A.M. HOMES (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 15:57

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 28/08/2008 19:02
Ce livre va vous sauver la vie - A.M.Homes
Actes/Sud 2008 p.445

Richard Novak,un quinquagénaire ,vit seul,il passe son temps à regarder une jolie nageuse dans une piscine,un peu plus bas que chez lui.Sa maison luxueuse domine Los Angelès,sa préoccupation principale est la consultation de sa richesse sur Internet,la seconde est de maintenir sa forme physique.Mais voila que des évènements désagréables font surface,un grave incident de santé et il se retrouve chez un cardiologue et voila qu'un énorme trou apparaît devant sa maison,ce trou qui s'aggrandit tous les jours,C'est à partir de ces incidents que Richard va commencer à faire attention aux autres,il va sauver une jeune femme menacée de mort,aide une femme,mère au foyer déprimée qui veut changer de vie.Et surtout il va se rapprocher de son fils adolescent qu'il n'a plus vu depuis longtemps.Il va se risquer à vivre mieux en réapprenant le goût des autres,ce qui pour lui va devenir une aventure humaine.....

Je n'ai pas tellement accrocher à ce roman pourtant bien écrit ,de belles phrases mais je n'ai pas beaucoup aimé l'histoire que parfois je trouvais un peu loufoque mais encore une fois cela ne veut tiren dire ,c'est seulement mon opinion......3,5/5
Lalyre
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Invité le Sam 24 Jan 2009 - 20:40

Invité est Marmotton

Ce livre va vous sauver la vie
A. M. HOMES
ACTES SUD, 2008, 446 pages



Résumé :

Richard Novak a presque 50 ans, sa vie est réglée minutieusement et ne laisse pas place à l'imprévu. Mais soudain, deux incidents l'obligent à reprendre contact avec le monde extérieur. Après c'est comme si un barrage avait cédé : les évènements s'enchaînent, Richard se rend compte de ce qu'il a manqué et tente de rattraper le temps perdu.

Mon avis :

Un livre drôle et plein d'optimisme. L'auteur réussit à nous faire réfléchir sur des thèmes comme le sens de la vie, le bonheur, en conservant une écriture légère et facile à lire. L'histoire elle-même est intéressante et prenante.
Un seul bémol : j'ai trouvé que les personnages manquaient parfois d'épaisseur. Peut-être est-ce dû au style « conte philosophique » du livre.

Note : 3,5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 24 Jan 2009 - 20:58

La critique de Lalyre ne m'avait pas convaincue mais la tienne oui... alors je retiens ce titre, merci Marmotton.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Dim 25 Jan 2009 - 8:08

Un roman plein d'optimisme et qui parle de bonheur de vivre, c'est pas souvent, je vais le noter dans la LAL Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 12 Avr 2009 - 2:42

Vu mon intérêt envers cette auteure j'ai fait une recherche sur le net et les critiques et commentaires par rapport à ce livre sont très élogieux.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mer 17 Mar 2010 - 10:07

Le sens de la famille d'A.M. Homes
(Actes sud, 240 pages)




A.M. Homes est le fruit d'une liaison entre une jeune femme de vingt-deux ans et un homme marié et déjà père de famille. Elle découvre ses parents biologiques en 1992 à l'âge de 31 ans.

Ce n'est pas facile de découvrir ses parents "naturels", quel attitude adoptée ? Être contente ou distante ? A.M. Homes, elle-même réagit différemment avec sa mère et son père. Elle trouve sa mère envahissante et est admirative devant son père.

Le livre est découpé en deux livres : le premier décrit sa relation avec ses parents biologiques et la seconde, ses réflexions sur sa famille. Cette recherche de soi est intéressante à suivre à travers les différentes parties même si la partie sur les recherches sur sa généalogie m'a ennuyée. Je m'y suis perdue, n'ayant pas de repères. Le procès, par contre est fort intéressant même si les questions sont assez dérangeantes.

Les parents biologiques et les autres, adoptives, se croisent et se mélangent dans ce livre quand l'auteur A.M. Homes se retrouve avec 4
parents qui comptent dans sa vie. C'est ça, le sens de la famille. Le titre original est : The Mistress's Daughter qui est beaucoup plus fort, par la position que l'auteur se donne. Dans la dernière partie, on comprend pourquoi elle a voulu écrit ce livre.

Un livre intéressant sur la famille et l'adoption.

3.5/5


Je ne savais pas mais j'avais déjà lu cette auteur avec Le torchon brule, il y a très longtemps.
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  s-lewerentz le Mer 28 Avr 2010 - 13:51

Le sens de la famille - A. M. Homes

Commentaire
Amy M. Homes a été adopté et l'a toujours su. Alors qu'elle a presque 30 ans, sa mère biologique se manifeste, puis son père grâce aux recherches de Homes. Ni débordante de joie, ni contrariée, plutôt intriguée, on comprend très vite que l'auteur est finalement contente d'avoir été élevée loin d'eux : sa mère (qui a toujours vécu seule et parfois à la limite de la légalité) se comporte comme une enfant et lui tape passablement sur les nerfs; son père vit avec sa famille et ses enfants et la rencontre comme il le ferait avec une maîtresse (à l'abri de sa femme, dans des cafés minables, etc.).

Après un début qui raconte l'arrivée de ses géniteurs dans sa vie, une partie du livre est consacré aux recherches effectuée par Homes pour découvrir d'où vient sa famille, qui sont ses ancêtres. Elle se prend vite au jeu. J'ai bien aimé cette partie même s'il est vrai qu'il est difficile de faire le lien entre tous ces noms qui se chevauchent et se recoupent. Mais je n'ai même pas vraiment tenté ;-)

La partie la plus intéressante, à mon avis, est celle de "l'interrogatoire" de son père. Pour pouvoir s'affilier à une société, l'auteur a besoin des résultats du test ADN que son père lui avait demandé de faire après leur rencontre. C'est lui qui les avait gardé mais qui refuse ensuite de les lui donner. Pourquoi ? S'ensuit toute une "bataille" juridique entre avocats et une vraie "fusillade" de questions à son père : qui est-il ? d'où vient-il ? et toutes une série de questions parfois intimes et qui ne nous laissent pas reprendre notre souffle. L'auteur nous les "jette en pleine figure" sur quelques pages et j'ai trouvé cela génial !

La dernière partie est une jolie déclaration d'amour à sa grand-mère maternelle "adoptive"; c'est très touchant.

En général, ce type de récit autobiographique n'est pas trop ma tasse de thé. Mais là, j'ai vraiment adoré le style de l'auteur. Je ne saurais pas vraiment le décrire, j'ai juste aimé ses phrases courtes, directes, parfois un peu "sauvages", franches en tout cas.

3.5/5
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Jeu 29 Avr 2010 - 8:06

Contente que tu aies apprécié S-lewerentz ! C'est pas facile d'être dans l'histoire, c'est assez décousu mais c'est intéressant de voir comment elle le vit ! Contrairement à toi, la recherche généalogique m'a moins intéressé. Mais pareil que toi, j'ai beaucoup aimé l'interrogatoire ! Même j'ai été étonnée par certaines questions...

A.M. Homes a écrit 10 livres dont 4 traduits en français (Mauvaise mère, Le torchon brule, Ce livre va vous sauver la vie et Le sens de la famille). J'espère en lire un autre prochainement.
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ce livre va vous sauver la vie - Babel - 4/5

Message  zeta le Jeu 6 Jan 2011 - 11:59

Richard Novak habite à Los Angeles, sur les collines il occupe une somptueuse maison dans laquelle il vit reclus. Ne s’occupant que de faire fructifier sa fortune, sortant peu, coupé de sa famille, ex-femme, fils, parents et frère. Et puis un soir il ressent une intense douleur qui se prolonge et le submerge. Est-ce les prémisses de sa fin ? Va-t-il mourir ainsi ? Le vide de son existence soudain lui est insupportable. Et puis il y a le trou qui grandit dans son jardin, qui creuse peu à peu un cratère géant, là aussi est-ce un glissement de terrain fatal qui risque de l’engloutir ? En quelques jours Richard Novak va enrichir son existence d’une foule de rencontres, d’aventures de péripéties toujours à la lisière du drame ou de la comédie. Notre héros va s’apercevoir qu’il n’est jamais trop tard pour briser la solitude des métropoles inhumaines, de renouer des liens, de donner de son temps, de son argent, de partager, de devenir en quelque sorte un héros ; mais un héros fragile et sujet aux doutes.

Ce roman aurait pu être un coup de cœur s’il n’y avait son style (ou son absence de style). L’écriture est sèche, mécanique, trop dépouillée, incisive.C'est dommage, car elle m’a empêchée tout d’abord de m’attacher au héros, pourtant infiniment sympathique. Il y a de l’humour, les péripéties sont crédibles et vers les deux tiers du roman, m’étant habituée aux phrases très simples à « l’emporte-pièce » (en plus les dialogues tiennent une grande place dans ce livre), j’ai complètement adhéré aux aventures du personnage principal et de ceux qui gravitent autour de lui. Et je l’ai quitté avec l’envie que tout s’arrange au mieux pour lui …. D’autant que la fin est assez surprenante et nous laisse sur une interrogation quant à son sort.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Sam 24 Mar 2012 - 19:17


Ce livre va vous sauver la vie - A.M Homes
Actes Sud - 440 pages


Présentation de l'éditeur
Homme d'affaires bientôt quinquagénaire et déjà coupé du monde, Richard Novak ne sort plus guère de sa luxueuse maison qui domine Los Angeles, se consacrant au double entretien compulsif de sa fortune sur Internet et de sa forme physique, confiée - côte ouest oblige - aux soins attentifs combinés d'une nutritionniste et d'un coach personnels. Deux incidents, concomitants et également insolites, viennent un jour le réveiller de l'hygiéniste amnésie qu'il s'est choisie pour existence. Le premier prend la forme d'une intense douleur physique défiant toute tentative de diagnostic. Le second a pour visage celui, inquiétant, qu'offre l'étrange dépression de terrain qui ne cesse de s'approfondir à quelques mètres de sa forteresse californienne... De ce jour, notre homme s'aperçoit avec stupéfaction qu'une ex-mère au foyer déprimée et une star d'Hollywood peuvent avoir mille choses à se dire, qu'un partenariat commercial peut naître entre le financier qu'il est, un vendeur de donuts immigré et un ancien beatnik icône de la contre-culture, que les amitiés ne connaissent de frontières ni ethniques ni sociales, enfin qu'aucun père ne peut décider d'oublier son fils - et inversement. Se risquer à vivre, réapprendre le goût des autres... Et si le salut résidait dans l'aventure très concrètement humaine ?

Bof! Le titre m'attirait, j'avais l'espoir d'un livre optimiste et qui remonte le moral mais au final, ça n'a pas eu l'effet escompté.
J'ai trouvé l'ambiance lourde, les personnages tristes et accablés et même s'il est vrai qu'ils tentent de s'en sortir, l'atmosphère reste pesante.
Il m'a été impossible de m'attacher aux personnages et j'ai été bien contente d'arriver à la fin. Je n'ai pas cru à cet égoïste qui devient un bon samaritain, à ces situations tellement rocambolesques que j'ai du relire certains passages pour être sur que j'avais bien compris.
Peut-être que ce n'était pas le bon moment pour moi de le lire ...

2.5/5

_________________
Lecture en cours : Les filles de Caleb tome I : Emilie d'Arlette Cousture

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2280
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Sam 13 Avr 2013 - 13:58



Ce roman a déjà été plusieurs fois résumé donc je ne vais pas le raconter à nouveau. Visiblement les critiques des rats sont mitigées mais mon avis est plutôt tranché: je l'ai dévoré! Contrairement à ce que peut faire penser le titre, il ne s'agit pas ici d'un roman gai, qui sent bon la joie de vivre, au contraire les personnages ont tous à leur manière raté leur vie mais, à l'instar de Richard Novack, le personnage principal, tous réalisent leurs erreurs et essayent d'y remédier. L'optimisme de ce livre est là, dans cette manière qu'à chacun de constater le désastre de sa vie mais d'essayer par plein de petits ou gros efforts, de changer cela et de réussir ce qu'il a raté jusque-là. Et le fait est que ça marche, l'amertume fait place à la lutte contre soi puis à l'espoir, chacun réalise qu'il peut encore changer les choses, qu'il n'est jamais trop tard, et ça fait du bien de voir ainsi ses personnages tourmentés voire égarés redevenir dignes et capables de se regarder en face sans avoir envie de fuir. Ce roman fait partie de ceux qui vous évitent de vous endormir sur votre propre vie, qui vous incitent à réfléchir à ce que vous en aimez dans votre existence ou de ce que vous aimeriez changer avant que cela ne se transforme en regret. Le genre de livre qui vous secoue, mais dans le bon sens, et en plus au fil d'un style agréable.

5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1539
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Awara le Mer 19 Juin 2013 - 14:13

LE SENS DE LA FAMILLE
Récit autobiographique
 
A.M. HOMES
Traduit de l’américain par Yoann Gentric
BABEL, 2013, 235 Pages.
 
A.M. Homes  est déjà un écrivain reconnu de 31 ans quand elle reçoit l’ appel d’un avocat qui l’informe que sa mère biologique souhaiterait la rencontrer. A.M. Homes a toujours su qu’elle avait été adoptée dès sa naissance. Cet état d’enfant adopté lui a laissé une impression de solitude, de n’être pas totalement membre de cette famille qui l’a accueillie. Elle manifeste une crainte émouvante d’être rejetée, d’être moins aimée.

Elle va avoir plusieurs fois sa mère au téléphone, retrouvera son père, sans que ces retrouvailles ne comblent ses manques d’amour (bien que sa famille adoptive soit une famille aimante), de filiation, d’identité.  A 15 ans sa mère a eu une relation sexuelle avec son employeur beaucoup plus âgé qu’elle, qui s’est poursuivie jusqu’à ce qu’elle ait 22 ans, se retrouve enceinte et… abandonnée. Cette femme  a eu une enfance perturbée et cette rupture l’a déstabilisée encore plus. Elle vient demander à sa fille qu’elle a abandonnée de « l’adopter »!

Quelques années plus tard, alors qu’elle vient de mettre au monde une fille, A.M. Homes part à la recherche de sa quadruple origine : celle de sa mère et de son père biologiques, celle de ses deux parents adoptifs.
L’objet de ce livre est cette enquête menée pas-à-pas où A.M. Homes va à la rencontre de son identité. Ce roman familial raconte les traumatismes qui se transmettent d’une génération à l’autre. C’est un récit poignant, touffu et je m’y suis par môments perdue. Des découvertes suscitent de nouvelles questions, parfois sans réponse.  Les manques de la recherche généalogique sont comblés  par la fiction romanesque où l’écrivain supplée aux absences d’information.
Ses parents biologiques sont décevants : sa mère infantile et un peu folle fut malmenée par ses parents et malaimée par son amant lâche et veule ; ce dernier est un ancien footballer qui eut son heure de gloire. Il est soucieux de respectabilité avant de se préoccuper de cette femme qui est sa fille. Ni l’un ni l’autre ne lui manifestent de l’amour, ne lui demandent si elle a besoin de quelque chose.

A.M. Homes, dont j’ai dû rechercher le prénom qui se cache derrière ses initiales (Amy Michaël Homes), s’interroge sur ce qu’on reçoit de ses parents biologiques et de ses parents adoptifs. L’attachement qu’elle porte à ces derniers, une famille d’intellectuels, se révèle au cours de son enquête, au fur et à mesure qu’elle domine son origine biologique. Le livre se termine par deux textes mis à la fin de l’ouvrage, presque en face à face et entre lesquels s’intercale une superbe photo de l’auteur avec son frère et sa grand-mère adoptifs : d’une part l’interrogatoire judiciaire auquel est soumis son père auquel elle demande une reconnaissance de paternité après qu’il l’ait leurrée et d’autre part un hommage émouvant à sa grand-mère adoptive qui lui a donné les moyens financiers et psychologiques de conquérir son indépendance, un feu vert pour se reconstruire.
 
Cette réflexion sur l’adoption et ses multiples facettes est menée avec honnêteté. Elle prend une place importante alors que la société s’interroge sur l’importance de la filiation Personne n’est glorifié ni épargné, même elle-même, l’enfant adoptée. On se laisse prendre par l’enquête et la manière dont elle traque les moindres indices. Je l’ai lu ce livre avec un intérêt certain.

Note: 4,5 / 5

 

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3940
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mer 19 Juin 2013 - 14:49

Very Happy Décidément, je vais le souligner sur ma lal !
Merci Awara

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Awara le Mer 19 Juin 2013 - 17:41

Lacazavent, même si des passages peuvent sembler inutiles, le livre soulève des questions qui ont fait la une de l'actualité récemment: la filiation.

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3940
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Jeu 20 Juin 2013 - 22:01

Oui, un bon livre sur sa vie et l'adoption. Contente que tu aies aimé Awara !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.M. HOMES (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum