Johan Guillaud-Bachet (France)

Aller en bas

Johan Guillaud-Bachet (France)

Message  lalyre le Dim 4 Fév 2018 - 12:44

Guillaud-Bachet Johan
Noyé vif
Editions Calmann-Lévy 1 février 2018
ISBN 978 2 7021 6294 1
212 pages

Présentation de l’éditeur
  Le soleil brille haut, la mer est calme. Six apprentis marins, quatre hommes et deux femmes, quittent le port de Sète dans une joyeuse anarchie encadrée par un moniteur de voile. Parmi eux, le narrateur, un homme sombre et secret, porte sur cette bande hétéroclite un regard doux-amer. Sous ses yeux qui en ont sans doute déjà trop vu se joue un concentré de comédie humaine.
   C’est alors que se lève la plus effroyable des tempêtes.  Une déferlante emporte le moniteur. Ils sont maintenant six néophytes sur ce bateau, dont un blessé. Les secours contactés les rassurent : un patrouilleur va se dérouter vers eux. Mais  le canal d’urgence de la radio grésille à nouveau. Une voix très jeune supplie, en anglais : « S’il vous plaît, nous sommes nombreux, le bateau est cassé, il prend l’eau.
  Le dilemme surgit aussitôt : qui doit être secouru en  premier ? Six Français sur un voilier qui ne tiendra peut-être pas jusqu’au bout, ou un bateau de migrants ? Tandis que les éléments continuent à s’acharner sur eux, les six s’affrontent sur la marche à suivre et la valeur des vies à sauver.

  Mon avis
Tout allait bien sur le bateau qui emportait le narrateur, immigré syrien et ses cinq compagnons dont deux jeunes femmes, tous amateurs de navigation, encadrés par un moniteur. C’est lorsqu’une tempête et une terrible déferlante emporte le moniteur que les difficultés vont surgir, c’est alors que les survivants se confrontent les uns aux autres d’autant plus qu’un des leurs est mourant et que le bateau risque de couler. Je ne veux pas en dire plus car la quatrième de couverture me paraît trop explicite, mais cela n’empêche que le suspense persiste jusqu’à la fin et laisse des interrogations devant le dilemme qui se pose pour les secouristes, cependant que nous, lecteurs n’avons pas le droit de juger sur certains comportements humains. Un peu d’humour noir dans ce bon roman que j’ai apprécié.. 4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4359
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum