Paolo COGNETTI (ITALIE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paolo COGNETTI (ITALIE)

Message  Chantal le Lun 20 Fév 2017 - 13:44




LE GARÇON SAUVAGE - Carnet de montagne :
Editions ZOE - 141 pages


      C'est l'histoire d'un garçon de la ville qui ne se sentait bien qu'à la montagne mais n'y avait pas remis les pieds depuis dix ans. A 30 ans, après un mauvais hiver qui le laisse à bout de forces, il décide de tenter une expérience de solitude et s'installe pour un temps indéfini dans les hauteurs de la vallée d'Aoste. Là, il redécouvre le bonheur de marcher sur le fil des crêtes, suspendu entre l'enfance et l'âge adulte.
      L'occasion pour lui de se lancer des défis de tous ordres, de réaliser désirs ou fantasmes, et d'essuyer des tempêtes autant intérieures qu'extérieures. Marchant sur les pas de ses maîtres, il apprendra à fendre le bois,à allumer un feu en plein orage, à cultiver un jardin à moitié sauvage, à cuisiner les herbes de montagne… mais aussi à se perdre et à affronter ses peurs.


      Plongée dans la nature, en montagne, dans la solitude aussi. L'auteur nous fait découvrir sa vie de solitude et de retour à la nature et à la montagne pendant quelques mois. Il nous décrit sa baita (vieux chalet d'alpage) perchée au milieu d'autres à moitié éboulées et désertées, sa découverte de la flore et de la faune sauvage qu'il approche très souvent. Il nous livre ses émotions : émerveillement face à une nature restée sauvage malgré les inévitables assauts du "progrès", sentiment quelquefois pesant de solitude, peurs ou effrois (bruits de la nuit qui empêchent tout sommeil, perte de son orientation …). Et puis avec les beaux jours, son amitié naissante avec Remigio, le propriétaire de sa baita, lui aussi grand lecteur, ou avec Gabriele, le vacher.
      C'est aussi un retour sur soi, une recherche de sa propre identité : se voir comme on est, avec ses qualités comme ses défauts, et apprendre à se corriger si l'on peut, ou à s'accepter comme on est.
      C'est écrit très poétiquement, avec de superbes descriptions de montagne, on sent un respect de la nature, de la faune, de la flore, de la vie. Beaucoup d'autres écrivains qu'il aime sont cités : Thoreau, Erri de Luca, Stern, Elysée Reclus, Hemingway… et quelques poèmes d'Antonia Pozzi s'intercalent entre des chapitres.
      Je l'ai bu, lu lentement et j'ai énormément aimé. (Je pense que je vais acheter ce livre pour pouvoir le relire quand l'envie m'en prendra)


"Une année pouvait filer en un clin d'oeil et une seule nuit ne jamais vouloir finir"
"Il se mit à chercher les mots dans les livres. C'est ce qui avait fait de lui un lecteur aussi avide. Il cherchait les mots qui lui auraient parlé de lui."


5/5 coeur 
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2152
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paolo COGNETTI (ITALIE)

Message  Chantal le Lun 20 Fév 2017 - 13:53




Né en 1978 à Milan, Paolo Cognetti est un des plus prometteurs représentants de la nouvelle génération d’écrivains italiens. Après des études de mathématiques, il s’oriente vers le cinéma et produit plusieurs documentaires littéraires et sociologiques. C’est en 2004 qu’il se tourne résolument vers l’écriture et publie son premier recueil de nouvelles : Manuale per ragazze di successo. Souvent parti en vadrouille, le jeune Milanais a deux points de chutes favoris, pourtant très différents : Aoste et ses montagnes, où il aime passer de longues périodes loin de la vie urbaine et de la modernité, et New-York, décor final de son premier roman et ville à laquelle il a consacré un guide et un récit de fiction. Paru en italien en 2012 et finaliste du prestigieux Prix Strega, Sofia s’habilletoujours en noir est publié en France par les éditions Liana Levi en 2013. Au cours de dix chapitres qui sont autant d’instantanés autonomes de la vie de Sofia et de son entourage, l’écrivain joue avec son lecteur en changeant systématiquement de point de vue, l’invitant à suivre cette femme complexe, angoissée et fascinante, dressant également le portrait contrasté de l’Italie des 30 dernières années. Le garçon sauvage : carnet de montagne vient de paraitre aux éditions Zoé, résultat de l’une de ces fuites en montagne qui ponctuent la vie de l’auteur. Paolo Cognetti, 30 ans, étouffe dans le quotidien stressant de la vie milanaise, et décide de s’échapper : paysages de printemps, sommets enneigés, solitude méditative et rencontres de montagne constituent les étapes de ce court récit et nous invitent à une évasion bienvenue, une respiration d’une grande beauté.
(Source : Comédie du livre)
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2152
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum