a vraiment énormément d'images qui m'ont plues.
Et comment, par la suite, ne pas aller voir les oeuvres de Chagall pour pouvoir encore un peu plus s'approprier ce roman.
En tout cas, il est sûre que c'est un livre que j'offrirais !
Ma note : 5/5 - Un coup de coeur
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum