Michelle BALLANGER (France)

Aller en bas

Michelle BALLANGER (France)

Message  lalyre le Sam 6 Mai 2017 - 12:45

Ballanger Michelle  
Il est temps de suivre un régime et de s’envoler    
Editions Rouergue  3 mai 2017      
        ISBN 978 2 8126 1277 0     
   276 pages

Quatrième de couverture
Adam est écrivain public. Tous les après-midi, il écrit pour les habitants de sa petite ville posée au pied des montagnes de Dracula. Des lettres anonymes, des lettres d’amour, des lettres pour ceux qui sont tout près, ou bien ceux qui sont partis en France, partis et jamais oubliés. Dans sa maison où ne vivent plus depuis longtemps sa femme et sa fille, parties et jamais revenues, Adam héberge depuis l’hiver dernier Dragos, vieux, sale, gros et vendeur de poids de son état. Et Adam a finalement peu de temps pour penser à lui-même. C’est une bonne chose. Penser à lui, c’est penser à celles qui lui manquent. Il ne veut pas. Mais alors qu’Adam écrit des lettres en poste restante, des poèmes, des testaments, alors que chacun raconte son histoire et que les mots suivent leur chemin, le moment vient où les forces sont réunies, où les choses sont prêtes à basculer. Oui, il faut parfois vingt ans pour écrire une lettre, mais il est grand temps de suivre un régime et d’apprendre à voler, il est grand temps pour Adam, et pas seulement pour lui.
Avec grâce, avec douceur et légèreté, Michelle Ballanger nous emporte dans un premier roman aussi chatoyant que le chapeau d’un magicien dont sortiraient un jeune homme qui tricote des écharpes, une femme qui a bien vécu de l’amour des hommes, une princesse qui fait la manche, et bien d’autres encore, chacun avec sa vie glissée dans celle des autres.


Mon avis
Que dire de ce roman qui se passe en Roumanie car je l’ai trouvé tellement déjanté, des personnages principaux, que je vais essayer de présenter. Voici Adam écrivain public qui ne veut être payé que par du troc, sa femme et sa fille l’ont quitté pour vivre à Paris, l’histoire commence par madame Russesco qui lui fait écrire une lettre anonyme à toutes les anciennes maîtresses d’hommes mariés. Dragos, un vieux sale, gros et qui pue, avec sa balance il est vendeur de poids (je n’ai pas très bien compris) que ses clients en perdent ou gagnent c’est toujours payé en troc. Gheorghe qui fait de l’import-export, Corneliu qui tricote des écharpes, il fut élevé dans un orphelinat avant la destitution de Ceausescu. Natacha une tzigane attaquée par des chiens, s’est réfugiée chez Adam mais recherchée par son clan. Dragos qui a perdu sa femme Anca dans un accident et qui se sent coupable, Tristan qui était jongleur mais n’a plus que deux doigts, il veut apprendre le français pour s’exiler et bien d’autres noms qu’il serait trop long d’énumérer, c’est dire que dans ce roman il y a de nombreux personnages  (un peu trop à mon avis). De nombreuses  missives écrites en italique (que je n’ai pas du tout apprécié), un méli-mélo de personnages et de faits dont certains nous entrainent à Paris pour assister à la thèse de doctorat que va développer Pénélope, la fille d’Adam. Bref dans l’ensemble je ne suis pas ravie de cette lecture ou je me suis souvent sentie perdue, cependant ceci n’est que mon avis……3,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4469
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum