Marc alexandre Oho Bambe (Cameroun)

Aller en bas

Marc alexandre Oho Bambe (Cameroun)

Message  lalyre le Sam 10 Mar 2018 - 13:04

Oho Bambe Marc Alexandre
Diên Biên Phu
Editions Sabine Wespieser 1 mars 2018
ISBN 978 2 84805 282 3
220 pages

Quatrième de couverture
Étrangement, j’avais le sentiment de devoir quelques chose à cette guerre : l’homme que j’étais devenu et quelques-unes des rencontres les plus déterminantes de ma vie.
Étrangement, j’avais trouvé la clef de mon existence, l’amour grand et l’amitié inconditionnelle.
En temps de guerre.
Au milieu de tant de morts, tant de destins brisés.

Vingt ans après Diên Biên Phù, Alexandre, un ancien soldat français, revient au Viêtnam sur les traces de la « fille au visage lune » qu’il a follement aimée. L’horreur et l’absurdité de la guerre étaient vite apparues à l’engagé mal marié et désorienté qui avait cédé à la propagande du ministère. Au cœur de l’enfer, il rencontra les deux êtres qui le révélèrent à lui-même et modelèrent l’homme épris de justice et le journaliste militant pour les indépendances qu’il allait devenir : Maï Lan, qu’il n’oubliera jamais, et Alassane Diop, son camarade de régiment sénégalais, qui lui sauva la vie.
Avec ce roman vibrant, intense, rythmé par les poèmes qu’Alexandre a pendant vingt ans écrits à l’absente, Marc Alexandre Oho Bambe nous embarque dans une histoire d’amour et d’amitié éperdus, qui est aussi celle d’une quête de vérité.


Mon avis
Quel livre superbe, écrit tout en douceur et amour, des poèmes et le texte tout en poésie pour l’auteur nous conter son retour au Vietnam, recherchant des souvenirs perdus et l’amour de sa vie, Maï Lan, cette jeune fille et son sourire d’arc-en-ciel. Il y a vingt ans l’auteur a quitté l’Indochine et Maï, cependant l’Indochine et Maï ne l’ont jamais quitté, ils s’étaient aimés, sans bruit ni fureur, avant de se séparer. A son retour dans son pays, il s’est marié avec Mireille, ils ont eu des enfants, à Mireille, il a avoué son amour pour Maï. Alexandre nous raconte aussi Alassane Diop, son camarade de régiment sénégalais qui lui a sauvé la vie au coeur de l’enfer, il l’épaulera lors de la lutte pour l’indépendance de son pays. Avec ce roman intense, rythmé par les poèmes écrits à l’amour perdu, j’ai vécu quelques heures de bonheur et de ravissement tellement tout est beau….5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4457
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum