Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Le soldat chamane » Tome 1 : La déchirure

Message  Fitzartiseuse le Jeu 31 Déc 2009 - 22:47

Univers bien différent de l’Assassin Royal et des Aventuriers de la mer, Le
soldat chamane
a son monde à lui, avec ses coutumes, croyances, réseau social
et politique et bien sur sa propre magie !


Cet univers le voici :

Dans ce monde, il existe différents peuples celui de Jamère Burvelle (le
narrateur et personnage principal) qui ressemble à nos peuples occidentaux et
est gouverné par un roi, les nomades et les ocellions. Ces 2 derniers peuples
ont leur propre magie.

Le peuple de Jamère est un peuple colonial tandis que les nomades ressemblent
aux indiens d’Amérique par d'une certaine façon leur mode de vie mais aussi pour l’image
de « sauvage » qu’en a le peuple colonial. Le peuple ocellions est
proche de la nature mais on ne découvre que peu de choses sur eux lors de ce 1er
tome.


Le peuple de Jamère :

La carrière d’un jeune homme vivant en Gernie sera la même que celle de son
père. Cependant, pour les fils de nobles, les choses diffèrent : l’aîné
hérite du titre de son père ; le second sert en tant qu’officier dans
l'armée, le troisième entre dans la prêtrise, tandis que le quatrième devient
un artiste. Ce déterminisme social se perpétue pour toute la filiation. Les filles
sont reléguées à un rôle soumis, étant principalement utilisées pour forger des
liens sociaux par mariages arrangés.

Pour Jamère, sa position de second fils, (le fils soldat), est la base de sa
vie. Depuis très tôt, Jamère est entraîné aux techniques de la cavalla (cavalerie) :
monter, survivre, appliquer la doctrine militaire; il doit assimiler tous les
aspects de la vie en tant qu’officier dans la cavalla du Roi. A l'age de ses 18 ans (ou est-ce 17?) Jamère entre enfin à l'école de la cavalla...


Mon avis :

Ayant lu avant « L’Assassin Royal » et « Les
aventuriers de la mer »
, il m’a été difficile de me plonger dans cette
nouvelle aventure. Etant donné que l’histoire se déroule en plusieurs tomes, le
1er tome commence un peu lentement mais c’est une bonne chose pour l’avenir
de l’histoire. Dans ce tome se mettent en place des éléments qui vont être (on
le sent) la clef de voûte de toute l’intrigue. Malgré un début peut-être un peu
lent c’est très prenant, Robin Hobb nous fait une fois de plus rentrer dans un
univers riche en détails, en émotion et en aventure !

Un thème occupant une forte place dans ce 1er tome
et qui me plait beaucoup (et qui a une place considérable dans l’histoire je
pense) c’est le rapport père et fils. Le petit puis jeune Jamère fait tout pour
répondre aux espérances de son père mais le monde et la vie est plus complexe
que ce que son éducation militaire lui a inculquée…


Ma note : 4/5


Merci Mousseline et Odilette84 !

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Ven 1 Jan 2010 - 8:55

L'assassin royal T1 L'apprenti assassin



Présentation de l'éditeur
Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...

Mon avis 5/5 coeur
Je suis entrée complètement dans ce nouvel univers. On s'attache très vite au petit Fitz, il arrive dans une ville seul et mis à l'écart mais grâce au cher Burrich il arrive à s'intégrer plus ou moins. J'ai beaucoup aimé le côté médiéval du roman avec les rois et les différents duchés. Quant à l'histoire, j'ai adoré les cours avec Umbre, j'ai envie d'en savoir plus sur le métier d'assassin, je trouve ça très original. Les horribles Galen et Royal sont bien énervant comme de vrais méchants de roman Laughing . Tous les personnages sont géniaux, l'histoire est géniale, enfin bref c'est génial Laughing
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 1 Jan 2010 - 10:08

bienvenue au Club !!
Cyrielle !!

LE SOLDAT CHAMANE tome 1

je croyais avoir posté mon commentaire ...mais je ne le trouve pas ...

Roman d'installation souvent le cas chez Robin Hobb, il nous est présenté ici un nouveau héros et un nouvel univers. Difficile d'ailleurs de situer le lieu où l'époque de l'histoire, on n'est pas dans un monde du type assassin royal, ici les hommes ont des armes à feu...

Roman d'initiation où notre jeune héros apprend à devenir un homme tout d'abord au contact d'un nomade particulièrement sauvage qui lui fera découvrir un monde intérieur dont il ignorait tout grâce à l'intervention de la magie.
D'autre part, Jamère entre à l'école militaire de la Cavalla royale où il va découvrir à la fois la vie en collectivité, l'amitié mais aussi les brimades et la violence.

Il ne se passe finalement pas grand chose dans ce roman.
les personnages ne sont pas aussi intrigants que dans les autres séries du même auteur.
la magie n'est pas présente de la même manière .

Il y est fait une très grande part aux réflexions intérieures du héros à ses états d'âme et à ses rêves... des longueurs donc...
on comprend bien vite que suite à son expérience avec le nomade il est devenu envoûté par une magie émanant de la nature et que cela va déterminer la suite de ses aventures ...
A partir de l'entrée à l'école militaire, le livre devient plus intéressant.
J'attends de lire la suite pour avoir un meilleur avis sur le sujet ...

ma note 3/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Ven 1 Jan 2010 - 11:05

D'ailleurs Odilette, j'ai oublier dans ma critique de te remercier de m'avoir offert les deux premiers tomes lors du SWAP plage 2009 ! merci
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 1 Jan 2010 - 17:04

Alors Cyrielle, bienvenue dans la grande famille des fans de Robin Hobb! Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Ven 1 Jan 2010 - 20:17

Merci de l'accueil Laughing
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Calepin le Sam 2 Jan 2010 - 14:09

@ Fitzartiseuse et Odilette : N'hésitez pas à faire de belles et grandes critiques bien complètes de la série du Soldat chamane. N'hésitez pas à dire ce que vous avez aimé, ce que vous avez moins aimé et surtout pourquoi.

Pour moi, c'est clair : je suivrai avec attention toutes vos critiques sur ce sujet en tant que fan de Robin Hobb et intrigué par cette déjà pas si nouvelle série. Merci à l'avance !

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Fitzartiseuse le Sam 2 Jan 2010 - 16:23

C'est noté Calepin! (sans vouloir faire de pseudo blagues)

D'ailleurs je sais déjà que pour le tome 2 j'aurai plus d'impressions à partager! Il est plus vivant que le 1.

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

« Le soldat chamane » Tome 2 : « Le cavalier rêveur »

Message  Fitzartiseuse le Dim 3 Jan 2010 - 10:56

Résumé :

Jamère continue son apprentissage à l’école de la cavalla et le fossé entre anciens et nouveaux nobles ne fait que se creuser à l’école comme ailleurs. Le temps du « bizutage » passé, les mauvais coup des anciens nobles ne font qu’empirer. Jamère apprendra à ses dépends comment et à quel point la politique a une emprise sur le destin des hommes et des femmes de Gernie.
Jamère fait aussi de plus en plus de rêve sur la femme-arbre, il est de plus en plus tirailler entre son moi «Jamère Burvelle, fils de soldat » et son moi « défenseur du Peuple » et le temps d’agir pour « le Peuple » arrive…


Mon avis :


Par où commencer ? Il y a beaucoup de chose à dire…

Comme je l’ai dit plus haut, le tome 1 est un peu lent (et après réflexion je rejoins un peu l’avis d’Odilette84) mais comme je l’ai dit c’est pour mieux lancer la suite de l’histoire. Si j’avais fait ma critique du 1 avant d’avoir lu la moitié du 2 peut être aurais-je mis 3.5/5 et non 4/5.

Dans ce tome, on en apprend plus sur Epinie la cousine excentrique de Jamère et bien qu’agaçante on fini par la comprendre et l’apprécier d’autant plus qu’elle a un rôle important dans le déroulement des évènements. «Le Peuple », la femme-arbre, les Ocellions et leur magie ont une part plus importante dans ce tome-ci.


Pour quoi je pense qu’à priori (j’ai pas encore tout lu) le soldat chamane est une très bonne série (mais pas autant que l’assassin royal, enfin pas encore) :

C’est vrai le début était lent et bien qu’il y ait eu des moments palpitants je ne savais pas trop quoi en penser.

On ne s’attache pas aussi facilement à Jamère qu’à Fitz (désolé pour ceux qui n’ont pas lu l’Assassin Royal (AR) mais dans ce paragraphe je vais faire plein de parallèles entre les 2) mais ils ont certaines similitudes indirectes et il semblerait que l’auteur nous envoie des clins d’œil de l’AR (ou est-ce du à mon imagination ? ). Dans les 2 cas ils essayent de faire les choses au mieux suivant l’attente qu’en ont leurs parents/professeurs/mentors et suivant leur sens de l’honneur, de la justice ou de leur morale. Et dans les 2 cas, ce n’est pas suffisant pour être reconnu à leur juste valeur pour des raisons socio-politiques.

En cherchant bien il y a plusieurs parallèles comme ça entre Jamère et Fitz, des petits détails jusqu’à entre guillemet la magie « noble » qui n’est autre ici que le fer des armes et peut-être le « dieu de bonté » et celle (ou celles) qui est avilissante, plus primitive c'est-à-dire celle des Ocellions (et des nomades).

Beaucoup de parallèles et pourtant ce sont 2 univers très différents, plus encore (naturellement) qu’entre l’AR et « les aventuriers de la mer »


Robin Hobb n’est pas tendre avec ses héros, on se dit « elle va quand même leur faire ça ??? » et non seulement elle le fait mais plus encore ! Au chapitre 8 (il me semble) tout bascule et on pense que la situation ne peut pas être pire à l’instar de Jamère mais non ce n’est que le début des ennuis !

A partir du tome 2 son « soldat chamane » nous captive et l’on a du mal à décrocher (presque) comme dans l’AR. C’est simple, le 1 j’ai mis des semaines à le lire (bon c’est vrai j’avais pas mal de choses à faire ) mais pour le 2 j’ai retrouvé mon rythme de croisière avec Hobb : 1 tome = 1 semaine.


Petit bémol, les personnages ne me semblent pas aussi attachant que dans l’AR mais peut-être le seront-ils plus au fur et à mesure que l’histoire avancera.


Je pense qu’il serait très intéressant de connaître l’avis de rats qui auraient lu « le soldat chamane » avant l’AR (si des fois il en existe ?) autant pour ceux qui ont lu l’AR que pour ceux ne l’ayant pas lu.


Ma note: 4.5/5

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Dim 3 Jan 2010 - 13:45

intéressant parallèle, je me suis fait un peu les même réflexions que toi.
Il me reste donc à lire la suite dès que je l'aurai trouvée
4,5 c'est plutôt une bonne note !!
c'est encourageant

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Franillon le Dim 3 Jan 2010 - 20:15

Robin Hobb

L’Assassin royal 1 – L’Apprenti assassin.

Devant les critiques enthousiastes de la plupart des lecteurs de cette longue série, je me suis procuré le premier volume. Cela pose toujours un problème quand on se plonge dans un ouvrage dont on a lu tant de bien. Si l’on n’est pas enthousiasmé soi-même, on se sent un peu fautif, on se pose des questions. En fait je n’ai rien à reprocher à ce livre, mais il ne m’a pas emballé, j’ai donc mis relativement pas mal de temps pour le lire, en alternance avec d’autres. Je reconnais le génie inventif de Robin Hobb, son imagination, ses qualités littéraires, mais je ne pense pas que je poursuivrai la lecture de cette série, du moins pas dans l’immédiat. Peut-être est-ce parce que je ne suis pas un fanatique de la fantasy « médiévale », si tant est que le terme « médiéval » soit bien choisi. Ma note : 3,5 / 5
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Ven 26 Mar 2010 - 15:49

L'assassin royal Tome 2: L'assassin du roi



Je ne fais pas de résumé, il y en a assez plus haut.

Mon avis: 4/5
Un très bon roman mais comme beaucoup l'on dit, il y a manque d'action par rapport au premier, mais je me rassure en me disant que le 3ème risque d'être bien captivant.
Fitz a bien grandi et devient un homme, j'ai trouvé très touchant ça découvert de l'amour avec Molly, ils sont mignons tous les deux coeur . J'aime beaucoup Loupiot et le fait que le Vif ait une place important dans ce tome.
J'ai hâte de connaître la suite, sur la santé de Subtil, la relation avec le Fou et la guerre avec les pirates rouges. Tout cela annonce des bonnes heures de lecture en perspective study
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 26 Mar 2010 - 18:37

que de bons souvenirs !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Bella le Dim 28 Mar 2010 - 20:26

Pour moi aussi c'est un excellent souvenir. J'avais lu les 6 premiers tomes, et même si j'avais trouvé quelques longueurs à certains moments, ce fut un très bon moment. J'ai les autres tomes chez moi, peut être pendant les vacances je m'attaquerai aux Aventuriers de la Mer....
avatar
Bella

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Sam 10 Avr 2010 - 15:48

Le soldat Chamane Tome 2
le cavalier rêveur

je ne reprendrai pas le résumé.
bien peu d'action dans ce tome qui nous renvoie une fois de plus à l'école de la Cavalla.
Nombreuses considérations politiques , nouvelle noblesse, ancienne noblesse, fidélité au roi etc etc ...qui en fait marquent toutes les relations entre les jeunes étudiants soldats .
J'ai eu parfois l'impression de lire Harry Potter avec les rivalités entre clans, les vacheries entre collègues de chambrée, les épreuves donnée par les professeurs ...
Il est vrai que l'on est là dans quelque chose de plus sérieux, mais je n'ai pas réussi à accrocher à ce tome.
les rêves de Jamère m'ont ennuyée et j'ai vite décroché, je n'adhérais pas au monde de la femme arbre.
Seul personnage vraiment intéressant, Epinie, la cousine du héros qui a une personnalité affirmée, plutôt féministe, engagée et que l'on retrouvera certainement par la suite .
toutefois, je m'accroche et je vais continuer ma lecture , si je trouve la suite sur Pochetroc ou bookmoosh, autrement dit
patience patience !!

ma note 3/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le soldat chamane, tome 3 : Le fils rejeté

Message  Fitzartiseuse le Ven 23 Avr 2010 - 13:38

Le soldat chamane, tome 3 : Le fils rejeté


Présentation de l'éditeur


Spoiler:
Revenu dans sa famille pour assister au mariage de son frère aîné,
Jamère se trouve en butte au mépris et à l'hostilité de tous à cause de
son inexplicable embonpoint. Son père n'accepte pas que son fils soldat
laisse libre cours à son appétit et l'accable de son profond mépris ; sa
soeur Yaril ne lui cache pas la répugnance qu'il lui inspire et sa
fiancée Carsina lui tourne le dos. Nul ne veut entendre son explication :
il doit sa corpulence à la magie ocellionne, théorie dont sa part
gernienne a du mal à se convaincre. Il a beau travailler comme un
forcené aux champs, se priver de nourriture, rien n'y fait pour qu'il
maigrisse. Jamère croit avoir touché le fond de l'humiliation le jour du
mariage de son frère, où tous ses gestes, toutes ses paroles sont vus
comme ceux d'un goinfre incapable de maîtriser sa gloutonnerie. Mais la
peste ocellionne n'a pas fini ses ravages... Dans ce troisième volume du
Soldat chamane, Robin Hobb nous ouvre, à travers une fantasy
extrêmement maîtrisée, l'âme d'un personnage bouleversant d'humanité.


Que dire... le destin s'acharne sur Jamère, il se tue à la tache pour qu'il est une vie normal et que son entourage soit fier de lui mais plus il essaie et plus il échoue. Tout le monde ou presque lui tourne le dos et il se retrouve désespérément seul. La magie lui dessine un destin qu'il ne peut échapper. Malgré tout ses efforts il n'a pas le moindre contrôle sur sa vie malgré ce qu'il peut par moment penser.
Ce tome est assez bouleversant mais là encore à part quelque moment fort voir très fort notamment à la fin ou le titre prend tout son sens, il ne se passe pas grand chose. J'ai l'impression d'être dur en disant ça mais il manque toujours un petit plus. Cependant on lit toujours aussi facilement les livres de Hobb, c'est juste qu'on se demande où tout cela va nous mener...

Jamère n'est décidément pas un personnage comme les autres, il est très... comment dire humain? C'est à dire qu'il a ses défauts et ses faiblesses, il est pas toujours très intelligent quand il s'agit de regarder les choses en face (d'ailleurs il est assez énervant pour ça. Le lecteur comprend assez vite certaines choses et lui il met mille an à comprendre) mais en même temps si on était à sa place dans son monde, avec son éducation et tout ce qu'il lui arrive pas sur qu'on ferait mieux. On est juste pas habitué à suivre un héros qui soit pas un peu superman sur les bords, au moins sur certains points. Non lui c'est juste un type normal, c'est ce qui le rend attachant et l'histoire bouleversante.

Note: 3,5/5


Dernière édition par Fitzartiseuse le Ven 23 Avr 2010 - 15:58, édité 2 fois

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le soldat chamane, tome 4 : La magie de la peur

Message  Fitzartiseuse le Ven 23 Avr 2010 - 14:08

Le soldat chamane, tome 4 : La magie de la peur


Présentation de l'éditeur:

Spoiler:
Désavoué par son père qui ne se résigne pas à le voir obèse, Jamère,
dont la famille vient en partie d'être décimée par la peste ocellionne,
part de Grandval avec l'intention de poursuivre son destin de fils
militaire, quitte à s'engager comme simple soldat. II prend la direction
de Guetis, près de la frontière où s'achève provisoirement la Route du
roi. En chemin, il croise Buel Faille, éclaireur de l'armée, qui lui
ouvre les portes du régiment stationné à Guetis. Il se voit assigné au
cimetière de la ville. Là, il affronte pour la première fois la magie et
la peur qu'exhalent les montagnes occupées par les Ocellions, en même
temps que le pouvoir qu'il sent croître en lui...

La vie de Jamère vient de basculer, il se retrouve seul face à son destin (au début) et entame une nouvelle vie ailleurs. Ses rêves (ou ceux de son père?) de fils de soldat s'écroulent, mais Jamère persiste malgré tout dans cette voix quitte à s'engager comme simple soldat... et dans le genre "en bas de l'échelle" il ne va pas être déçu...
Dans son voyage il rencontre un militaire qui comme lui (enfin presque comme lui) est dirigé par la magie du peuple et va en apprendre davantage sur son pouvoir.
L'histoire prend une autre tournure et une autre atmosphère car Jamère se retrouve dans un lieu ou la magie est très active et pour cause...
La magie utilise tous les moyens qu'elle a à sa disposition dont Jamère pour repousser les gerniens et les obliger à arrêter la construction de la route du roi qui est entrain de tuer des arbres d'une importance capital pour elle. Seulement Jamère n'entant toujours pas se laisser dicter par la magie qui plus est il ne voit pas ce qu'il pourrait faire afin de repousser les gerniens de cet endroit, il sait que quelque soit la menace ceux-ci n'abandonneront pas leur projet.

On entame un nouveau chapitre de l'histoire et du coup là encore les choses se mette lentement en place...

Note : 3,5/5


Dernière édition par Fitzartiseuse le Ven 23 Avr 2010 - 15:57, édité 2 fois

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le soldat chamane, tome 5 : Le choix du soldat

Message  Fitzartiseuse le Ven 23 Avr 2010 - 14:29

Le soldat chamane, tome 5 : Le choix du soldat


Présentation de l'éditeur


[Simple soldat affecté à la garde et à l'entretien du cimetière de
Guetis après avoir suivi l'école des officiers, Jamère souffre de ne pas
pouvoir concilier ses deux natures. Le mépris dont il est victime
tourne à la méfiance lorsque disparaît une prostitué qu'il a fréquentée.
II est bientôt accusé de meurtre. Mais il est aussi un Opulent du
peuple ocellion, découvert par Olikéa, avec laquelle il vit une partie
du temps et qui lui enseigne la voie de la magie. Tiraillé entre ses
deux existences, pris dans leurs tourmentes, le jeune homme s'efforce de
survivre aux terribles dangers qui parsèment sa route chaotique... ]

Et là c'est le drame...
Ça va mal pour Jamère, les préjugés que les habitants ont sur lui le rend premier suspect de tous les crimes en ville. Du côté ocellions, la magie se montre de plus en plus impatiente envers Jamère et son obstination. Elle essaye de le séduire par tous les moyens et lui lance des avertissements de plusieurs sortes jusqu'à ce que la vie de Jamère telle qu'il la mène ne soit plus possible et là un choix s'impose à lui...

A la fin du tome on a envie de dire ENFIN! 5 tomes pour en arriver là. En même temps les 5 tomes étaient nécessaires... on ne peut pas se résoudre à faire le choix que fait Jamère à la fin du jour au lendemain.

Maintenant j'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va se passer!!

Note: 3,5/5 (4/5 pour la fin!)

Lorsque j'aurai fini cette saga je ferai une note global de la série, avec résumé, avis et comparaison avec les autres séries de R. Hobb. Contrairement aux autres livres qu'elle a fait, cette série se joue tout particulièrement sur la longueur. Il faut savoir être patient et je ne saurais qu'à la fin si je trouve que c'est une bonne série ou pas.

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Tortue Orange le Ven 23 Avr 2010 - 16:54

Je lis présentement la série l'Arche des Ombres. J,ai terminé le premier livre Le vaisseau Magique mais comme j'ai une version de toutes la série en 3 tomes je ne ferai une critique qu'après avoir terminé le premier tome, donc les 3 premiers livres.

Pour l'instant j'aime beaucoup. J'adore les pirates alors je suis servie ^^.
avatar
Tortue Orange

Nombre de messages : 89
Age : 26
Location : Montréal
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Tortue Orange le Ven 7 Mai 2010 - 23:50

L’arche des ombres Tome 1

Auteur : Robin Hobb

Genre : Fantastique

Éditeur : Pygmalion

Nb de pages : 877 pages

Quatrième de couverture : Avec un retentissement égal à celui de La Citadelle des ombres, L'Arche des ombres est le second volet d'une saga qui a imposé Robin Hobb comme un écrivain majeur.
Et ce n'est pas un hasard si, dans les derniers volumes, les personnages des deux séries se rejoignent. Une famille de grands propriétaires terriens se retrouve ruinée. Sa seule richesse réside dans la possession d'un magnifique bateau en bois-sorcier, La Vivacia, jusqu'ici consacré au transport de marchandises. Or, peu avant de mourir, le capitaine Vestrit le lègue à l'époux de sa fille aînée, homme autoritaire et entêté, qui tente honteusement de restaurer la fortune d'antan en se livrant au transport d'esclaves.
Cet héritage lèse ainsi la cadette, Althéa, qui entretient pourtant une complicité étroite et des liens passionnés avec le bateau sur lequel elle navigue depuis sa plus tendre enfance. Elle jure alors de le reconquérir coûte que coûte. Emportée dans une spirale de malheurs, la famille Vestrit va affronter les épreuves les plus terribles. Car la discorde divise désormais ses membres. Dans une atmosphère de plus en plus dramatique, Robin Hobb distille un suspense qui ne cesse de croître au fil des pages.


Mon avis :

J’ai adoré. Ça faisait déjà un moment qu’un roman ne m’avait pas autant passionné mais je suis totalement entré dans l’univers de Hobb. L’histoire est prenante et pleine de rebondissements. J’adore les pirates alors j’ai été servie. C’est une aventure continue et pleine de surprise.

Note : 4,5
avatar
Tortue Orange

Nombre de messages : 89
Age : 26
Location : Montréal
Date d'inscription : 13/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mer 10 Nov 2010 - 21:13


Les aventuriers de la mer tome I : Le vaisseau magique - Robin Hobb
J'ai lu - 317 pages

Présentation de l'éditeur
Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates... Et sont surtout l'objet de toutes les convoitises
Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s'approprier son vaisseau, car l'héritage d'une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d'autres dangers se profilent à l'horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien..

Mon avis
J'ai beaucoup, beaucoup aimé! En réalité il s'agit pour moi d'une relecture, j'ai lu les six premiers il y a des années et je n'avais jamais pris le temps de finir cette série. Mais là je me suis motivée, alors pour ne rien rater, je recommence tout du début!
Et quel bonheur! J'adore le monde créé par Robin Hobb, les vivenefs sont fascinantes et attachantes, des personnages à part entière, pleine de mystère.
Beaucoup de personnages sont présentés dans ce premier tome, on les suit tour à tour au gré des chapitres.
Les premières pages sont un peu déroutantes : les serpents, l'ile des Autres, difficile de savoir ou l'auteur veut nous mener, mais très vite, l'histoire se met en place et on est entrainé à la suite de la famille Vestrit.
Je n'ai qu'un mot dire : vite la suite!

4,5/5


Dernière édition par Lyreek le Dim 26 Déc 2010 - 17:06, édité 1 fois

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 14 Nov 2010 - 19:38


Les aventuriers de la mer tome II : Le navire aux esclaves - Robin Hobb
J'ai lu - 380 pages

Après avoir planté le décor et présenter les protagonistes, nous voici dans le vif du sujet. Vivacia, la vivenef de la famille Vestrit, va prendre la mer pour la première fois depuis son éveil. Et les conditions sont plutôt difficiles puisque le seul membre de sa famille à bord n'y est que contraint et forcé. Pour ces bateaux qui ressentent les mêmes émotions que les humains, c'est une épreuve difficile, d'autant plus que le capitaine décide d'utiliser Vivacia pour transporter des esclaves.

Ce deuxième tome est tout aussi passionnant que le premier, voire plus! On s'est attaché aux personnages et on a envie d'en savoir plus sur eux et sur leur destinée.
J'adore tout particulièrement Vivacia & Parangon, quelle idée géniale ces bateaux en bois sorcier!
Vraiment une excellente série de fantasy pleine de magie et d'aventures!
Je recommande!

4,5/5


Dernière édition par Lyreek le Dim 26 Déc 2010 - 17:05, édité 1 fois

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 26 Déc 2010 - 17:04


Les aventuriers de la mer tome III : La conquête de la liberté
J'ai lu - 379 pages

Troisième tome de la série, cette fois on entre vraiment dans le vif du sujet! J'ai tout aimé dans ce volume, on ne s'ennuie pas une seconde!
Les personnages prennent de l'ampleur, surtout Hiémain, une vraie révélation.
Quant au capitaine Kennit, il a beau être sensé etre le méchant de l'histoire, je le trouve attachant et je suis très curieuse de voir comment il va évoluer durant les prochains tomes.
D'ailleurs, j'ai vraiment hate de me plonger dans la suite de la série, pour savoir ce qu'il va advenir de Vivacia. Sacré suspense!
Merci Robin Hobb!

5/5 coeur

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Lun 27 Déc 2010 - 10:52

Tout ça me donne envie de me replonger dans l'Assassin Royal, j'en suis au 3ème tome.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Jeu 30 Déc 2010 - 18:56


Les aventuriers de la mer tome IV : Brumes et tempêtes - Robin Hobb
J'ai lu - 381 pages

Quatrième tome de la saga de Robin Hobb et je suis toujours aussi accrochée.
Bon, pour être vraiment honnête, j'ai trouvé ce volume un tout petit peu moins bien que le précédent.
Mais, c'est pour chipoter parce que vraiment, j'adore les personnages, même les "méchants", même Malta qui je trouve murit un peu, je suis très curieuse de voir ce que va donner sa relation avec Reyn...
L'histoire prend un tour un peu plus politique, là j'avoue je suis sceptique, ce n'est pas ma tasse de thé!
Mais tant qu'on reste au plus près des vivenefs Vivacia, Parangon et maintenant Ophélie, je suis sure que je trouverais mon bonheur.

La suite! La suite!

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum