Jeanne HERRY (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne HERRY (France)

Message  gallo le Sam 8 Nov 2008 - 18:18

De : Arti77772 (Message d'origine) Envoyé : 27/04/2005 15:44
Jeanne HERRY: 80 étés

Jeanne a 24 ans, une maman comédienne, un papa chanteur, un psy qui ressemble à Pétain et un grand-père qu’elle appelle par son prénom, Paul.
Dans ce premier roman autobiographique, Jeanne Herry nous raconte cet aïeul qui s’en va, qui aura vécu 86 étés, et qui était une lumière dans sa vie. Mais dans cette succession de petits textes courts, à la fois drôles et émouvants, Jeanne parle aussi d’elle, de son adolescence difficile, de ses demi-sœurs, du nouvel amour de sa mère.
En partant de Paul, le grand-père envolé, et en terminant sur son propre futur, Jeanne esquisse avec talent et délicatesse une première mise au point, tout en rendant hommage à ce que sa famille lui a légué, dans son corps, dans sa tête.
Charmant et sensible.
note: 3,5/5

De : la-grande Envoyé : 19/09/2005 14:32
Jeanne HERRY: 80 étés

Jeanne, 24 ans, nous parle de son grand-père, Paul qui est mourant. La mort prochaine de son grand-père sera une manière pour Jeanne de se remémorer des moments de la vie de son grand-père, de son père et de son enfance à elle...

Un petit livre charmant sur la mortalité, sur la famille et sur les moments magiques que nous partageons avec nos grand-parents.

C'est joli, gentil et émouvant par moment... j'ai beaucoup pensé à ma grand-maman en lisant...

Note: 3.75/5


De : Claarabel Envoyé : 06/10/2005 21:08
Jeanne HERRY: 80 étés

"Paul aura vécu 86 étés" - Paul est le grand-père de Jeanne. En s'éteignant, Paul a pris une part de la jeune femme - celle de l'enfance, de l'adolescence et de la femme à éclore. En ouvrant ce beau petit livre, j'avais clairement le sentiment de lire une "ôde à ma famille". Jeanne qui clame son amour pour sa mère, son père, désormais divorcés et replacés, sa belle-mère, son beau-père, ses demi-frère et soeurs. Pour son grand-père, avec qui elle partageait une connivence exclusive. Jeanne aime son petit monde, elle le partage avec le lecteur; forcément on s'attache, on aime ces belles personnes. Ils sont tous beaux, gentils, aimants et aimés. C'est merveilleux !

Mais aussi, il y a les fêlures : divorce, déchirement, timidité maladive, rougissements excessifs, blocage du sentiment amoureux, un corps maladroit, encombrant, un moral en béton, des dents longues... J'ai beaucoup aimé la transparence du récit de Jeanne Herry, qui est fille d'artistes connus. Pourtant elle ne le revendique pas comme un étendard, comme elle ne règle aucun compte avec personne. C'est un livre très pudique, également. Elle dit des choses personnelles et intimes, pourtant on devine la retenue pour ne pas faire échapper la vulnérabilité. J'ai gobé tout entier ce texte, j'ai trouvé que c'était un hymne plein de justesse, de tendresse et d'amour. Pour tous ces gens qu'elle aime, qui l'aiment en retour, Jeanne livre donc des pages sincères, qui rendent la jeune femme terriblement attachante et sympathique. "80 étés" est un beau petit livre, sans chichis, sans prétention, juste fait avec amour.

4/5


De : Papiillon_vole Envoyé : 04/12/2005 19:08
80 étés de Jeanne Herry
Gallimard – 2005 – 115 pages.

Ce livre n’est pas une biographie, ni une autobiographie, ni un récit d’enfance, ni un livre de souvenirs, ni un journal intime. Et pourtant, c’est un peu tout ça à la fois… A l’occasion de la mort de son grand-père, le jeune narratrice s’interroge sur la famille. Elle esquisse des portraits de ses grands-parents, séparés, de ses parents, séparés, de sa jeune belle-mère, de ses demi-sœurs. Elle réfléchit à sa propre vie, égrène quelques souvenirs, quelques images : un amoureux perdu, un ami, un psy, des plateaux de tournage. C’est tendre, émouvant, pudique et poétique. C’est un petit bonheur de lecture. Il a eu bien de la chance, Paul, d’avoir une petit fille qui lui ait fait ce cadeau.

Une auteure à suivre, assurément.

J'ai beaucoup aimé.
Ma note : 5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne HERRY (France)

Message  aBeiLLe le Dim 1 Mar 2009 - 12:18

Jeanne Herry, 80 étés, Gallimard, 2005, 113p.

À l’occasion de la mort de Paul, son grand-père bien-aimé, Jeanne se remémore des souvenirs de son enfance. Elle dresse le portrait de sa famille et par le fait même elle réfléchit à sa propre vie. À 24 ans, Jeanne effectue une première mise au point du chemin parcouru, tout en rendant hommage à ce que sa famille lui a légué de souvenirs et d’amour.

Dans ce livre autobiographique, Jeanne Herry évoque des moments personnels et intimes sur sa vie et sa famille mais par contre tout est dit de façon très pudique, on devine la retenue de l’auteure. Bien sûr, étant la fille de… c’est plutôt difficile de tout avouer sans barrières ni retenue. Mais, malgré tout, le roman est écrit sans prétention, avec beaucoup d’amour. L’amour d’une enfant pour ses aïeuls. C’est beau.

3.5/5

Extraits :

« J’aime rouler dans la campagne. Et j’aime bien marcher dans la campagne. Juste pour marcher, pour que la boue colle à mes semelles, pour être fatiguée en rentrant. Il m’est pénible de rester enfermée toute une journée. Il m’est physiquement pénible de ne pas sortir du tout, de ne pas être, ne serait-ce qu’un instant, cet élément mobile, pesant pas à pas et de tout son poids sur le matelas qui recouvre l’écorce terrestre. Une silhouette minuscule, comme un sursaut sur la ligne d’horizon. » p.23

« Je rougis. Je rougis pour prévenir que j’abandonne. Je préviens que j’ai décidé de ne plus être tranquille, de respirer un peu mieux, de laisser l’air circuler où il l’entend. Je tiens à dire que mon air en profite bien. Je donne à voir qu’un souffle de vie me parcourt facilement. Un souffle chaud. Vous voyez, du thorax il parvient sans peine à mes joues. Et vient les allumer, et vous alarmer. Sans fard, la jeune femme en face de vous ressent des choses, rougit beaucoup. Elle rêve de passer un linge frais sur ses pommettes. Elle cale son visage dans la paume de ses mains. » p.36
avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum