Fabrice TASSEL (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrice TASSEL (France)

Message  lalyre le Mar 7 Fév 2017 - 16:59

Tassel Fabrice   
Courir dans la neige    
 Editions Les Escales 2 février 2017
ISBN 978 2 36569 289 2     
  235 pages      

Présentation de l'éditeur
Il est marié et père de famille. Chef cuisinier aussi, un métier à sa mesure, lui qui aime tant partager autour d'une table, magnifier les goûts et les saveurs. Mais l'époque est rude. Le temps d'un été, peut-être d'un bilan, le narrateur doit retourner vivre chez sa mère. Seul. Il a quarante-deux ans. L'été passe, et l'homme ne repart pas.  Au début, la mère est heureuse. Elle a retrouvé son fils bien-aimé, les discussions à bâtons rompus, les grands repas qu'elle affectionnait tant. Peu à peu, cependant, la joie cède le pas à l'inquiétude. Son enfant n'a plus d'ambition, il s'enlise, fait du sur-place. Alors que la neige recouvre la campagne, son fils est toujours là. La mère s'interroge. La nature de l'homme ne réside-t-elle pas dans le mouvement ?

 Sous forme de contre-Odyssée, ce roman subtil et d'une grande humanité explore la tentation du retour au ventre maternel et le passage difficile au monde adulte.
Mon avis
Voici un très beau roman qui trace le portrait d’un homme qui travaillait en exerçant son métier de cuisinier dans un grand hôtel, malheureusement la crise impose au patron de le licencier. Entre cet homme qui est le narrateur et sa femme, un fossé se creuse progressivement, leurs deux jeunes enfants ne comprennent pas ce qui se passe, car leur père s’est réfugié chez sa mère veuve qui a pris ses petites habitudes, tout se passe bien au début mais…..Ce roman c’est le mal-être d’un homme balloté par la vie, à bout de ressources cherchant un sens à sa vie, qui voudrait se reconstruire, imaginer une remise en question. On imagine que cet homme dans la quarantaine, déçu,  essayant de trouver le chemin qui pourrait le conduire vers une nouvelle vie a commis une erreur en revenant dans la maison de son enfance. Il n’empêche que ce roman est bien construit surtout par la relation mère-fils, touchante, parfois difficile. J’ai ressenti de l’émotion pour les pensées  et questionnements de la mère, les faut-il vraiment car son fils ne pourrait-il pas atteindre le bonheur sans elle….4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum