GENI Abby (Etats-Unis)

Aller en bas

GENI Abby (Etats-Unis)

Message  lalyre le Dim 25 Juin 2017 - 16:20

[Geni, Abby]
Farallon Islands
Actes Sud juin 2017
ISBN 978 2 330 07838 6
380 pages

Quatrième de couverture
Miranda débarque sur les îles Farallon, archipel sauvage au large de San Francisco livré aux caprices des vents et des migrations saisonnières. Sur cette petite planète minérale et inhabitée, elle rejoint une communauté récalcitrante de biologistes en observation, pour une année de résidence de photographe. Sa spécialité : les paysages extrêmes. La voilà servie. Et si personne ici ne l’attend ni ne l’accueille, il faut bien pactiser avec les rares humains déjà sur place, dans la promiscuité imposée de la seule maison de l’île ; six obsessionnels taiseux et appliqués (plus un poulpe domestique), chacun entièrement tendu vers l’objet de ses recherches. Dans ce décor hyperactif, inamical et souverain, où Miranda n’est jamais qu’une perturbation supplémentaire, se joue alors un huis clos à ciel ouvert où la menace est partout, où l’homme et l’environnement se disputent le titre de pire danger.
Avec une puissance d’évocation renversante et un sens profond de l’exploration des âmes, Abby Geni nous plonge en immersion totale parmi les requins, les baleines, les phoques, les oiseaux et les scientifiques passablement autistes… dans un vertigineux suspense, entre thriller psychologique et expérience de survie.

Mon avis
Miranda est photographe de la nature, elle a obtenu l’autorisation de photographier la faune sauvage sur l’île rocheuse pour la durée d’un an. Elle a déjà voyagé beaucoup de par le monde et s’imaginait ne s’étonner de rien en arrivant sur l’île qu’elle va parcourir, elle découvre de nombreux animaux à l’état sauvage et quantité d’oiseaux dont certains qu’il ne vaut mieux pas provoquer. Les éléphants de mer passifs, mais dans les eaux littorales, nombreux sont les requins, les phoques et les baleines, cependant il semblerait que tous ces animaux ne sont pas les plus dangereux. Il y a également quelques scientifiques qui étudient les animaux, la vie n’est pas facile pour Miranda qui doit partager vie de promiscuité dans une maison ou chacun à son passé parfois mystérieux, ce sera pire encore lorsque deux événements tragiques vont se produire, car l’ambiance va devenir pesante, il faut se méfier de tout, des hommes et des animaux. Miranda se fait agresser, elle va être obligée d’affronter la peur, de se confronter à elle-même et devoir dépasser sa souffrance dans cette atmosphère inquiétante. Un premier roman bien réussi décrivant très bien cette île sauvage, la tension qui règne entre les personnages, un lieu de passage et de reproduction des oiseaux et de certains animaux marins. Bien que du suspense et de l’aventure soient présents dans le roman, je ne le considère pas comme un thriller, cependant je l’ai vraiment apprécié pour l'histoire et les précisions sur les animaux marins……4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4286
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: GENI Abby (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mer 22 Nov 2017 - 17:30

Abby Geni – Farallon Island
Photographe spécialisée dans l’extrême Miranda débarque sur les Iles Farallon un archipel perdu au large de San Francisco ou elle rejoint un groupe de biologiste passionés mais taiseux.Certains étudient les requins , d’autres les phoques Lucy se passionne pour les volatiles et a comme animal un poulpe
 
Dés le prologue on est dans l’ambiance et on sent l’hostilité des lieux . Miranda rejoint le continent et doit se protéger de la nuée de Goéland qui attaquent elle porte de graos gants en cuir car il peuvent modre  et ses chevilles sont équipées de bracelet anti-puces d’oiseaux ! Voilà pour le premier tableau
Après ces quelques pages retour au début de l’aventure un an avant lorsqu’elle débarque sur cette île alors que personne ne l’attend. Pendant cette année nous suivons son aventure et ses rapports avec ses congénères mis aussi la saison des requins, des baleines, des phoques puis des Goeland  qu’elle raconte dans des lettres qu’elle écrit à sa mère décédée dans un accident de voiture longtemps et qu’elle dépose partout dans le monde sur un arbre au creux d’un rocher
 

Un grand coup de cœur pour ce roman où la nature est omniprésente beaucoup de tendresse aussi dans la manière de s’adresser à sa mère qui est son point d’ancrage lorsqu’elle parcourt le monde ,et l’âme humaine est aussi bien explorée   coeur

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3546
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum