Miura Shion (Japon)

Aller en bas

Miura Shion (Japon)

Message  lalyre le Mar 12 Fév 2019 - 17:22

Miura Shion
La grande traversée
Actes Sud février 2019
ISBN 978 2 330 1825 9
374 pages

Quatrième de couverture
Majimé, jeune employé d’une maison d’édition, se voit confier la réalisation d’un nouveau dictionnaire du japonais, un projet titanesque baptisé “La Grande traversée”. L’un des premiers termes sur lesquels il est amené à travailler n’est autre que le mot “amour”. Mais comment définir ce dont on n’a pas fait l’expérience ? À vingt-sept ans, aussi maladroit avec les gens qu’il est habile avec les mots, Majimé n’a jamais eu de petite amie. Quand il rencontre la petite-fille de sa logeuse, il tombe immédiatement sous le charme. Aidé par ses nouveaux collègues, il va tout faire pour vaincre sa timidité et lui faire part de ses sentiments, tout en ne perdant jamais de vue sa mission première : éditer le plus grand dictionnaire de tous les temps.
Mon avis
La réalisation de ce grand projet va prendre beaucoup de temps et d’attention car il va falloir décider de la taille des caractères et l’espacement entre les lignes conviendra t-il ? De même que l’emplacement prévu pour les illustrations sera t-il élégant ? Et les chiffres, les signes et abréviations seront-ils faciles à comprendre ? Il faudra aussi choisir avec soin et maintes discussions la qualité de papier, car ce grand projet universitaire (La grande traversée), ce dictionnaire n’est pas seulement élaboré par ses rédacteurs, ses contributeurs et ses éditeurs, il unit une grande forme de savoir et d’énergie et résulte d’un long processus car lorsque l’on ajoute de nouvelles voyelles ou que l’on en supprime, il faut parfois modifier le nombre de caractères des autres de la même page car la rédaction d’un dictionnaire, comme l’apprentissage de la cuisine, n’a pas de fin. Deux ouvrages ne quittaient jamais la table de travail de Araki, c’étaient Le Vaste jardin des mots et La Grande forêts des mots, mais revenons à La Grande Traversée qui sera un bateau pour traverser l’océan des mots, les hommes monteront dans cette embarcation pour transmettre aux autres ce qu’ils pensent le plus précisément, le plus correctement possible.. Et pendant que l’élaboration de La Grande traversé continue son bonhomme de chemin, je pourrais citer quelques personnages tels le vieux professeur Matsumoto, Majimé et Araki mais aussi Kishibé, nouvelle venue et bien intégrée dans le groupe et bien d’autres, évidemment lexicographie, histoires d’amour et de gastronomie font parties intégrantes de ce roman attachant que j’ai particulièrement apprécié, car on peut dire d’un dictionnaire que c’est la cristallisation de la sagesse humaine, non seulement parce qu’il accumule les mots, mais surtout parce qu’il incarne l’espoir au sens propre du terme, l’expression de la volonté inébranlable de ses auteurs. Voilà un très bon roman qui pourrait plaire aux lecteurs amoureux des mots...4,5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4576
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum