Dalibor FRIOUX (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dalibor FRIOUX (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 1 Avr 2017 - 12:52

Né en 1970.

Premier roman Brut en 2010.

Deuxième roman Incident voyageurs en 2014

_________________
Lectures en cours : La jungle (Sinclair Upton), The Traveller's Guide to Outer Space (Neil...) 
En attente : 
Commentaire en attente : Les habitudes alimentaires des mal-aimés
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1945
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dalibor FRIOUX (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 1 Avr 2017 - 13:17

Incident voyageurs
2014

Le futur n’est pas facile : Paris est surpeuplé et les chômeurs sont légions. Pôle emploi, malgré beaucoup de créativité, ne parvient plus à générer assez de missions. Le gouvernement décide alors d’abandonner les emplois pour simplement des occupations : vous avez perdu votre mère? Nous allons vous en refiler une (ou plusieurs) de remplacement. La surpopulation et la pauvreté rendent aussi les transports chaotiques. Les RER sont bondés (comme ceux au Japon) et les retards s’accumulent. Un jour, une panne se révèle différente des autres : la rame (qui contient deux mille voyageurs) ne redémarre jamais. Les occupants y resteront jour après jour, pendant plus de deux années. Les humains sont très adaptables, ils vont survivre (à peine une dizaine de morts dans les premiers jours). Les non-voyageurs salivent pour se nourrir et se soigner. La chaleur et l’humidité ambiante les gardent en vie. Ils se transforment, leur corps change. Ils ne parviennent toutefois pas à ouvrir les portes ou fracasser une fenêtre, surtout que leur entassement extrême empêche presque tout mouvement. Les vêtements sont lâchés au sol, ils se transforment avec la salive en compost, ce qui permet à une orchidée de se développer et d’occuper toute la rame. Des cellules de vie se forment, on s’organise en petite communauté, mais avec des tensions et des incidents parfois violent (dans la limite des mouvements possibles). Nous allons suivre une unité composée de deux vieilles, une optimiste et une décrépite, un directeur du Louvre, une de ses « mère » (plus jeune que lui), une secrétaire, un Quémandeur d’occupation, un nettoyeur d’oreille, un concepteur de mots-croisés et une caissière ainsi que son enfant.

Il ne s’agit pas d’un récit de science-fiction, plutôt du surréalisme. Au début, il faut s’accrocher, car l’auteur introduit des concepts qu’il n’expliquera que plus tard. La narration est effectuée par trois personnage, sous forme épistolaire, même s’ils ne peuvent pas écrire : Anna la Caissière écrit à son enfant, Vincent l’Employeur écrit à son amoureuse en Amérique et Kevin, le Fond de fichier (sans emploi sans espoir), fait des rapports à sa conseillère du Pôle. Ces trois nous racontent la vie de toute la cellule et de la société hors rame. Je suis amateur des sociétés futuristes apocalyptiques, donc le sujet m’intéressait, et je suis aussi amateur de L’Écume des jours. Mais c’est long, trop long. Dans un texte surréaliste, à un moment plus rien ne surprend, il faut donc conclure ou sinon avoir une bonne intrigue. Ici, il ne peut pas y avoir d’intrigue (les personnages sont immobilisés) et le livre s’étire sur plus de 300 pages. Je dirais qu’il y en a 100-150 de trop. L’idée et l’univers inventés sont intéressants, mais, comme un blocage de train, ils sont trop étirés. Et je me demande aussi comment un auteur pour avoir apprécié travailler sur plus de 300 pages dans cet univers de cloaque; car c’est aussi un peu dégoutant.

3/5

RR

_________________
Lectures en cours : La jungle (Sinclair Upton), The Traveller's Guide to Outer Space (Neil...) 
En attente : 
Commentaire en attente : Les habitudes alimentaires des mal-aimés
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1945
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum