Peter KIHLGARD ( Suède )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peter KIHLGARD ( Suède )

Message  petitemartine le Ven 16 Juin 2017 - 7:58

Peter KIHLGARD :



Nationalité : Suède
Biographie :
Peter Kihlgard est né en Suède en 1954.
Il est depuis 1982 l'auteur d'une douzaine de romans et de plusieurs pièces de théâtre.
Découvert en France en 2009 avec 'Le Restant de nos jours', publié chez Actes Sud, l'écrivain suédois a reçu le prix Stina Aronsons en 2008 pour ce roman.( babelio )
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le restant de nos jours Peter Kihlgard

Message  petitemartine le Ven 16 Juin 2017 - 8:34

Le restant de nos jours



4ème de couverture ( Actes Sud )
Résumé :
Kicki est excentrique, impulsive, intellectuelle, indépendante, infidèle. Lasse est un « bon gars », rationnel, simple, fidèle, sensible et porté aux crises de colère incontrôlables. Depuis trente ans, ils ne peuvent vivre l'un sans l'autre. Ils mourront sans doute ensemble. Contant à rebours le destin de ces deux êtres, d'un moment décisif à leur première rencontre, le récit est composé d'épisodes de leurs vies permettant au lecteur d'évoluer entre le regard et les sensations de l'un et de l'autre. Cachant comme ils peuvent la douleur de ne jamais avoir eu d'enfants, ils se nourrissent mutuelle-ment en inventant des histoires, moments familiaux imaginaires ou scènes érotiques. Il y a de l'absurde et du tragicomique dans le quotidien de Kicki et Lasse. L'important, c'est de pouvoir rire du malheur et pleurer du bonheur, et avant tout de s'aimer, main-tenant et pour le restant de ses jours. Témoin d'une vie drôle alors que la maladie et le temps qui passe menacent, de journées basées sur le besoin permanent de l'autre, surpris et amusé, souvent ému, le lecteur est pris dans cette histoire par l'honnêteté et la simplicité avec laquelle les personnages vivent la complexité d'une histoire d'amour - que chacun voudrait connaître.

Mon avis : j'ai été agréablement surprise et happée par cette lecture. Livre acheté par hasard parce que je revenais de Suède, parce que  la couverture me plaisait et parce que la 4ème de couverture m'a attirée.
Il s'agit d'une histoire d'amour entre Kicki et Lasse mais aucune niaiserie, aucun romantisme ou sentimentalisme , beaucoup de réalisme, de "je t'aime, moi non plus", de quotidien entre la fougueuse Kicki et Lasse plus posé, un peu moins perdu peut-être.
L'originalité réside dans le fait que nous commençons par la fin de l'histoire : le "grand saut" du couple que la maladie a rattrapé. Leur décision est prise... un court chapitre d'introduction. Et puis les chapitres se succèdent , nous remontons le temps jusqu'à la première rencontre... L'auteur choisit quelques moments de leur vie, pas forcément les plus importantes pour raconter ce couple, ses envies, ses manques, ses disputes, bref leur histoire. Des personnages très attachants, l'intimité du couple est racontée d'une façon si naturelle, leurs failles... c'est aussi drôle, absurde parfois...un style que j'ai beaucoup aimé à la fois moderne et sans "enrobage ", narration et dialogues s’entremêlent avec bonheur.
Je mets en lien la critique du Monde à laquelle j'adhère complètement :
critique du Monde 

Premier chapitre pour vous mettre l'eau à la bouche :
CODA
Lasse avait acheté la voiture de ses rêves, une Porsche de 1976. Désormais Kicki et lui traversaient l'Uppland sur la route qui, selon l'atlas, s'appelait la route des Temps. Il s ne croisaient pas une seule voiture ni n'en dépassaient. Des gouttes de pluie solitaires tombaient de temps en temps sur le pare-brise, mais pas assez pour mettre en route les essuie-glaces. Le paysage qui les entouraient était pittoresque...vraiment beau par endroits. Kicki tourna la tête et regarda Lasse ; ses traits marqués, ses cheveux gris coupés court, la façon dont il tenait le volant par dessous, comme pour le bercer.

       On détache bientôt nos ceinture Lasse ?

Dans un moment.

Quand ?

Bientôt.

Moi je l'enlève maintenant.
Comme tu veux.

Elle eut l'impression que les épaules de Lasse tressaillaient un peu nerveusement quand il le dit, certaine qu'il allait se raviser.

D'accord, détache la mienne aussi.

Elle s'humecta les lèvres avec la pointe de la langue et sentit qu'il la regardait ; elle n'avait pas vraiment la force de croiser son regard mais elle n'en était pas moins émue. Quand il reporta son attention sur la route, elle détacha leurs ceinture.

Au bout d'un moment, Kicki posa la main sur la nuque de Lasse et le caressa lentement. Lasse lâcha le volant et posa sa main , touours enflée et violacée, juste au dessus du genou de Kicki.

Ca va vite.

Oui.


Fin du premier chapitre... et le compte à rebours commence...

Ma note : 5/5 coeur
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum