Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 9 Nov 2008 - 12:22

De : Cryssilda Envoyé : 12/12/2002 2:45

Tracy CHEVALIER : La jeune fille à la perle

C'est d'autant plus merveilleux que c'est une pure fiction!!!

L'histoire : Une jeune fille est engagée comme servante chez le peintre Vermeer pour aider ses parents à se nourrir.

C'est un livre fabuleux, si on me l'avait résumé, je me serais dit "mouais" (un mouais sans grand enthousiasme) mais j'ai été ravi de le lire finalement. D'abord parce que ça se passe au 17ème siècle et en plus dans un pays qui m'est à peu près inconnu.

J'aime l'image de se peintre effacé, cette image fantomatique, je ne me souviens pas avoir lu une seule description détaillée de Vermeer ; Cette relation ambigue entre lui et Griet qui ne semble voir les gens qu'en tant que modèle potentiel. Tout comme son tableau il n'est décrit qu'en terme de couleur : ses yeux gris (p.15 : des yeux gris comme la mer.. j'aime beaucoup la métaphore) - Je me trompe p.15 il est décrit mais très sommairement, son visage est comme neutre, transparant.

Je trouve Tracy Chevalier vraiment très futée d'avoir pu/su créer cette histoire à partir de ce simple tableau de jeune fille. Elle a vraiment imaginé la raison de la présence des plus petits détails (j'ai été épatée de la scène de la mèche de cheveux qui dépasse de l'étoffe, je ne l'avais même pas remarqué avant!!). Le fait que le livre représente la peinture est très utile et ça donne une autre dimension au livre. On regarde la couverture et on imagine l'avancement du tableau.

Pour résumer, et comme vous l'aurez compris : J'ai adoré ce livre, je ne lui reproche rien, je lui donne un gros 5/5! Merci Tracy Chevalier!!

Cryssilda
---------------------------------------------------------------------------------------

Tracy Chevalier est née à Washington en octobre 1962. Elle a fait ses études dans l'Ohio. En 1984 elle est allée à Londres pour un séjour de 6 mois et finalement elle y habite encore aujourd'hui. Elle a épousé un anglais et elle a un fils qui a l'accent anglais.
--------------------------------------------------------------------------------
Bibliographie

La jeune fille à la perle, Gallimard Folio, 2002
Le récital des anges, Quai Voltaire, 2002
La dame à la licorne, Quai Voltaire, 2003
La Vierge en bleu, Quai Voltaire, 2004
L'innocence, Quai Voltaire, 2007


De : Frisette Envoyé : 1/1/2003 12:07

Tracy CHEVALIER - La jeune fille à la perle

4.8/5

Wow!!! Je suis encore sous le charme de cette histoire.

Les descriptions faites par l'auteur étaient géniales. Elle me donnaient vraiment l'impression de voir ce qui était décrit. Une vraie merveille.

Un autre point fort de ce livre, c'est tout ce qui n'est pas dit, tout ce qu'on nous laisse percevoir. J'aime bien qu'on me laisse deviner ou imaginer les sentiments des personnages ou les émotions crées par certaines situations.

Voila donc un roman tout en finesse et en subtilité et qui en plus nous capte du début à la fin.

Un bijou à lire absolument!!!


De : Mousseline Envoyé : 1/9/2003 11:50

Wow je suis tombée sur le site officiel de Tracy Chevalier...on peut même écrire a Tracy.
http://www.tchevalier.com/index.html

Pis wow de wow de wow je suis tombée sur le site de La jeune fille a la perle..on peut même voir les tableaux qui sont décrits dans le livre:
http://www.tchevalier.com/gwape/story/index.html

J'ai cherché des critiques de son dernier livre (Le récital des anges) sur le net...y'a pas grand chose, j'en ai vu quelques unes et ça me donne le goût de le lire.


De: Pinpin Envoyé : 2/4/2003 7:58

Tracy CHEVALIER - La jeune fille à la perle

Coup de coeur
Un livre émouvant, peut-être un des meilleurs que j'ai lu cette année. Du début à la fin, on est pris par l'histoire de cette jeune fille. Un destin qui ne laisse pas indifférent. Un destin qu'elle choisit et qu'elle se trace malgré sa situation et ses limites. J'ai beaucoup aimé la construction du roman et la simplicité des mots utilisés qui témoignent d'un art et d'une maîtrise de la narration. Tracy Chevalier a beaucoup de talent et je vais essayer de trouver d'autres livres d'elle.

Pinpin


De : Mousseline Envoyé : 10/18/2002 10:43

La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

Je capote!!! J'ai tellement aimé ce livre que je ne sais pas quoi en dire...je viens de le terminer et je suis encore sous le choc...ah c'est sublime, sublime, sublime!!!

Bon ok je vais essayer de parler du contexte de la création...La jeune fille à la perle est l'un des tableaux du peintre Vermeer. Mais personne ne sait qui est la jeune fille à la perle...bien des gens supposent que c'est une des filles du peintre, Vermeer avait 11 enfants.

Tracy Chevalier était obsédée par ce tableau. Elle a décidé que la jeune fille à la perle est une servante de la famille. À partir de cette idée, elle a écrit une histoire. Cette histoire est pure invention bien sûr.

Donc c'est l'histoire de Griet qui suite au fait que son père se retrouve sans boulot doit gagner des sous pour aider sa famille. Donc la voilà servante dans la famille de Vermeer. Plusieurs des membres de cette famille lui sont hostiles. Elle travaille dure. Mais elle tire son bonheur de faire le ménage de l'atelier du peintre....elle est éblouie par ses tableaux...et peut-être aussi par le peintre mais est-ce que ce dernier voit autre chose qu'un bon modèle en Griet?

C'est écrit tout doucement et très simplement. On se laisse emporter par la douceur de la narratrice. C'est une histoire très très envoûtance qui se lit en deux temps trois mouvements. Je me suis retenue pour ne pas le lire d'un bout à l'autre dès la première soirée histoire de le savourer à petites doses.

Je le recommande ABSOLUMENT à tout le monde. C'est un livre pour tous les genres de lecteur.

note: 5/5



De : Calou Envoyé : 11/22/2002 4:09

Je te rejoins complètement Mousseline !

Ce livre m'a beaucoup plu et comme toi je repoussais toujours le moment de le lire pour éviter qu'il ne se finisse trop vite !
Je rajouterai que je trouve merveilleux de parvenir à faire une telle transposition entre une peinture et un livre. A croire que c'est Vermeer lui-même qui a tenu le pinceau, oh! pardon, le stylo de Tracy Chevallier pour nous peindre ce roman...
A lire absolument pour ceux et celles qui aiment le grand Art !!!

Note: 4,5/5


De : la-grande Envoyé : 2/3/2003 12:01

Tracy CHEVALIER : Falling Angels (Le recital des anges)

Note: 4.5/5

Nous sommes au début du 20ième siècle à Londres. Deux familles se retrouvent au cimetière, à visiter le tombeau familial, pour la mort de la reine Victoria - comme ce la se faisait à l'époque. Maude et Lavinia, les 2 filles des familles, se lieront d'amitié.

Le livre nous est présenté dans une forme qui pourrait être insupportable, c'est-à-dire que l'auteur a choisi de faire parler ses différents personnages à tour de rôle - principalement Lavinia et Maude, mais aussi la mère de Maude, une femme insatisfaite de sa vie mais qui rencontrera une suffragette qui lui redonnera le goût de vivre; ainsi que la mère de Lavinia - une femme de cette époque. On aura aussi droit à des commentaires des pères des filles et aussi Simon, un jeune garçon qui travaille au cimetière.

L'auteur écrit de telle façon que le récit coule sans que nous ressentions de coupure lorsqu'on passe d'un personnage à l'autre.

C'est l'histoire de 2 familles, de 2 filles qui prendront des chemins différents et où, finalement, ce n'est pas nécessairement celle qu'on croyait la plus faible qui le restera.

Un très beau roman!


De : Laetitia-Anne Envoyé : 11/03/2003 21:23
Je ne peux que partager vos avis sur "la jeune fille à la perle". Un livre plein de grâce, d'une grande simplicité, mais qui arrive à faire comprendre la peinture par les mots... l'histoire d'une jeune fille déterminée, en contrôle sur sa vie sauf pour sa part incontrôlable, celle qui touche au génie de son maître. Un vrai moment de bonheur, 4,75/5


De : Mousseliine Envoyé : 25/03/2003 19:56

Le récital des anges de Tracy Chevalier!

C'est l'histoire de deux familles voisines, les Coleman et les Waterhouse. Kitty Coleman est est une femme émancipée, féministe. Elle est suffragette. Elle néglige sa famille. Gertrude Waterhouse est une femme très traditionnelle. Elle se préoccupe des conventions sociales. Elle est proche de ses filles. Le récit se déroule en Angleterre au début du vingtième siècle.

Je vois ce roman comme une chronique familiale. Les personnages à tour de rôle deviennent les narrateurs, j'aime bien ce procédé. Le tout est raconté sans prétention. L'auteur fait ressortir les réalités sociales de l'époque et surtout la lutte des suffragettes. Ce qui est sans doûte intéressant pour les lecteurs qui ont peu lu sur le sujet.

C'est un bon roman mais rien de comparable à La jeune fille à la perle, on n'y retrouve pas la même originalité, la même fraîcheur. Mais ça reste que c'est un bon roman, agréable à lire. C'est mignon, charmant. Tracy Chevalier est bien partie pour devenir une très bonne auteure. Va falloir surveiller ses prochains livres!

note: 3.75/5


De : Chris Envoyé : 08/04/2003 15:22
5/5 pour "La jeune fille à la perle"


De : petitelune18 Envoyé : 30/05/2003 14:33
La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier
J'ai beaucoup aimé. Surtout la relation de Griet avec le boucher fils. C'est un livre qui se lit super facilement. Conseiller à tous ceux et celles qui ne l'ont pas lu.
5/5
Petitelune


De : la-grande Envoyé : 08/06/2003 01:13
Tracy CHEVALIER - La jeune fille à la perle

Note: 5/5

Merveilleux!! Quel beau livre, quelle belle écriture, quelle subtilité! J'ai eu l'impression pendant tout le livre de me retrouver au 17ième siècle dans l'atelier d Vermeer avec Griet... et puis cette complicité quasi-érotique mais surtout très sensuelle entre elle et le peintre... sublime!

Griet est une femme exceptionnelle!

En tout cas, si j'avais lu ce livre avant j'aurais donné une note moindre à Falling Angels...




De: SarahEmily
La jeune fille à la perle
Comme le livre a déjà été résumé, je me contenterai de parler de l'écriture...
Quelle merveille! L'auteur réussi l'exploit de nous transporter littéralement là où son histoire se déroule.
Son histoire est simple, mais profonde. Et son écriture est sans chi-chi...
J'ai adoré.
note: 4.75/5
(SarahEmily)


De: Marguerite
La jeune fille à la perle
On peut même pas commenter, c'est du génie!!! Ce qui est incroyable c'est la manière dont ma perception des tableaux du livre a changé, et ces odieux personnages qui formattent la vie de Griet m'écoeurent (genre Pieter) et la manière dont elle se soumet à cause de ses origines, à cause de ce qu'elle est!!!

Ce livre est un enchantement et vivement le film qui va sortir aux Etats-Unis fin décembre et j'espère très prochainement chez nous!!! Ce que j'aurais aimé être à la place de Scarlett Johansen (qui joue le rôle de Griet dans le livre).

note: 10/5
(Marguerite, France)


De : Laetitia-Anne Envoyé : 13/08/2003 17:55

Tracy CHEVALIER - "Falling angels" (Le recital des anges)

La Grande et Mousseline ont déjà bien résumé l'histoire...
J'ai aimé ce livre, qui tourne preque entièrement autour du deuil, la cérémonie du deuil, mais aussi le deuil d'un siècle et la naissance d'un autre siècle. Ce, au travers, essentiellement de deux filles, l'une représentant le siècle passé, le XIXe, l'autre le siècle à venir, le XXE.
Evidemment, dit de cette façon, on peut s'attendre à un roman lourd, mais ce n'est pas le cas. L'écriture est pleine de douceur, elle décrit les situations par petites touches, et c'est un vrai bonheur d'accompagner le destin de ces deux filles et de leurs familles pendant ces quelques années.
D'accord avec Mousseline, ce livre n'a pas la grâce de "la jeune fille à la perle", mais mérite quand même un 4/5


De : melodie74 Envoyé : 11/11/2003 16:59

Tracy CHEVALIER (2000). Girl With a Pearl Earring (trad. La jeune fille à la perle). 233 pages.

Définitivement un 5/5 (est-ce que je peux donner un 6?). Quelle belle découverte! Merci encore une fois, rats et rates, car c'est en déambulant à travers vos critiques que je suis tombée sur cette auteure que je ne connaissais pas.

Je suis vraiment impressionnée par le talent de l'auteure à imaginer une histoire si vraisemblable à partir d'un tableau ancien. Quelle belle et bonne idée! On y croit! On espère preque que l'histoire soit vraie...J'adore ces ambiances "fiction-historique". J'ai eu la chance de visiter quelques pays d'Europe et c'est un peu la même émotion que je ressentais en visitant un vieux château ou des ruines...Je m'imaginais là, aux siècles anciens, je pouvais voir les gens, leurs histoires, les amours et leurs peines...ahhh

Si vous avez en tête des livres qui ressemblent à celui-ci, SVP dites-le moi!!

Mélodie

p.s. Est-ce que quelqu'un a lu ou entendu parler du livre de Dan Brown The DaVinci Code? C'est un genre de thriller ou polar à partir des toiles de Leonardo DaVinci. Ça me semble assez intéressant. J'essaie de l'avoir de la bibliothèque, mais il est toujours réservé.


De : 2550Chimère Envoyé : 03/12/2003 23:39

La jeune fille à la perle de Tracy CHEVALIER

Je me joins à l'enthousiasme des précédentes critiques pour ce livre. Un gros coup de et beaucoup de gratitude pour l'auteur qui a su me faire entrer dans l'histoire en quelques lignes.

J'aimais beaucoup les tableaux de Vermeer avant le livre et pendant toute la lecture j'avais ses tableaux quasiment devant mes yeux. Impressionnant. Et puis, j'ai bien aimé la vision de la vie quotidienne dans une maison bourgeoise hollandaise au XVIIème siècle.Pour ceux et celles qui ne l'ont pas encore lu, mettez le sur votre liste, il en vaut la peine.

Ma note : 5/5


De : la-grande Envoyé : 04/12/2003 02:18
C'est incroyable comme ce livre fait l'unanimité!!
Tiens, puisqu'on parle beaucoup d'adaptation cinématographique ces temps-ci, le film basé sur le livre a été tourné et sa sortie en salle est prévue en janvier 2004!!!
Si vous lisez l'anglais, en voici plus...
http://www.girlwithapearlearringmovie.com/
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Tracy CHEVALIER

Message  Mousseline le Dim 9 Nov 2008 - 12:33

De : Friisette Envoyé : 13/12/2003 22:01

Tracy CHEVALIER - Le récital des anges

4.25/5

Ce roman nous fait partager le quotidien de deux familles anglaises au début des années 1900. Deux familles voisines qui se ressemblent sous certains points et qui sont à l'opposé sous d'autres aspects. Tracy Chevalier nous fait partager leur quotidien ainsi que leurs opinions, visions et émotions dans cette époque où le changement commence à poindre. Des changements bien difficiles à accepter pour cette petite bourgeoisie conservatrice.

L'intrigue nous est présentée sous forme de courts chapitres narrés par les différents protagonistes. J'avoue qu'au début du roman, cela m'a un peu agacée et qu'il m'était parfois difficile de bien suivre l'histoire car j'oubliais qui était le narrateur. Mais le charme de la plume de Tracy Chevalier a fini par avoir raison de cet irritant qui est devenu une des forces du roman.

J'ai adoré me faire raconter comment le changement peut être difficile à faire accepter et toutes ces femmes qui sont battues pour que nous ayions le droit de vote méritent toute notre admiration.

Bravo à l'auteure pour avoir su rendre aussi bien les événements et pour avoir réussi à couronner le tout de personnages bien développés, sans stéréotypes. Encore une des forces de cette auteure.


De : missplume3 Envoyé : 16/12/2003 13:31
Je rajoute mon grain de sel...La jeune fille à la perle 5/5 !!! Une merveille!!!
Je vais d'ailleurs l'offrir à ma maman pour Noël...
Missplume


De : Laetitia-Anne Envoyé : 16/12/2003 13:47
Avec le recul, je m'aperçois que ce livre ("le récital des anges") m'a peut-être laissé une empreinte plus forte que "la jeune fille à la perle" que, pourtant, j'avais plus aimé sur le moment...
Je suis contente qu'il t'ait plu, Frisette!


De : Bernie Envoyé : 01/03/2004 09:06

Tracy CHEVALIER - La jeune fille à la perle

La jeune fille à la perle s’inspire du tableau du peintre Johannes Vermeer intitulé La jeune fille au turban. Le titre américain du livre est Girl with a pearl earring ce qui se traduirait en fait par « fille avec une boucle d’oreille en forme de perle ».
En 1664, en Hollande, Griet, seize ans, dont le père est devenu aveugle à la suite de l’explosion d’un four à faïence et donc incapable de continuer à travailler, devient la servante du peintre Johannes Vermeer dit Vermeer de Delft et de sa femme Catharina Bolnes. Cette dernière attend son sixième enfant (elle en aura onze !) et il lui devient difficile de faire face à tout malgré l’aide de sa mère Maria Thins et de sa gouvernante Tanneke. Griet est donc avant tout engagée au service de « Madame » mais progressivement « Monsieur » lui demande de l’assister dans la réalisation de ses tableaux. Cette dernière tâche est faite en cachette car « Madame » elle-même n’a pas le droit de pénétrer dans l’atelier de l’artiste alors à plus forte raison une domestique ! Comment aussi justifier ce « privilège » auprès de Tanneke qui est employée par le couple depuis plus de quatorze ans et n’a jamais eu cet honneur ? Comment se faire respecter auprès des enfants Vermeer, surtout auprès de la sournoise et cruelle Cornelia, tout en demeurant dans « son rang social » ?
Van Ruijven est un « gros client » de Vermeer. Il a remarqué la beauté de Griet. Non seulement il essaie de la séduire alors qu’elle s’est déjà engagée avec le boucher le fils Pieters (elle n’en éprouve pas moins un trouble certain pour son Maître même si leurs relations demeurent platoniques), mais en plus il exige la peinture de son portrait. Elaborer ce tableau est tout un art d’autant qu’il faut le faire sans que Catharina ne se doute de quoi que ce soit. Mais la situation tourne à la tragédie quand Vermeer insiste sur la nécessité d’un « détail » : le port des boucles d’oreilles en forme de perle de « Madame » alors que les lobes de Griet ne sont pas percés et que les servantes ne portent pas de tel bijou!
J'ai beaucoup aimé ce roman et je le note 5/5. Les relations complexes de Griet avec sa famille, avec chaque membre de la famille Vermeer, avec son ami Pieters fils y sont très bien analysées. Les rapports entre les êtres sont finement détaillés. Outre cet aspect psychologique du roman, il y a tout une réflexion sur l'art de peindre, les techniques picturales, le jeu des couleurs, etc. Et il y a aussi le contexte historique de la Hollande du dix-septième siècle avec la rivalité des catholiques et des protestants, la peste qui sévit encore.
Ce livre vient de faire l'objet d'une adaptation cinématographique qui va sortir dans quelques jours dans les salles obscures. La critique semble favorable tout en soulignant d'importantes modifications par rapport au roman, en autres la symbolique du percement des oreilles de Griet par elle-même et non par Vermeer.


De: Ninine
Cet ouvrage de Tracy Chevalier, je l'avoue m'a un peu bouleversée... moi qui suis déjà ultra sensible, l'atmosphère de ce roman n'a rien arrangé.

J'adore la peinture et j'aimais déjà beaucoup ce tableau de Vermeer avant de lire ce livre. D'un style très simple et sans fioriture, cet ouvrage nous fait découvrir un pays à une époque donnée à travers les yeux d'une servante, tiraillée par le monde abstrait de l'art et celui du concret qui lui rappelle trop bien les tâches qu'elle doit accomplir.

Griet, jeune fille de 16 ans se fait engager comme servante en 1665 chez les Vermeer. Au fil du temps ses relations avec l'entourage se maintiennent alors que celle qu'elle entretient avec son maitre s'étoffe et se nourrit de l'amour qu'elle a pour lui. S'immisçant dans l'univers du peintre, elle deviendra son modèle ce qui causera, par la suite de vives ennuis. En 1766, son maître et démiurge s'éteint, elle est déjà mère de deux enfants et bouchère à l'étal de son mari.

Les émotions sont tellement à fleur de peau que l'on ne peut s'empêcher de sourire avec elle, de pleurer avec elle, de se laisser charmer par cet homme mystérieux qu'est Vermeer à tel point qu'à sa mort, il me parut que quelqu'un de proche et d'intime venait de disparaitre. Enfin comme dit dans d'autres critiques, il est vrai que ce livre est si captivant qu'il est facile de le lire en une seule fois, cependant il vaut mieux le lire au fur et à mesure rajoutant quelques touches supplémentaires à l'ébauche naissante...

note: 5/5
(Ninine)


De : carabosse1964 Envoyé : 04/03/2004 02:52
Tracy CHEVALIER - Le récital des anges, 292 pages

1901...Les Anglais sont en deuil...La Reine Victoria est morte...Dans un cimetière, trois enfants font connaissance: deux petites bourgeoises et le fils du fossoyeur ( creuseur de tombes ).À travers les années, ces enfants et leurs proches traverseront de petits et de grands drames...jusqu'en 1910.

Mon avis: Tout comme Nancy Huston dans le roman Prodige, Madame Chevalier nous fait vivre l'histoire à travers les yeux de tous les personnages. Ce que j'adore comme procédé... Il est intéressant de voir comment un évènement peut être «senti» différemment d'un personnage à l'autre...

La richesse, la pauvreté, l'inégalité des sexes, la moralité, la dépression, la relation parent\enfants sont au rendez-vous dans ce roman... et ceci en ayant le début du XXième siècle en Angleterre comme toile de fond...

La deuxième partie du roman m'a spécialement touché... Je dois dire que ce livre m'a fait réfléchir sur ce que l'on doit à nos ancêtres...nous les femmes...merci...

Je ne donne pas un 5, car je dois dire que j'ai trouvé quelques longueurs dans la première partie du livre...mais si peu...

Tout cela pour vous dire que ce n'est certainement pas le dernier livre de Madame Chevalier que je lis...J'en veux encore...

note: 4,25\5


De : Sandriine_1616 Envoyé : 09/03/2004 23:20

Tracy CHEVALIER - La dame à la licorne

Résumé : Désireux d'orner les murs de sa nouvelle demeure parisienne, le noble Jean Le Viste commande une séries de six tapisseries à Nicolas des Innocents, peintre miniaturiste renommé à la cour du roi de France , Charles VIII.L'artiste accepte après avoir entrevu la fille de Le Viste, dont il s'éprend.
Nicolas est un charnel, sa vie tourne autour des femmes, nous allons le suivre durant 2 ans, lui et ses inspiratrices. Découvrir aussi le monde des tapisseries. Les nobles et les marchands.

Mon avis : j'adore!!!!!!!!!!!!!! J'aime encore + que "la jeune fille", c'est dire.Je trouve que cette histoire est plus charnelle, moins aérienne que" la jeune fille".De nouveau, on passe par plusieurs voix, on saute sans problèmes de l'une à l'autre. C'est vraiment un coup de coeur

Ma note : 5/5


De : Lhisbei Envoyé : 18/03/2004 21:55

Tracy CHEVALIER - La dame à la licorne

Et bien après tant de critiques aussi élogieuses je me sens comme un vilain petit canard (ou rat ...). Je viens de terminer ce livre et je peux dire qu'il m'a plutôt déçu. J'attendais mieux que ça. Le livre ne m'a pas assez émue, je n'ai pas vibré. Je suis restée imperméable aux malheurs de Griet et la fin m'a parue très convenue et un peu à l'eau de rose. J'attendais beaucoup de cette lecture après tout la bonne publicité qui a été faite autour de ce livre. J'ai certainement placé la barre trop haut. J'étais certainement trop exigeante.
Reste que le livre est bien écrit, qu'il est plaisant et rapide à lire et que l'idée de base (inventer l'histoire d'un tableau de Vermeer) était originale. Mais je n'ai pas accroché.
ma note : 3/5


De : melodie74 Envoyé : 30/03/2004 02:22

Chevalier, Tracy (2001) Le récital des anges. 434 pages.

L'histoire de deux familles, principalement deux fillettes qu'ont voit vieillir et évoluer, de 1901 à 1910. L'une est très traditionnelle, l'autre un peu plus moderne.

Encore une fois, Tracy Chevalier a réussi à m'attirer dans son univers. L'originalité du roman, à mon avis, n'est pas aussi grande que Jeune fille à la perle, mais l'intérêt y est et l'habileté à raconter une histoire aussi. Je crois que c'est vraiment la force de cette auteure.

Comme Carabosse, j'ai aimé le fait qu'on change de personne pour chaque chapitre. On voit les différents points de vue et c'est très intéressant. Par contre, le personnage de Simon m'a laissée un peu froide. Je me prenais à lire très vite ses chapitres...J'ai aussi trouvé que l'auteure avait très habilement adapté son langage pour chaque personnage, j'ai beaucoup aimé! Les jeunes filles parlaient comme des jeunes filles et non comme des adultes, etc. La fin m'a absolument bouleversée...Je ne m'attendais vraiment pas à ces scènes de violence!

Ma note : un 4/5! C'est certain que je vais lire les autres Tracy Chevalier

Mélodie


De : Chantal5500 Envoyé : 30/03/2004 18:25

Bonsoir! J'ai terminé hier soir "la jeune fille à la perle" et je suis enchantée. Pourtant, au début de ma lecture, je trouvais l'histoire un peu banale et puis, petit à petit, je me suis plongée dans la vie de Griet, dans ses réflexions, ses émotions et je n'ai plus lâché...L'histoire n'est pas du tout ennuyeuse, je trouve qu'elle va crescendo jusqu'à la fin et j'aime beaucoup l'ambiance de la vie à cette époque qui est très bien rendue. Vraiment très réussi. Je donne 4,5/5.


De : la-grande Envoyé : 04/04/2004 18:01

Tracy CHEVALIER - The Lady and the Unicorn (La dame à la licorne)

Un noble parisien décide d'orner sa "Grande Salle" de 6 tapisseries - Il engage Nicolas des Innocents qui fera les peintures qui seront ensuite reproduites sur des tapisseries de grande taille. Nous suivrons l'histoire de ces tapisseries, mais aussi des différents personnages impliqués dans leur confection.

L'auteur décide de faire "parler" les personnages chacun leur tour - le narrateur est bien identifié, alors aucune méprise possible.

Mon avis: Pour ma part, j'ai aimé pas mal moins que La jeune fille à la perle et même moins que le Récital des anges je pense. On retrouve encore une oeuvre réelle à partir de laquelle l'auteur décide de bâtir une fiction - mais dans le cas présent la magie ne s'est pas faite. C'est drôle parce que je relisais le commentaire de Sandrine qui disait qu'elle a trouvé l'histoire plus charnelle et qu'elle a aimé - quant à moi c'est ce qui m'a agacé... j'ai tellement aimé le climat sensuel et l'érotisme subtil qui se dégageait de la lecture de La jeune fille à la perle... dans Lady and the Unicorn Nicolas des Innocents est un coureur de jupons indomptable qui couche et veut coucher avec toutes les femmes.

Tout de même, ça se lit vite et bien mais la magie ne s'est pas faite - ce n'est pas une lecture ennuyante, mais pas extraordinaire non plus.

Note: 3.8/5


De : Friisette Envoyé : 21/04/2004 22:14

Tracy CHEVALIER - La Dame à la licorne

4.5/5

Contrairement à Lagrande j'ai beaucoup beaucoup aimé ce roman. Ce n'est pas aussi bon que La jeune fille à la perle mais c'est quand même excellent!

La tapisserie dont on parle dans l'histoire est en fait un prétexte pour nous raconter la vie des gens de l'époque, surtout les peintres et les lissiers. On en apprend aussi beaucoup sur les valeurs de ce temps, la place de la femme dans la famille et au travail, les corps de métiers et leur règles. On nous montre aussi la place qu'on accordait aux gens avec un handicap, comme Alienor, qui est aveugle.

Ce qui fait que j'ai moins aimé, c'est l'absence de la sensualité qui était tout le temps palpable dans La jeune fille à la perle. Mais il reste que c'est un excellent roman! Je ne me suis pas ennuyée une seule minute!


De : anouk_santita Envoyé : 28/04/2004 20:40
Salut ! Alors, je viens de finir la jeune fille à la perle !

Mon avis : C'est une histoire superbe, bien écrite, je ne trouve rien d'autre à dire, je croyais que j'allais être déçu car tout le monde m'en disait des louanges mais non, j'ai été époustouflée, un seul mot pour qualifier ce livre ---------------> sublime !

Note : 5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 16:38

De : melodie74 Envoyé : 03/05/2004 02:02

Tracy CHEVALIER (2003) The Virgin Blue. 304 pages.
(Il n'est pas encore traduit en français: Vierge en blue)

Dans le tout dernier de Tracy Chevalier, nous avons droit à deux histoires en parallèles : la première qui se déroule au 16ème siècle et dans laquelle nous suivons la vie de Isabelle du Moulin-Tournier et la seconde au 21ème siècle où cette fois-ci nous rencontrons Ella Turner. Évidemment, ces deux récits s'entrecroiseront et nous en découvrirons un peu plus sur l'histoire de la famille Tournier. La vie de ces deux femmes sera à jamais marquée par les guerres de religion, les crimes envers les gens différents, des rêves concernant la Sainte-Vierge, etc.

J'ai absolument adoré ce livre. On peut même dire que j'ai passé une nuit blanche vendredi à cause de lui! On retrouve un peu l'atmosphère des livres de Joanne Harris (histoire qui se déroule dans un petit village français, un peu de surréalisme), mais en 10 fois meilleur! J'ai aussi aimé le fait qu'on change d'histoire/de siècle chaque chapitre et qu'à la fin, on comprenne tout.

Ma note : un 4.5/5. -5 car la fin est un peu brusque...J'aurais aimé juste quelques pages de plus...Et un gros pour certaines expressions françaises qui non pas été vérifiées : "Ella, tu t'es évanouiée" ou bien "mon petit souris" (pour ma petite souris), "bien ^sur" (avec l'accent sur le s).


De : lassy Envoyé : 26/06/2004 13:57
: Tracy Chevalier : la jeune fille à la perle.

Griet, cette toute jeune fille vertueuse, prude et sérieuse car protestante, simple et effacée de par son milieu (artisan), encore parée de l'innocence de l'enfance, timide et courageuse à la fois, entre au service de la famille Vermeer au moment où elle commence à devenir adulte.
Vermeer la remarque car elle a des dispositions artistiques,elle est adroite, et pas sotte. alors il lui confie de plus en plus un rôle d'assistante. Elle est d'emblée impressionnée et subjuguée, mais de leurs relations strictement "professionnelles", Vermeer crée un secret, pour préserver sa femme jalouse. Cela corrompt la simplicité d'âme de Griet, et on voit bien mûrir son amour enfantin en quelque chose de malsain, mélange de fantasmes et de désirs, mais dont elle ignore tout.
A ce point de vue, la narration est parfaite, on voit Griet mi-enfant, mi-amoureuse, évoluer au fil du roman.

Mais je n'aime pas qu'elle se jette dans les bras du boucher, quand son Maître a vu ses cheveux. est-ce vraisemblable ? et je suis déçue qu'elle ne devienne pas une assistante accomplie, comme le suggère le tracé du roman, plutôt que modèle éphémère. On voit bien dans sa façon de voir et de sentir le monde, que c'est une artiste, et Vermeer le sait, et il accepte même des conseils de sa part... alors ? pourquoi ce gachis ?
quelque chose m'échappe, là,.et du coup, je serai plus sévère que vous : 3,5/5
dommage.


Réponse
De : melodie74 Envoyé : 03/07/2004 20:08
Lassy, même si le roman de Tracy Chevalier est une pure fiction, je ne pense vraiment pas que ça aurait vraisemblable dans le contexte historique et artistique de la faire évoluer comme assistante de Vermeer et ce à cause de son sexe et son rang social. Je ne connais pas grand chose à l'histoire de l'art, mais sont-elles nombreuses les artistes féminines à cette époque (Artemisia Gentileschi excepté et elle, son père était déjà peintre)? À mon avis, ce dénouement (même si on aurait préféré autre chose) était le seul possible.

Mélodie


Réponse
De : lassy Envoyé : 04/07/2004 10:42
lol, mélodie. Oui, tu as sûrement raison, mais je suis persuadée qu'il y a eu des femmes autour des artistes dont on a caché le rôle. Je pense à Camille Claudel, par exemple, qui bien qu'un cas exceptionnel, ne peut pas être unique ! on a découvert son rôle auprès de Rodin parce qu'elle est récente dans l'histoire de l'art. Mais combien avant elle ont pu connaître une destinée semblable ?
C'est pourquoi j'espérais que Griet représente une de ces femmes du passé, ça n'aurait pas été si invraisemblable que ça !
(Les plus grands maîtres étaient entourés d'élèves ou d'assistants qui les aidaient en se chargeant des travaux trop pénibles ou trop faciles, pourquoi pas Vermeer ?)


Réponse
De : melodie74 Envoyé : 04/07/2004 16:53
C'est vrai Lassy, ce n'est pas parce qu'on en entend pas parler que les femmes n'ont pas joué un rôle mais encore une fois. Mais tu le dis toi-même, Camille Claudel, c'est plus de 200 ans après Vermeer, et je me dis que le rang social y est aussi pour quelque chose. C'est drôle que tu parles de Camille Claudel car j'ai sa biographie ici et elle venait d'une famille bourgeoise qui la laissait faire tout ce qu'elle voulait, son frère était lui-même poète, elle n'a pas eu à se marier, etc. Enfin, il faudrait quelqu'un de ferré en histoire de l'art pour trancher la question, car comme tu dis, ce n'est pas parce qu'elles ne sont pa citées qu'elles n'existent pas ces femmes qui auraient assistées les artistes, mais ça ne veut pas dire qu'elles y étaient aussi

Mélodie


De : Venusia Envoyé : 04/10/2004 20:40
La Jeune fille à la perle (4 sur 5)

Résumé: Tracy Chevalier imagine l'histoire derrière le tableau de Vermeer du même nom.

Mon avis:

Le style: Tracy Chevalier possède une écriture simple, sobre et élégante. Le récit est narré à la 1re personne par la protagoniste, Griet, qui est une jeune fille simple, sans éducation ni prétentions. Je crois que TC a admirablement bien saisi la voix d'un tel personnage, et la description de Delft à travers le regard de Griet nous donne un portrait intimiste de cette ville. On se laisse capter par l'écriture, qui est très belle.

L'intrigue: C'est là où ça s'est gaté pour moi. J'ai trouvé complètement invraisemblable l'histoire de cette servante qui serait devenue la muse et l'assistante de Vermeer. L'élément dont se sert TC pour décrire Griet comme une personne d'une rare sensibilité artistique, à savoir sa roue de légumes, avec laquelle elle démontre qu'elle sait que l'orange et le mauve ne vont pas ensemble et qu'il existe plusieurs blancs, m'est paru tout à fait risible. N'importe quel enfant en saurait autant.

Deuxièmement, en tant que roturière protestante, Griet est très peu exposée à l'art classique, aux tableaux de maitres. Il n'y en a ni dans sa maison (où elle passe le clair de son temps) ni dans son église. Certe, il y a bien les céramiques de son père, mais ce sont des tuiles jolies et décoratives plutôt qu'artistique. Où aurait-elle appris les principes de la peinture classique, l'harmonie du mouvement, les jeux de lumière dans un tableau? Les peintres de cette époque faisait un apprentissage de longues années afin de développer leur sens de l'harmonie du mouvement et de la couleur, et je trouve complètement invraisemblable que cette petite servante sans éducation soit naturellement sensible à ces principes. Elle qui est incapable de converser, soit qu'elle répète ce que l'autre personne lui dit, soit qu'elle ne comprenne rien, soit qu'elle ne réponde pas. Voilà pourquoi le fait qu'elle ajuste un drapé et qu'elle comprenne avant Vermeer que son tableau avait besoin d'un point de lumière me sont apparus un peu saugrenu.

Ensuite, que Vermeer confie la préparation de ses couleurs à une servante sans expérience... impossible, complètement impossible et invraisemblable. La préparation des couleurs demandait de l'expérience, le degré de finesse influait sur la teinte de la peinture...non non et non.

J'ose à peine parler de mes impressions de la fin, que j'ai trouvée romancée et contradictoire par rapport à ce qui avait été décris auparavant, à savoir que Vermeer s'intéressait à Griet en premier pour compétitionner son mécène, et deuxièment parce qu'elle était le sujet de son tableau.

Malgré tout ça, je lui donne quand même un 4 sur 5, à ce livre. Oui, je trouve que TC a délaissé la vraisemblance pour mieux romancer son histoire, mais ça se lit bien, c'est agréable.

Pour ceux qui aiment ce genre de livre, je recommande Michelangelo and the Pope`s Ceilling, de Ross King (en anglais seulement pour l'instant) qui relate l'histoire de Michelangelo travaillant sur la voute de la Chapelle Sistine. Il y a des échanges fictifs, mais c'est pour la plus grande part solidement appuyé sur la réalité et ça se lit comme un roman.


De : Laure Envoyé : 07/11/2004 16:44

La jeune fille à la perle

Ce livre étant résumé précédemment , je vous transmets simplement mon avis personnel:

Dans ce roman, Tracy Chevalier fait fusionner la réalité historique ( époque, lieu, tableaux de Vermeer) et son imagination d'écrivain mettant à profit le mystère qui entoure la vie du peintre.L'idée me semble intéressante.
Grâce à l'écriture tout en finesse de l'auteure, il m'a été facile de suivre l'évolution psychologique de Griet, son passage de l'enfant à la jeune fille , puis à la jeune femme, le rapprochement progressif de Vermeer et de sa servante et de m'imprégner de l'atmosphère remplie de non-dits qui enveloppait les personnages.
A propos du dénouement que mentionne Mélodie dans un de ses messages, je suis d'accord avec elle et pense aussi que, vu le contexte de l'époque, la fin du livre ne pouvait pas être différente.
En conclusion, malgré quelques invraisemblances, l'ensemble m' a paru, en ce qui me concerne, plutôt réussi.

Note : 4/5


De : Flo7717 Envoyé : 28/01/2005 01:30

Tracy Chevalier - La vierge en bleu

Sud-ouest de la France, aujourd'hui. Récemment arrivée des Etats-Unis avec son mari, Ella Turner a du mal à trouver sa place dans cette bourgade de province. S'y sentant seule et indésirable, elle entreprend des recherches sur ses ancêtres qui, protestants, eurent à fuir les persécutions. Elle est alors loin d'imaginer que cette quête va bouleverser sa vie.

Ce livre ne m’a vraiment pas convaincue. Je crois n’être jamais entrée réellement dans l’histoire. La narratrice contemporaine m’a prodigieusement agacée avec son mal-être constant, toujours coincée, jamais à sa place. Tracy Chevalier a une vision de la France tellement caricaturale que l’on en pleurerait ! Les clichés pleuvent et le résultat ne m’a pas semblé digne d’un écrivain dont le rôle, à mon sens, est justement de prendre du recul et non de se limiter aux préjugés de " l’homme de la rue ". L’histoire d’Isabelle est, quant à elle, beaucoup plus intéressante, pleine d’émotion contenue mais malheureusement il manque un peu plus de développement sur l’histoire des protestants en France. Contrairement à ses autres romans, celui-ci n’est pas vraiment documenté d’un point de vue historique. J’ai beaucoup aimé cette quête pour retrouver ses racines et les correspondances entre le passé et le présent. En résumé, il me semble que l’auteur aurait pu faire nettement mieux avec un tel sujet et qu’elle a gâché pas mal de cartouches inutilement…

Quai Voltaire / 317 pages

2.75/5


De : la-grande Envoyé : 31/01/2005 15:13
Tracy Chevalier : The Virgin Blue

Ella Turner (Tournier) déménage en France avec son mari architecte - de descendance française elle décide d'en apprendre plus sur sa famille. Cette quête la mènera à Suisse chez son cousin Jacob Tournier et c'est là qu'elle trouvera réponses à ses questions. En parallèle, l'histoire d'Isabelle Tournier à l'ère du protestantisme et tous les bouleversements qui sont encourrus.

Appréciation: J'ai somme toute apprécié cette lecture - lecture légère mais intéressante. L'histoire d'Isabelle est touchante et prenante - cette femme qui a laissé pays et parents pour suivre son mari abusif en Suisse ... cette femme aux cheveux roux qu'on croyait un peu sorcière et qui a dû subir une série d'épreuves terribles. J'ai trouvé intéressante la quête de Ella mais certaines choses m'ont agacée: les préjugés quant aux habitants de petites villes en France (tout le monde regarde Ella comme une étrangère et on refuse de l'accepter) alors qu'en Suisse les gens sont très gentils et aussi le dénouement qu'on voit venir...

J'ai tout de même dévoré et lu ce livre pratiquement d'une traite

Note: 4/5

Le roman se passe à 2 époques en parallèle - au XVII siècle et à la fin des années 90 je dirais. Il est traduit en français - La vierge en bleu, voir critique de Flo qui n'a pas aimé autant que moi. Mélodie aussi a lu ce livre qu'elle a bien aimé.
Tiens, si tu n'as jamais lu Tracy Chevalier, je te suggère fortement La jeune fille à la perle.
Pour ma part, j'ai lu tous ses livres et j'aime beaucoup.


Réponse
De: Noreen
J'ai vraiment adoré ce bouquin. Je trouve qu'il est très bien écrit. Je ne sais pas comment m'expliquer car je suis encore un peu dans l'histoire! Je trouve qu'il y'a beaucoup de finesse dans l'écriture et dans les personnages.

C'est un magnifique livre...

Note : 4.75/5
(Noreen, 17 ans, Lyon/France)


De: Mémé jolie

Tracy Chevalier - La vierge en bleu

L'auteur nous décrit deux histoires en parallèle, ce que je n'aime pas. J'aurais préféré seulement l'histoire d'Isabelle. C'est le livre le moins bien de Tracy Chevalier. Toutefois, j'ai bien aimé les descriptions relatives au Tarn.
Note : 2/5

Tracy Chevalier - La dame à la licorne

J'aime beaucoup le Moyen âge et j'en ai beaucoup appris avec ce livre. Tout est beau. La narration, les personnages. Plus beau que la jeune fille à la perle, où il y a trop de souffrance. Je le recommande.
Note : 5/5
(Mémé jolie, 62 ans, Nice/France)


Dernière édition par Gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 17:16, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 16:50

De : gaikoala Envoyé : 29/04/2005 20:06
Tracy CHEVALIER – "Le récital des anges"

Traduit de l’américain par Marie-Odile Fortier-Masek

4ème de couverture :

La Reine Victoria vient de mourir. Comme la coutume l’impose, les familles se rendent au cimetière. Leurs tombes étant mitoyennes, les Waterhouse et les Coleman font connaissance et leurs petites filles se lient immédiatement d’amitié. Pourtant, les familles n’ont pas grand-chose en commun. L’une incarne les valeurs traditionnelles de l’ère victorienne et l’autre aspire à plus de liberté.

Dans le cimetière, véritable cœur du roman, Lavinia et Maude se retrouvent souvent et partagent leurs jeux et leurs secrets avec Simon, le fils du fossoyeur, au grand dam de leurs parents.

Lavinia est élevée dans le respect des principes alors que Maude est livrée à elle-même : sa mère, Kitty Coleman, vit dans ses propres chimères. Ni la lecture, ni le jardinage, ni même une liaison ne suffisent à lui donner goût à la vie. Jusqu’au jour où elle découvre la cause des suffragettes. La vie des deux familles en sera bouleversée à jamais.

Par l’auteure de « La jeune fille à la perle ».

Mon humble avis :

Nous voyons là une véritable étude de mœurs de l’ère victorienne, avec tout ce que cela peut avoir de suranné. L’auteure fait parler tour à tour chaque personnage à la première personne, ce qui est un peu déroutant parfois… Pourtant, c’est un assez bon moment de lecture. S’il faut une côte, je mettrais 3,5/5 .

Gaikoala


De : ºAka§haº Envoyé : 19/05/2005 15:08
Tracy Chevalier - La jeune fille à la perle

Éditions Quai Voltaire

271 p.

Ma critique : J’ai trouvé le début de la lecture pénible. Je ne savais pas ou allait cette histoire et cela m’agaçait. Par contre, plus j’avançais dans ma lecture, plus l’histoire me plaisait. Je me suis sentie transportée au XVIIe siècle. J’avais hâte de découvrir les tableaux, j’esssayais de m’imaginer comment ils seraient. J’ai trouvé ça charmant qu’une simple esclave devienne la muse d’un peintre. Le seul bémol que j’aurais a dire, c’est que Griet est représentée comme étant une jeune fille parfaite qui ne semble pas avoir de défauts. Je n’ai pas réussis à m’attacher à elle, je la trouvais trop froide et peu démonstrative. On dirait que rien ne peut la toucher vraiment. Ah et que dire du "punch" final! Ça ne pouvait pas finir autrement.

Donc, une lecture agréable qui nous transporte dans le monde des arts. Comme beaucoup de gens ici, je vous recommande la lecture de ce volume pour ceux et elles qui ne l’ont pas lu encore.

Ma note : 4,5/5

Akasha


De : Felindra2775 Envoyé : 22/05/2005 08:31

"La jeune fille à la perle" de Tracy Chevalier

Roman historique du 17 siècle.
Mon avis :

Pour moi, je compare ce livre à "Geisha" de Golden, et j'ai eu autant de plaisir à le lire. Je n'ai pas cherché les invraisemblances car je pense que dans une fiction tout est permis. Après c'est une question de goût. D'abord Vermeer est un de mes peintres préférés et je suis allée plusieurs fois en Hollande, donc je me suis tout naturellement laissée transporter dans ce milieu de la peinture avec Griet. Bon, d'accord elle est trop parfaite. Mais qu'est ce que cela peut faire, du moment que l'histoire est originale, bien écrite et qu'elle nous fait rêver.

C'est un roman plein de fraîcheur, tout en finesse, qui m'a fait beaucoup de bien après "La mort est mon métier". Cette ambiance de non-dits, entre les personnages apportent un petit plus à l'histoire.

Je pense aussi que dans le milieu de la peinture, les femmes ont joué un grand rôle, même si ces femmes restaient dans l'ombre de leur maître et dès le début du livre j'ai pensé à Camille Claudel.

J'ai eu un peu de peine au début avec tous les prénoms. Je mélangeais, mais ensuite, je suis très vite rentrée dans cette relation peintre, muse.

Quant à la fin, évidemment cela ne pouvait pas finir autrement vu son statut social, et l'époque à laquelle ce roman se passe.

Je vais visionner prochainement le film, et j'en suis ravie car je pourrai comparer. J'aime beaucoup mettre des visages sur une histoire.

4.5/5

felindra


De : odilette84 Envoyé : 30/05/2005 20:06
Bonsoir Flo,
Au sujet de La Vierge En Bleu de Tracy Chevalier,
je crois que ta critique résume parfaitement ce que l'on ressent en refermant ce livre décevant...
la vision caricaturale de la France, et la dimension "surnaturelle" m'ont achevée...
J'aurais préféré en savoir plus sur la fin de l'histoire d'Isabelle.
Dommage, l'idée était intéressante
(je m'attendais à mieux après avoir lu la jeune fille à la perle...)

ma note
1.5/5


De : Claarabel Envoyé : 09/06/2005 16:11

Tracy Chevalier - La jeune fille à la perle

J'avais auparavant vu le film adapté du roman de Tracy Chevalier et de cette fidèle adaptation à la lecture du livre je me suis sentie peu surprise par "La jeune fille à la perle". Je tournais les pages sans attente, autre que peut-être un soubresaut allait survenir, mais non, rien. Fidèle jusqu'au bout ! Et là où dans le film je me posais la question quant à la signification de tel ou tel silence, la lecture ne m'a pas davantage apporté d'explication. Il n'y a aucune interprétation, l'auteur se contente de narrer les émotions, les frôlements et surtout les regards ! Il y a autant de silence dans le livre que dans le film !
Le personnage de Griet est très complexe car la jeune fille, dès le début de sa mission, s'est complètement détachée de sa position de servante. Elle se savait différente, possédant une valeur au-dessus de l'humble Tanneke, par exemple. Pourtant, c'est légèrement agaçant : Griet, à demi moralisante, se prenant la tête sur sa foi protestante alors qu'elle débarque chez des catholiques, s'échinant à rendre le linge plus blanc que blanc, courbant la tête, ouvrant de grands yeux innocents ! Pour un peu on la prendrait pour une sainte-nitouche ! Car ce qui rend son rôle ambigu, c'est le trouble qu'elle sent naître pour le peintre Vermeer, même si son frère et le fils du boucher tentent de lui ouvrir les yeux, elle préfère prendre en dégoût l'odeur du sang ou la présence des mouches. Elle se pliera en quatre pour Vermeer, l'épisode des oreilles l'atteste !

Griet s'égare de son monde, se ment à elle-même et retient sans cesse ses larmes. Tracy Chevalier a pris le parti de faire une version très romancée de la peinture de Vermeer, personnage auquel, d'ailleurs, elle ne s'attaque guère. L'homme a le regard gris, s'exprime peu et semble une ombre dans ce roman ! A lire toutes les critiques élogieuses à son sujet, on s'attend forcément à un grand moment de lecture, pourtant le film a déjà comblé toutes les attentes. Pour moi, c'était suffisant. Le livre, lui, est de la belle broderie sentimentale.

3.5/5


De : melodie74 Envoyé : 17/08/2005 02:34
Tracy Chevalier (2003) La dame à la licorne. 482 pages (gros caractères)

Je plagie Sandrine pour le résumé du livre, car j'ai rapporté le livre à la biblio et je ne me souviens plus très bien des noms...: Désireux d'orner les murs de sa nouvelle demeure parisienne, le noble Jean Le Viste commande une séries de six tapisseries à Nicolas des Innocents, peintre miniaturiste renommé à la cour du roi de France, Charles VIII.L'artiste accepte après avoir entrevu la fille de Le Viste, dont il s'éprend. Nicolas est un charnel, sa vie tourne autour des femmes, nous allons le suivre durant 2 ans, lui et ses inspiratrices et découvrir ainsi le monde des tapisseries, les nobles et les marchands.
---------------------------------
Ça faisait longtemps que je n'étais pas venue fouiner dans cette section...Beaucoup de rats ont rajouté Tracy Chevalier à leurs listes de livres lus! C'est drôle de voir que j'ai beaucoup beaucoup aimé La vierge en bleu et que la plupart d'entre vous (à part Lagrande -merci merci-) ont détesté. Mais je me reprends ici...En ce qui concerne La dame à la licorne, je ne peux pas dire que j'ai été emballée. J'ai trouvé l'histoire très superficielle. Aucun charme, juste du cul. Oui, je le dis crûment, mais c'est ce que l'auteur fait dans son livre. À mon avis, elle essaie beaucoup plus de choquer que de raconter une bonne histoire. J'ai bien aimé la forme encore une fois (qui est la même pour tous ses livres à peu près), c'est-à-dire l'histoire racontée par tous les participants. Mais à part ça, je me suis fort ennuyée. Je vais continuer de lire Tracy Chevalier quand même, car la plupart du temps, ses livres sont divertissants et se lisent très bien et assez rapidement.

Ma note : 2.5/5


De : Melisande5505 Envoyé : 08/11/2005 20:43
La jeune fille à la perle

J'ai découvert ce livre par le forum, toutes les bonnes critiques qui en ont été faites m'ont donné envie de le découvrir.
J'ai trouvé cette lecture agrèable, j'ai d'ailleurs fini ce roman en moins d'un jour. Certains aspects sont forts intéressants: la peinture de l'époque très concrète et précise nous donne vraiment l'impression d'y être, la description en petites touches de la relation entre les maîtres et les servantes est effrayante, d'autant plus que les victimes exploitées ne remettent rien en cause.
Mais d'autres aspects sont moins convaincants, j'ai eu du mal à croire vraiment au personnage de Griet, si forte et intelligente à certains moments et si bêtement sentimentale et soumise à d'autres. Les autres personnages sont quand à eux assez sommaires, Vemeer quand à lui est totalement inconsistant, presque une silhouette sur un tableau.
En résumé, c'est une lecture facile, et qui procure un certain plaisir, à recommander plutôt pour les jours où l'on a pas envie de se prendre la tête, et ces jours là je me lancerai à nouveau dans un livre de Tracy Chevalier.

note : 2,75/5


De : zerestia (Message d'origine) Envoyé : 2006-03-25 20:59

La jeune fille à la perle

Je vais le résumer même si je crois que pas mal des rats l'on déjà lu d'après les critiques chez le site du club.

La jeune fille à la perle est l'histoire de la création du popular tableau de Vermeer ou au moins celle que T. Chevalier a imaginé autour de cette peinture. La protagoniste est Griet, une jeune fille qui doit travailler comme servante chez Vermeer, où elle va déchaîner des antipathies, des jalousies dans quelques membres de la famille. Tandis qu'elle doit adopter cette vie de servante -à cause de la cécité de son père et la pauvrété de sa famille-, elle rencontre chez Vermeer une autre vie, celle de l'art, qu'elle sait bien que ne lui appartiendra jamais.

J'ai bien aimé ce roman, la manière comment Tracy Chevalier montre la vie d'une servante au 17ème siècle et l'histoire qu'elle imagine derrière la peinture. C'est merveilleux comment elle transmitte la lutte de Griet entre la réalité qu'elle doit accepter -la pauvrété, la morte, la rupture de la famille, son devoir face à sa famille- et tout ce qu'elle aime vraiment faire, mais qu'elle doit toujours cacher: préparer les peintures, poser... L'auteur a fait une attention particulière aux couleurs: le rouge pour le danger, la réalité dont elle veut échapper -les cheveux de Cornelia, le sang sous les ongles du boucher- par opposition aux tableaux de Vermeer où il y a plutôt le jaune et le bleu; les yeux de Vermeer d'un gris "comme l'intérieur des huîtres", qui avancent l'apparition des boucles d'oreille de perles...

Donc, pour moi 4,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  gallo le Jeu 11 Déc 2008 - 17:01

De : lalyre7032 Envoyé : 2006-04-17 09:37

Tracy Chevalier : La vierge en bleu

Dans ce roman je n'ai pas tellement apprécié le mal être de Ella et son histoire frise le roman rose,par contre j'ai aimé Isabelle dont l'histoire est beaucoup plus réaliste puisque les ancêtres ont existé, on retrouve toujours des peintures de Nicolas Tournier et il semblerait que certaines sont exposées au Louvre.
J'avais préfèré La jeune fille à la perle.
2,5/5 Lalyre


De : wisewill Envoyé : 2006-08-22 08:15

Bon, voilà, j'ai fini La Jeune fille à la Perle de Tracy CHEVALIER

L'histoire de cette petite Griet m'a passionné. J'ai été aspiré par l'écriture et la fluidité de la narration. La tranche de vie qui nous est présentée est pleine de sensibilité, d'innocence et j'ai trouvé plaisant d'interragir dans la vie d'une personne connue, même si cette histoire reste une fiction.
Mon bémol reste que l'intrigue reste quelque peut suspendue et les préoccupations de la petite Griet souvent répétées.

Pour moi, c'est un livre à lire, je met la note 4/5


De : loutarwen Envoyé : 14/03/2007 14:50

Je viens de terminer la Dame à la Licorne et je suis encore sous le charme.
C'est le second roman de Tracy Chevalier que je lis.

Le premier la jeune fille à la perle, je l'ai lu il y a quelques années et j'avais vraiment beaucoup aimé. Ce livre m'avait marqué. Il y a quelques temps, j'ai vu le film qui en a été tiré (très bon film, mais pas aussi bien que le livre) et ça m'a donné envie de me remettre à la lecture de cet auteur que j'apprécie beaucoup.

Je ne vais pas refaire le résumé de l'histoire puisqu'il a déja été fait plusieurs fois, je vous renvoi donc aux messages précédents.

Mon avis:
C'est un roman très bien documenté sur le sujet des tapisseries de la dame à la licorne autour desquelles planent encore aujourd'hui un certain mystère. On y trouve des descriptions très détaillées sur l'atelier des maîtres lissiers bruxellois qui réalisaient ces tapisseries à la fin du Moyen Age : un vrai bonheur. L'oeuvre d'art est au centre du roman, mais une grande place est laissée aux personnages que l'on apprécie de voir évoluer dans cet univers médiéval. L'écriture est fluide et très agréable à lire.

Le roman est divisé en cinq périodes qui correspondent à l'avancement des tapisseries, de la peinture de Nicolas des Innocents jusqu'à leur exposition dans la grande salle de réception des Le Viste pour les fiançailles de Claude. Les uns après les autres, les protagonistes prennent la parole et nous raconte leur vision des évenements mais sans aucune redondance puisqu'il s'agit à chaque fois de la suite de l'histoire. Cette manière de mener le roman m'a énormément plu. J'ai particulièrement apprécié les interventions de la petite aveugle, Aliénor, la fille du maître lissier, toujours très émouvantes.

A noter toutefois, le caractère très cru des descriptions des relations homme-femme, mais certainement assez proche de la réalité de l'époque.

Un roman à lire absolument si vous appréciez les romans historiques. Ma note : 4,5/5


De : lalyre7032 Envoyé : 21/04/2007 18:50

L'innocence - Tracy Chevalier
Quai Voltaire 389 P.

Londres 1792,une époque trouble et un avenir prometteur de prospèrité, des personnages sympathiques qui peuplent ce roman tels que William Blake,graveur,poète et visionnaire fantastique,il y a aussi Maggie Butterfield ,jeune londonnienne qui va initier Jem et Mausie à la vie,à la ville et à l'amour,ils viennent de débarquer de leur village du Dorset avec leurs parents,le père Thomas Kellaway est ébéniste attiré en ville par un directeur de cirque qui lui a promis beaucoup de travail mais qui déchantera.L'auteur a pris William Blake,non pas comme personnage central mais tout de même important car encadré par les deux familles,les Butterfield et les Kellaway que tout oppose mais que le destin réunira.Nous promenant dans les méandres de la ville dangereuse et mystérieuse ,nous découvrons la Tamise qui était encore une rivière à caboulots,l'ambiance avec ses artisans tels que les tanneurs,les brasseurs,les vinaigriers,les savonniers et les tisserands,la vie populaire faite de rudesse,la magie du cirque, ainsi que les premiers émois amoureux de nos jeunes héros et William Blake jouera pour eux le rôle d'un bienveillant initiateur spirituel.Mais ce sera la fin de l'innocence et et l'apprentissage de l'expèrience pour ces jeunes adolescents.
Un charmant récit avec un semblant de Dickens,beaucoup de poèsie grâce à laquelle l'auteur fait revivre William Blake,un style fluide et délicat.Dans ce décors et ses personnages,elle a fait surgir de sa plume des images,des sons et des couleurs.
J'ai aimé mais mon préféré restera la jeune fille à la perle. 4,5/5
Lalyre
----------------------------------------------------------------
William Blake
Poète et peintre Anglais
Né à Londres le 28 novembre 1757
Décédé à Londres le 12 août 1827

« Ton amitié m'a souvent fait souffrir ; sois mon ennemi, au nom de l'amitié »
William Blake

Biographie de William Blake

Peintre et poète Anglais, William Blake est un artiste visionnaire, qui croit au rôle prophétique de la poésie. Il refuse la morale chrétienne et le dogmatisme religieux. Il invente pour répondre à ses inspirations mystiques, une mythologie nouvelle construite d'après des mythes sumériens et antiques. Partisan de l'imagination, des visions ou des hallucinations, il est pénétré d'énergie créatrice, et s'inspire des révélations qu'il reçoit pour créer ses oeuvres. Sa peinture étrange et mystérieuse prend principalement pour sujet la Bible et d'anciennes mythologies archaïques. Il est tenu aujourd'hui pour un poète Anglais majeur.


De : Chris tomando mate Envoyé : 2007-04-25 13:46

Tracy Chevalier - La jeune fille à la perle

3,5/5

Pas vraiment facile pour moi de lui donner une note.
J'ai trouvé la lecture plutôt agréable, dès que le projet du portrait de Griet a été mentionné je revenais sans arrêt à la couverture pour saisir tous les avancements (les turbans, l'ajout de la perle, le jeu de lumière) c'était amusant !
Mais le thème de la servante soumise, des maîtres tyranniques et injustes et de la condition féminine de cette époque ne m'attire pas plus que ça, cela m'énerve plus qu'autre chose en fait (un soupçon de féminisme de ma part ? ).
En conclusion, je ne dirais pas non à un autre titre de Tracy Chevalier mais je ne courrais pas non plus après ...



De : Claudia Envoyé : 20/07/2007 00:14
J'ai vu le film "La jeune fille à la perle" sur grand écran et j'ai vraiment craqué pour le scénario original, les couleurs, les explications... j'étais conquise ! A l'instant où je suis sortie du cinéma j'ai été acheter le livre que j'ai lu en 2-3 jours et j'ai retrouvé la magie du film... sans aucun doute j'avais encore à l'esprit toutes les images du film.

Bref, j'ai vraiment aimé les 2 !

5 sur 5

J'ai lu quelque temps après "la jeune fille à la perle", "la dame à la licorne" que j'ai bien apprécié également !
3,5 / 5


De : liza_lou55 Envoyé : 2007-09-30 09:46

La jeune fille à la perle
(Folio, 313 pages)

A Delft, au 17ème siècle, Griet est engagée comme servante chez les Vermeer. La vie n'est pas facile pour la jeune fille en proie aux hostilités d'une bonne part de la maisonnée qui voit en elle une menace. Griet, en effet, est chargée de nettoyer chaque jour l'atelier du peintre. Peu à peu, Vermeer la charge de menues besognes en secret jusqu'au jour où il décide de faire son portrait...

A partir d'un des tableaux les plus célèbres de Vermeer, Tracy Chevalier réussit à faire revivre à nos yeux la Hollande du 17ème siècle. L'écriture est particulièrement simple et, de ce fait, les tableaux décrits prennent vie à nos yeux, à l'image de La laitière, ou évidemment de celui dont il est question durant tout le récit. Le lecteur croirait presque à cette façon romancée de la vie de Vermeer, à l'évolution de son oeuvre, sa façon de peindre...

Un très joli roman historique, très simple et qui permet de passer un très agréable moment. Pas un coup de coeur pour moi, mais, assurément, La jeune fille à la perle est une réussite.

Ma note : 4/5


De : symphonium Envoyé : 2007-09-30 22:04

La jeune fille à la perle

Avis mitigé sur le roman.

La relation entre Vermeer et son éveil à l'art est très intriguante. les mêmes questions que Venusia me sont parvenue à l'esprit. Comment se fait-il qu'un peintre décide de mettre ni plus ni moins que son gagne-pain entre les mains d'une jeune servante inexpérimentée ? Pourquoi décide-t'il qu'elle sera son bras droit alors que l'autre servante n'a pas même le droit de s'approcher de l'atelier de Vermeer? Néanmoins, selon moi, l'aspect artistique du livre est la plus intriguante.

La relation avec le boucher m'a un peu moins intéressé. J'aurais pensé qu'elle aurait su tirer profit de sa relation privilégiée avec Vermeer mais non. C'est à se demander à quoi a valu à GRiet toutes ses connaissances sur l'art si au final, elle a épousé un boucher. Pour moi ça été la plus grande déception.


De : Houppelande Envoyé : 2008-03-21 08:18

La jeune fille à la perle

Donné par Petite Lune lors du swap

Une jeune fille devient domestiques dans la maison du peintre Vermeer.

Je dois avouer qu'au début j'étais réticente à lire ce roman. J'ai déjà vu le film, alors je connaissais l'histoire, et il n'est pas dans mes habitudes de lire un livre après avoir vu le film.
J'ai donc été agréablement surprise, car l'auteure à une belle plume et nous invite à découvrir la vie de domestiques au dix-septième siècle. J'ai aimé le fait de découvrir une histoire qui sort du commun lorsque Griet est à la maison des Vermeer, car il était assez improbable pour une domestique de se voir confier des tâches en lien avec l'œuvre de son maître,et de voir en parallèle l'histoire avec le boucher, qui elle représente ce à quoi Griet pouvait vraiment et réalistement aspirer dans le vie.
Le rythme était peut-être un peu trop lent pour moi, et les descriptions détaillées de certaines scènes me semblaient peut-être superflues (par exemple le perçage d'oreilles). J'ai l'impression que l'auteure a un peu étirée sa sauce, l'univers qu'elle a créé me semblait un peu restreint et à un certain point j'avais l'impression qu'elle n'avait plus grand chose à dire, mais évidemment c'est mon avis, car je sais que plusieurs ont adoré ce roman.
Donc, peut-être pas un style pour moi, mais tout de même un bon livre de détente.

3.5/5


De : heilili Envoyé : 2008-06-03 09:01

La dame à la licorne

Un très beau roman, captivant, lu en deux jours... Et qui en dit long sur les origines de notre société patriarcale... Les relations homme-femme sont assez dures, mais au moins, elles ont le mérite d'être réalistes, et de beaucoup nous apprendre sur cette époque. Roman historique dont le sujet principal est l'art, j'adoore!

4.5/5

avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le récital des anges - Folio - 2,5/5

Message  zeta le Mar 16 Juin 2009 - 12:56

Je croyais avoir lu un roman de parution récente, et je m'aperçois en faisant défiler les discussions sur cet auteur qu'il a été maintes fois critiqué, plutôt élogieusement.
Je ne suis pas aussi enthousiaste.
Londres janvier 1901, La reine Victoria est morte, c'est la tradition, les familles de la bonne bourgeoise, se rendent, pour l'occasion, dans leur cimetière familial. Les Coleman et les Waterhouse, en raison de la proximité de leurs tombes s'y côtoient ce jour là. Pendant que les parents critiquent aigrement la décoration de la dalle funéraire de son voisin. Deux petites filles de 5 ans Lavinia et Maude deviennent les meilleures amies du monde. Elles font toutes deux la connaissance du fils du fossoyeur, Simon, un garnement bien plus déshérité qu'elles.
Jusqu'en 1910, l'histoire de ces deux familles et de leur dosmesticité, va nous être contée.

Découpé en chapitres très courts, ou chaque membre des deux familles, ainsi que chaque personnage auxiliaire, va prendre tour à tour la parole, l'intringue a peiné tout d'abord à m'intéresser, j'y ai trouvé au bout d'un moment de l'attrait, pendant environ une centaine de pages, puis elle m'a parue de nouveau artificielle, pleine d'invraisemblances , et donc incohérente. Tracy Chevalier semble oublier qu'elle à situé son roman à la fin de l'ère victorienne, dans la très prude albion,
Kitty Coleman, la mère de Maud, neurasthénique, va s'intéresser et soutenir la cause des suffragettes, ce seul point est intéressant. Le reste m'a laissé indifférente... Rien de notable en bien ou en mal dans l'écriture.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Mar 16 Juin 2009 - 13:00

Tu devrais essayer La jeune fille à la perle Zeta. C'est le seul roman de Tracy Chevalier que j'ai lu mais je l'avais beaucoup apprécié.
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  cecile le Dim 21 Juin 2009 - 21:23

La jeune fille à la perle

Avant d'avoir lu les critiques du forum, j'imaginais que ce récit relatait réellement celle de la jeune fille peinte par Vermeer, mais qu'importe si celà n'est pas le cas. Comme l'une d'entre vous, j'ai trouvé vraiment énorme le travail que devait fournir cette pauvre Griet, mais c'était hélas la triste réalité de l'époque. Dès lors où elle a servi de modèle au peintre, j'ai eu l'impression que le récit était quelque peu tiré par les cheveux. La relation entre le peintre et Griet m'a un tantinet déconcertée. Par contre j'ai beaucoup aimé la fin inattendue et attendrissante. Globalement c'est une histoire originale et très agréable à lire.

Ma note : 4,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Lun 22 Juin 2009 - 10:13

Je le note, ça fait longtemps qu'il me tentait !
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7378
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Lulu le Jeu 24 Sep 2009 - 15:27

L'innocence Tracy Chevalier
Folio 422p 2007


Londres,1792.C'est l'histoire d'une famille de la campagne du Dorset qui arrive à Londres invitée par le cirque de Phillipe Astley.Changement radical aussi bien pour les parents Thomas et Anne que pour Jem et Maisie les enfants.
Surtout qu'ils se retrouvent au milieu du tumulte que provoque la Révolution française et que leur voisin est le poète-graveur William Blake.
Leur guide à travers la ville de Londres est Maggie petite banlieusarde débrouillarde à la langue bien pendue mais qui porte en elle un terrible secret.
Pour tous les personnages il n'y a qu'un pas entre l'Innocence et l'Expérience.

Tracy Chevalier est une de mes auteures préférées.J'ai lu chacun de ces romans avec plaisir et curiosité.Ce dernier ne déroge pas à la règle.Elle sait retranscrire les univers et nous transporter dans différentes époques.
Même si cette histoire n'a peut-être pas l'éclat de génie de "la Dame à la licorne" ou de "La jeune fille à la perle".Ce roman reste une lecture agréable et très bien documentée.La figure de William Blake(que je ne connaissais pas)est suffisament intéressante pour nous donner envie de fouiller un peu plus loin.

Ma note:4/5

A voir le site officiel de Tracy Chevalier www.tchevalier.com car il est très sympa.
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 36
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mer 10 Mar 2010 - 16:53


La vierge en bleu - Tracy Chevalier
Editions de La Table Ronde - 317 pages

Le roman alterne chapitre par chapitre entre deux époques et deux histoires.
D'un côté, de nos jours, Ella Turner, jeune américaine vient s'installer avec son mari dans le Sud-Ouest de la France. Ayant du mal à s'intégrer et souffrant de solitude, elle se lance à la recherche de ses ancêtres.
De l'autre côté, au XVIème siècle, Isabelle, surnommée la Rousse, soupçonnée de sorcellerie parce qu'elle vénère la Vierge Marie, épouse Etienne Tournier et va devoir faire face aux tragiques évènements de la guerre de religion qui fait rage à cette époque.

J'ai déjà lu deux livres de Tracy Chevalier avant celui-ci et c'est celui que j'ai le moins aimé.
Pourtant, j'ai aimé la construction du roman, l'alternance entre les deux époques, qui m'a évoqué celle du roman Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay.
Mais malheureusement, il n'en a ni l'émotion ni la sensibilité. Même le côté historique qui d'habitude était plutôt bien rendu chez Tracy Chevalier ne m'a pas convaincu.
J'ai trouvé également que la fin était un peu étrange, on reste un peu sur sa faim que ce soit pour Ella ou pour Isabelle.
Dommage car malgré tout, le livre est assez agréable à lire et l'idée de départ intéressante mais je pense qu'il aurait mérité d'être un peu plus creusé, tant au niveau de l'intrigue que des personnages.
Là il m'a semblé un peu trop superficiel. C'est distrayant mais ce sera vite oublié.

3,5/5

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Lulu le Ven 10 Sep 2010 - 9:01

Prodigieuses Créatures

Quai Voltaire/ La table ronde 380 pages (2010)


Les soeurs Philpot s'installent à Lyme Regis suite au mariage de leur frère ainé.Elles sont célibataires et ont chacune leur passion propre: Louise la botanique, Margaret la danse et les modanités et Elizabeth les fossiles.Elizabeth va se lier tout naturellement d'amitié avec Mary Anning une chasseuse de fossiles du coin.Si pour Elizabeth les fossiles représentent une passion pour Mary c'est son gagne-pain car elle les revend aux touristes.

La découverte par Mary des premiers fossiles de créatures primitives et éteintes va bouleverser le monde scientifique et mettre à l'épreuve l'amitié entre les deux femmes.Sans compter toutes les questions idéologiques auquelles l'Eglise a bien des dificultés à répondre.

De nouveau, Tracy Chevalier choisit de situer son histoire dans l'Angleterre du XIXème siècle.L'histoire est intéressante mais un peu poussive.Il y a peu de rebondissements et d'évènements marquants.Dans la postface Tracy Chevalier dit elle-même qu'elle a dû accélerer les évènements.
Le destin de Mary Anning reste néanmoins surprenant.Cette jeune fille sans éducation se met à cotoyer la communauté scientifique du jour au lendemain et sort sa famille de la misère.

Le point le plus intéressant est évidemment la théorie de l'extinction des espèces qui voit le jour.La réaction de l'Eglise qui ne peut admettre qu'elle s'est trompée et la révolution des idées que cela entraîne.Beaucoup remettent en cause ce qu'on leur a dit depuis toujours sans oser le dire.A l'époque il fallait bien du courage pour exprimer son opinion.

Un bon roman mais je reste une fois de plus déçue ( je recherche en vain l'étincelle de La Dame à la licorne ou La vierge en bleu ).

Ma note: 3,5/5
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 36
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Dim 12 Sep 2010 - 8:43

Lulu, une collège vient de me prêter prodigieuses créatures, elle a vraiment beaucoup apprécié cette histoire. Tu sembles un peu déçue.
Moi je ne connais pas l'auteur, on verra bien ! C'est ma prochaine lecture !
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Lulu le Dim 12 Sep 2010 - 9:35

Tu me diras ce que tu en penses Petitemartine! J'ai moi aussi vu des critiques enthousiastes mais je n'ai pas été très emballée.Enfin les goûts et les couleurs...
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 36
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Mer 27 Oct 2010 - 14:31

Prodigieuse créatures de Tracy CHEVALIER

Voici donc un livre que l'on m'a prêté. De moi-même, je n'aurais jamais été tentée par cette lecture : l'Angleterre des années 1800, une histoire vraie de chercheuses de fossiles...bof... des thèmes qui à priori ne me passionnent pas ! Finalement, ce fut un régal !

Nous sommes à Lyme dans le Dorset, sur la côte anglaise au début du XIXème. Mary Anning, jeune fille d'origine modeste vit avec son frère et sa mère. Passionnée par les fossiles, Mary passe ses journées sur la plage, à la recherche de fossiles qu'elle vend ensuite aux touristes, afin de subvenir aux besoins de sa famille : manger, se chauffer, telles sont les préoccupations des Anning.
Les trois soeurs Philpot, contraintes et forcées par le mariage de leur frère de quitter la maison familiale de Londres, viennent s'installer dans le village de Lyme. L'une des sœurs, Elisabeth, est collectionneuse de poissons fossiles. Cette passion commune va permettre aux deux femmes de se rapprocher alors que tout les oppose : l'âge, la condition sociale. On assiste alors à la naissance d'une belle histoire d'amitié

On se promène, on creuse, pendant des heures, sous tous les temps sur les plages du Dorset, un milieu hostile et dangereux où les éboulements de falaises sont fréquents. Les incroyables découvertes d'échtyosaures et de plésiosaures de Mary sur la plage vont peu à peu faire venir à Lyme les plus grands scientifiques de l'époque qui ne cherchent qu'à s'approprier les fossiles de la jeune fille, à les exposer à Londres. Il faut rappeler que nous nous trouvons au cœur d'un milieu scientifique hostile aux femmes à l'époque. Il est même pour certains évident que les découvertes de Mary ne sont que des impostures : certaines de ses découvertes sont inimaginables et remettent en cause l'origine des espèces, la théorie de l'évolution n'est pas d'actualité, Dieu est toujours LE Créateur !
Des sentiments complexes mêlant amitié, jalousie, rivalité vont naitre entre les deux chercheuses de fossiles.
Grâce à Elisabeth, à son frère et à ses relations, Mary sortira indemne et innocentée des accusations portées par les scientifiques de l'époque.

C'est à la fois une lecture intimiste, tranquille, je me suis laissée transportée par l'histoire. Une belle amitié entre femmes dans le milieu scientifique n'est pas un thème très courant.
Intéressant de savoir que ces femmes ont existé, quel courage ! Il existe même un musée dédiée à Mary Anning à Lyme.
A la fin de cette lecture, j'avais envie d'aller sur la plage à la recherche de fossiles !!! La plage n'est pas loin mais ici il n'y a que des coquillages Laughing

ma note : 4,5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Mer 27 Oct 2010 - 14:48

Mary Anning et son chien :
Le fossile d'ichtyosaure trouvé par Mary en 1830

les plages du Dorset où travaillait Mary Anning
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Isaby le Ven 17 Déc 2010 - 0:33

Je viens de commencer Prodigieuses créatures. On me l'a offert en cadeau. Je n'étais pas certaine d'aimer ce livre. En effet on compare Tracy Chevalier à Jane Austen et je n'ai pas tellement aimé orgueils et préjugés de Jane Austen et le sujet des chasseuses de fossiles...Pas vraiment wahoo comme sujet... Pourtant, Prodigieuses créatures me plait beaucoup jusqu'à présent. Je vous en redonne des nouvelles.

Je viens tout juste de le terminer et je lui accorde 4,5/5 (presqu'un coup de coeur)

C'était mon premier Tracy chevalier et je me promets d'en lire d'autres de cette auteure. Vraiment très satisfaite de cette lecture qui m'a permis d'en apprendre beaucoup sur la chasse aux fossiles et l'apport de ces découvertes dans l'évolution de la pensée scientifique versus les conceptions religieuses de l'origine du monde. J'ai trouvé les personnages d'Elizabeth Philpot et de Mary Anning forts et attachants et je suis d'autant plus heureuse de savoir que ces femmes de caractère ont réellement existée. Je crois que c'est le modus operendi de Tracy Chevalier de partir d'un élément historique ou culturel et de construire sont roman autour de cet élément. C'est une bonne idée. Je vous conseille cette lecture et n'ayez crainte on se laisse prendre par le sujet qui peu sembler repoussant au départ. Dans mon cas, le livre a même poussé ma curiosité à fouiner sur le net pour en savoir plus sur Mary anning et ses découvertes.


_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Jeu 10 Fév 2011 - 18:41

La jeune fille à la perle

Note : 5/5


Le résumé a déjà été fait plusieurs fois ci-dessus.

Critique : Que dire de plus que les nombreuses critiques déjà faites. Je rejoins l’avis majoritaire des rats : un bon coup de cœur. J’ai pris ce livre un peu au hasard, j’en avais un peu entendu parler et vu des extraits du film mais je ne m’attendais pas à un roman aussi passionnant. D’abord un dépaysement complet car le livre se passe dans un pays et à une époque quasi inconnue pour mois avec les différences entre catholiques et protestants. J’ai bien aimé l’histoire de cette servante pauvre qui noue une relation plutôt ambiguë avec son maitre, un peintre malgré leurs différences. C’est dommage d’ailleurs que celui-ci ne soit pas plus décrit, physiquement parlant. On sait finalement peu de chose sur lui et j’ai eu du mal à me le représenter. L’histoire est incroyable, d’autant plus qu’elle est uniquement basé sur le tableau du peintre et l’imagination de l’auteure. Il ne s’agit pas d’une histoire vraie. C’est certain que l’auteur a un vrai talent pour les descriptions et les petits détails, notamment pour les descriptions des tableaux et des couleurs, tout en subtilité. Le roman passe tout doucement, tranquillement et simplement et avant qu’on s’en rende compte, on a lu la moitié du roman. Je conseille vraiment ce livre (mais apparemment beaucoup de personnes l’ont déjà lu). 1er coup de cœur de 2011 !!

Je vous mets quand même une photo du fameux tableau :

avatar
cookie610

Nombre de messages : 4731
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Jeu 10 Fév 2011 - 18:55

Non Cookie, moi je ne l'ai pas encore lu ! Mais il me fait envie, je pense que ça devrait me plaire. Tracy Chevalier semble en effet douée pour les descriptions pas ennuyeuses ! J'ai vu le film avec la belle Scarlett Johanson que je te conseille !


Isaby, je n'avais pas vu ton commentaire et ta photo de la "bestiole" : te rappelles-tu dans quel musée on peut le voir ? Je pense que c'est à Londres mais j'avoue avoir déjà oublié... Embarassed
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Isaby le Sam 12 Fév 2011 - 1:02

petitemartine a écrit:Isaby, je n'avais pas vu ton commentaire et ta photo de la "bestiole" : te rappelles-tu dans quel musée on peut le voir ? Je pense que c'est à Londres mais j'avoue avoir déjà oublié... Embarassed


C'est bien à Londres, au musée d'histoire naturelle. il y a aussi un musée consacré à Marie Anning à Lyme Régis, ville natale de cette prodigieuse chasseuse de fossiles.

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Sam 12 Fév 2011 - 8:40

Oui, tout à fait , merci Isaby de m'avoir rafraichi la mémoire !
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2424
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Franillon le Lun 21 Mar 2011 - 16:10

Prodigieuses créatures.

Je ne reviendrai pas sur la présentation et le résumé de ce livre, déjà faits sur le forum. Je me contenterai de donner mon avis de géologue et de paléontologue. Ce livre est tout à fait passionnant en lui-même. D’autres l’ont dit avant moi. Mais le sujet est exceptionnel, extrêmement rares en effet sont les romans qui traitent essentiellement de paléontologie. Il faut dire que les trouvailles de Mary Anning étaient exceptionnelles, je ne parle pas des ammonites, bélemnites ou gryphées, déjà connues depuis longtemps, même si on leur attribuait d’étranges origines, je parle de la première découverte d’ichtyosaures et de plésiosaures dans les falaises du Dorset au début du dix-neuvième siècle. Découverte d’autant plus exceptionnelle qu’elle était faite par une jeune fille de condition modeste, considérée comme illettrée, ce qui ne l’empêchait pas de correspondre avec Cuvier, grand spécialiste de l’anatomie comparée au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. Destin exceptionnel de Mary Anning, amitié et rivalité entre elle et Elizabeth Philpot, bourgeoise londonienne retirée à Lyme Regis, passionnée, elle, par les poissons fossiles. Deux femmes consacrant leur vie à la paléontologie qui ont effectivement joué en grand rôle dans l’avancée de la paléontologie au dix-neuvième siècle, à une époque où les femmes n’avaient guère accès à la science, mais celles-ci n’hésitaient pas à prendre des risques. Les discussions philosophico-religieuses sur la place de ces étranges bestioles dans l’œuvre de Dieu sont extrêmement pertinentes, à une époque ou Darwin n’avait pas encore réfléchi à la question de l’évolution. J’ai beaucoup apprécié, notamment, les explications de Buckland, professeur de géologie à Oxford et pasteur en même temps.

Je souhaite que ce livre, d’ailleurs très bien écrit et traduit, aide à comprendre, par sa forme romancée, le rôle des fossiles dans la compréhension du cours de notre histoire de Terriens depuis les origines de la vie.

Ma note : 5/5.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1654
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Caro le Lun 20 Juin 2011 - 10:05

LA JEUNE FILLE A LA PERLE

Mon avis :

Je n'ai pas grand chose à ajouter à tous ce qui a été dit. J'ai lu ce livre en voyant le succès auprès des rats et je n'ai pas été déçu, ce n'est pas un coup de coeur, mais une lecture agréable, j'avais vraiment envi de connaitre la fin.
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 12 Juil 2011 - 17:03

La vierge en bleu de Tracy Chevalier
Folio / 427 pages






Récemment arrivée des Etats-Unis avec son mari, Ella Turner a du mal à trouver sa place dans cette bourgade de province du sud-ouest de la France. S'y sentant seule et indésirable, elle entreprend des recherches sur ses ancêtres protestants qui eurent à fuir les persécutions. Elle est alors loin d'imaginer que cette quête va bouleverser sa vie. Quatre siècles plus tôt, en pleine guerre de religion, Isabelle du Moulin, surnommée " La Rousse " en raison de sa flamboyante chevelure, risque un procès en sorcellerie pour le culte qu'elle voue à la Vierge Marie. Cependant, l'enfant qu'elle porte ne lui laisse d'autre choix que d'entrer dans l'intolérante famille des Tournier qui a embrassé la Réforme. Séparées par des générations mais unies par un mystérieux héritage, Ella et Isabelle vont renouer les fils du temps à deux voix.


Un beau roman, plutôt agréable à lire. L'écriture tout en restant assez simple est fluide. C'est une lecture légère qui m' a captivé principalement à cause de la succession des chapitres et des deux histoires menées en parallèle. J' ai eu un gros faible pour les parties consacrées à l'histoire d'Isabelle du Moulin.
Par contre, j'ai moins aimé cette quête des racines de la part d'Ella; je m' en suis très vite lassée et puis c'est un ressort qui a été
tellement utilisé qu' il en est usé jusqu'à la corde. J' ai également été parfois un peu gênée par les nombreux clichés.
Des petits bémols mais c' est une lecture dont je garderai un bon souvenir.


3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Mer 3 Aoû 2011 - 18:58

Prodigieuses créatures







Présentation de l'éditeur:
« La foudre m'a frappée toute ma vie. Mais une seule fois pour de vrai
». Dans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par
les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne
pour ces « prodigieuses créatures » qui remettent en question les
théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d'un
milieu modeste se heurte à la communauté scientifique, exclusivement
composée d'hommes. Elle trouve une alliée inattendue en Elizabeth
Philpot, vieille fille intelligente et acerbe qui l'accompagne dans ses
explorations. Si leur amitié se double de rivalité, elle reste, face à
l’hostilité générale, leur meilleure arme. Avec une finesse qui
rappelle Jane Austen, Tracy Chevalier raconte, dans Prodigieuses
Créatures, l'histoire d'une femme qui, bravant sa condition et sa
classe sociale, fait l'une des plus grandes découvertes du XIXe siècle.



vraiment quel beau récit!
le thème est rarissime et très bien documenté: j'ai aimé toutes ces discussions sur les fossiles,
le problème que cela posait à l'époque, car cela remettait en cause la Genèse quant à l'âge de la terre,
admettre l'existence d'espèces disparues, c'était blasphémer en quelque sorte.
amusant aussi le récit de la présentation à la société de géologie de Londres....cela devait bien être comme ça!

En sus, les relations entre ces 2 femmes, si différentes par leur classe sociales mais si proches par leur passion commune sont vraiment bien rendues....
Un vrai coup de coeur pour moi.

comme Franillon, trouve que ce récit mérite un 5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracy CHEVALIER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum