Sarah Schmidt (Australie)

Aller en bas

Sarah Schmidt (Australie)

Message  lalyre le Jeu 8 Mar 2018 - 13:35

Schmidt Sarah
Les sœurs de Fall River
Editions Payot & Rivages
ISBN 978 2 7436 4311 9
445 pages

Quatrième de couverture
J'ai regardé Père. Touché sa main en sang…"
Le 4 août 1892, à Fall River (Massachussetts), Lizzie Borden découvre son père et sa belle-mère sauvagement assassinés. Très vite, son attitude oriente les soupçons. Sa fragilité la rend-elle coupable ? Et comment une telle violence a-t-elle pu surgir dans une ville si paisible ? D'après une histoire vraie, Sarah Schmidt a composé un roman fascinant, réinventant l'un des crimes les plus célèbres d'Amérique. Elle plonge dans les secrets d'une famille, mettant à nu la relation bouleversante de deux soeurs, Lizzie et Emma, leur besoin d'indépendance aux prises avec les carcans de l'époque. Au-delà du fait divers, ce conte hypnotique lève le voile sur la part d'ombre de chacun.
Mon avis
Ce roman est tiré d’un fait réel mais reste tout de même une fiction, c’est une véritable plongée dans l’histoire des Borden et de leurs souvenirs. Citant tout d’abord les personnages principaux, chacun prenant la parole, voici Lizzie maladivement jalouse, immature et égoïste, sa réaction lors de la mort de son père me paraît totalement fausse, me laissant sur l’idée qu’elle est peut-être la tueuse, quand à Emma, sa sœur aînée, elle est sous la dépendance des caprices de Lizzie, mais qui sait ce qu’elle serait capable de faire pour sa soeur. Bridget, la bonne à tout faire, surtout supporter les brimades de Abby, nous dévoile ce que fut la vie des Borden avant l’assassinat, ayant appris que le père, Mr Borden et Abby, sa seconde épouse n’étaient pas des personnes faciles à vivre, ce qui nous fait douter sur ce qui a pu se passer. Il y a aussi l’oncle John qui veut rendre les deux filles heureuses, cet homme a fait la connaissance d’un certain Benjamin, ben oui que vient-il faire dans l’histoire celui-là ? Commençant ma lecture, je n’ai guère imaginé tout ce sang, cette cruauté, cette violence, l’âme humaine et sa noirceur, bien que ce soit un roman prenant et fascinant, je m’y suis très vite immergée et plus les chapitres défilent, plus les secrets de famille sont dévoilés, il faudra arriver à la fin du roman pour savoir qui est le tueur, quoique l’auteure ne s’est pas gênée pour nous souffler quelques indices. Singulièrement, je me suis attachée aux personnages de cette drôle de famille, l’ambiance sombre et oppressante, comme toujours le roman polar se termine sur une scène alors que des interrogations se posent. En fin de livre se trouvent la chronologie de Fall River et dernières volontés et extraits des testaments. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4491
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum