Geneviève Senger

Aller en bas

Geneviève Senger

Message  louloute le Lun 20 Aoû 2018 - 13:29

Geneviève Senger


Née à Mulhouse, Geneviève Senger a découvert très jeune le bonheur des mots et de l’écriture : « Je n’ai jamais cessé de lire, de chercher, de comprendre. D’écrire. Des romans. Pour raconter des histoires, simplement. Pour donner à voir, à sentir, à vibrer. Pour consoler, aussi. Pour essayer de comprendre, toujours. »
Elle s’est tout d’abord fait connaître avec des romans pour la jeunesse. Beaucoup ont été récompensés par des prix littéraires. Auteur de nouvelles pour Côté Femme et collaboratrice pour un journal local, Geneviève Senger vit à Strasbourg, ville d’art et d’histoire au cœur d’une région, l’Alsace, qui est souvent le décor de ses romans dont [size=13]L’Enfant de la Cerisaie, La Maison Vogel 
et Les Jumeaux du Val d’Amour.
Le Roman d’Elsa est son troisième livre publié aux Presses de la Cité après Les Larmes et l’Espoir (coécrit avec Elise Fischer) et Un cœur entre deux rives.


( source: lisez.com)

 [/size]
avatar
louloute

Nombre de messages : 16
Age : 33
Location : quimper, bretagne
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Geneviève Senger

Message  louloute le Lun 20 Aoû 2018 - 13:42

Geneviève Senger "La dynastie des Weber"


Résumé:
Juillet 1870 en Alsace.Louise Heim, fille d'un industriel du textile, a épousé Lazare Weber, fils de pasteur et brillant polytechnicien, resté follement épris de sa soeur Lucile qui l'a éconduit pour s'enfuir avec un négociant en coton américain.
Animé par la volonté de surpasser les grandes famillesalsaciennes ayant fait fortune dans le fil et le tissage, Lazare fonde une filature moderne. Il fait appel à Arthur Ziegler, un ouvrier catholique étrangement lié à sa famille.
Louise comprenant qu'elle a été sacrifiée à l'ambition de son père, négligée par son mari, décide de prendre sa revanche. Et arrivent de Louisiane les lettres de Lucile.
Ainsi commence la saga des Weber, vieille famille protestante taraudée par les secrets et les non-dits, emportée dans un tourbillon de rivalités, d'amours contrariées et d'ambitions démesurées. De Mulhouse à Berlin, avec un saut dans cette mystérieuse Louisiane où tant d'alsaciens ont émigré, voici un siècle de préripéties amoureuses, de conquêtes industrielles et de combats syndicaux, de gloire et de défaites, d'illusions perdues et de rêves réalisés...




J'ai découvert ce livre par hasard à la bibliothèque.
C'est un pavé ( 800 pages) que j'ai lu avec un bonheur croissant au fil des pages.
Les personnages sont touchants, attachants, on suit leurs vies avec intérêt.
L'auteur a su à merveille mélanger la petite histoire à la grande puisque le roman commence en 1870 jusqu'à la seconde guerre mondiale. On vit l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne, l'essor industriel qu'à connu cette région. Geneviève Senger a réussi à faire vivre avec talent tous ses personnages au fil du temps et des évolutions.
C'est aussi l'occasion de découvrir un petit bout d'Alsace, tellement bien décrit.
Pour un bon moment d'évasion je le recommande vivement

5/5
avatar
louloute

Nombre de messages : 16
Age : 33
Location : quimper, bretagne
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum