7 ROUTES MYTHIQUES, COLLECTIF SOUS LA DIRECTION DE ALAIN MUSSET

Aller en bas

7 ROUTES MYTHIQUES, COLLECTIF SOUS LA DIRECTION DE ALAIN MUSSET

Message  Bernard le Dim 22 Juil 2018 - 12:25

7 ROUTES MYTHIQUES

Collectif, sous la Direction de Alain MUSSET

Armand Colin - 159 pages - Mai 2018

Résumé éditeur :

Qui n’a jamais songé à enfourcher une Harley pour se lancer à la conquête de la célèbre Route 66 ? Découvrir l’horizon infini des anciennes routes de la soie ? Partir en trek sur le Qhapaq Ñan, le chemin autrefois emprunté par les Incas ? Ou retrouver l’esprit sixties de notre emblématique Nationale 7 ?

Itinéraire de vacances, voie culturelle, tracé sportif... les routes nous font voyager et rêver d’évasion. Et quand l’histoire se mêle à la légende, ces simples itinéraires unissant deux points sur une carte deviennent des mythes universels qui traversent les âges et perdurent dans la mémoire collective.

Historiens, géographes et anthropologues ont partagé leur passion avec des dessinateurs et des dessinatrices de bande dessinée pour raconter la vie de ces routes devenues mythiques, conçues, vécues et parfois mises en scène comme un grand décor de théâtre à l’échelle d’un pays voire d’un continent. Cette alliance inattendue éclaire chacun de ces chemins d’une lumière originale, qui fera rêver à de possibles voyages…


Mon avis :

Beaux voyages que ces routes revisitées par, d'une part, des auteurs tous concernés d'une façon ou d'une autre par ces routes et, d'autres part, des dessinateurs brillants et inspirés.
Beaux voyages, certes, mais en littérature et/ou en poésie, que ce soit au détour d'une chanson mais aussi de vers d'un poète ou d'un amoureux du lieu ou encore d'un dessin.
Qu'il y a t-il de commun entre La via Appia, la Nationale 7 ou la route 66 ? Apparemment rien si ce n'est qu'elles font partie intégrante de notre mémoire, chacun pour un souvenir, des vacances, une chanson ou des exploits.

La route de la soie, célèbre, dans mon souvenir, par les récits dictés à un compagnon de cellule par Marco Polo est bien autre chose : vecteur de commerce routier mais aussi maritime, de grand mystère relatif à la confection de cette matière magique jusqu'à devenir un moyen de paiement ou de troc, source de conflit mais aussi porte ouverte à véhiculer une religion ou une autre et installer des villes aussi renommées et emplies de beauté comme Samarcande ou Boukhara. La Chine est actuellement en pleine reconstruction d'une ou de routes de la soie pour un rapprochement avec l'Occident.

La via Appia, du nom de son créateur, de Rome à Brindisi, port d'Adriatique dans les Pouilles, aura considérablement facilité les transports, raccourcissant les délais, construite qu'elle était en ligne droite. Au fil du temps l'aura palira et le tracé oublié disparaîtra sous le bitume au gré des communes traversées et des volontés de ses édiles.

Je ne connaissais pas du tout le Quapaq Nan, tronçon central andin des routes incas et je n'ai pas éprouvé le même intérêt que les autres narrations et histoires de ces routes. J'ai trouvé le récit un peu « fouillis », difficile à suivre, à imaginer, soutenu, cependant, par de jolis dessins de Laurent Maffre.

Belle évocation du Chemin de Saint Jacques de Compostelle, connu pour ses nombreuses façons de l'emprunter et ses différents parcours parsemés de ces coquilles qui en ont fait la renommée. Truffé d'anecdotes historiques le récit est vivant et plaisant rappelant que les pèlerins ont à leurs dispositions mille et une façons de devenir « Jacquet ». le chemin se fait en plusieurs fois, à pieds, en voiture ou par tout autre moyen de transport avec ou sans bagage, en gîte ou en Hôtel 4 étoiles.

Alain Musset a choisi d'évoquer la Route 66 par des chansons ( Get your kick on route 66, mais aussi Eddy Mitchell et Johnny Halliday) et des films tels que Les raisins de la colère, Easy rider, Paris Texas, Bagdad Café, Thelma et Louise ou l'équipée sauvage. le tout bercé par des dessins de Frank Margerin dans son style très reconnaissable de son héros à la banane « Lucien ».

Thierry Dubois nous enchante avec la description de la Nationale 7, de sa création à nos jours où elle n'est plus très usitée, dépassée par l'autoroute plus sécurisant et plus rapide. Il n'empêche que je me souviens, quand jeune, nous partions mes parents, mon frère, ma soeur et moi de Paris vers Nice ou Menton avec un arrêt en cours de route pour la nuit, combien nous étions exaltés d'être en voiture sachant que nous passerions des vacances formidables au bord de la mer, faisant fi des bouchons qui faisaient pester mon père. C'étaient de bons souvenirs. L'auteur dessinateur dessine pour notre plaisir les voitures de l'époque glorieuse de cette route, 4CV, 2CV, Vedette, Dauphine et bien d'autres. Un sympa clin d'oeil.

Pour finir Paris-Roubaix, la course cycliste dite l'enfer du Nord au grand dam des gens du Nord qui réfutent ce terme estimant, à juste titre, que leur région est aussi accueillante que les autres. de grands champions cyclistes se sont cassés les jambes sur les pavés d'Arenberg ou d'Orchies, d'autres y ont trouvé la gloire au prix de grandes souffrances tant sous la pluie, le vent ou la poussière mais pour les uns comme pour les autres jamais sans panache. le tour de France cette année est passé par les pavés du Nord, c'est dire que la légende n'est pas tarie... Beaux dessin poétiques de Gilles Tévessin.


4/5
B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3675
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum