Sarah RAYNER (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarah RAYNER (Royaume-Uni)

Message  Lyreek le Mar 7 Nov 2017 - 18:35



Un nouveau jour - Sarah Rayner
J'ai lu - 478 pages

Quatrième de couverture


Karen, veuve depuis peu et mère de deux jeunes enfants, est confrontée à la mort de son père. Abby, épuisée par le quotidien auprès de son fils autiste, est en instance de divorce. Michael, fleuriste, est contraint de déposer le bilan. Les destins de ces trois personnages vont se croiser derrière les portes closes de la clinique de Brighton. Là-bas, ils prennent part à des groupes de parole et se lient à d’autres pensionnaires atteints de troubles semblables aux leurs. Grâce au soutien à la fois distant et aimant de l’équipe soignante, chacun reprendra pied dans l’existence pour retrouver le goût de rire.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce roman qui, contrairement aux apparences, n’est pas qu’un roman feel-good. Non pas qu’il vous plombera le moral, bien au contraire, mais il traite d’un sujet qui est loin d’être léger : la maladie mentale et plus précisément la dépression.

Les trois personnages que nous rencontrons dans ce roman sont à un moment très difficile de leur vie. Mike voit son commerce de fleurs faire faillite, Karen, jeune veuve perd brutalement son père et Abby, maman d’un enfant autiste, est sur le point de divorcer.
La première partie du roman nous présente tour à tour ces trois personnages, tous trois attachants chacun à leur manière. Ce sont des gens comme tout le monde, en qui on peut se reconnaitre facilement même si on n’a pas forcément vécu les mêmes choses qu’eux. Et c’est là tout l’intérêt de ce roman, je trouve, c’est de montrer que n’importe qui peut, à un moment ou un autre de sa vie, être touché par la maladie mentale.

La seconde partie dans laquelle les trois personnages se retrouvent en thérapie est ma préférée. L’auteur nous décrit les groupes de paroles qui réunissent tout type de malades : les dépressifs, les anxieux, ceux qui souffrent d’addiction ou ceux qui souffrent de pathologies mentales plus lourdes. Elle rend également un hommage aux équipes soignantes en montrant leurs compétences et leur dévouement. J’ai trouvé cette partie extrêmement intéressante même si malheureusement, on peut lui reprocher un petit côté « trop beau pour être vrai ».

Et c’est vrai qu’on pourrait penser que ce roman est trop rempli de bons sentiments mais pour ma part, je trouve que ça ne fait pas de mal de temps en temps et même si je me doute que le quotidien des malades en hôpital psychiatrique est loin d’être aussi privilégié que celui des personnages, j’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteur, qui a elle-même souffert de dépression, nous parle de la maladie. Sans en omettre les difficultés ni les conséquences qui peuvent être fatales mais sans misérabilisme ni apitoiement. Je fermerai donc les yeux sur les petits défauts et retiendrais donc avant tout le beau message d’espoir qu’elle nous envoie avec ce roman.

4/5


Un grand merci à Cookie qui m'a offert ce livre lors du swap "Débutons 2017 ensemble" merci

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarah RAYNER (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Dim 12 Nov 2017 - 9:21

Ravie que le livre t'ait plu Lyreek !
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum