Alexia Stresi (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexia Stresi (France)

Message  lalyre le Sam 23 Sep 2017 - 16:00

Stresi Alexia       

  Looping   

Editions Stock 8 mars 2017     
ISBN 978 2 234 08197 0        

  256 pages     
Quatrième de couverture
Au début du XXe siècle, Noelie voit le jour dans une ferme italienne. Née d’un père inconnu, élevée par une mère analphabète, elle semble destinée à la vie des paysans pauvres de l’Italie d’alors.
Soixante ans plus tard, Noelie invite à déjeuner des célébrités de Cinecittà, ses amis du gouvernement, des ministres libyens du pétrole, des poètes, des huiles du Vatican et des amis d’enfance, restés ouvriers agricoles. Entre-temps, elle aura parcouru le Sahara à dos de chameau, piloté des avions pour rendre visite à des Bédouins, amassé une fortune et fait vivre ses rêves.
Qui est-elle ? D’où lui vient cette force, et son talent pour la vie ?
De ce qu’elle ne dit pas.


Mon avis
Ce roman est le parcours extraordinaire de Noelie raconté par sa petite-fille. Ayant épousé un pilote de guerre, sur son insistance il lui apprend à voler clandestinement. C’est alors qu’elle se lance dans un commerce avec les Touaregs, leurs apportant des marchandises, n’hésitant pas à monter à dos de chameaux pour les faire circuler d’une tribu à l’autre du désert. Cela sur fond d’Histoire, celle de l’Italie avec la montée du communisme et les violences de Mussolini dont l’objectif est d’asservir la Lybie. Dès son retour à Rome, Noelie se met au service du pays, elle est contactée par le gouvernement italien comme émissaire pour toutes sortes de tractations avec les pays arabes. Dans le climat d’après-guerre, c’est le portrait d’une femme formidable, aventurière et avide de connaissance, cependant ayant fait fortune, on sait qu’elle aime s’amuser, elle organise des fêtes mondaines ou familiales car la famille s’est agrandie…Dans ce livre, je dois dire que j’ai surtout apprécié la belle leçon d’histoire bien que j’ai pris beaucoup de plaisirs à suivre les aventures de Noelie ainsi que son formidable destin. En fin de livre, un texte intéressant nous dit que Rodolpho Graziani fut surnommé <Le Boucher >.  .Après le massacre des Libyens, il utilisera du gaz moutarde pour décimer la population érythéenne. Cet homme est sans doute le pire criminel italien du XXème siècle. L’ambitieux Malacra avait réussi à devenir son âme damnée. Ce Malacria était un descendant de la grande famille, il fut retrouvé à son bureau, poignardé à mort. Un très bon livre mêlant biographie et histoire..4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum