COLLECTIF Témoignages recueills par Muriel Scibilia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COLLECTIF Témoignages recueills par Muriel Scibilia

Message  lalyre le Dim 5 Fév 2017 - 17:12

Collectif
Côté nuit, côté soleil  
Editions Slatkine 2014     
Des jeunes racontent leur traversée du cancer
ISBN 978 2 8321 0597 9   
 160 pages

Quatrième de couverture
Ils s'appellent Paolo, Audrey, Jeremy, Alice, David, Margaux, Laura, Sabrina, Emma, Océane... Ils avaient entre 3 ans et 18 ans quand le cancer a chamboulé leur vie. Une traversée risquée, bouleversante, semée de souffrances et de peurs, mais aussi de moments de grâce et de rencontres exceptionnelles.

 Ils ont pris le risque de se rappeler, de chercher les mots qui transmettront au plus juste ce qui trop souvent ne s'écoute pas, de raconter le cancer, côté nuit, côté soleil.
Ils ne parlent pas pour dire, mais pour être entendus de chacun d'entre nous. En se livrant, ils nous invitent à dépasser l'angoisse que réveille l'association incongrue, indécente, de l'enfance et du cancer pour aller en toute simplicité à la rencontre de ces jeunes à qui la vie joue un mauvais tour. Ils nous donnent des clefs pour comprendre comment accompagner au mieux ceux que le destin contraint à affronter des épreuves titanesques, auxquelles rien ne les a préparés, et dont la plupart sortent désormais victorieux grâce aux progrès de la science.

 Ils ont choisi de partager leur expérience afin d'offrir aux nouveaux jeunes patients des pistes où puiser de la force, pour leur souffler que quelles que soient les difficultés, la lumière est le plus souvent au bout du tunnel. Et qu'il ne faut jamais cesser d'y croire.
Recueillis par Muriel Scibilia, ces dix témoignages donnent aussi à voir aux familles, aux amis, aux soignants et aux accompagnants ce qui se joue et se trame derrière les apparences, afin que les uns et les autres fassent équipe en connaissance de cause dans cette formidable lutte pour

 Pour nombre de ces jeunes, oser revivre un tel parcours c'est aussi une façon de dire merci aux équipes médicales comme aux membres d'associations, sans lesquels ils ne seraient peut-être plus là et auxquels ils n'ont pas toujours eu la possibilité de témoigner leur reconnaissance.

Mon ressenti et mon avis
Je parlerai tout d’abord du côté nuit de ces jeunes qui ont eu le courage de parler de leur souffrance lors de la traversée du cancer, ce qui n’a pas dû être évident pour eux. J’ai ressenti l’humiliation des filles aux cheveux longs se retrouvant chauves, ces enfants qui ont subi des soins éprouvants et des opérations dont certains restent mutilés, leur souffrance et leur chagrin lorsqu’ils sont en isolement, leur peine lorsque l’un d’eux disparaît, de ne pouvoir prendre soin de son corps seul, de la chimio lorsque ça se passe mal, ce qui est souvent le cas. Pour parler de la nuit, ils sont allés rechercher dans des souvenirs enfouis au plus profond d’eux .même, de ce vécu dans un autre monde pour un temps plus ou moins long, de leur révolte et leur colère contre leur corps qui se dégrade et qu’ils ne peuvent plus maitriser.

Passant du côté soleil, il faudrait sans aucun doute rendre hommage aux accompagnants pour leur dévouement et leur bienveillance mais aussi aux parents dont on ne peut imaginer cette épreuve. Pour ces enfants qui après avoir passé plusieurs années à l’hôpital, reviennent à une vie normal,  difficile de reprendre les cours, de se réintégrer dans la société, il faut aller de l’avant, essayer de ne pas revenir en arrière, j’imagine que cela doit être difficile cependant en lisant le courage de ces jeunes, je pense qu’ils feront leur chemin et que leur cancer n’aura pas altéré leur avenir. Je salue aussi leur volonté de témoigner pour aider les autres enfants ou les adultes confrontés à la maladie, leur faire comprendre qu’il ne faut jamais désespérer et que la vie doit être la plus forte. J’ai lu ces récits avec émotion, messagers de l’espoir et du réconfort c’est tout de même une lecture éprouvante qui s’adresse à tous, qui certes ne se laissera pas oublier, cependant je suis contente d’avoir lu ce livre car je n’imaginais pas telle souffrance infligées par la maladie à des enfants…4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4244
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum