Cécile Reyboz (France)

Aller en bas

Cécile Reyboz (France)

Message  lalyre le Ven 12 Jan 2018 - 16:55

Reyboz Cécile
Clientèle
Actes Sud 3 Janvier 2018
ISBN 978 2 330 09242 9
200 pages

Quatrième de couverture
Une avocate spécialisée en droit du travail reçoit ses clients, elle écoute leurs récits sincères ou mensongers, empreints de colère, d’effroi ou de panique, puis s’engage à leurs côtés. Face à l’échiquier du monde de l’entreprise qu’ils évoquent sous ses yeux telles des quilles sur le point de basculer, elle reconstruit, reformule et réclame en justice ce qui peut l’être. Mais cette juriste est singulière, son regard aiguisé et pragmatique se modifie une fois la porte de son bureau refermée. Le soir venu, à son tour elle devient la cliente d’un autre, une inconnue en quête d’un regard, d’un service ou d’une idée, d’un commerce ou d’un brin de liberté, de quoi changer le cours de l’instant, célébrer l’optimisme. Elle s’affaire à débusquer ce qui pourrait l’amener à se révéler tout à fait, bien au-delà de la robe noire.
Ainsi la narratrice emporte-t-elle le lecteur vers d’autres échappées.
Un ouvrage troublant de justesse et de violence, mêlées d’un optimisme farouche. La romancière, elle-même avocate en droit du travail, conjugue ici la réalité de son monde avec celui dont elle revendique de livre en livre la fantaisie salvatrice. Car les voies toutes tracées de la vie, celles de nos professions ou de notre intimité, semblent la laisser sceptique, comme si tout était une question d’enjambées, voire d’entrechats, pour franchir la rivière ou en dévier le cours par quelques rocailles.

Mon avis
C’est l’histoire d’une femme, avocate de profession défendant les problèmes entre travailleurs et patrons, de ce fait, elle s’investit dans la vie des autres quelque soit leur métier. C’est aussi une femme avec ses problèmes personnels. Bien que certains cas tristes ou dramatiques que nous décrit Cécile Reyboz, j’ai tout de même ressenti un peu d’humour et de fantaisie lors de ma lecture, ces gens qui croient avoir des consultations par téléphone, certains polis ou d’autres non. J’ai aimé le récit à la première personne du pluriel, ce qui m’a un peu perturbée au début de ce bon livre qui se lit assez facilement...4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4396
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum