Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 9:42

De:Mousseliine
Robin Hobb

Le véritable nom de Robin Hobb est Margareth Astrid Lindholm, et elle est née aux Etats-Unis en 1952. Elle a commencé à écrire en 1971 sous le pseudonyme d'Astrid Lindholm, notamment pour des revues, à travers des travaux plus journalistiques. Puis, elle a définitivement opté pour la Fantasy.

Mais c'est à partir de 1995, sous le nouveau nom de Robin Hobb, qu'elle a connu son plus grand succès, avec The Farseer Trilogy, l'Assassin Royal chez nous.

--------------------------------------------------------------------------------

Bibliographie

Série L'Assassin Royal:
L'Apprenti-Assassin
L'Assassin du roi
La nef du crépuscule
Le poison de la vengeance
La voie magique
La reine solitaire
Le prophète blanc
La secte maudite
Les Secrets de Castelcerf
Serments et deuils
Le dragon des glaces
L'homme noir
Adieux et retrouvailles
Série Les aventuriers de la mer:
Le vaisseau magique
Le navire aux esclaves
La conquête de la liberté
Brûme et tempêtes
Prisons d'eau et de bois
L'Éveil des eaux dormantes
Le Seigneur des Trois Règnes
Ombres et flammes

Sous le pseudonyme de Megan Lindholm:

Le dernier magicien
Le Dieu dans l'ombre
Le peuple des rennes
Le vol des harpies

Robin Hobb est éditée chez Pygmalion.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - sur l'histoire de ses livres

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 9:58

De : Calou (Message d'origine) Envoyé : 09/09/2002 16:29
Avis aux amateurs de SF ou de fantastique

La saga sur l'assassin royal de Robin Hobb a fasciné mes deux enfants comme rarement !!!
Le 1er : l'apprenti-assassin (sorti en 1998)
le 2 ème: l'assassin du roi (sorti en 1999)
le 3 ème: la nef du crépuscule (sorti en 1999)
le 4 ème: la voie magique (sortie prévue en octobre 2002)
Ils attendent avec impatience le cinquième tome qui sort en octobre.


De : Friisette Envoyé : 20/08/2003 05:22
Bon je suis un petit peu mêlée... Dites-moi la Citadelle des ombres et la série "L'assassin royal", c'est la même chose??? Parce que je ne trouve rien qui s'appelle la citadelle des ombres sur le site de Mousseline et tous le monde semble appeller la série comme ça...

De : lucepico Envoyé : 21/08/2003 04:21
Je crois que La citadelle des ombres est simplement les romans regroupés sous un même titre. Dans le premier il y a les trois premiers romans: L'Apprenti Assassin, L'Assassin du roi et La Nef du Crépuscule. C'est une brique de 1100 quelques pages.

Dans le deuxième il y a trois autres romans regroupés, une brique encore plus grosse.


De : Mousseliine Envoyé : 23/08/2003 04:43
La série comprend maintenant 8 livres. Chaque livre est d'abord sorti séparément aux éditions Pygmalion...(40$ du livre). Par la suite sous le titre La citadelle des ombres 1 et La citadelles des ombres 2 qui ont rassemblés chacun 3 tomes. (40$ du livre)

Et pour finir en format poche aux éditions J'ai lu, chaque livre de la série est sorti séparement... entre 15 et 20$ du livre. J'avais acheté le premier livre en format poche pour le chum à Zanie pour Noël afin de leur donner la piqûre et cela a bien
marché.
Alors finalement le plus économique c'est La citadelle des ombres.


De : Friisette Envoyé : 04/11/2003 23:57
Je te conseille de demander La Citadelle des ombres 1, c'est une compilation des 3 premiers tomes.
Sinon, le tome 1 s'intitule L'apprenti assassin.


De : Dragonblanc Envoyé : 18/12/2003 11:40
Actuellement combien de tomes de la série de la Royal sont sortis je m'y suis mis et ça me plait vraiment et je vois qu'il y en aurait au moins 8?


De : Mousseliine Envoyé : 19/12/2003 02:28
9 tomes! le dernier est sorti voilà peu....


De : missplume3 Envoyé : 09/01/2004 22:11
Il y a un dixième tome de prévu car je suis en train de lire le 9e tome et à la fin il y a marqué " A paraître la suite des Secrets de Castelcerf"!!!

Dans le 9e tome; il est noté qu'il y a des éléments communs avec Les aventuriers de la mer, du même auteur...Comme je ne l'ai pas lue, je voulais savoir si quelqu'un avait lu les deux séries et si c'etait vérifié.Si oui, ça me tente bien de continuer à lire Robin Hobb dans sa deuxième série!!!
Missplume


De : debounette Envoyé : 12/01/2004 17:46
Oui, Missplume3, il y bien un lien avec Les aventuriers de la mer. Mais tu peux quand même comprendre le tome 9 sans avoir lu LADLM. Je te recommanderais quand même de le faire, car d'une part c'est une bonne trilogie, et d'autre part, cela peut-être fort utile pour les futurs tomes.


De : Friisette Envoyé : 15/01/2004 00:41
Comme j'étais toute mêlée, j'ai fait un peu de recherche pour trouver la corrspondance entre les tomes français et anglais. J'ai trouvé l'information sur un site vraiment très complet sur l'auteur et son oeuvre. Il y a aussi plusieurs interviews intéressantes. http://www.rivages-maudits.com

I L'Assassin Royal
A l'origine une trilogie (The Farseer Trilogy) L'assassin Royal est publié en français en 6 volumes répartis comme suit :
Tome 1. The assassin's apprentice (L'apprenti assassin)
Tome 2. Royal assassin (L'assassin du roi, la nef du crépuscule)
Tome 3. Assassin's Quest (Le poison de la vengeance, La voie magique, La reine solitaire)

Disponibles en format broché (grand) chez Pygmalion, en poche chez J'ai lu et chez France Loisirs pour les abonnés.
La série entière a également été éditée en 2 volumes chez Pygmalion sous le titre de La Citadelle des Ombres vol. 1 et 2.

II Les Aventuriers de la Mer
A l'origine une trilogie (The Liveship Traders Trilogy) Les aventuriers de la mer est encore en cours de traduction, pour l'instant, les volumes se désignent comme suit :

Tome 1. Ship of Magic a été traduit en trois volumes : Le vaisseau magique, Le navire aux esclaves et La conquête de la liberté
Tome 2. Mad Ship n'a pas encore été traduit (prochain tome Brumes et tempêtes)
Tome 3. Ship of Destiny n'a pas encore été traduit

Disponibles en format broché (grand) chez Pygmalion, en poche chez J'ai lu et chez France Loisirs pour les abonnés.

III The Tawny Man
A l'origine une trilogie (The Tawny Man) cette suite des aventures de Fitz vient d'etre terminée en version originale. Actuellement en cours de traduction et publiée comme la suite de L'Assasin Royal chez Pygmalion, il sera probablement edité en 6 ou 7 volumes.

Tome 1. Fool's Errand a été traduit en deux volumes : Le prophète blanc, La secte maudite et
Tome 2. Golden Fool. Première partie: Les Secrets de Castelcerf, la suite n'a pas encore été traduite
Tome 3. Fool's Fate n'a pas encore été traduit

Disponibles en format broché (grand) chez Pygmalion. Le prophète blanc est disponible en poche chez France Loisirs.


De : Dragonblanc Envoyé : 23/01/2004 11:49
J'ai lu sur le site "rivages-maudit" cette article à la fin de la page d'acceuil de l'assassin Royal:
"Note: Cette partie du site ne se rapporte qu'aux six premiers volumes de L'Assassin Royal. Les volumes suivant étant une autre série prenant place après Les Aventurier de la Mer. Pour accéder aux pages consacrées aux volumes sept et plus, rendez-vous dans la section The Tawny Man"
Je voudrais savoir s'il y a un lien entre la série assassin royal et Les aventuriers de la mer? Pourquoi ne pas lire tout les tome des Assassin à la suite Sans s'arreter entre les tomes 6 et 7?
Sinon poue info j'ai fini le tome un et je commence le deux...
Bon d'accord j'en suis qu'au début mais avant je ne lisais pas...
et je trouve cette histoire palpitante merci Robin Hobb.

Ti Drag Blanc


De : Mousseliine Envoyé : 24/01/2004 17:17
Semble-t-il en effet qu'il y a un lien entre les deux séries.
Pour ma part je veux lire toute la série de l'assassin royal avant de lire les aventuriers de la mer.
Bonne lecture! une grande aventure que de partir avec Robin Hobb.

Ti drag


De : mamanlouve Envoyé : 17/06/2004 20:16
en cherchant sur le net un resumer des aventurier de la mer je suis tombée sur un site perso de quelqu'un qui parlait de Hobb et qui precisais que de son vrai nom elle a aussi ecrit. Et que son vrai nom est: Megan Lindholm (elle aurait ecrit entre autre le dernier magicien). Est-ce que quelqu'un pourrais confirmer si c'est vrai ou non???


De : CarolyneCR Envoyé : 17/06/2004 21:07
Toutes ces informations sont exactes.
De temps en temps, j'achète la revue "Asphodale" (consacré à la fantasy) et un numéro était consacré à Robin Hobb. Effectivement, elle a 2 noms de plume.
En traduction française, serait même sorti un roman ayant pour thème la préhistoire, mais je ne l'ai jamais vu...
Hélène (qui veut commencer Taliesin)


De : ElizabethCraig Envoyé : 18/06/2004 14:30
Coucou à tous !

Je suis toujours plongée dans la lecture de Robin Hobb (sixième tome en français) et j'ai acheté toute la suite (soit 6 énormes tomes en Anglais, qui comprennent l'intégralité des Aventuriers de la mer et la suite de L'assassin royal, car je trouve que les éditeurs de la traduction française abusent, en ne traduisant pas dans l'ordre chronologique - j'ai des amis qui ont tout lu et qui m'ont interdit de me jeter sur la suite de l'Assassin royal avant d'avoir lu in extenso les Aventuriers de la mer, car je me gâcherais des surprises aux alentours de ce qui correspond au tome 8 en VF...- et on scindant en deux ou trois ce qui ne constitue qu'un seul tome en VO... Voici qui casse le rythme de la narration, et un moyen de faire payer plus les lecteurs ! )
Evidemment, je trouve cette histoire toujours aussi palpitante à lire et je me fais une joie de savoir qu'il me reste des milliers de pages à lire ! Ils ne feront néanmoins pas long feu ces livres. Je viendrai en reparler !
Bonne lecture à tous et à bientôt.


De : Lauric668 Envoyé : 17/07/2004 14:14
Dernières nouvelles de Robin Hoob qui a écrit plusieurs livres sous le pseudonyme de Megan Lindholm (comme tous le monde le sait !!)

Les aventuriers de la mer tome 4 :
Brumes et tempêtes
Le vol des harpies
Sorti en mars 2004
une nouvelle maison d'édition : Mnémos
et encore 2 nouvelles sorties pour octobre 2004, soit :
Le dieu dans l'ombre (21 octobre 2994)
Le peuple des cerfs / tome 1 (7 octobre 2004)
donc encore une année chargée pour Mme Hobb.


De : 2550Chimère Envoyé : 18/07/2004 19:03
Bon alors pour les fans de Megan Lindholm connue sous le pseudonyme de Robin Hobb, Mnemos devrait publier en septembre Les Ventchanteuses (Le cycle de Ki Vandien-T1). A surveiller de près.


De : grenouille Envoyé : 30/01/2005 13:08
Le tome 10 de l'assassin royal sort au printemps 2005 en France (au moins dans la collection "piment" que j'achète, chez France Loisirs) à moins de 7 euros. Pour les poches en librairie, je ne sais pas encore....


De : odilette84 Envoyé : 28/06/2005 21:48
Bonsoir à tous
je suis plus que contente, je viens de trouver la série de l'assassin royal en poche au Supermarché (j'ai hésité, car ce n'est pas mon habitude d'y acheter mes livres).
Il doivent prévoir que pour les vacances...ça va marcher.
J'ai donc pris les 3 premiers tomes.
Vous aviez l'air tellement unanimes !!
Par contre, ma fille de 16 ans peut-elle le lire ?
cela va-t-il l'intéresser ?
C'est une fan du Seigneur des Anneaux.


De : angel_kyo_974 Envoyé : 08/08/2005 10:47
Hello ! Je poste juste quelques lignes pour dire que de mon côté comme je suis revenu d'Australie il y a quelques jours , j'ai acheté là-bas Fool's Fate (je n'en pouvais plus d'attendre la traduction française ) . Le fin m'a parue surprenante mais pas mal du tout... J'ai aussi acheté le premier tome de sa nouvelle série " Soldier's son " intitulé " Shaman's crossing " , pour l'instant il n'est pas mauvais, on retrouve encore ses personnages types et un récit personalisé à la première personne ... mais je pense que je dévorerai les autres tomes dès que j'aurai banni mon idée arrêtée comme quoi on ne peut pas écrire un aussi bon livre que ceux de l'Assassin Royal ... Ma grosse erreur a été d'enchaîner dès la fin de Fool's Fate Shaman's crossing ... Donc , conseil : ne faites pas comme moi ^^ . Bonne lecture à tous !

Tableau récapitulatif des romans de Hobb se passant dans le même univers...

VO (First Edition) VF (Première édition)
The Farseer Trilogy L'assassin royal

1 - Assassin's Apprentice (1995) 1 - L'apprenti assassin (1998)
2 - Royal Assassin (1996) 2 - L'assassin du Roi (1999)
3 - La nef du crépuscule (1999)
3 - Assassin's Quest (1997) 4 - Le poison de la vengeance (2000)
5 - La voie magique (2000)
6 - La Reine solitaire (2000)
The Liveship Traders Les aventuriers de la mer
1 - Ship of Magic (1998) 1 - Le vaisseau magique (2001)
2 - Mad Ship (1999) 2 - Le navire aux esclaves (2001)
3 - La conquête de la liberté (2002)
4 - Brumes et tempêtes (2004)
5 - à paraître
6 - à paraître
3 - Ship of Destiny (2000) 7 - à paraître
8 - à paraître
9 - à paraître
The Tawny Man L'assassin royal
1 - Fool's Errand (2001) 7 - Le prophète blanc (2003) 8 - La secte maudite (2003)
2 - The Golden Fool (2002) 9 - Les secrets de Castelcerf (2003) 10 - Serments et deuils (2004)
3 - Fool's Fate (2003) 11 - à paraître 12 - à paraître


De : Friisette Envoyé : 05/02/2006 16:32
Normalement, la série de L'Assassin royal devait s'arrêter à 12 tômes puisqu'originellement, il y en a 6 en anglais. Et là j'ai vu sur Amazon, qu'un 13e allait bientôt paraître.

Y'a pas à dire ils étirent la sauce...


De : grenouille Envoyé : 10/02/2006 20:58
Il ne pouvait pas ne pas y avoir de 13ème tome!!!!! Comment peut-on terminer en un tome une aventure à peine commencée (fin du tome 11)?? Quand on connait Hobb on sait qu'elle ne va pas bâcher la rencontre avec Glasfeu en un volume (déjà qu'elle peut faire un tome entier sur un départ alors vous pensez!!!!!).. Tant mieux!!!!!! Et puis tous ces éléments en suspens qu'elle garde en réserve (Burrick, Ortie, la paternité de Fitz .....)..J'espère bien qu'elle va en faire quelque chose! Moi je dis qu'elle peut tenir encore jusqu'à 15!


De : bódhran Envoyé : 20/09/2006 15:32
J'ai déjà lu Le peuple des Rennes de Robin Hobb (sous le nom de Megan Lindolhm) et c'était très bien! ^^


De : circee_et_moi Envoyé : 23/06/2008 12:52
pour nos amis du Québec

mon collègue de la Librairie Kléber ayant en charge la rayon SF/FANTASY m'a expliqué que les parutions des livres de Robin HOBB en Europe et en Amérique différent complètement en effet un tome outre atlantique correspond à deux voire trois tomes sur le vieux continent. Ainsi comme quand je le lisait plus haut les enfants de Calou hurlent à l'injustice lorsqu'elle leur a dit que nous en étions au tome 6 alors qu'ils attendaient le 5, elle peut les rassurer en leur disant que le tome 5 chez eux correspond à nos tomes 11, 12 et 13
J'avoue m'être un peu éloigné de la Fantasy ces derniers temps les tomes 11 et 12 de l'Assassin ainsi que le 5 des Aventuriers sont dans PAL alternative ( en gros comme pour le moment je collectionne les emplois en librairie à durée déterminés je loue de petits appartements où j'ai peu de livres le gros de ma bibliothèque étant stockée chez mes parents et lorsque je retourne chez eux je ramène un sac de livres terminés pour faire de la place d'où une PAL physique chez moi et une "alternative" chez mes parents dans laquelle je pioche avant de revenir chez moi, ah le bon vieux principe des vases communicants).
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin Hobb - sur l'ensemble du cycle de L'assassin royal

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:06

De : lucepico Envoyé : 25/04/2004 23:01
Une petite note pour vous dire que j'ai fini les 6 premiers tomes de
La citadelle des ombres de Robin HOBB.

Quel délice! J'attendrai l'automne pour lire les trois derniers romans, un peu comme dans l'histoire, je veux laisser passer un peu de temps avant de continuer. Je n'attendrai pas 15 ans par contre

Une note générale de 5+/5 pour la série. J'en mange et maintenant plus rien ne me tente comme lecture.


De : Yohann_Legolas Envoyé : 26/04/2004 09:37
Voici ma petite critique sur Le Cycle de l'Assasin Royal de Robin Hobb.Ces livres sont tous simplement un petit emmerveillement de la Fantasy (pas encore du niveau du Seigneur des Anneaux, à mon avis, du fait que Tolkien à créé un monde et une chronologie tellement énorme que peu de livres peuvent atteindre ce dégré de perfection. Dan Simmons, au niveau de la SF avec Le Cycle Hypérion est un des seuls à mon gout à réussir cet "exploit").
Fitz Chevalerie Lointvoyant est un personnage attachant auprès duquel on apprend énormement en ce qui concerne les sentiments humain (je trouve seulement que ce personnage est né sous une "mauvaise étoile": pourquoi c'est à lui qu'arrive tous les problèmes.
Les autres personnages ont également un fond très bien retranscrit par Hobb: c'est ce qui fait la force de ce cycle.
J'adore Burrich, le Fou (ou prophète blanc ou Seigneur Doré), Kettricken, Vérité,...
J'aimerais fortement qu'un génie du cinéma (pourquoi pas Peter Jacskon!!!) s'attache à retranscrire cette oeuvre en images. Dites moi vous ne verriez pas Joachim Phoenix (l'empereur dans Gladiator) avoir le rôle de Royal?

Ma note: 5/5

Encore une fois j'etais sous le charme et pas rien qu'un peu. ça pourrais ce finir comme ça on serais combler... mais il y a une suite... et je veux la suite.. mais elle n,est pas encore disponible sous format citadelle. Je vias regarder en format poche.


De : ElizabethCraig Envoyé : 16/08/2004 16:36
Bonjour à tous !
Cela faisait longtemps, mais je n'oublie pas ce lieu !
J'ai fini depuis un moment les 3 trilogies de Robin Hobb (et, oui, en VO, les aventures de Fitz et les Aventuriers de la mer ne font que 9 [gigantesques] tomes ...) et j'ai été enthousiasmée de bout en bout. Je suis restée un peu triste d'avoir achevé ces histoires, ce qui est - à mes yeux - un indice de la qualité de la narration.
Je n'ai rien à ajouter à ce qui a été écrit concernant les aventures de Fitz et du Fou jusqu'au volume 10 : l'épopée est pleine de souffle, d'émotion et de suspense (même si le rythme est assez lent, il faut le reconnaître ; ceci pourrait être un défaut si cette construction ne nous permettait pas d'être au plus près des personnages et de vivre avec eux).
Je vais éviter de dévoiler trop de choses, parce que je ne veux pas gâcher le plaisir de lecture de ceux qui lisent en Français, étant donné que tout n'est pas encore traduit dans notre langue. Je vais donc demeurer dans des généralités en ce qui concerne les futurs tomes 11 et 12 de L'assassin royal.
Les trois quarts du tome 11 sont vraiment lents (trop, et je pense que c'est parce que le Fou n'est pas présent dans ces moments ; les voyages en mer sont vraiment longs à mes yeux, les passages concernant Thick et son mal de mer répétitifs au possible, et il ne se passe pas grand-chose ; c'est vraiment le seul moment où la lenteur a été un défaut pour moi), ensuite avec le retour du Fou au premier plan, tout redevient aussi soutenu et "tendu" qu'auparavant. Je pense que, dès la fin du tome 10 (si je ne me trompe pas dans les découpages !), on sent ce qui va advenir. Le destin est en marche et le titre (Fool's fate) n'est pas trompeur... Je n'ose rien dire. Il ne vaut mieux pas. Je suis satisfaite de la manière dont Robin Hobb conclut l'histoire, mais un sentiment de mélancolie vous reste au travers de la gorge. Et, puis, non, je ne suis pas d'accord avec certaines choses !!!
J'ai été souvent déçue par le comportement de Fitz (vis-à-vis du Fou, de son aveuglement imbécile - c'est peut-être le seul point vraiment invraisemblable de toute cette longue histoire, à moins qu'il ne fasse exprès de ne pas comprendre !) et, à mes yeux, le véritable héros de cette histoire, de toutes ces histoires, est bien sûr le [] Fou. Je suis entièrement dévouée au Fou !
Les aventuriers de la mer (The Liveship traders) sont étroitement liés aux deux autres trilogies. Plus qu'on ne pourrait le croire au premier abord. Surtout à cause d'un personnage, dont je tairai le nom. C'est ce qui me rend cette histoire précieuse car, bien que sa qualité soit honnête, il lui manque un regard subjectif pour être aussi attachante que les deux autres.

Je mettrai un 4, 3 /5 à l'ensemble de l'oeuvre qui forme un tout véritable.


De : mamanlouve Envoyé : 15/08/2004 13:41
Je viens de terminer la citadelle des ombres tomes 1 de Robion HOBB ...je suis sans mot. J'ai adorer et j,avoue qu'a mes yeux une note parfaites ce n'est pas encore assez. Vais-je survivre jusqu'au moment ou je vais me procurer la suite....et surtout quoi lire en attendant.... je l'ai terminer vendredi soir, rien lu samedi.... ce soir???


De : mamanlouve Envoyé : 21/01/2005 16:14
Je viens de terminer la citadelle des ombres tomes 2 de Robin Hobb (la serie de l'asssassin tome 4-5-6). 6/5 c plus que parfait.
Encore une fois j'etais sous le charme et pas rien qu'un peu. ça pourrais ce finir comme ça on serais combler... mais il y a une suite... et je veux la suite.. mais elle n,est pas encore disponible sous format citadelle. Je vias regarder en format poche.


De : Sandriine_1616 Envoyé : 08/12/2004 16:38
"L'assassin Royal" de Robin Hobb tome 1 à 10
Résumé : déjà fait : on suit la vie mouvementée de Fitz, batard de la famille royale assassin pour cette même famille.

Mon avis : J'ai adoré!!! C'est une magnifique découverte que je partage (j' ai déjà converti 2 personnes ). Je vais m'empresser de lire son autre série " les aventuriers de la mer" et j'attends avec impatience la suite de l'histoire de Fitz.

Ma note : 5/5


De : Laïze Envoyé : 25/08/2006 19:40
Cet été, j'ai terminé The Farseer Trilogy de Robin Hobb(ça correspond aux 6 premiers tomes de l'assassin royal en fr).

Je crois qu'il est inutile de faire un résumé. J'ai beaucoup aimé, même si le rythlme n'était pas toujours égal. Pour récapituler les plus et les moins :
+ la psychologie des personnages est vraiment bien approfondie
+ le style, l'écriture est magnifique. J'adore le lire en anglais en plus, j'ai l'impression que ça enrichit mon vocabulaire.
+ une atmosphère fantastique médiévale hyper bien réussie
- le rythme est parfois en dent de scie. Quelques lenteurs.
- on est parfois un peu frustré car Fitz ne fait pas les choix qui nous intéressent. Dès qu'il y a un truc héroïque à faire, il ne se jette pas forcément dessus. Mais bon, c'est peut-être aussi ce qui fait sa force.

De : Stéphane_Her Envoyé : 01/12/2006 21:11
L'assassin royal, de Robin Hobb. Les 13 tomes

Haaa Ce cher Fitz m'aura tenu en haleine vraiment longtemps... L'histoire d'un garçon abandonné, qui vivra les plus grands événements de son époque, qui y jouera un rôle fort car il est le catalyseur, le Changeur... il est né pour changer le monde... Le fou à ses côtés, il vivra d'incroyables aventures dans un univers de fantasy où la magie, les dragons et les humains se rencontrent...

Cette série m'a lancé avec joie dans l'univers de la Fantasy... L'histoire est très bien écrite, elle nous tient en haleine... Quand on lit R. Hobb, on s'envole vers d'autres horizons où tout est possible... L'amitié du Fou et de Fitz, Oeil de Nuit, Umbre, Ketrricken, Lourd et tant d'autres deviennent nos amis, nos compagnons d'aventures pendant un bon bout de temps... Une seule ombre au tableau : Fitz à l'instar de certains héros a une facheuse tendance à attirer les catastrophes... Fitz subit son destin parfois d'une manière un peu trop forte à mon goût...

Le dernier tome m'a un peu déçu : il ne s'y passe rien... Robin hobb veut juste terminer son histoire très rapidement et certains événements sont oubliés... le lignage par exemple est mis un peu trop de côté...

Au final je réserve une note de 4,5/5 à cette série car il manque un petit quelquechose : l'humour... ils est bien trop absent de cette série qui tourne parfois au dramatique... c'est un peu dommage...


De : Fitzartiseuse Envoyé : 05/05/2008 18:49
L'assassin royal (l'ensemble des deux cycles):

Je vais essayé d'être bref parce-que étant une fan de cette sagas je trouve "bizarrement" que ma "critique" ne va pas être très intéressante. Je trouve plus intéressant les gens qui critiquent (au sens littéral du terme) car ils nous permettent de mieux appréhender une œuvre je trouve (au moins on est sur de pas être déçu).

Pourquoi je le fais alors? bin parce-que ça me tiraillait l'esprit, je me sentais obligé de le faire et puis parce-que je trouve que c'est pas mal de rappeler un coup de temps en temps (bien que tout le monde le sais et que beaucoup partage mon avis apparemment) que cette sagas est tout simplement une tuerie.

Ma note de l'ensemble: 10/5, je sais ça existe pas mais je peux pas mettre moins désolé (je m'appelle pas Fitzartiseuse pour rien).
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 1: L'apprenti assassin

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:19

De: Mousseliine
Robin Hobb: L'Apprenti Assassin
Un livre qui ressemble à rien de ce que j'ai lu auparavant.

La famille Loinvoyant règne sur le Royaume des Six-Duchés. Le prince héritier a eu un enfant avec une paysanne. Six ans plus tard le grand-père maternel apporte l'enfant au château. C'est au tour du père à s'en occuper. Donc le petit Fitz va grandir au château familial, il perd complètement contact avec sa mère. Mais ce n'est pas drôle d'être un batard. Il a des amis mais aussi des tas d'ennemis. Il ne fait pas vraiment parti de la famille mais il a quand même une certaine place, la place d'Apprenti Assassin au service du roi son grand-père...

Une livre avec plein d'aventures, de surprises, de rebondissements, d'intrigues, de complots.

J'ai été emballée du début jusqu'à la fin. L'Art, le Vif, les pirates rouges, la forgisation, etc. que de choses captivantes.

C'est à lire ABSOLUMENT.

Note : 5/5
Mousseline


De: ElizabethCraig
Robin HOBB: L'Apprenti Assassin
(J'ai lu, 2001, 509 pages)

Rares sont les livres qui vous aspirent l'esprit et l'imagination à ce point. L'auteur sait tisser un lien puissant avec son lecteur, car celui-ci pénètre au coeur de l'histoire et s'y trouve entrelacé avec les différents protagonistes comme s'il vivait lui-même les événements qui se déroulent, tant la psychologie des personnages est détaillée et l'histoire finement racontée. Ce trait n'exclut pas l'ellipse, parfois, donnant à l'ensemble un parfum de mystère. Il y a des pointillés et des blancs dans l'histoire, des arrière-pensées. Le lecteur se prend au jeu des questions en suspens.

Certes, le fait que ce soit le personnage principal qui s'exprime et nous donne à voir à travers ses yeux l'histoire explique en partie ce prodige, cette fascination de l'histoire sur le lecteur (car il s'agit bien de cela; il me plaît d'imaginer que l'auteur exerce sur nous cet Art dont elle parle...). Il m'est arrivé de m'arrêter quelques instants au bord de ma lecture car je craignais de lire la suite.

L'écriture de Robin Hobb est, en outre, fort élégante et se boit comme de l'eau claire: d'une traite. Pour moi, l'indice d'une bonne histoire est la marque qu'elle imprime en vous. Je ne cesse d'y penser et il me reste toujours dans le coeur un sentiment de mélancolie. L'atmosphère de ce livre est mélancolique, mais ne se résume pas à ceci.

De manière concise on peut dire qu'il s'agit d'une histoire palpitante, d'une belle écriture et d'une intelligence certaine dans la composition du récit. S'il s'agit de fantasy, les éléments qui composent d'ordinaire cette dernière catégorie sont fort discrets, et l'on évite les habituels (et lassants et stériles) clichés du genre. Je place cette histoire - si elle poursuit dans cette voie - bien au dessus de l'austère Seigneur des anneaux, dans laquelle je n'ai jamais trouvé dix sous de psychologie.

J'ai très peu d'expérience de lecture de fantasy, hormis la superbe trilogie de Pullman et le Seigneur des anneaux, mais je n'ai nul doute que l'oeuvre de Hobb soit parmi les plus abouties. Dans mon coeur, elle n'atteint pas la première place, car Pullman est à mes yeux inégalable, mais le talonne de près. Disons qu'elle a des qualités narratives que Pullman ne possède pas aussi bien, mais qu'en revanche, elle n'a pas ce soubassement culturel qui est si prégnant chez Pullman.

Note : 4/5
(ElizabethCraig)


De: Mourad
Robin HOBB - L'Apprenti Assassin
Je suis conquis, que dire envoûté...

Je suis fan de fantastique depuis longtemps déjà, mais jamais, au grand jamais je n'étais tombé sur un roman comme celui que nous offre Robin Hobb. Je ne l'ai pas encore fini que déjà je cherche à connaitre les réactions des autres.

J'ai tellement envie de partager ce bien être que je tanne ma collègue pour qu'elle le lise, d'où peut-être mon envie de vous lire tous, sur ce que vous pensez des péripéties de FitzChevalerie.

Toutefois, j'ai déjà peur de le finir tellement je me suis attaché à Fitz, Burich, Umbre et bien d'autres. Mais comment résister à cette fringale qui vous submerge dès que vous avez un moment de libre; la peur de le terminer est chaque jour plus forte, mais ne fait toujours pas le poids pour m'empêcher de le lire.

Voilà, j'en suis à ce stade, c'est dire!!! En tout cas, je pense que c'est un livre à conseiller aux adolescents, car très instructeur sur la nature humaine dont je me demande comment Robin Hobb en est si connaisseuse.

Si un nom ancien pouvait être attribué à Robin à la manière de l'histoire de son livre, je pense que ce serait l'Offreuse!

Note : 10/5
(Mourad)


De: Mchelle M.
Robin HOBB - L'Apprenti Assassin
Formidable!

Je viens de commencer le second tome et je suis vraiment emballée! Heureusement qu'il me reste encore beaucoup d'heures à passer dans le monde des six duchés!!!

Note : 5/5
(Michelle M)

**********
De : lucepico Envoyé : 18/08/2003 04:46
Robin Hobb, L'Apprenti assassin 5/5 +

Je ne viendrai pas vous casser les pieds après chaque volume de la série mais il fallait quand même que je vous parle de mon enthousiasme par rapport à Mme Hobb.

Cette série s'annonce parfaite. Mille intrigues entrelacées. Des personnages plus grands que nature: on déteste certains, on pleure pour d'autres, on aime notre petit héros. Des mystères, aventures, magie de l'esprit. Des images qui se forment dans la tête à une vitesse incroyable. Rien pour arrêter la vague, toujours du nouveau qui nous éclate en pleine poire! De la bonne humeur en bouquin. Des semaines de magie à rêver à la vie de château. Le réflexe de Pavlov en voyant le livre sur sa table de chevet.

Mme Hobb est ma nouvelle coqueluche!

Note : 5/5
(Pico)


De : Friisette Envoyé : 28/09/2003 18:29
ROBIN HOBB, Tome 1. L’apprenti assassin

Un jeune garçon, appelé Fitz, est un jour laissé à Castelcerf par son grand-père qui ne veut plus s'en occuper. Ce jeune garçon est en fait le fils illégitime de Chevalerie, le prince héritier du trône des Six Duchés. Pour Fitz commencera une vie où il ne se sent pas accepté mais, où il est en même temps victime de la jalousie des autres, même ceux qui sont de sang royal. Vu comme une menace, sa vie sera en danger mais il sera aussi très utile au royaume parce qu'assassin royal. Bref il se retrouvera au coeur de bien des intrigues.

Ce roman du genre "Fantasy" est très bien ficelé, l'intrigue est enlevante et l'auteur sait comment faire pour qu'on soit littéralement happé par l'histoire. J'ai adoré! Je lui enlève tout de même quelques points car j'ai trouvé qu'il y avait certaines longueurs dans la première partie.

Note : 4.5/5
(Frisette)


De : sereinejulie Envoyé : 17/11/2003 20:51
L'Apprenti Assasin de Robin Hobb

Quant à moi je n'ai pas du tout accroché à cette lecture. Le fantaisisme n'est pas pour moi. Je m'en doutais mais puisqu'il y a tant de gens qui apprécient Robin Hobb j'ai pris ma chance. J'ai besoin de tangible, de rythme, de réalisme.

Note : 2/5
(Sereine)


De : petitelune18 Envoyé : 14/05/2004 01:18
L'apprenti assassin - Auteur : Robin Hobb
Editions : Pygmalion - 412 pages

4,25/5

Critique :
J'ai bien aimé. Même si des fois j'avais de la difficulté à suivre mais c'est très bon. J'ai déjà hâte de lire le 2e.

J'ai trouvé les chapitres longs et quelque fois les paragraphes. Mais j'ai seulement pris plus de temps pour le lire.
C'est un excellent livre de fantasy.

J'ai aimé le côté fantasy du livre. J'adore les livres qui se passent dans les château. Aussi, j'ai aimé l'histoire en général. Il y a des bouts que je me perdais un peu mais ça ne m'a pas empêcher de comprendre. Le personnage principale Fitz est très attachant ainsi que les petits chiens.

petitelune


De : Lhisbei Envoyé : 23/05/2004 19:04
Je viens de finir L'apprenti assassin de Robin Hobb. Il s'agissait d'une relecture puisque j'avais déjà lu ce livre en 2002. A l'époque je n'ai pas continué la lecture du cycle. Seul le 1er tome était sorti en livre de poche et il était hors de question d'emprunter les volumes suivants à la bibliothèque: je devais absolument posséder ces livres. Bref je m'étais plongée avec beaucoup de bonheur dans l'apprenti assassin. J'avais peur en relisant ce livre de le trouver moins bon. J'appréhendais la lecture: une petite voix me soufflait "ne le relis pas, mieux vaut rester sur un bon souvenir que de subir une déception". Je n'ai pas écouté cette petite voix et grand bien m'en a pris parce que je n'ai pas été déçue une seule seconde. J'ai ressenti les mêmes émotions que lors de la première lecture même si je connaissais l'histoire. J'ai tremblé, pleuré, ri avec Fitz tout au long du livre. L'intrigue est bien ficelée, le rythme va crescendo mais il y a des longueurs parfois un peu pénibles. J'ai hâte de lire le tome 2 et même les suivants.

Note : 4.5/5
(Lhisbei)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 12:21, édité 3 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:19

De : odilette84 Envoyé : 16/08/2005 12:38
Halala !!!
je viens de quitter Fitz au troisième tome...Vivement que je le retrouve pour connaitre la suite de ses aventures.
Sans trop entrer dans les détails, je vais donner mon avis sur
L'ASSASSIN ROYAL - Tome 1 - l'apprenti assassin de Robin Hobb

L'histoire se met en place, on découvre les personnages, on s'y attache. On grandit avec Fitz, on partage le VIF avec lui.
Le temps passe vite, des années.
Mon meilleur souvenir c'est Fouinot et tout ce que Fitz apprend avec Burrich. Mon pire souvenir, ce sont les leçons de Galen et sa méchanceté.
note : 5/5


De : doriane99 Envoyé : 16/02/2006 12:30
Robin Hobb, L'apprenti assassin

Je ne serai pas originale en disant que j'ai adOré
Le meilleur roman de fantasy que j'ai lu jusqu'à présent, je l'ai dévoré... Comme l'a dit Odilette, j'ai eu le même sentiment qu'en lisant Harry Potter : un monde bien construit, des héros attachants et une envie furieuse de lire la suite, plus le livre sera gros plus je serai contente !!!
Un vrai coup de coeur
5/5


De : Philcabzi5 Envoyé : 18/09/2006 16:59
Robin Hobb - L'apprenti assassin

Note: 4.5/5

Mon avis:

J'ai adoré ce livre! Robin Hobb réussit à nous faire croire que ce monde existe réellement et que je pourrais facilement croiser le chemin de Fitz un de ces jours. Contrairement à plusieurs livres de fantasy, la psychologie des personnages est bien détaillée et approfondie sans être excessive. J'ai vraiment hâte de lire la suite.

N.B. J'ai mis seulement 4.5 parce que je me laisse une marge de manoeuvre pour la suite!


De : Clochette1509 Envoyé : 20/01/2007 11:17
Robin Hobb - L'assassin Royal - 1er tome - L'apprenti Assassin
J'ai lu - 510 pages.

4ème de couverture
Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...


Et voilà, 2ème incursion dans le monde du "fantasy" après G.G. Kay, et ma conclusion est la suivante : j'adooore.

Je me suis laissé prendre par Fitz, petit bonhomme de 6 ans au début de l'histoire, et par la suite, je l'ai "plaint" pour sa solitude et pour ses pouvoirs "magiques" (qui peuvent être également un fardeau !), je l'ai suivi avec gourmandise dans son apprentissage de la vie, avec ses peines et chagrins, mais aussi ses joies (même s'il est vrai qu'il en connaît peu !), ses amitiés qui se tissent avec les hommes et les animaux, et honnêtement j'ai hâte de connaître la suite de ses aventures.
J'ai bien aimé le rythme donné à ce livre (on ne s'ennuie jamais, j'ai toujours eu envie de connaître la suite des évènements) et la psychologie des personnages. C'est vraiment dans un monde d'hommes que se situe cette histoire, et personne ne compatit pour personne.
Ce que j'ai également apprécié, parce que surprise, c'est que je m'attendais à une histoire d'amour, parce que vu le nombre de personnages, et bien non, juste un embryon d'histoire qui fait saliver pour la suite !!!
Enfin, bref, pour moi, un gros coup de
Ma note : 5/5

Si la "fantasy", c'est toujours comme ça, alors vraiment j'adopte !!!


De : docguillaume Envoyé : 28/02/2007 21:35
Tout le monde semblant si enthousiaste, j'ai donc emprunté l'apprenti assassin de Robin Hobb, un auteur dont (sacrilège dirons certains ) je n'avais jamais entendu parler auparavant.
J'ai plutôt aimé, et le rythme des dernières pages m'a réellement pris. Je n'avais jamais lu de livre de ce style là auparavant et j'ai apprécié le mélange chevalerie/fantasy. Le scénario est original : suivre le destin d'un fils illégitime de prince, avec une tonalité fantastique : l'Art, le Vif, les forgisés....
J'ai quand même trouvé que le livre manquait parfois de rythme, sauf dans les dernières pages. Entre les leçons (qui m'ont rappelé Harry Potter), les personnages de la cour, le récit traine parfois un peu.
Mais c'est un livre qui se lit bien, même si ce n'est pas le chef d'oeuvre que je m'attendais à trouver. Je lirai sans doute par curiosité le tome 2, et pourquoi pas d'autres bouquins de cet auteur, mais cela ne m'a pas donné envie de lire tous les tomes de la série.

Note : 4/5


De : Profgéo Envoyé : 27/08/2007 17:59
L'Assassin Royal Tome 1 L'apprenti-assassin Robin Hobb

Résumé : Fitz est le fils illégitime de Chevalerie, prince héritier du royaume des Six-Duchés. Son père apprend son existence alors qu'il a six ans et lui-même ignore tout de sa vie avant cette date. Il grandit à Castelcerf, capitale du royaume sous la garde bourrue mais attentive de Burrich, le maître-écuyer de son père. Son grand-père, le roi Subtil, décide lorsqu'il a une dizaine d'années de faire de lui son arme secrète et le confie à Umbre, qui par le biais de leçons nocturnes, lui apprend à devenir assassin. En même temps, de sinistres attaques commencent à déferler sur le pays, par le biais des Pirates rouges, qui détruisent sans piller, et qui prennent en otage des gens et les rendent "forgisés" soit dépouillés de la moindre humanité, indifférents à leur ancienne famille, un fardeau pour les survivants des massacres et une terreur pour le royaume. Fitz grandit au milieu de tous ces événements, élément subtil, mais déjà présent, un catalyseur pour les événements futurs qui vont arriver au royaume, protégé par son oncle Vérité après le retrait de son père de la lignée de succession au trône et détesté par son autre oncle Royal, qui l'accuse d'avoir tué sa mère, celle-ci morte d'une surconsommation de drogues.

Critique : Un livre qui est en soi une longue introduction à la série, du moins, de là où j'en suis, c'est ce que je crois. De nombreux événements arrivent et sans que l'on puisse savoir où ceux-ci vont nous mener. Le mystère plane. J'ai beaucoup aimé la formation de Fitz au métier d'assassin et aussi la manière dont il crée des liens avec les animaux. Les descriptions étaient très belles et on sent la profondeur de l'intrigue. Je vais de ce pas continuer la série, ne serait-ce parce que je veux savoir ce qui va arriver au jeune FitzChevalerie Loinvoyant, piégé malgré lui dans un réseau d'intrigues de cours et de machinations auquel il ne peut ni fuir ni prendre réellement part. On ne peut pas vraiment porter un jugement sur ce tome seul, l'histoire a l'air d'être trop fourmillante pour ne constituer une histoire que par ce seul tome.

Note : 4.5/5
(Profgéo)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'Assassin royal tome 2: L'assassin du roi

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:26

De: Mousseliine
Robin Hobb : L'Assassin du roi
(J'ai lu, 2001, 414 pages)
J'ai moins aimé ce livre que le premier de la série soit L'Apprenti Assassin. Au début du livre, l'auteur résume ce qui s'est passé dans le premier tome. Ça m'a agacée. Mais bon ce n'est que quelques pages.

L'histoire se déroule pendant l'hiver. C'est comme une période d'attente. Il n'y a pas d'action. Mais les évènements se mettent en place, certaines intrigues sont mise à jour. Et dans le dernier tiers du livre, le rythme reprend. On dirait que l'auteur se prépare pour le 3e livre.

Ça reste que j'ai beaucoup aimé.

Note : 4/5
(Mousseline)


De : Friisette Envoyé : 04/11/2003 03:19
Robin Hobb, L'assassin de roi Tome 2. L'Assassin royal

5/5

Fitz est maintenant bien installé à Castelcerf et obtient de plus en plus de responsabilités. Il est utilisé en de nombreuses occasions tant comme assassin que pour la diplomatie. Ce qui déplaît profondément à Royal, son oncle ainsi qu'à plusieurs autres. Il doit donc tenter de survivre à tous les mauvais partis que lui réservent ses ennemis.

Il faut que je vous le dise. Cette série est un must!!! Il ne faut absolument pas passer à côté! Robin Hobb sait habilement entrecroiser les intrigues afin de nous tenir continuellement en haleine. Elle sait aussi rendre les personnages crédibles, humains, qu'on les aime ou les déteste.

Bref, ne passez pas à côté de ces livres sinon vous manquerez un incroyable moment de détente et d'évasion. Je vous le garantis!


De : odilette84 Envoyé : 16/08/2005 12:38
Robin Hobb, L'Assassin royal

On retrouve Fitz, il est malade et cela va empoisonner une partie du livre... un peu moins d'action, moins de voyages... Les personnages se révèlent. Royal est odieux, Vérité et Kettricken très attachants, Molly m'agace (d'ailleurs pourquoi ce prénom mièvre et manquant d'imagination?), j'adore le loup, Umbre est mystérieux à souhait. J'ai beaucoup aimé, mais un peu moins que le 1er, il manquait d'exotisme (voyages) et d'action.

Note : 4/5
(Odilette)

De : Philcabzi5 Envoyé : 25/09/2006 01:53
Robin Hobb, L'assassin du roi
Ed. J'ai lu 6036, 2005, 415 pages

Note: 4.5/5

Résumé:

Dans ce deuxième tome, Robin Hobb explore plus profondément la Vif - la faculté de communiquer avec les aninaux. Ainsi, FitzChevalerie se liera d'amitié avec un loup qui deviendra son frère et son protecteur. Mais Fitz ne fait pas que chasser et jouer avec son loup, il doit à tout prix reconquérir le coeur de sa belle même si dame Patiente le lui a interdit. Et bien sûr, les Pirates Rouges guettent et attaquent les gens des Six-Duchés et les forgisés convergent tous vers Castelcerf. Comment y remédier sinon par l'Art?

Mon avis:

Robin Hobb s'est ici beaucoup attardée à la psychologie de Fitz et au liens étroits entre celui-ci et Vérité, Molly et Loupiot. On sent le désir de Fitz à aider son roi-servant mais aussi sa honte pour le métier que le roi Subtil lui a choisis, soit celui d'assassin. J'ai dévoré ce roman en ne lisant rien d'autre en même temps pour me laisser captiver tout entière par cet univers merveilleux. Vivement la suite!

Citation:

"- La gloire n'est pas pour tout le monde, observai-je.

- En es-tu sûr, Fitz? En es-tu sûr? À quoi bon une petite vie qui ne change rien à la grande vie du monde? Je ne conçois rien de plus triste. Pourquoi une mère ne se dirait-elle pas: Si j'élève bien cet enfant, si je l'aime, si je l'entoure d'affection, il mènera un existence où il dispensera le bonheur autour de lui, et ainsi j'aurai changé le monde? Pourquoi le fermier qui plante une graine ne déclarerait-il pas à son voisin: Cette graine que je plante nourrira quelqu'un, et c'est ainsi que je change le monde aujourd'hui?

- C'est de la philosophie, fou. Je n'ai jamais eu le temps d'étudier ces choses-là.

- Non, Fitz: c'est la vie. Et nul ne peut se permettre de ne pas y penser. La moindre créature doit en avoir conscience, songer au moindre battement de son coeur. Sinon, à quoi sert de se lever chaque matin?"


De : natevaP Envoyé : 2006-07-18 08:00
L' ASSASSIN DU ROI de Robin Hobb:

Fitz revient à Castelcerf affaibli suite à son empoisonnement. Il n'a de cesse de retrouver Molly. Au château, le pouvoir semble avoir changé de main: la reine servante Kettricken efface Vérité et s'attire les foudres de Royal, toujours aussi avide de pouvoir. Fitz, tiraillé entre sa passion amoureuse et sa volonté de servir le roi Subtil, dont la santé décline chaque jour, se lie par le Vif à un loup.

Cela manque un peu de rythme au début, le temps de remettre en place les aventures précédentes, puis on retouve les luttes de pouvoir et les complots latents. Fitz prend une dimension plus importante, perd un peu de son ingénuité, mais semble encore être en phase de transition. C'est d'ailleurs l'impression que laisse ce livre dans son intégralité, la fin en queue de poisson nous impose la lecture du suivant si l'on ne veut pas rester avec un goût d'inachevé. Cependant, le charme du fantastique médiéval fonctionne toujours.

Note : 4/5
(Nateva)


De : Profgéo Envoyé : 30/08/2007 17:36
L'Assassin-royal Tome 2 L'assassin du roi Robin Hobb

Résumé : Après s'être péniblement remis de son empoisonnement au royaume des montagnes, Fitz revient à Castelcerf, mais là, le tissu des intrigues ne s'est pas amoindri : les forgisés semble converger vers le château, le prince Royal tente tout pour lui nuire en prenant à peine des précautions pour se cacher, le roi Subtil ne se porte pas bien et le prince Vérité n'est pas un roi à la hauteur de sa nouvelle reine. En plus de Molly qui vit désormais au château et que tous lui disent d'éviter le plus possible parce que tout amour entre eux est impossible. Durant cet hiver, les bateaux du Prince Vérité sont construits et commencent à se préparer pour l'été suivant, en attente des attaques des Pirates rouge. Et malgré ses énormes réticences, Fitz ramène au château un loup, animal qui déjà manifeste toutes les caractéristiques d'un lien du Vif avec lui...

Critique : Il est très difficile à mon avis de se faire une idée d'un seul des livres de cette série, parce qu'ils sont étroitement imbriqués les uns dans les autres. C'est un très long livre séparé en plusieurs tomes. L'intrigue est bien menée et j'ai beaucoup apprécié le fait que Fitz, malgré toutes les tentations, ne cèdent pas aux tourments de la passion et ne fait pas l'imbécile face à Molly. Il tente bien de résister, mais il reste quand même raisonnable, en tout cas, dans la situation dans lequel il est. Les personnages gagnent en profondeur et en étoffe, surtout Vérité que l'on avait pas vu sous cet angle dans le premier livre. J'aime beaucoup la façon dont l'auteur fait jouer les relations humaines entre les différents personnages. Tout est réaliste et malgré les épreuves que vivent les personnages, elle ne tombe jamais dans le mélodramatique. Ce n'est pas une série dont j'attendrais la suite au point d'en perdre le sommeil, mais quand je m'asseois pour lire, j'ai un peu de difficultés à me séparer de ces pages.

Note : 4,5/5
(Profgéo)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:28, édité 2 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 3: La nef du crépuscule

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:30

De:Moussseliine
Robin Hobb - La nef du crépuscule
(J'ai lu, 2002, 413 pages)
Sublime, fabuleux, passionnant, extraordinaire, merveilleux et quoi encore.

Il ne m'a pas lâché du début jusqu'à la fin. Et quelle fin! Ouf!

Note : 5/5
(Mousseline)


De : Friisette Envoyé : 16/11/2003 01:08
Robin Hobb - La Nef du Crépuscule

5/5 et même plus si c'est possible

Fitz habite toujours Castelcerf où il exerce la profession d'assassin mais il devient aussi le bras droit de Vérité, le roi-servant. Ce dernier lui apprend aussi à mieux maîtriser l'Art afin de combattre les Pirates rouges qui menacent les Six-Duchés. Mais Vérité doit partir pour une importante mission et Royal, son jeune frère en profitera pour tenter d'usurper le trône...

Encore une fois, Robin Hobb réussit à nous maintenir en haleine du début à la fin. Elle possède un sens de l'intrigue assez incroyable et parvient à semer des rebondissements à la fois plausibles et imprévisibles tout au long du récit.

Ce roman est, selon moi, le meilleur jusqu'à maintenant. Vivement le tome 4!

(Frisette)


De : odilette84 Envoyé : 16/08/2005 12:38
Tome 3 - La nef du crépuscule
Pourquoi ce titre? On renoue avec la vraie chevalerie du début. Fitz va bien, il manie le Vif avec qualité et explore l'Art. Il a grandi et prend conscience de ses responsabilités. On voudrait parfois lui ouvrir les yeux (la petite Romarin, je savais... Royal, si seulement on pouvait lui coller des claques..., Molly qui part du château avec son langage à double sens "elle a quelqu'un d'autre dans sa vie qui a besoin d'elle et rititi et ratata"... Je subodorre qu'elle est enceinte non?)

J'ai adoré ce tome, j'ai même pleuré à la fin. Le style n'est pas grandiose, mais certaines phrases sont très belles. Cette trouvaille de l'Art et du Vif, c'est la dimension qui apporte le rêve. Bravo à l'auteur, c'est extra de pouvoir partager les sensations d'Oeil-de-nuit!

Il y a longtemps qu'une histoire ne m'avait pas emportée aussi loin. J'ai le sentiment de retrouver mon âme d'enfant. Un peu comme avec Harry Potter mais en plus fort.

Note : 5/5
(Odilette)


De : Profgéo Envoyé : 16/09/2007 01:44
La nef du crépuscule Robin Hobb

Fitz se retrouve à défendre le château alors que Vérité part à la recherche des Anciens et que Royal semble prêt à tout pour prendre le pouvoir et que Subtil s'affaiblit de plus en plus sans que l'on sache pourquoi. Pendant ce temps, son lien avec Oeil de nuit se raffermit et les Pirates rouges attaquent de plus en plus les côtes. Fitz croit voir parmi eux un mystérieux vaisseau blanc...

Critique : Le livre mène vers une montée dramatique qui culmine avec le couronnement de Royal. Un très bon livre de Robin Hoob. La fin nous laisse entièrement affamée et se demandant ce qui va bien pouvoir arriver à la suite de cette fin absolument incroyable.

Note : 4,5/5
(Profgéo)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:30, édité 3 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 4: Le poison de la vengeance

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:37

De: Mousseliine
Robin HOBB: Le poison de la vengeance
(J'ai lu, 2002, 349 pages)
Encore une fois, le suspense nous empêche de penser à quoi que ce soit d'autres tant qu'on n'a pas tourné la dernière page du livre. J'ai resté un peu sur ma faim dans le sens que j'attends toujours de connaître le secret de la forgisation et je me demande bien si Fitz Chevalerie finira par tuer Royal.

Et je quitte ce livre avec plein de nouvelles interrogations : Est-ce que Fitz va retrouver Molly? Est-ce qu'il reverra ses amis: Burrich, Umbre, le loup, Dame Patience? Et qu'est-ce qui se passe avec Vérité? Va-t-il réussir dans son projet? Et qu'est-il advenu de Kettricken? Je me demande si un jour Fitz ne va pas tomber sur sa mère? Si les gens, ayant le Vif, qu'il a rencontrés lors de son périple n'ont pas un lien avec sa mère?

J'espère trouver toutes les réponses dans les deux tomes suivants.

Note : 4.5/5
(Mousseline)


De : Friisette Envoyé : 21/12/2003 03:47
Robin HOBB - Le Poison de la Vengeance (tome 4)

Fitz a survécu à la tentative d'assassinat de Royal, grâce à l'aide de ses fidèles amis Burrich et Umbre. Ils ont utilisé son don pour le Vif pour le faire ressuciter. Mais il doit maintenant réapprendre à vivre comme un humain puis tenter d'apaiser sa soif de vengeance.

Moins rempli d'action que les tomes précédents, ces étapes de la vie de FitzChevalerie n'en sont pas moins très intéressantes et captivantes. On en apprend aussi beaucoup plus sur le Vif et l'Art ce qui nous permet de mieux saisir tous les aspects du personnage. J'enlève tout de même quelques points car j'ai trouvé quelques longueurs dans le début de l'histoire.

Note : 4.5/5
(Frisette)
**********
De : odilette84 Envoyé : 04/01/2006 16:45
L'assassin royal (T4)
le poison de la vengeance

Je viens de terminer le tome 4 de "L'assassin royal." Je ne peux pas raconter, sinon il n'y a plus de suspense, mais c'est toujours aussi bien. Il ne se passe pas d'évènements particuliers, c'est plutôt l'histoire d'une renaissance. Je m'attache vraiment beaucoup à Fitz. C'est un type bien ce jeune homme. J'ai hâte de lire le tome 5, mais ma fille, qui est tombée dedans comme moi, a décidé de relire toute la série et elle en est au 5 justement alors j'attends...

Note : 5/5
(Odilette)


De : Profgéo Envoyé : 02/10/2007 21:26
L'Assassin royal Tome IV Le poison de la vengeance Robin Hobb


Fitz, revenu à la vie suite à une manoeuvre de Burrich et Umbre, se remet d'abord de sa vie de loup, puis réclame à grand prix la liberté qu'il n'a jamais pu avoir de sa vie. Il se sert de celle-ci pour accomplir son plan fou : se venger de Royal, celui qui a détruit sa vie. Il se met en route vers Gué-de-Négoce, Oeil-de-Nuit, son compagnon de lien à ses côtés.

Je n'ai pas aimé ce livre, alors que j'avais dévoré les trois premiers. Je déteste les histoires de vengeance et même si je comprends profondément Fitz d'en vouloir à mort à Royal, je ne le comprends pas de tout mettre de côté, absolument tout, et de continuer à nourrir sa haine sans arrêt. J'ai tout de même persisté dans l'histoire et passé la scène de sa rencontre avec le clan au château de Gué-de-Négoce, j'ai raccroché à l'histoire. Mais c'était passé la moitié du livre. J'ai bien aimé la suite, il me semblait retrouvé le Fitz que j'aimais dans les autres livres.

Note : 3,5/5
(Profgéo)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:31, édité 3 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 5: La voie magique

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:41

De: Moussseliine
Robin HOBB: La voie magique
(J'ai lu, 2002, 382 pages)
C'est le livre de la série que j'ai préféré. C'est souvent émouvant, aucun temps mort.

Et ce fut un grand plaisir de retrouver les autres personnages. Ça m'avait manqué dans le 4e livre.

Les mystères s'éclaircissent peu à peu. Quoiqu'il reste tellement de choses non dévoilées que je me demande si le 6e et le dernier tome va suffire à la tâche.

Note : 5/5
(Mousseline)


De : Friisette Envoyé : 02/01/2004 06:02
Robin HOBB, La Voie magique (tome 5)

5/5

Dans ce tome, FitzChevalerie part pour le Royaume des Montagnes, rejoindre la reine Kettriken. Ils se mettent ensuite en route pour retrouver le Roi servant Vérité, parti il y a bien longtemps à la recherche des Anciens. À travers toutes ses péripéties, Fitz sera bien souvent mis à l'épreuve et devra apprendre à mieux contrôler son Art ainsi que son impulsivité.

Ce tome fut encore un fois très captivant. Je n'en reviens pas de la capacité de Robin Hobb à susciter l'intérêt et à littéralement nous river au livre, même dans les passages où il ne se passe presque rien. J'ai été ravie de retrouver les personnages qu'on avaient peu vus dans le tome 4. J'ai aussi bien hâte de découvrir qui est exactement Caudron. Ce personnage est empreint de mystère...

En somme, voilà un autre roman excellent qui captive du début jusqu'à la fin.

Note : 5/5
(Frisette)


De : missplume3 Envoyé : 02/01/2004 12:16
Robin Hobb, La Voie magique (tome 5)
Tout à fait d'accord avec toi Frisette!
J'en étais encore à me demander quoi dire et quoi taire dans mon résumé quand tu avais déjà mis le tien!!!Ah il me manque la pratique!!!

Je note moi aussi 5/5, ce roman est passionnant, on a des surprises même dans les moments où l'action est ralentie, Robin HOBB ne nous laisse pas un moment de répit, que ce soit physiquement (scènes de combat ou d'aventures) ou psychologiquement (moments où on connaît mieux les personnages, et particulièrement les équipiers de Fitz, l'art et ses dangers...), bref, un vrai chef-d'oeuvre, comme le sont ses romans précédents!!!

Je suis déjà dans le tome 6 et je suis emportée de la même manière. Si vous hésitez encore à vous lancer, cette fois n'hésitez plus! Même s'il y a beaucoup de tomes, on les dévore tous les uns après les autres avec toujours le même plaisir!!!

Note : 5/5
(MissPlume)


De : odilette84 Envoyé : 05/02/2006 15:40
Robin Hobb: L'assassin royal Tome 5 - La voie magique...

Un peu déçue, il ne se passe rien d'exceptionnel... De beaux portraits des personnages, des questions en suspens... J'attends de lire la suite, normalement on devrait s'approcher de Vérité non?

Note : 4/5
(Odilette)


De : Profgéo Envoyé : 11/10/2007 01:06
L'Assassin royal Tome V La voie magique Robin Hobb

Fitz, marqué par le message d'Art de Vérité part le rejoindre dans les Montagnes. Il finit par arriver à Jaampe où il retrouve Kettricken et le Fou. Avec eux et en compagnie de la ménestrelle Astérie et d'une étrange vieille femme, Caudron, il se met en route pour aller retrouver son oncle. Cependant, en route, ils rencontrent une route qui semble avoir été littéralement faite par l'Art.

Après avoir été déçue du 4e tome, me voilà plus heureuse de celui-ci, je retrouve un peu le Fitz que j'avais aimé dans les premiers tomes. Malgré tout, je trouve que l'histoire se perd dans un surcroît de détails et que l'auteure aurait pu faire plus court.

Note : 4/5
(Profgéo)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:31, édité 2 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'Assassin royal tome 6: La Reine solitaire

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:46

De: Mousseliine
Robin Hobb: La reine solitaire
(J'ai lu, 2003, 380 pages)
Bon ça y'est. C'est fini. J'avais hâte de savoir enfin... et je frustrais car cela a pris du temps avant que tout se dévoile.

Mais j'ai fini par connaître tout ce que je voulais savoir. Je n'ai pas été déçue. Ce livre m'a particulièrement épatée pour ce qui est de l'imagination de Robin Hobb. Non mais son histoire de dragons, faut le faire! J'étais vraiment stupéfiée par une telle démonstration d'imagination.

La fin m'a quelque peu déçue par contre. Car ce n'était pas ainsi que je voulais que les choses se règlent du moins pour Fitz et de même que pour plusieurs personnages que j'aimais vraiment beaucoup, il me semble qu'ils n'ont pas eu la fin qu'ils méritaient. Ça m'a fait mal. Je pense au Fou, à Vérité, à Fitz (alors là ça me fait vraiment mal quand j'y repense, mon Fitz adoré qui finit ainsi). Je le voyais devenir Roi mais non loin de là... Et puis bon je n'accepte pas du tout qu'il ait perdu ainsi tous ses proches: Molly (j'en braillerais), Burrich (là aussi je braillerais), Umbre, Vérité, Le Fou. Je voulais une fin à l'eau de rose. Bon peut-être que cette fin est plus réaliste mais... Il a déjà assez souffert tout au long des livres, il me semble qu'on pouvait espérer qu'il ait une fin grandiose. Je vais arrêter d'y penser car ça me frustre!

Ça reste que c'est excellent. Et cette série est à lire absolument! Un incontournable.

Note : 5/5
(Mousseline)
[hr
De:Xénon
Robin Hobb: La reine solitaire
Le livre mérite 5/5 mais je met 4.5/5 car comme dit précédemment je suis un peu déçu de la fin... Et puis que signifie : "Nous rêvons de sculpter notre propre dragon"??? Enfin j'aurais aussi voulu que Fitz soit roi, qu'il aille retrouver Molly, qu'il ait plein de petits enfants avec Astérie ou que sais-je! mais là, ça m'est resté en travers de la gorge. :-(

Enfin sinon superbe livre, à lire ABSOLUMENT!!!

Note : 4.5/5
(Xénon, Dour/Belgique)


De : missplume3 Envoyé : 04/01/2004 16:05
Robin Hobb: La reine solitaire (tome 6)

Nous retrouvons Fitz-Chevalerie dans le Royaume des Montagnes, toujours à la recherche de son roi Vérité, qu'il retrouvera très affaibli mais vivant. Celui-ci leur explique qu'il cherche par tous les moyens à réveiller les Anciens, qu'il a fini par trouver. Mais y parviendra-t-il, et en quoi les Anciens pourront-ils sauver les Six-Duchés?

Ce livre fait penser au 4e tome par son manque d'action mais par sa richesse psychologique Robin HOBB nous en apprend plus sur les personnages (Fitz, Vérité, mais aussi le fou, personnage énigmatique, tout comme l'est Caudron, qui se dévoile également, ainsi que les autres mais ce serait trop long à énumérer et il ne faut pas trop en dévoiler...), sur l'Art, ses dangers et les multiples usages que l'on peut en faire, sur les objectifs réels et précis de Royal, etc...

Un roman qui se dévore tant il est captivant. Vivement la suite!!!

Note : 5/5 (bien sûr mais je n'hésiterais pas à le noter plus si le barème le permettait!)

MissPlume


De : Friisette Envoyé : 08/02/2004 01:33
Robin Hobb, La Reine solitaire Tome 6 de l'Assassin Royal

5/5

Dans ce tome, Fitz est toujours dans le Royaume de Montagnes à la recherche de Vérité et des Anciens. Au cours de ses recherches, il apprendra beaucoup sur lui-même, sur son art ainsi que sur ses compagnons de route, en particulier Caudron.

Encore une fois, je suis tombée sous le charme dès les premières pages. J'ai adoré découvrir peu à peu ce qu'étaient les Anciens. Robin Hobb a vraiment une imagination hors du commun pour mettre en scène des personnages et des intrigues aussi riches et étoffés.

Cette série est vraiment un gros coup de coeur pour moi!

Note : 5/5
Frisette


De : odilette84 Envoyé : 07/04/2006 21:59
Robin Hobb, La Reine solitaire

bon allez le tome 6 est englouti...
Un nouveau tournant dans la saga...
qui aurai pu s'arrêter là d'ailleurs , non ??
je suis curieuse de savoir la suite.
Pour moi on est vraiment entrés de plain pied dans la fantasy avec les dragons (c'est la touche qui manquait...il y avait les pouvoirs, la chevalerie, il manquait les animaux mythiques...)
ma note : 4.5/5
un peu lent au milieu

je me retiens de lire le 7 tout de suite


De : Profgéo Envoyé : 11/10/2007 01:11
L'Assassin royal Tome VI La Reine solitaire Robin Hobb

Fitz et ses compagnons réussissent enfin à rejoindre Vérité, mais celui-ci a changé et il ne reconnaît pratiquement plus personne, occupé à une oeuvre qui les dépasse complètement. Pendant ce temps, Royal a envoyé son clan et toute une armée pour détruire Vérité et asseoir son trône à tout jamais.

Une conclusion en apothéose de la série, mais qui me laisse avec un goût de non-plénitude. Heureusement que je sais qu'il y a une suite! La plupart des ficelles finissent par se nouer et les intrigues de se résoudre. Une très belle fin, mais disons que j'en prendrai encore. Je vais juste prendre un peu de temps de repos par contre, parce que cela a été un véritable marathon de lecture!

Note : 4,5/5
(Profgéo)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'Assassin royal tome 7: Le prophète blanc

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 10:51

De: Albert
Robin Hobb, Le prophète blanc
(J'ai lu, 2004, 411 pages)
Si j'ai été un peu déçu par les tomes 5 et 6, je reste persuadé que c'est un des meilleurs ouvrages qu'il m'ait été donné de lire. J'y ai passé quelques nuits, incapable de poser les ouvrages. N'arrêtant que lorsque je n'étais plus en mesure de comprendre ce que je lisais.

J'ai terminé il y a quelques minutes le tome 7 - Le prophète blanc - moins mouvementé, mais pour moi le meilleur de tous, résumant les autres, amenant des éclairages nouveaux, plus psychologique, donnant d'autres dimensions aux personnages et au "Vif"... Il me semble que c'est un ouvrage de transition vers une suite qui promet.

Note : 5/5
(Albert)


De: Maid
Après avoir adoré les six premiers volumes de la série, je ne pouvais me résoudre à m'arrêter là. J'ai donc continué avec le numéro 7. C'est peut-être celui où il se passe le moins de choses mais il correspond à une étape de la vie de Fitz, qui se retire avec son loup. Il n'est plus le jeune homme fougueux mais est devenu un homme mature. Finalement ses anciens amis viennent le chercher pour une nouvelle mission.

J'ai bien évidemment dévoré ce bouquin, comme les autres et le recommande vivement aux fans de la série. Bonne lecture à tous.

Note : 4/5


De : missplume3 Envoyé : 09/01/2004 22:07
Robin Hobb, Le prophète blanc (tome 7)

Quinze années ont passé et les Six-Duchés ont été sauvés par les Anciens. Fitz-Chevalerie, après cette éclatante victoire contre les Pirates Rouges, décide de s'écarter de la Cour, avec ses activités d'assassin, et Castelcerf par la même occasion, étant mort pour toutes les personnes qui lui sont chères.

Mais son destin le rattrape: en effet trois de ses connaissances (Umbre, le Fou et Astérie la ménestrelle) viennent lui demander de revenir au Château, afin de partir à la recherche du prince Devoir, enfant de la reine Kettricken et du roi Vérité, disparu mystérieusement. Fitz, après une longue période de réflexion (aidé dans sa tâche par Oeil-de-Nuit), décidera de mener à bien cette mission, pour sauver une fois encore le Royaume, sous l'identité de Tom Blaireau, valet du fou, devenu Sire Doré...

Un roman captivant qui ne laisse qu'une envie au lecteur: tourner la page pour découvrir la suite des aventures de son héros préféré! On est vraiment plongé dans la vie de Fitz, et pas comme un roman habituel, non, comme si on était Fitz et que ses interrogations devenaient les nôtres: Le prince Devoir s'est-il enfui de son propre gré? A-t-il été enlevé? Si oui, par qui? Qui aurait intérêt à le voir disparaître?

Robin HOBB continue de nous éblouir par la précision et le réalisme de ses descriptions et par le suspense qu'elle entretient sur les aventures de Fitz-Chevalerie Loinvoyant.

Vivement la suite!!!

ma note : heu..................5/5 bien sûr!!!
Missplume


De : Mousseliine Envoyé : 12/02/2004 02:45
Robin Hobb, Le prophète blanc

L'histoire: On retrouve Fitz quinze ans après la fin du sixième livre. Il vit avec son loup et un jeune garçon qu'il a adopté dans la forêt, ils sont là isolés. Mais la solitude commence à peser et les anciens amis de Fitz, Umbre et le Fou, se manifestent...

Au départ j'étais enchantée de retrouver Fitz et l'ambiance de cette série dont j'ai lu les six premiers livres voilà 2 ans et demi. Mais j'ai vite perdu mon enthousiasme. Le rythme est plutôt statique durant les deux premiers tiers du livre, du blabla, souvent c'est intéressant entre autres on apprend ce qu'à fait Fitz durant ces quinze dernières années mais très souvent aussi ça tourne en rond, l'auteur étire, étire, étire longtemps. Dans ce genre de bouquin, où le style en soi n'a rien d'épatant, ça prend du suspense et de l'action pour que ce soit agréable sinon ça peut devenir pénible.

Puis bon enfin on entre dans le vif du sujet, ça commence à cent pages de la fin. Me voilà réembarquer à deux pieds joints pour vivre de nouvelles aventures avec Fitz et puis tiens il y a quelque chose qui m'arrête, pourquoi encore toutes ces intrigues de cour, ça va finir quand tout ça? Peu importe, Robin m'a eu encore une fois et j'attends le huitième avec impatience!

Note : 3.5/5
(Mousseline)

De : Friisette Envoyé : 22/02/2004 19:50
Robin Hobb, Le prophète blanc
4/5

Je ne résumerai pas l'histoire puisque Mousseline vient tout juste de le faire...

Dans ce 7e tome de la série, il m'a semblé que l'auteur s'essouflait, qu'elle cherchait un peu à étirer la sauce pour faire plusieurs autres tomes. N'empêche que j'ai quand même beaucoup apprécié de connaître la suite des aventures de FitzChevalerie. J'ai aussi adoré retrouver les personnages qu'on avait moins vus dans les derniers tomes, Umbre par exemple.

Contrairement à Mousseline, j'étais bien contente de retrouver les intrigues et manigances de la cour. J'ai toujours adoré les détours de l'esprit et voir comment les gens essaient de se manipuler m'a toujours fasciné. Même si ce n'est absolument pas dans ma nature de le faire. J'aime beaucoup observer et voir comment les gens réagissent. Bref un autre tome intéressant, qui laisse augurer de très belles aventures dans les 5 prochains!

Note : 4/5
(Frisette)


De : 82naurore Envoyé : 29/03/2005 13:55
Robin HOBB: Le Prophète Blanc

Note : 4/5

Je suis heureuse d'avoir retrouvé les aventures de FitzChevalerie. Encore un tome passionnant, des personnages attachants, des situations pleines de suspens. Juste un petit point négatif, ce tome manque un peu d'action, les 6 premiers de la série m'avait habitué à plus que ça. Mais la fin nous laisse sur une grosse impression que l'action se trouve dans le tome 8, sur lequel j'ai enchainé directement.

Aurore


De : odilette84 Envoyé : 30/06/2006 22:08
bon alors le tome 7 des aventures de FITZ...
Le prophète blanc de Robin HOBB.

On comprend vraiment que Robin Hobb attaque avec ce tome une nouvelle étape de la série.
Fitz a cahevé sa mission première, il s'est retiré du monde et vit simplement dans une chaumière en compagnie de son loup .
Ses anciens amis le fou et Umbre lui rendent visite.
Des année se sont écoulées depuis la fin de la guerre.
Ce tome est une introduction à de nouvelles aventures...retours sur le passé, réflexions sur sa vie...beaucoup d'états d'âme.
Robin Hobb crée les conditions pour relever un nouveau défi.
Après la quête de Vérité, c'est Devoir, son fils que Fitz doit retrouver.
A la fin de ce tome l'aventure commence vraiment...donc je DOIS lire la suite !
lecture toujours très agréable, moins d'action, plus de profondeur. L'auteur cisèle vraiment son personnage principal et nous le rend très attachant.
ma note : 4.5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 8: La secte maudite

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:01

De: Maid
Robin HOBB, La secte maudite
(J'ai lu, 2005, 445 pages)
J'avais adoré les sept premiers volumes de la série et ai donc vite entamé le huitième. Il est aussi trépidant que les six premiers, avec notamment de nouveaux personnages.

Survient un élément nouveau: la fragilité de Fitz. Il n'est plus celui qui ne craint rien et se sort de tout, on voit enfin ses faiblesses, s'en est d'autant plus intéressant de voir le héros sous un jour nouveau. Il est apparemment prévu une suite et je l'attends avec impatience.

Que les amateurs de la série foncent dans ce nouvel épisode.

Note : 5/5
(Maid, France)


De: Thijol
Robin Hobb: La secte mauditeComparé au Prophète Blanc ce livre est plein d'action, le tout sans être lourd. La Secte maudite continue l'histoire de la série en nous apportant encore plus d'intrigues. Ce livre est absolument à lire il est super.

Note : 4.5/5
(Thijol, France)


De : missplume3 Envoyé : 16/01/2004 13:02
Robin Hobb: La secte maudite (-tome 8-)

Il s'avère que le prince Devoir a été enlevé par les fidèles du prince Pie, qui prônent leur usage du Vif et s'en vantent, tandis que dans le Royaume des Six-Duchés on les condamne. Fitz retrouvera facilement sa trace mais plus difficile sera sa tâche de le ramener à Castelcerf, car il semble s'être attaché à ce groupe de fidèles, et plus particulièrement ensorcelé mentalement par sa marguette.

Comment Fitz va-t-il s'y prendre pour le libérer de son emprise? peut-il compter sur son ami le Fou, ou Sire Doré, ou sur son loup Oeil-de-nuit qui arrive au terme de sa vie? Une nouvelle fois, Fitz doit afffronter sa dure condition de bâtard et servir au mieux le Royaume des Loinvoyant. Rien ne lui sera épargné, pas même de la part de ses plus chers amis...

Rien à dire, si ce n'est que Fitz nous donne toujours autant de plaisir de lecture!!!

Note : 5/5
(MissPlume)


De : Friisette Envoyé : 18/03/2004 23:35
Robin Hobb - La secte maudite (-tome 8-)

5/5

Cette fois-ci, Fitzchevalerie revient à Castelcerf sous l'identité de Tom Blaireau, le valet de Sire Doré (le fou). On lui demandera de partir chercher le prince Devoir qui a été kidnappé par la secte du Prince Pie, des adeptes du vif... Je n'en dis pas plus sur l'intrigue de ce tome rempli de rebondissements et de découvertes sur le monde merveilleux de Robin Hobb.

J'ai adoré lire cet épisode de la vie de FitzChevalerie. Bien qu'il n'y ait pas tant de rebondissements que ça, j'ai fait de belles découvertes sur le monde qu'a créé l'auteure. Je suis très impressionnée par ce qu'elle a pu imaginer! J'aime aussi beaucoup les relations complexes qu'elle crée entre ses personnages, elle les rend vivants, leur donne une âme.

Selon moi, il s'agit d'un des meilleurs de cette série!

Note : 5/5
(Frisette)


De: Nuages
Robin Hobb - La secte maudite
Pour moi, ce tome est l'un des meilleurs. On retrouve Fitz Chevalerie dans l'action, la rencontre avec le Prince Devoir est passionnante. Il n'y a que la mort de "xxx" que j'ai eu du mal à encaisser. Pour la 1ère fois de ma vie dans un livre, j'ai ralenti ma lecture pour ne pas arriver au moment fatidique. Et j'ai pleuré lorsqu'il est mort. J'ai porté son deuil plusieurs jours avec une indicible tristesse; jamais je n'avais ressenti des émotions aussi fortes au travers d'un bouquin. J'ai été obligée, pour me consoler, de me dire et redire que ce n'était qu'une histoire inventée de toutes pièces!

Je n'aurais jamais crû que cette série me captiverait à ce point-là! J'ai déjà entamé le tome suivant, je suis accro...

Note : 5/5
(Nuages, 37 ans, France)


De : 82naurore Envoyé : 05/04/2005 15:26
La Secte Maudite, de Robin Hobb

Note : 5/5

L'action est enfin revenue dans ce tome.FitzChevalerie a repris ses aventures. J'ai aimé l'évolution du personnage, j'ai l'impression qu'il a plus de maturité que dans les tomes précédents. J'ai hâte de connaitre la suite de la série.

Aurore


De : odilette84 Envoyé : 21/08/2006 21:47
Robin Hobb, L’assassin royal : Tome 8 : La secte maudite

De l’action, du suspense, beaucoup de sentiments nobles. Ce nouveau tome est riche, plein de sagesse, de réflexions sur la vie, la mort, l’amitié. Pensées personnelles ou non, cela nous touche.

Une fois de plus la série pourrait s’arrêter là, une page se tourne. Encore un excellent moment passé avec FITZ…mais quel âge a-t-il au fait ?

Ma note : 5/5


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:32, édité 2 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 9: Les secrets de Castelcerf

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:05

De: Fandufou
Robin Hobb, Les Secrets de Castelcerf
(J'ai lu, 2005, 443 pages)

J'ai lu ce livre en anglais, bien incapable d'attendre la traduction française. Comment décrire ce chef d'oeuvre? Comment expliquer à quel point je me sentais intimement concernée par tous les soucis des héros?

J'ai été ravie de me plonger une nouvelle fois dans l'univers des Six-Duchés, j'ai adoré retrouver mes chers héros Fitz et le Fou pour la suite de leurs aventures, j'ai été émerveillée par l'écriture de Robin Hobb, j'ai été dégoûtée de voir tourner les choses autrement que comme je le voulais, je me suis surprise à rire et raler devant mon bouquin, etc. J'aurais tant de choses à raconter ou à discuter sur ce livre, mais je ne voudrais pas gâcher le plaisir de ceux qui ne l'ont pas lu. Disons seulement que les relations entre le Fou et Fitz se compliquent.

J'aurais aimé pouvoir lire le livre moins vite, le savourer lentement, me repaître de tous les détails (et il y en a!), mais j'en étais incapable car j'étais trop inquiète pour les personnages, il fallait que je sache! Me voilà donc à lire et relire cette oeuvre, encore et encore. Je pourrais lire "Fool's Fate" mais je finirais ainsi la trilogie du "Tawny Man" et je ne suis pas encore prête pour ça. Oui, je sais, je suis gravement atteinte!

Note : 5/5
(FanduFou, Marseille/France)
(Ce commentaire est pour la version anglaise "Golden fool" qui se rapporte aux tomes neuf et dix en version française.)


De : missplume3 Envoyé : 16/01/2004 13:10
Robin Hobb, Les secrets de Castelcerf (tome 9)

Après avoir tiré le prince Devoir des griffes des Fidèles du prince Pie et l'avoir ramené sain et sauf auprès de sa mère, Fitz croit pouvoir retourner dans sa chaumière. C'est sans compter avec Umbre et la reine, qui lui demandent de former le prince à l'Art. Fitz accepte finalement cette nouvelle mission. S'y ajoute une surveillance de la délégation outrîlienne qui escorte la fiancée du prince et semble avoir des objectifs tout autres. A cela se mêle enfin la menace d'une guerre civile à cause des fidèles du prince Pie qui se font à nouveau entendre. Fitz devra y faire face, au risque d'y laisser sa santé!!!

Beaucoup d'énigmes qui se lèvent mais un suspense toujours présent, vivement la suite!!! Je n'en dis pas plus, c'est tellement bon d'aller de surprises en surprises...

Note : 5/5 (et même plus!!! Le suspense est à son comble... C'est tellement... je trouve pas les mots pour le décrire!!!)

(MissPlume)


De : Friisette Envoyé : 03/04/2004 12:38
Robin Hobb, Les Secrets de Castelcerf (tome 9)

4/5

Le prince Devoir ayant été ramené à Castelcerf, Fitz espère pouvoir retourner à sa petite existence tranquille. Mais, c'est ne pas tenir compte de son sens du devoir et de son attachement à la lignée des Loinvoyant. Il restera donc à Castelcerf pour y tenir un rôle important, dans l'ombre. Il fera aussi plusieurs découvertes, heureuses et moins heureuses. Dans ce tome, les fans de la série apprendront certains détails sur leurs personnages favoris...

Même si je n'ai pas accordé 5/5 à ce tome, j'ai quand même beaucoup apprécié. C'est tout simplement parce que le suspense y était moins enlevant. Par contre, les révélations qui nous sont faites sur les héros m'ont plu. Découvrir de nouveaux aspects et facettes de leur personnalité, voilà qui tombe à point à cette étape de la saga.

Donc une belle lecture qui poursuit bien la série et surtout, qui lève le voile sur un tome 10 qui sera certainement palpitant!!!

Note : 4/5
(Frisette)


De : odilette84 Envoyé : 27/08/2006 21:50
Robin Hobb, LES SECRETS DE CASTELSERF

Ce tome 9 m'a un peu déçue. Trooooooop de blabla, pas assez d'action... Le seul point positif c'est que l'on découvre mieux les interférences entre les deux séries ("Les aventuriers de la mer" et celle-ci). Sinon, il y a beaucoup de couche couche... "j'aurais pas dû coucher avec..., l'autre croit que je couche avec..., et si je couchais avec...", "oh zut on croit que je couche avec...!", ça m'a un peu pesé.

Voilà, j'ai hâte de lire la suite juste pour me passer la déception.

Note : 3/5
(Odilette)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:32, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 10: Serments et deuils

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:09

De: Mikael
Robion Hobb: Serments et deuils
(Pygmalion, 2004, 348 pages)
C'est génial! Quand on y est on en sort plus! Je viens de finir le 10e tome est ça reste toujours aussi magnifique.

On suit Fitz pas à pas et on est d'accord avec lui même s'il fait des bêtises plus grosses que lui.

Un univers dont je ne décroche pas et qui est seulement dépassé par la richesse et la complexité de l'oeuvre de Tolkien.

Note : 5/5
(Mikael, 14 ans, Lyon/France)


De: Clairette
Robin Hobb, Serments et deuils,
Pour l'instant dernier livre à lire de la série de l'assassin royal, ce 10e tome est toujours aussi riche en émotions et en suspense. L'intrigue est toujours aussi forte, et nos sentiments envers Fitz ne peuvent qu'augmenter de pages en pages. J'espère profondément qu'il va un jour retrouver sa fille et son ancien amour. Mais ces livres sont tellement accrochants que je les ai finis en quelques jours, se mêle à la fin du livre joie et tristesse en sachant que la suite n'est pas encore parue. En attendant le prochain tome je me jette sur Les aventuriers de la mer, épopée à lire impérativement!

(Clairette)


De : Friisette Envoyé : 12/07/2004 06:33
Robin Hobb, Serments et deuils (tome 10)

4.5/5

J'ai moi aussi adoré ce dixième tome et je me demande bien comment je ferai pour patienter jusqu'à la sortie du prochain.

Dans ce tome-ci, on continue d'apprendre plein d'éléments intéressants sur l'Art et le Lignage (Vif) même si on croyait en savoir beaucoup! Et les péripéties sont captivantes et les héros tout aussi attachants. On découvre aussi deux nouveaux personnages: Civil (un traître) et Lourd (un serviteur déficient mais doué pour l'Art). Ils apportent beaucoup au récit et donne un nouveau souffle à l'histoire même si Robin Hobb a réussi le chef-d'oeuvre de garder l'intérêt dans autant de tomes!

En fait, le seul défaut du roman réside dans les quelques longueurs à 50 pages de la fin. Ça brise le rythme et casse un peu le plaisir. Mais ça reste une excellente lecture qui m'a captivée! Je meurs d'envie de savoir ce qui arrivera et d'obtenir les réponses à mes questions, surtout en ce qui a trait au Lignage.

De: Beloeil
Robin Hobb, Serments et deuils
J'ai vraiment le sentiment de vivre par procuration quand je lis les aventures de Fitz, on lit la première page et l'immersion est totale. Les personnages sont si précisement construits, leur psychologie est si bien étudiée, ce livre c'est de l'émotion à l'état pur! J'ai lu les dix tomes en un mois et je m'en mors les doigts, quand j'ai commencé je pensais que le cycle était achevé (j'aurais été dégoûtée de le finir) mais de devoir attendre le onzième tome est déjà un véritable supplice.

J'ai très envie de savoir quand Le fou révèlera sa véritable identité et que Fitz se rendra compte de sa bêtise et laissera libre cours à ses sentiments (je pense que quand ils se décideront à mettre les plumes sur la couronne, tout cela va changer).

Note : 5/5
(Beloeil, 21 ans, Lyon/France)


De : grenouille Envoyé : 13/04/2005 10:24
Robin Hobb, Serments et deuils, tome 10 de l'assassin royal.

Toujours autant de plaisir à lire la suite de ces aventures. Quelle imagination! Les personnages qui prennent de l'importance sont très intéressants et l'auteur glisse avec intelligence des allusions aux personnages disparus (on ne les oublie pas), ce qui donne une impression d'ensemble cohérente (pas évident quand on lit un tome tous les 6 mois...).
Ce qui m'étonne, c'est qu'on referme ce volume en en demandant encore alors même que l'action n'est pas encore engagée. Comme l'a dit un autre rat, l'action est parfois lente, comme si tout se préparait. Malgré tout, ça fonctionne bien. Je suis épatée : il ne se passe presque pas de grande action dans ce volume et pourtant, pas un moment n'est ennuyeux, chaque paragraphe a sa place (évolution des personnage...) et on se prépare tranquillement à embarquer pour la quête de devoir (le dragon Glasfeu) ; je me demande bien combien de tome il reste.... Pas possible de réunir tous les personnages et d'accomplir la quête en 2 tomes seulement (d'autant qu'un sombre personnage important pour la suite n'est pas encore clairement décrit)!!!


De : 82naurore Envoyé : 11/11/2006 11:38
L'assassin Royal t.10 : Serments et Deuils
Ed. J'ai lu Fantasy 412p.

Note : 5/5

Mon avis : Quelques mois ont séparés mes lectures des tomes 9 et 10 de L'Assassin Royal, et je m'y suis replongées avec le plus grand des plaisirs. Dans ce tome, on reste au château de Castelcerf, mais beaucoup de rebondissements y ont lieu. On se demande quand Ortie va enfin intervenir, quel est le secret de la Narcheska, et surtout, le secret qui me tient le plus en haleine, qui est vraiment le fou ? J'ai vraiment la sensation qu'il y a une grande révéla tion derrière ce personnage.
Ce que j'apprécie dans cettte série, c'est la façon dont l'auteur fait évoluer ses personnages et le fait que les tomes soient constants, avec un style agréable à lire.

Aurore


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:33, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 11: Le dragon des glaces

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:14

De : Friisette Envoyé : 10/09/2005 22:47
Robin Hobb, Le dragon des glaces - Tome 11 de L'assassin royal
(Pygmalion, 2004, 342 pages)

Cette fois-ci, Fitzchevalerie alias Tom Blaireau part en direction des îles d'Outremer en compagnie du clan d'Art du Prince Devoir. Là-bas, il se fiancera à la narcheska Elliania puis devra tenter de rapporter la tête du dragon Glasgeu afin qu'elle consente à l'épouser. Dans ce tome, peu d'action car en fait, ce qu'on nous sert, ce sont surtout les préparatifs en vue du voyage. Mais bon, il reste que la finale nous laisse avec un gros suspense. Question de mousser les ventes du dernier tome.

Je dois dire que j'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'ambiance... Cela faisait déjà plusieurs mois que j'avais lu les précédents tomes de la série. Par contre, dès que l'action a repris, j'ai enfilé les chapitres les uns à la suite des autres, avide de connaître le dénouement de l'histoire. Et fidèle à son habitude, Robin Hobb a su finir le dernier chapitre sur une note de suspense insoutenable. Je suis donc impatiente de lire le tome qui doit clore la série!

Note : 4/5
(Frisette)


De : grenouille Envoyé : 08/01/2006 12:41
Robin Hobb, "Le dragon des glaces" tome 11 de l'assassin royal.

Bon les amis, je regrette mais je jette l'éponge! Je renonce à toute tentative d'objectivité en ce qui concerne la critique de cette série. J'abandonne définitivement l'amorce de l'ombre d'une pointe de déception ou mauvais jugement... Je suis complètement intoxiquée et quoique ma raison commente "oh là t'as vu? elle fait durer l'action pour rien.... et là, elle aurait pas pu donner un peu plus de puissance ou de corps à cette partie de l'histoire? ça se traîne un peu... quand va-t-elle arriver au "vif" du sujet?" et ben y'a une Grenouille derrière, hilare et béate qui répond : "pas grave, c'est trop bon!!! Qu'elle fasse durer autant qu'elle veut, qu'elle ajoute encore une autre quête après Glasfeu, et deux ou trois autres périples en montagnes, m'en fout... j'en veux d'autres!!!".

Il y a vraiment tout dans cette série : aventure, suspense, amour, ambiguïté des relations, secrets, bravoure, conflits, sacrifice, dévouement,... tous les ingrédients indispensables qui font de cette série un must définitif pour moi!

Un excellent opus d'après moi (qui suis l'objectivité même).

Note : 5/5
(Grenouille)


De : odilette84 Envoyé : 03/12/2006 13:33
Robin Hobb, L'assassin royal, tome 11 Le dragon des glaces

Encore un tome de transition, le voyage vers les îles d'outre mer, l'attente, l'arrivée sur l'île... et le coup de théâtre qui relance l'histoire...

Je ne peux pas dire que je n'ai pas eu de plaisir en lisant ce tome mais Lourd m'a agacée, Leste m'énerve un peu, Fitz est faible dans ce tome et un peu trop souvent torturé, effectivement il subit son destin et on a ici l'envie de le secouer pour qu'il réagisse! Trame est un personnage intéressant et agréable, qui va je l'espère apporter son soutien à notre pauvre Blaireau qui en a bien besoin!

Note : 4/5
(Odilette)


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:33, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 12: L'homme noir

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:18

De : grenouille Envoyé : 11/03/2007 21:28
Robin Hobb, Tome 12 de l'assassin royal, "l'homme noir"
(Pygmalion, 2005, 327 pages)

Après les préparatifs du tome 11, on arrive à l'action comme souvent dans la série, à cause du découpage de la traduction. Chacun devra tenir son rôle pour atteindre Glasfeu et Fitz doit choisir entre la prophétie du fou et sa fidélité pour le trône des Loinvoyants. Quelques visiteurs surprises rendent ce tome encore plus intéressant. Hobb lâche au détour des explications qu'on attend depuis longtemps, comme l'air de rien et notre héros poursuit sa route avec la tête bien lourde...

Un tome décisif.

Décidemment la neige ne vaut rien au catalyseur : qu'est-ce qu'il aura eu froid dans ses aventures tout de même!!!

Note : 5/5
(Grenouille)


De : odilette84 Envoyé : 26/05/2007 23:20
Robin Hobb, L'homme noir (T12 de l'assassin royal)

Avant dernier opus du cycle de "L'assassin royal", ce tome 12 est très intéressant. Il nous dévoile des pans obscurs de l'histoire et renoue avec l'aventure. Fitz est toujours aussi bionique, mais montre aussi ses faiblesses morales; il souffre et on souffre avec lui...

Je suis triste que la série se termine. En même temps, je me sens moins proche des nouveaux personnages de l'histoire, alors je pense effectivement que même dans ma tête le cycle touche à sa fin...

Note : 4/5
(Odilette)


De : 82naurore Envoyé : 30/09/2007 15:58
Robin HOBB L'assassin royal tome 12: L'Homme noir
Piment 394 p.

Ma note : 5/5

Quatrième de couverture : Sur Aslevjal, Fitz retrouve le Fou venu mener à bien sa mission - et dans laquelle le bâtard royal doit perdre la vie. Fitz devra livrer son plus terrible combat, écartelé entre la fidélité qu'il voue aux Six-Duchés et l'amour qu'il porte au Fou. Tout à la fois il devra affronter Burrich et le poids de ses remords, Umbre qui veut le contraindre à obéir, les Outrîliens manipulés par la Femme Pâle, et la puissance effrayante de Tintaglia, la femelle dragon, prête à tout pour ramener au jour l'unique mâle de son espèce... Mais qui est ce mystérieux Homme noir qui hante le glacier ?

Mon avis : De retour dans le monde de FitzChevalerie et toujours aussi happée par cet univers. Dans ce tome on sent (malheureusement ) la fin arriver, mais avec aussi tellement de chose à résoudre. J'ai bien sûr envie de lire le treizièmz tome de cette série qui m'attend dans ma bibliothèque, mais en même temps, je suis un peu triste de savoir que j'arrive au bout.


Dernière édition par Gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:34, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 13: Adieux et retrouvailles

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 11:21

De : grenouille Envoyé : 14/01/2007 19:11
Robin Hobb, "Adieu et retrouvailles" tome 13 de la série L'assassin royal.
(Pygmalion, 2006, 313 pages)

Note : 10/5.

Bon, je reprécise que ce qui va suivre n'a rien d'objectif, comme toutes mes critiques de Hobb...

Donc, ce dernier morceau de la dernière partie de la série était un piège pour moi avant même de commencer. Je savais qu'il fallait dire au revoir à Fitz, qu'en un pauvre petit tome l'auteur devrait régler l'histoire de Devoir et Elianna, du lignage, du Fou, du destin de Fitz (seul pas seul?...), du royaume et de la descendance illégitime de notre bâtard préféré... Je me suis dit c'est impossible, elle va bâcler, ça va être nul!!! Et là, elle m'a eu...

Il ne faut pas oublier que cette partie correspond en fait à la fin d'un tome unique et on comprend alors mieux l'évolution du rythme. Les trois derniers tomes forment un tout qu'il convient plutôt de lire d'un trait afin de ne pas subir cet effet de cassure de rythme (aventure, suspense, retombée de l'action, bilan, attente...). J'ai trouvé la façon de clore l'histoire intéressante même si une lecture attentive de l'ensemble ferait sans doute apparaître des petits détails qui auraient pu être mis en valeur à la fin (je pense au début de la série quand Fitz, âgé, parle du passé et qu'il rédige des sortes de mémoires)...

C'est une série que je relirai, c'est sûr, afin de savourer les pistes que Hobb distille tout au long de l'intrigue grâce aux débuts de chapitres (commentaires et extraits de traités de magie écrits en partie par les Loinvoyants)... J'attends avec impatience de lire la suite des "Aventuriers de la mer" car ce qui se passe dans le désert des pluie doit être en rapport avec les dragons de la fin du cycle et ces liaisons me manquent...

J'adore cette série, avec ses inégalités et ses petits défauts. J'aime l'écriture, le talent de l'auteur pour créer un univers et des personnages très construits, j'aime l'originalité de l'histoire et le dénouement. Bref c'est un must pour moi. De toute ma vie de lectrice aucun auteur n'avait encore eu cet effet sur moi. Comme toute oeuvre elle ne peut plaire à tout le monde mais elle correspond parfaitement à moi...

Note : 10/5
(Grenouille)


De : 82naurore Envoyé : 11/11/2007 17:29
Robin Hobb, L'assassin royal tome 13 - Adieux et retrouvailles
Piment 366 p.

Ma note : 5/5

Quatrième de couverture : Sur l'île d'Aslevjal, nos héros se retrouvent face à leur destin. La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Une fois encore, Fitz affronte de terribles épreuves qui l'emportent au seuil de l'extrême douleur et du renoncement. Impuissant, il doit dire adieu à certains de ses plus vieux amis. Pourra-t-il au moins sauver le Fou, enfoui dans les cachots du palais de glace.

Mon avis : De retour pour la dernière fois dans le monde de FitzChevalerie. On se rend compte de toute l'évolution des personnages au cours de ces 13 tomes. Les tomes 11, 12 et 13 forment une sorte de sous-partie de la série, car ils relatent toute l'histoire sur l'île d'Aslevjal et du dragon Glasfeu, mettant fin aux aventures de Fitz.
Je pense que cette série fait partie des incontournables de la Fantasy
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - série Les aventuriers de la mer

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 12:13

De : Sarah-Émilie Envoyé : 2002-10-15 20:30
Robin HOBB: Les aventuriers de la mer.

C'est une trilogie, encore une fois.

Le premier tome , que j'ai lu en avril ou en mai, m'avait un peu déçue... peut-être parce que j'étais encore dans la magie de la Citadelle des ombres.
Mais là, je suis tombée (enfin) sur les #2 et #3 à ma bibliothèque, et je les ai dévoré. Je me suis aussitôt replongée dans la magie et dans le monde du premier livre.

Les familles des anciens marchands ont passé un pacte avec les familles du désert des pluies. Elles engagent leur famille sur des génération pour pouvoir avoir un bateau en bois-sorcier. La troisième génération qui y meurt permet d'éveiller le bateau, qui garde la mémoire de sa vie. C'est un bateau vivant, avec une figure de proue qui bouge et qui parle. Un membre de la famille doit toujours naviguer à son bord.

Althéa, la fille du capitaine Ephron, navigue à son bord depuis toujours. Depuis que son père est malade, elle navigue avec son beau-frère, un bel imbécile heureux qui ne comprend rien ni au bateau, ni à la tradition. Pensant faire un bon coup, sa mère persuade Ephron de léguer le bateau à Kyle... qui s'empresse de mettre Althéa dehors et impose à son fils de l'accompagner sur le bateau (lui n'est pas de la famille par le sang). Dans les deux derniers tomes, on retrouve plusieurs histoires en parrallèle: Althéa qui cherche à retrouver son bateau, Hiéman, qui devait être prêtre, et qui est follement malheureux de se retrouver sur le bateau, Kyle qui n'a pas plus de tête que de coeur (lui, je ne l'aime pas!), Brashen qui était second à bord du bateau et qui a été aussi remercié par Kyle, Kennit, un pirate qui rêve de posséder un bateau-sorcier, la mère d'Althéa, sa soeur, la fille de celle-ci...

L'imagination de Hobb est encore une fois époustouflante. Le troisième tome a parue en 2002... ce qui veut dire que nous devrons attendre un bout encore avant d'avoir la suite de l'histoire (elle ne peut pas finir comme ça)... surtout que Hobb travaille actuellement à la 3e trilogie de la Citadelle des ombres!

Cette femme a une imagination débordante. Et toute mon admiration pour ce travail de longue haleine qu'est l'écriture d'une si vaste épopée...

Pour la série, je note 4.25/5

Je préfère quand même la Citadelle... j'ai une nette affection pour les histoires de chevalerie!
Je pense aussi qu'une des forces de la série de la Citadelle des ombres, c'est que c'est Fitz qui raconte son histoire.
Dans le Vaisseau magique, un narrateur mêle plusieurs histoires en parrallèle. On s'attache beaucoup moins à l'histoire par le biais d'un personnage...
Je suis tombée littéralement en amour avec Fitz. Une vraie passion! Mais dans Le Vaisseau... je suis indifférente à certains personnages, d'autres me tapent sur les nerfs, d'autres m'intéressent un peu... Peut-être que si Althéa avait raconté son histoire, ça aurait été différent? Probablement.

Ah oui: le dernier tome de la série du vaisseau magique est sorti en 2002... pour la version française. Ce qui explique qu'elle travaillait sur la suite des Citadelle en 2001!


De : Annabelle (Message d'origine) Envoyé : 2003-01-28 08:18
Bonjour Voilà des lustres que je n'ai pas écrit mais aussi des lustres que je n'avais pas vraiment lu depuis un mois je recommence j'ai lu fondation et là je vous fait une critique de
Robin Hobb : Les aventuriers de la mer tome 1 et 2

C'est magnifiques comme histoire et encore tellement plein d'imagination . IL y a des pirates, des marchands, et toute sortes d'autres ,métiers mais surtout il y a les VIVENEFS

WOW c'est des bateaux fait en bois de sorcier.... Le bateau et inanimée mais à la suite de la mort de plusieurs génération D'une même famille de marchands il se réveille il pense vie et il parle il est vivant quoi

Si le vivenefs n'aime pas l'équipage où le capitaine il peut décidé que tout l'embarcation meurt dans une noyade et si il aime et bien il fait tout pour aider c'est vraiment spéciale. Je n'ai pas fini le 2eme mais j'ai déjà le troisième sur ma table de chevets

Je donne 4,5/5 au premier et je dirais avant de l'avoir terminée que c'est pas mal la même chose pour le 2eme


De : grenouille Envoyé : 05/01/2005 22:12
Robin HOBB: Les aventuriers de la mer (les 4 premiers tomes) :

Critique provisoire en attendant la suite...

Bon, voilà une critique difficile à faire!!!
Le début m'a semblé beaucoup moins envoutant que l'assassin royal ; c'est dû en parti à la multiplicité des narrateurs et à l'antipathie que m'inspiraient certains (les serpents -bien difficile de les raccrocher au reste de l'histoire!!- Kyle et Kennit).
Mais grâce aux tomes 2, 3 et 4 j'ai pris le virus et c'est sûr que j'attends la suite avec impatience. On retrouve le thème du devoir comme dans l'assassin royal mais centré sur l'enracinement familial, la nécessité identitaire de garder les traditions (on le voit bien aussi à travers la création des vivenefs quand Vivacia "se perd" au départ de Hiémain, comme si elle ne savait plus qui elle était). Il n'est plus question de loyauté à son roi, ni à un serment. Je trouve que ça se rapproche beaucoup plus de ce que chacun peut vivre (les aventures de Fitz par contre sont bien héroïques et improbables! Comment Hobb fait-elle pour rendre tout ça à la fois magique et crédible????!!!). Les marchands de Terrilville sont très humains, c'est ce qui est compliqué parfois dans le récit car on passe d'un point de vue à un autre à partir d'une même situation et certains personnages font froid dans le dos (Malta m'est antipathique à un point que c'en est épidermique!!!!). Les contrariétés familiales sont bien rendues et les relations, sous tension sont bien mises en scène....
Hobb annonce les évènements, les prépare lentement (comme dans le prophète blanc qui m'a paru parfois très lent, sans jamais que ça soit désagréable - je piaffais seulement-) et il se passe finalement une quantité de choses.
Contrairement à une critique que j'ai lue plus haut, mon personnage préféré n'est pas Braschen (disons tout de même que si je devais en choisir un pour passer une soirée en tête à tête ce serait lui, parce que c'est le "mâle " le plus séduisant..). Celui qui me semble le plus intéressant, c'est Hiémain. Vu ce que j'avais lu, je m'attendais à trouver un gamin sans épaisseur, sans intérêt, agaçant... Et surprise, c'est un héros qui prend de l'étoffe, qui fait réfléchir, atypique dans l'environnement de ces romans.... J'adore l'évolution que lui fait vivre Hobb et je me dis que pour lui écrire de telles pensées, elle doit être bien intelligente!!! Qu'elle est belle la contradiction entre le frère Hiémain, et la soeur Malta! L'authenticité des sombres desseins de Malta (en voilà une bien incapable de se mettre à la place des autres!) met en relief la recherche d'absolu de son frère et la rend plus belle. Sa recherche de la sagesse est très concrète, dépouillée du fanatisme religieux et aveugle. Les préceptes de Sâ font penser à ce que les textes anciens, religieux ou philosophiques énoncent depuis des millénaires mais que la plupart des gens ignorent dans leurs actes quotidiens .
L'évolution de Kennit est aussi très intéressante et on devine à certains éléments que la suite devrait être "croustillante" à ce sujet!!!
J'espère que la suite nous en apprendra plus sur les habitants du desert des pluies qui me paraissent passionnants et on commence à voir les raccrochements avec les dragons et les Anciens de l'assassin royal.

Petite question : comment va-t-elle s'y prendre pour articuler les deux histoires? Déjà dans le tome 10 de l'A R, on apprend des évènements qui ne sont pas encore arrivés dans les aventuriers des mers (notamment la sculpture d'Ambre).... doit-on continuer une série avant l'autre? Je penche pour les aventuriers d'abord afin de ménager le suspense pour l'A R...

Note : 4, 5 (difficile de noter car je suis influencée par mon adoration sans limite pour l'Assassin Royal.... c'est forcément moins bien en note, c'est pas toujours très poétique comme d'autres grandes oeuvres.. mais je lui trouve l'immense mérite d'avoir le sens de la description et du suspense : rarement dans les romans j'attends autant la suite que dans ces deux séries là.... Mon critère à moi est donc plus influencé par m'embarquement dans l'intrigue que par autre chose)


De : grenouille Envoyé : 28/11/2005 18:24
Robin Hobb: "Prison d'eau et de bois", tome 5 des aventuriers de la mer :

De mieux en mieux cette série!!! Autant avec l'assassin royal, la série s'essouffle à partir du tome 7, autant là on prend le vent et ça file...
Les difficultés croissantes de la famille Vestrit obligent chacun à se découvrir, les masques tombent et les femmes de la famille, seules à gérer les biens à terre, doivent trouver des solutions extrêmes pour retrouver frère, mari et la Vivacia. Cette dernière a elle aussi beaucoup évolué, grâce à son nouveau propriétaire!
Et oui, le message de ce tome semble lié à la maturation et au destin : personne ne peut dire quel chemin il va prendre, les caractères se font et se défont avec les catastrophes et les coups du sort.
Loin, dans le desert des pluies, un serpent dort et grâce au fiancé de Malta, essaie de revenir à la vie... Un dernier fût de bois sorcier subsiste encore.. et Braschen et Ambre ont un plan pour sauver la Vivacia, grâce à l'épave maudite, le Parangon.

Une lecture qui vous coule entre les doigts, du petit lait!!!! et une hâte : la suite....

Note : 4/5.


De : doriane99 Envoyé : 03/07/2006 14:12
Robin Hobb: L'éveil des eaux dormantes, 6e tome des "Aventuriers de la mer"

On continue à suivre les aventures de la famille Vestrit : Althéa, qui avec Brashen et Ambre a pris le parti de remettre Paragon à l'eau afin de sauver la Vivacia ; Hiemain, toujours ébloui par Kennit, qui va libérer une étrange créature et... Malta, devenue plus mûre, qui devra se réfugier dans le désert des Pluies où elle découvrira une très ancienne civilisation.

Un tome riche en révélations, on y parle des Anciens, des dragons... là, les deux séries de Robin Hobb sont de plus en plus imbriquées, d'ici à ce que les personnages se rencontrent !!! J'ai déjà hâte de lire la suite, même si la série de l'Assassin Royal me plaît beaucoup plus

4/5


De : doriane99 Envoyé : 21/12/2006 21:26
Robin HOBB:Le seigneur des Trois Règnes , Tome 7 "les aventuriers de la mer", Pygmalion, 298p

Suite des mésaventures de la famille Vestrit. Althéa, à bord de la vivenef Paragan cherche le moyen de récupérer son navire "Vivacia"; Malta, qui vient de sauver la vie du gouverneur, survit tant bien que mal dans le désert des pluies; Hiémain, affreusement mutilé par Celle-qui-sait-tout se voit révéler le grand secret qui explique la disparition des dragons et la naissance des vivenefs; Ronica tente de faire renaître Terrilville de ses cendres...

On suit les aventures de chacun des membres de cette famille de Marchands. Là encore, de nombreux parallèles avec "L'assassin royal", on y évoque la destruction de la cité des Anciens, on y parle du "fleuve d'art" et des "pierres noires". L'histoire est tout aussi passionnante et l'on meurt d'envie d'en connaître le dénouement.

Note : 4/5
(Doriane)



De : grenouille Envoyé : 11/03/2007 21:28
Robin HOBB: Tome 6 des aventuriers de la mer : l'éveil des eaux dormantes

Parangon est près pour son voyage le plus terrifiant, reprendre la mer sans membre de sa famille, aveugle, poursuivi par une noire légende et une angoisse pesante... Ambre devra déployer des trésors d'imagination et de patience pour accompagner la vieille Vivenef dans cette aventure. De son côté, Althéa devra affronter l'équipage et Brashen faire ses preuves en tant que capitaine. A Terrilville, la fête de l'été se prépare; Malta doit faire ses débuts dans la société des marchands. Mais les femmes de la famille n'ont pas la tête à l'amusement; Malta ne pense qu'à son père. Reyn l'aidera-t-il ou succombera-t-il à l'influence du dragon qui dort au coeur de la vieille cité du désert des pluies?

Un tome plein d'action : chaque scène parallèle avance tambour battant et on découvre enfin les liens qui relient les morceaux de l'histoire!!! Un très bon tome qui donne envie comme d'habitude de lire la suite...

Note : 5/5
(Grenouille)


De : doriane99 Envoyé : 03/05/2007 10:30
Robin Hobb: Ombres et Flammes - 8e tome des "aventuriers de la mer"

Paragon navigue à la recherche de Vivacia tandis que Terrilville est ravagée par les flammes des Chalcédiens. Malta, elle, tente de sauver sa peau, supportant l'acariâtre Gouverneur et leurs geôliers tour à tour Chalcédiens et Pirates.

Un tome moins intéressant à mon avis, beaucoup de politique avec la création d'une nouvelle démocratie à Terrilville, les rapports entre vivenefs/dragons/serpents sont de plus en plus imbriqués. L'intérêt de ce tome est la révélation du passé commun de Kennit et de Parangon et l'évolution des rapports entre Breshen et Althéa.

Note : 4/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 12:20

De : odilette84 Envoyé : 08/09/2007 15:28
Robin Hobb - Les aventuriers de la mer tome 1: Le vaisseau magique
(J'ai lu, 2003, 317 pages)

Allez on y retourne... quel plaisir de retrouver l'univers de Robin Hobb et son imagination fertile!

Ce tome, comme souvent chez cet auteur, est en fait une introduction à l'intrigue. On nous présente les différents personnages. Cette fois, on suit plusieurs destins parallèles, mais on se doûte bien que ces héros vont être amenés à se croiser.

La magie des vivenefs m'a beaucoup séduite.

Note : 4.5/5

De : odilette84 Envoyé : 16/09/2007 15:16
Robin HOBB - Les aventuriers de la mer tome 2: Le navire aux esclaves
(J'ai lu, 2004, 380 pages)

Pour ce tome, je me contenterai de dire que je me régale toujours avec Robin Hobb et ses héros. Une série un peu moins fertile en magie avec quelques passages de descriptions de paysages un peu longuets. A part ça, ce tome se termine avec une scène de combat en mer entre un équipage et un serpent... à faire dresser les cheveux sur la tête! Une réussite.

Note : 4/5


De : odilette84 Envoyé : 01/10/2007 21:56
Robin Hobb - Les aventuriers de la mer tome 3: La conquête de la liberté
(J'ai lu, 2004, 379 pages)

Il ne se passe pas vraiment grand chose pour tous les personnages de l'histoire. Certains font de grands pas, d'autres cherchent un nouveau destin. On sent que quelque chose va se nouer avec les marchands du désert des pluies... Ce tome semble planter le décor pour préparer le suivant, comme souvent chez Hobb. Quand même il faut que je sois mordue pour avoir lu 3 tomes en septembre...

Note : 4/5
(Odilette)


De : doriane99 Envoyé : 11/10/2007 13:07
Robin Hobb: Les Marches du trône - Tome 9 de la série "les aventuriers de la mer" Le dernier !

Conclusion des aventures de la famille Vestrit et des deux vivenefs Vivacia et Parangon. Malta retrouvera-t'elle Reyn ? Brashen et Althéa arriveront-ils à combattre les fantômes du passé ? L'énigmatique Ambre nous révélera-t'elle d'autres secrets ?

Un régal ! retrouver tous les protagonistes au terme de ces aventures ! On sent toujours le lien entre les deux séries (ah ! le nouveau visage de Parangon !!!) et, même si les aventures de Fitz me passionnent davantage, je note toute la série des "aventuriers" 4,5/5


De : odilette84 Envoyé : 13/10/2007 17:47
Robin Hobb: Les aventuriers de la mer tome 4: Brûmes et tempête
(Pygmalion, 2004, 300 pages)

Où les personnages se présentent différemment. On voit peu Althéa, très peu Brashen. Hiémain grandit et mûrit. Le capitaine Kennit est difficilement saisissable... méchant au coeur tendre? gentil qui le cache bien? Le personnage du gouverneur fait son apparition, ce qui n'est pas anodin pour la suite de l'histoire. Pas d'évènements majeurs, un tome de transition.

Note : 4/5


De : odilette84 Envoyé : 19/11/2007 18:41
Robin Hobb: Les aventuriers de la mer tome 5:Prisons d'eau et de bois
(Pygmalion, 2005, 275 pages)

Ce tome m'a déçue, il ne se passe vraiment rien d'intéressant, quasiment pas d'action, je pense que ça va redémarrer avec le livre suivant, je l'espère en tout cas car là... je ne me suis pas ennuyée car la magie de l'univers de Robin Hobb opère toujours, mais j'étais habituée à mieux...
Note 3/5


De : odilette84 Envoyé : 02/03/2008 20:59
Robin Hobb: les aventuriers de la mer tome 6:L'Éveil des eaux dormantes
(Pygmalion, 2006, 368 pages)
ma lecture remonte à janvier, aussi ai-je du mal à parler de ce livre.
Pas mal de bazar avec les marchands et le gouverneur...un peu embrouillé tout ça :
Parangon a pris la mer, c'est ce que j'attendais .
Pour le reste, je suis sur ma faim.
j'attends que le tome 7 sorte en poche
peut-être est-il déjà sorti ?
je vais aller chercher sur Amazon...
ma note
3,5/5


De : odilette84 Envoyé : 16/06/2008 23:04
Robin HOBB - les aventuriers de la mer tome 8: Ombre et flammes.
en poche

déçue, déçue oui c'est le mot
beaucoup de blabla, peu d'action...
beaucoup de politique , d'états d'âmes, les serpents cogitent entre eux , les marchands s'agitent, complots, compromissions,
moi qui lisais avidement Robin Hobb, là, j'ai sauté des passages entiers, c'est dire mon ennui ...
heureusement, ça n'est pas fini
j'attends donc la suite pour remonter mon estime de la série
ma note : 3/5 (je suis gentille et Tintaglia, j'adooooooooore ...)


De : Laïze Envoyé : 28/07/2008 20:49
Robin HOBB- Les aventuriers de la mer – Tome 2 – Le navire aux esclaves

Je me suis mise à ce tome plus d’un an après avoir lu le 1. Je craignais d’être totalement perdue mais ce n’a pas été le cas. Même si au début l’intrigue m’échappait un peu, ça m’est revenu au fur et à mesure. Et surtout, les personnages si bien campés me sont revenus très vite, sans aucun problème : Althéa et sa soif de liberté, Hiémain, l’apprenti que l’on arrache à son monastère, Malta ou l’adolescence en plein crise, Kennit, le facétieux pirate, Kyle bien sûr, l’opportuniste… Sans oublier Vivacia et Parangon, les fascinants vivenefs. Leur évolution est vraiment passionnante à suivre.

Aussi j’apprécie beaucoup les différents niveaux de lecture qu’offre cet ouvrage. En effet, tous les soucis relationnels rencontrés par les personnages font écho à nos vies quotidiennes. Les descriptions et les débats sur l’esclavage font bien sûr référence à la triste réalité que notre monde a connue. Cela fait réfléchir et donne envie de refaire le monde.

Je me suis plongée avec grand plaisir dans ces aventures de la mer. Et j’y ai retrouvé avec plaisir tout le style Hobb : ces atmosphères si détaillées qu’on s’y croirait, ces personnages d’une profondeur étonnante, cet univers enchanteur.

A peine ce tome refermé, je me suis jetée sur le 3. C’est ce qu’on appelle une lecture prenante. Ma note : 4/5.


De : Laïze Envoyé : 31/08/2008 14:36
Robin Hobb - Les aventuriers de la mer – Tome 3 – La conquête de la liberté

L'enthousiasme que j'ai ressenti pour le tome 2 ne s'est pas tari avec ce nouveau tome que j'ai également dévoré très rapidement.

Ici on suit le destin des personnages qu'on connaît de mieux en mieux : Hiémain, Kyle et le capitaine Kennit. On commence aussi à en savoir un peu plus sur les marchands du désert des pluie, ce peuple aux origines mystérieuses. Malta continue sa crise d'ado et son petit jeu de séduction prend de plus en plus d'ampleur.

Bref, les personnages évoluent. Pour le style, mes remarques sont toujours les mêmes : des descriptions détaillées, un bon rythme narratif. Les pages se tournent toutes seules.

Ma note : 4/5.


De : Laïze Envoyé : 31/08/2008 14:46
Robin Hobb - Les aventuriers de la mer – Tome 4 – Brumes et tempêtes

Le tome 3 se finissait sur des situations inachevées. J'ai donc vite enchaîne avec ce tome 4.

Le nouveau départ pour Althéa est surprenant et relance l'intrigue. On découvre une nouvelle vivenef, l'Ophélie, qui a un caractère très attachant aussi à sa façon. Une nouveauté qui maintient l'intérêt aussi est que l'on approche maintenant le gouverneur et on en découvre plus sur le pouvoir de cet univers fantasy. Je pense qu'il prendra une place de plus en plus importante au fil des tomes à venir. A nouveau on a une scène d'amputation. Il n'y a pas à dire, sur cette série, Robin Hobb était très branchée amputations... Le retour d'Althéa parmi les siens permet aussi de recentrer l'intrigue sur Terrilville. Les prochains tomes seront peut-être plus "diplomatiques" que "aventures en mer". A suivre.

Malgré toutes les qualités de cette série qui sont toujours appréciables, mon intérêt commence à décroître, je l'avoue.

Ma note : 3/5.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - livres divers

Message  gallo le Dim 9 Nov 2008 - 12:29

De : Lauric668 Envoyé : 23/07/2004 09:47
Robin HOBB: Le dernier magicien
Ed. Mnémos - 316 pages


Résumé de l'histoire
Ce livre raconte l'histoire de Mitchell Reilly. Il a fait la guerre du Vietnam et quand il rentre chez lui, il doit régulariser sa situation auprès du département militaire. Il quitte ses parents, sa femme et son fils et il va à Seattle et comme sa situation ne se règle pas facilement, il devient un clochard et il oublie son ancienne vie, son nom.

En chemin, il rencontre Cassie une magicienne qui lui fait comprendre qu'il a un pouvoir et une mission à mener à Seattle. Elle lui explique qu'il est aussi magicien. Sa mission vaincre Mir le gris.

Mon avis
Dans ce livre il y a très très peu d'action. Pendant plus de 200 pages on voit Mitchell errer dans Seattle et nous expliquer à quoi ressemble la vie de clochard. Les trucs pour pouvoir manger et boire du café gratuit. Il y a aussi bcp de description qui ne servent pas à grand chose. La fin m'a laissée assez perplexe.

La seule partie intéressante, sont les retours en arrière de Mitchell, ce qui nous permet de comprendre un peu l'histoire. Ainsi que les détails historiques sur la ville de Seattle (pour autant qu'ils soient vrais).

Un dernier détail, ce livre a été écrit en 1986 soit 12 ans avant sa saga de l'assassin royal. Il est fort probable que ce livre soit son tout 1er roman. Raison pour laquelle il n'est pas aussi abouti que ce qu'elle a pu écrire ensuite. Elle n'avait peut être pas encore trouver son style. Donc je laisse une 2ème chance à Mme Hoob en lisant dans quelques temps un livre plus récent.

Ma note : 2/5


De : ElizabethCraig Envoyé : 16/08/2004 16:36

Quant au Dernier magicien de Robin HOBB que j'ai acheté et lu, je serai bien moins sévère que Lauric. Certes, le rythme est lent (mais je fais la même remarque pour les livres de Robin Hobb qui, même sous le pseudonyme de Megan Lindholm se ressemble plus qu'il n'y paraît, mais je trouve qu'au-delà de ses maladresses (que je reconnais bien volontiers concernant le rythme, mais pas concernant la construction de l'histoire, qui est cohérente) ce livre est plein de mystères et présente un certain charme, que je ne saurais tout à fait expliquer. J'aime beaucoup l'histoire de cet homme et l'atmosphère qui est décrite est absolument remarquable. En résumé, un bon livre de "fantasy urbaine". Pour comparaison, ce livre me rappelle un peu le Neverwhere (très bon livre) de Neil Gaiman. Je lui mets 3,6/5. Je le recommande.
A bientôt.


De : angel_kyo_974 Envoyé : 01/05/2006 14:03
Robin Hobb: The soldiers son
Je me disais que ce serait amusant de vous faire découvrir en avance la nouvelle série de Robin HOBB qui me semble très prometteuse : " The soldiers son " triology avec pour titre de premier volume " Shaman's Crossing " . Je ne sais pas comment les éditeurs décideront de le traduire .
En résumé pour ce premier volume , il s'agit de l'histoire de l'enfance et de l'adolescence d'un jeune garçon nommé Nevare Burvelle . En tant que second fils d'une famille il est prédisposé au métier de soldat qui le mène faire ses études dans une académie très stricte .
Certaines personnes qui porteront des préjugés sur ce livre en se disant " de toutes façons , il est impossible de faire mieux que la série de l'assassin royal " seront fort surprises de cette nouvelle entreprise de la part de cette auteur . En effet , même si ce premier tome parraît un peu longuet , il s'agit en réalité pour l'auteur de mettre en place progressivement le décor et la trame qui sont minutieusement travaillés ( et en particulier les fonctionnements et les valeurs de leur société ) . Le décor ressemble beaucoup à celui de l'Amérique du Nord lors de sa colonisation par les européens , ce qui est très prenant et déstabilisant : adieu décors médiéval de la citadelle et bonjour désert et climat bien sec . Les armes à feu sont déjà bien développées et doivent faire face à la magie des autochtones : les plainspeople ( pas besoin de traduction je pense ) . Que du neuf , et on ne pouvait pas en attendre moins de la part de HOBB !
Il faut aborder ce livre sans y porter aucun jugement et se laisser porter par l'histoire . En effet , il est difficile pour le nouveau venu Nevare Burvelle de se placer à la même hauteur que Fitz , il est dans son ombre mais on ne doute pas qu'il finira par nous impressionner , et se démarquer de son aîné pour se faire personnage original et charismatique . Aucun doute là dessus !
Lorsque j'ai acheté ce livre , il était en tête de gondole dans les 10 bestsellers . Je ne regrette pas de l'avoir acheté et maintenant que je sais que le deuxième tome est sorti je n'en peux plus d'attendre de le recevoir !
Je mets donc une note de 4,5/5 pour ce premier tome car , en effet , je reproche un petit peu , mais alors , un tout petit peu seulement à HOBB d'user des mêmes ingrédients que dans La citadelle des Ombres , c'est-à-dire , un héros qui touche le fond pour pouvoir par le suite se relever en mûrissant . Quoique j'adore ce genre de situations qui resplendissent de courage !
Bon , en attendant la traduction en français de ce tome qui sera certainement ceindé en 3 volumes pour en tirer un maximum de profit , je vous laisse , bonne lecture à tous !KYO
ps : toutes mes excuses pour les fautes


De : Foret_ Envoyé : 26/08/2007 20:50
Robin Hobb: La déchirure (tome 1 de la série: Le soldat chamane)
358 p.

résumé de couverture :
"Jamère est un jeune homme qui vit dans une culture gouvernée par un code social rigide, au royaume de Gernia. À l'âge de quinze ans, il est confié par son père à un étrange guerrier nomade qui, à l'aide de drogues et d'une expérience de transe chamanique, le propulse dans un autre monde. Il ne se réveille pas indemne car il y rencontre une mystérieuse magicienne, sorte de femme-arbre, qui s'empare de son esprit et le dresse contre la civilisation dont il est issu. Jamère devient un être déchiré, sensible à la destruction des arbres et de la nature que son peuple pratique sans remords. Il lui faudra alors choisir entre l'humanité à laquelle il appartient et la nature primitive qui hante ses rêves"

J'ai été très déçu par ce livre, après avoir lu les critiques sur L'assassin royal et Les aventurier de la mer je m'attendais à beaucoup de cette auteure, mais l'histoire m'a ennuyée.
Je m'attendais à une histoire remplis de mystère et de magie en rapport avec la nature mais le livre est surtout concentré sur l'apprentissage de Jamère pour sa futur vie militaire, il n'est fait allusion à "la déchirure entre son peuple et la nature" que quelques fois. Peut- être que dans les tomes suivant l'histoire est davantage concentré sur l'intrigue "magique" mais ca m'étonnerai que je lise le tome 2 car bien que les dernières pages aient été plus intéressantes, mon intérêt n,a pas été suffisamment piqué pour poursuivre.

2/5


De : angel_kyo_974 Envoyé : 01/02/2008 05:45
Robin Hobb: Soldier's Son triology, avis à ceux qui on du mal à s'y mettre Wink

Juste un petit mot pour vous dire qu'il ne faut pas vous attendre à "rentrer dans l'histoire dès le premier tome" ( La déchirure en français ?). Dans le deuxieme et troisieme tome on comprend pourquoi le début parrait si peu riche en émotions et autres élèments qui nous permettraient de s'accrocher au personnage principal ( c'est ce qui rend l'histoire plus vivante à vrai dire ).
Cette trilogy s'adresse surtout à ceux qui ont déjà lu l'Assassin Royal ou Les Aventuriers de La Mer et qui ne doutent plus des capacités d'écrivain de Robin Hobb. L'écriture de ses livres est très recherchées, aucun détail n'est laissé de côté.
Moi aussi, maintenant que j'y repense, j'ai eu beaucoup de mal à m'y mettre, mais je n'ai pas été déçu lors de la lecture du troisième tome Smile , apparemment il y aura une suite à cette première triologie !
Bonne lecture à tous!
Aurélien
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mar 23 Déc 2008 - 21:33

De : Calepin0Envoyé : 2008-12-16 13:42
Retour au pays, de Robin Hobb
Éditions Pygmalion, collection Lybrio
2007, 125 pages

4e de couverture : Jathan Rochecarre, sa femme Valjine et leurs enfants vivent très aisément à Jamaillia, une cité qui vénère la divinité Sâ. Mais par suite d'un complot contre le Gouverneur Esclépius, ils sont contraints à l'exil. Après un long et pénible voyage à bord d'un bateau, tous les passagers s'installent sur les rives du fleuve du désert des Pluies. Confrontée à de terribles conditions de vie, Valjine fait tout pour prendre soin des siens. Mais les exilés de Jamaillia découvrent bientôt les vestiges d'une cité souterraine ; Valjine résiste désespérément à l'envoûtement et à la soif de richesses, mais elle sera à son tour happée par ce monde mystérieux...

Ce journal de bord, prélude aux cycles des Aventuriers de la mer et de l'Assassin royal, est une invitation au voyoage dans l'univers envoûtant de Robin Hobb.

Mon avis : Plus près de la novella que du roman, Retour au pays ressemble indubitablement à du Hobb. Pour l'avoir connue avec sa série l'Assassin royal, on y voit très bien les similitudes : précision sur les détails du quotidien, utilisation d'un mystère voilé, point de vu unique du narrateur (bien que les aventuriers de la mer soit apparemment différent sur ce point) et bien sûr, la dissection du narrateur (de la narratrice pour ce roman). J'ai beaucoup aimé ce roman : on s'arrime au talent de conteuse de Hobb comme une étoile de mer à un rocher. Comme elle l'indique elle-même dans sa préface, l'essence de sa narratrice "imparfaite" est omniprésente et vaut une grande partie du roman à lui seul. Quant à l'aspect mystérieux, la plume de l'auteur est toujours aussi redoutable !

Par contre, bien que le récit se suffise à lui-même, il m'a donné l'impression que Hobb gagne à étirer ses histoires pour nous permettre de baigner davantage dans le quotidien des personnages. C'est sa plus grande force, d'ailleurs.

PS : Pour les lecteurs de l'univers de Hobb, vous serez sans doute intrigués par le désert des pluies ainsi qu'une certaine pierre noire veinée d'argent.

Note : 4,5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 1: L'apprenti assassin

Message  Invité le Lun 5 Jan 2009 - 23:39

Invité est pacman29

Waouh! Shocked
J'ai littéralement dévoré ce premier tome des aventures de FitzChevalerie.
J'ai étais sous le charme du début à la fin, malgré quelques longueurs mais rien de bien méchant.
Les personnages sont tous trés attachants on en aiment certains, on en détestent d'autres(Galen Arrow Royal Arrow ...)
C'est la premiére fois que je lis un livre de "fantasy" et j'avais donc un peu peur en commençant ma lecture de ne pas accroché...Mais c'est tout le contraire, je pense que le style de Robin Hobb étant tout à fait ce que j'aime...
Elle ne fait pas, ou trés peu, de longues descriptions et elle laisse la place à l'action et à la psychologie des personnages.

Ma note pour ce tome "introductif" à la série de l'assassin royal est de 4.75/5
Les 0.25 points de moins étant pour les quelques longueurs...

Ma note: 4.75/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'Assassin royal tome 2: L'assassin du roi

Message  Invité le Lun 5 Jan 2009 - 23:55

Invité est pacman29

A peine tourné la derniere page du tome 1, j'ai commencé ce deuxiéme opus.
Moins d'actions et de voyages pour notre Fitzounet chéri, l'essentiel de l'intrigue se déroulant donc au chateau de Castelcerf.
Il n'en reste pas moins que c'est toujours aussi palpitant de suivre Fitz dans ces différentes missions et péripéties...
On découvre de plus en plus de choses sur les personnages, certains s'affirment (Kittrechen par exemple), d'autres sont toujours aussi énigmatiques comme le fou, Umbre...

Concernant les personnages, il y'en a certains que j'affectionne tout particuliérement: FitzChevalerie bien sur mais également Vérité, Umbre, Loupiot ou encore un personnage secondaire, celui de la servante de Patience, Brodette!J'aime beaucoup la complicité qu'elle a avec Fitz par moment.
Sinon j'aime beaucoup moins Patience, Royal bien sur et même Molly.

Bon niveau note je vais mettre 4.25/5, un peu moins que pour le premier tome car moins de voyages...
Mais je vais quand même dévorer le 3éme tome (et j'en suis sur tous ceux qui suivent...) parce que ya plein plein de choses que je veux savoir...

Allez Mme Hobb, continuée à me faire rêver...

Ma note: 4.25/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Robin HOBB - L'assassin royal tome 3: La nef du crépuscule

Message  Invité le Ven 9 Jan 2009 - 14:51

invité est pacman29

Robin HOBB - L'assassin royal tome 3: La nef du crépuscule

Et voila je viens de finir de lire le 3éme tome des aventures de FitzChevalevarie!
Whaou!que dire?
Tout d'abord, aucun temps mort: Dés le premier chapitre Fitz part en guerre contre les Pirates Rouges à bord d'un des navires de Vérité...
Aucun creux non plus concernant le reste du livre...
On est pris dans l'intrigue à deux cent pour cent, et il est trés difficile, une fois lancé, de quittait ce livre...
Pour comparer avec les Deux tomes précédent, j'ai l'impression que ce 3éme volet est presque identique à la perception que j'avais eu du premier mais sans aucune longueur dans le récit de Hobb cette fois çi...
J'ai littéralement était transporté du début à la fin sans ne rien trouvé de négatif à redire sur cet opus...
Je comprend mieux pourquoi dans la "V.O." ces trois tomes sont regroupés en un seul: ils se complétent magistralement et la fin de ce dernier récit et tout simplement magistralement retranscrite...
La seul envie que l'on puisse avoir à la fin, et d'ouvrir le plus vite possible le quatriéme volet (Le poison de la vengeance) et de se retrouvé transporté dans la magie de l'imaginaire de Robin Hobb!

Aprés avoir longtemps (mais en vain...) essayé de trouver le petit point négatif qui ne me ferrait pas mettre un 5/5 à ce livre, je ne peux faire autrement que de le mettre...

Mon premier gros coup de coeur de rats...

Ma note: 5/5. coeur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Invité le Mer 14 Jan 2009 - 11:39

invité est pacman29

Robin HOBB - Le Poison de la Vengeance (tome 4)

Aprés avoir eu un énorme coup de coeur en lisant le tome 3 je m'attendais à rester sur le même rythme pour ce quatriéme tome...

Eh ben...non!je suis trés déçu cette fois ci!

Le résumé des trois quarts de l'histoire est trés simple, Fitz part avec Oeil de nuit direction Gué de Négoce pour se venger de Royal...
Pendant environ 250 pages sur les 350 au total il ne se passe vraiment pas grand chose.

Ce qui m'a surtout agacé c'est le manque de dialogues dans le livre, la, Robin Hobb s'efforce de parler encore et encore de Fitz de ce qu'il ressent, de ces rêves(pas forcément passionnants d'ailleurs! Rolling Eyes ) mais c'est tout!

Une fois arrivé au chateau de Gué de Négoce je me dis alors que c'est bon ça va repartir à fond...Et ben toujours pas!
ça se résume en: Fitz marche, Fitz ouvre une piéce, Fitz regarde à l'intérieur, Fitz rentre dedans, Fitz regarde les objets qui si trouve, Fitz sort de la piéce, Fitz marche, Fitz rentre dans une autre piéce,etc.C'est long mais que c'est long!!!

La fin du livre m'a plus plu,j'avais l'impression de retomber sur mes pattes aprés mettre ennuyé à mourir tout le livre.

Un tome qui manque de saveur, de personnages surtout et de réelles nouveautés...J'éspere vraiment retrouvé tout ça dans les tomes à venir!Mais bon c'est la premiére fois que je suis déçu des aventures de Fitz donc je vais pas m'interrompre pour autant dans ma lecture...Tome 5 en avant... Rolling Eyes


Sans les 2-3 chapitres de fin, ma note aurait pu être catastrophique cette fois-ci, surtout à cause du manque de dialogues et des interminables longueurs...

Ma note: 3/5.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin HOBB [pseudonyme] (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum