Laurence PEYRIN (France)

Aller en bas

Laurence PEYRIN (France)

Message  Lyreek le Lun 5 Mar 2018 - 18:08

Biographie (babelio.com)

Laurence Peyrin a été attachée de presse pour Marlboro F1 (1987-1989), journaliste au Dauphiné Libéré (1989-2010).

Elle est intervenante cinéma de MeMyBoss depuis 2010.

Son roman "Stockholm" est paru en 2014 en e-book.

Elle obtient le prix des maisons de la presse en 2015 avec "La drôle de vie de Zelda Zonk". Elle publie, en 2017, "Miss Cyclone".

Mère de six enfants pour la plupart adolescents, elle se consacre désormais à transmettre sa passion du cinéma à des élèves de collège, aux voyages et à l’écriture qui occupe la plus grande partie de sa vie.

_________________
Lecture en cours : Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2343
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurence PEYRIN (France)

Message  Lyreek le Lun 5 Mar 2018 - 18:10



Miss Cyclone - Laurence Peyrin
Calmann Lévy - 342 pages

Quatrième de couverture

Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt. C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.

Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d’innocence, accepte de son petit ami ce qu’elle ne voulait pas vraiment. Parce qu’elle n’ose pas en parler à June, son silence devient un secret… Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

Mon avis

Un roman qui m’a captivé du début à la fin. Il faut dire que tout était réuni pour que ça me plaise : New York et une amitié entre deux femmes que tout oppose, c’était presque gagné d’avance et effectivement, j’ai beaucoup aimé l’histoire d’Angela et June.

J’ai aimé découvrir le New York des années 80, vivre aux côtés des personnages l’assassinat de John Lennon et me balader à leur suite parmi les manèges de Coney Island. J’ai aimé les retrouver ensuite dans les années 90, au moment de la tempête de 1991 puis au tout début des années 2000, lors de ce funeste jour qui a marqué le monde entier.

La construction du roman est très habile et met en lumière Angela et June à plusieurs moments clés de leur vie, moments qui correspondent à quatre faits marquants de l’histoire des Etats-Unis, mais j’avoue que j’ai été assez frustrée par les ellipses temporelles. On saute des dizaines d’années à chaque fois et j’ai parfois regretté de ne pas avoir plus de détails sur le déroulement des événements.

Mais ceci mis à part, j’ai beaucoup aimé ma lecture. L’histoire d’amitié est très touchante et je me suis particulièrement attachée au personnage d’Angela, douce et soumise qui se laisse entrainer dans une vie qu’elle n’a pas choisie. Son évolution tout au long du roman fait plaisir à voir.

Bref, c’est un livre émouvant et touchant, qui montre à quel point un seul moment peut changer toute une vie.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2343
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurence PEYRIN (France)

Message  lalyre le Jeu 19 Avr 2018 - 15:52

Peyrin Laurence
L’aile des vierges
Calmann-Levy 28 mars 2018

ISBN 978 2 7021 6176 0
468 pages


Quatrième de couverture
Angleterre, avril 1946. La jeune femme qui remonte l’allée de Sheperd House, majestueux manoir du Kent, a le cœur lourd. Car aujourd’hui, Maggie O’Neill, un fort caractère, petite-fille d’une des premières suffragettes, fille d’une féministe active, va entrer comme bonne au service des très riches Lyon-Thorpe. Et la seule consolation de Maggie est que personne ne soit là pour assister à sa déchéance, elle qui rêvait de partir en Amérique et d’y devenir médecin. Qui en rêve toujours, d’ailleurs.

Mon avis
Que voila un beau livre, Quel beau portrait de femme, car Maggie est une jeune femme au fort caractère qui aspire à la liberté, cependant elle n’a pas le choix, et quelle déchéance pour elle, il lui faut entrer comme bonne à tout faire au service de la famille Lyon-Thorpe. Elle doit s’intégrer dans le clan de nombreux domestiques qui vivent au sous-sol. Mais rapidement elle va découvrir John, qu’elle trouve hautain, le maître de maison qui nomme sa femme, Pippa-ma-chère, ce qui bien entendu est la risée de la domesticité. Un personnage attachant est le vieux Lord qui n’a plus toute sa tête qui confond Maggie à Clemmie, sans doute un amour de jeunesse. Cependant Maggie va découvrir très vite que John n’est aussi pas hautain qu’elle le pensait, éprouvant un véritable amour pour lui, elle sait qu’elle va devoir choisir entre cet amour et son désir de liberté. C’est un très beau livre sur la femme, sur sa conquête d’elle-même, sa manière de vivre avec l’autre, avec l’homme et de l’aimer . Une belle écriture pour nous faire suivre l’histoire de cette femme héroïne d’une belle histoire d’amour, forte et fragile, volontaire aussi. Car la vie de Maggie est un véritable tumulte nimbé d’humour dans certains dialogues et une belle leçon de vie, ce qui fut pour moi un bon moment de lecture. 5/5





avatar
lalyre

Nombre de messages : 4359
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurence PEYRIN (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum