Peter WOHLLEBEN (Allemagne)

Aller en bas

Peter WOHLLEBEN (Allemagne)

Message  géromino le Sam 3 Mar 2018 - 9:53

    Peter Wohlleben est né en 1964 à Bonn en Allemagne. Après des études de biologie, il a travaillé plus de vingt années dans l'administration forestière. Près de Cologne, il était responsable d'une forêt de 3000 hectares. La méthode de gestion agressive des arbres ne lui plaisant plus, il démissionne. La ville de Hümmel (région de l'Eifel, près de la frontière belge) lui propose de s'occuper de la gestion de sa forêt municipale. En deux années, sa méthode "douce" d'exploitation a permis une rentabilité inattendue, notamment en proscrivant les bulldozers et machines agricoles au profit de chevaux employés au débardage. 
    Il a écrit une quinzaine de livres; quelques uns seulement on été traduits en français, dont "La vie secrète des arbres", paru en 2015 en Allemagne. Numéro 1 des ventes en Allemagne, best-seller aux Etats-Unis, il a été traduit en 32 langues.


Livres parus en français:
La vie secrète des arbres     éd Les arènes 2017
Une petite ferme chez soi, c'est facile!      avec Miriam Wohlleben    chez Delachaux et Niestlé 2017
La vie au coeur de la forêt      Guy Trédaniel éditeur   2017
L'horloge de la nature      Macro éditions, coll "Vie pratique et loisirs"   2017

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3120
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter WOHLLEBEN (Allemagne)

Message  géromino le Sam 3 Mar 2018 - 16:32

"La vie secrète des arbres -ce qu'ils ressentent, comment ils communiquent-"   éd Les Arènes  2017 255 pages


       "Quand j'ai commencé ma carrière de forestier, j'en savais à peu près autant sur la vie secrète des arbres qu'un boucher sur la vie affective des animaux". C'est par cette phrase que Peter Wohlleben débute son livre.
        Depuis que l'homme existe, l'arbre n'a jamais été considéré que, au mieux comme un matériau ou un combustible, au pire comme un élément de la nature gênant l'activité humaine. De tout temps et dans n'importe quelle partie du monde, la première action du colonisateur a été le défrichement de la forêt, afin de permettre et favoriser l'implantation des hommes. La hache autrefois, la tronçonneuse aujourd'hui, sont les armes de destruction massive qui ont saccagé le monde et probablement contribué à la modification (au bouleversement) de notre environnement. 
        A nos yeux, un arbre n'est qu'un élément de la nature, qui croît, auquel il pousse des feuilles (qui tombent à l'automne), qui procure une douce chaleur dans le poêle, et qui fournit un joli bois pour le meuble du salon, la chambre à coucher ou la bibliothèque... 
        Fort de son expérience en milieu forestier, Peter Wohlleben nous invite à modifier notre regard sur le monde sylvicole. Il nous embarque dans un univers prodigieux, au milieu d'un système végétal à la complexité méconnue. On sait que certains arbres peuvent durer plus de mille ans, mais sait-on que leurs racines peuvent avoir une durée bien plus grande (pourquoi pas 10.000 ans, ou plus...), ou qu'un arbre considéré mort peut être maintenu en vie (sous perfusion en quelque sorte!) par les arbres de la même espèce qui l'entourent, en lui injectant de la nourriture par les racines?
         Oui les arbres communiquent entre eux; ils ont un langage, des signaux. Par exemple, en cas d'invasion d'insectes hostiles, ils sont capables de sécréter des phéromones à l'intention de leurs congénères, les avertissant du danger; ceux-ci auront alors le temps de mettre en place des défenses adéquates afin de repousser l'agression. Les arbres vivent en communauté, ils sont solidaires; ils ont des progénitures, des ancêtres, en un mot: une famille. Les priver de cette communauté revient à les affaiblir, les destiner à une mort prématurée. 
         Le message de Wollheben est que les arbres ne peuvent plus être considérés comme une vile marchandise ou un simple matériau d'exploitation. Ces êtres prodigieux, doués d'une intelligence propre encore méconnue, jouent un rôle majeur dans l'équilibre naturel de nos campagnes et, probablement à plus grande échelle, dans l'équilibre climatique mondial. La forêt, son écosystème complexe peuplé de milliers (milliards?) d'individus est très certainement une clé qui peut nous aider à comprendre le monde qui nous entoure. 
          Savez-vous qu'un hêtre adulte peut propulser 500 litres d'eau par jour dans sa ramure? Un feuillu de 40 mètres de hauteur représente 1200 mètres carrés de surface de feuillage? En forêt, une poignée de terre contient plus d'organismes vivants qu'il n'y a d'habitants sur la Terre? Ou une cuillerée à café de cette même terre contient un kilomètre de filaments de champignons? Le livre regorge d'anecdotes et d'informations de ce genre.


         J'ai été fasciné par le récit de Wohlleben. Chacun des chapitres de son livre est une mine d'informations passionnantes sur l'univers forestier, la vie des arbres, la symbiose de son environnement et sur le rôle bénéfique que la forêt est en mesure de jouer en faveur de l'Humanité; si l'Homme lui en laisse la possibilité...
         Un livre à mettre entre toutes les mains. De toute urgence!
Note: 5/5   coeur

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3120
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum