André SOUBIRAN (France)

Aller en bas

André SOUBIRAN (France)

Message  DKOIS le Sam 17 Mar 2018 - 14:12

L'ILE AUX FOUS de André SOUBIRAN
Le livre de poche 496 Pages

L'auteur

André Soubiran, né le 20 juillet 1910 à Paris et mort le 29 juillet 1999 à Paris, est un médecin et écrivain français.


Résumé (4° de couverture)


Comment échapper à des poursuites judiciaires sans trahir personne pour se disculper? Dans le mutisme qu'il s'impose devant le juge d'instruction, Jean Lacombe entrevoit une solution. On le trouve fou de s'obstiner dans le silence? Parfait, il feindra la folie. Une fois hors des griffes de la justice, entre les mains des médecins, il n'aura aucune peine à prouver que sa place n'est pas dans un asile. Reconnu irresponsable, il est rois en liberté mais c'est pour voir aussitôt les portes de l'hôpital psychiatrique se refermer sur lui. Tout au long de son séjour, Jean Lacombe aura le temps de méditer et de comprendre la réflexion du gardien de prison qui assistait à sa levée d'écrou « Battre le dingue, c'est un moyen de moyenner, mais... » Tout ce qui se cache derrière ce « mais », André Soubitan le décrit avec une lucidité de médecin et une passion généreuse qui rattachent l'Ile aux Fous, à la célèbre série des Hommes en blanc, et en font un documentaire poignant qu'il faut avoir lu.


Mon avis :


 Peu doivent connaitre cet auteur. Moi le premier. Ma fille m'a offert ce "poche" et donc voici la raison de cette découverte
. Voici donc un médecin qui, profitant d'un talent d'écrivain, nous fait rentré dans son univers professionnel. Dans ce roman, c'est dans milieu psychiatrique qu'il nous amène. Et ce n'est pas pour être tendre avec ses confrères qu'il s'est mis à cette écriture.
Nous sommes après la 2° guerre mondiale. La médecine psychiatrique n'en ai qu'à ces balbutiements (semble-t-il) et les patients sont autant coupables de leurs maux que victimes. C'est ce que démontre André Soubiran à travers les différents personnages du récit. Sans réel repaire, peu de soins sont dispensés et les décisions des médecins sont arbitraires. Entrer en asile ( terme de l'époque à présent péjoratif) c'est la perpétuité presque assurée.
A défaut d'être réellement passionnant, ce roman a cet intérêt de nous faire découvrir les milieux des établissements psychiatriques et en particulier au milieu du siècle dernier. S'il s'agissait d'une émission de TV actuelle on appellerai ce roman "IMMERSION EN CENTRE PSYCHIATRIQUE". Il faut oublier le peu d'intrigue et le lire comme un reportage.
L'écriture est très respectueuse du style de l'époque et n'apporte donc pas de fantaisie littéraire, toujours utile pour trouver de la passion de lecture. Rien à voir, je vous l'affirme, avec un "VOL AU DESSUS D'UN NID DE COUCOU", roman de K.KEYSE qui a inspiré le célèbre film du même nom. 
Mais bon... ce fût néanmoins une découverte enrichissante.


3/5

DKOIS

Nombre de messages : 215
Age : 55
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum