CHANG Jung (Chine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CHANG Jung (Chine)

Message  Mousseline le Sam 8 Nov 2008 - 18:02

De : Pilou (Message d'origine) Envoyé : 2006-10-11 09:20

Jung Chang née le 25 mars 1952 à Yibin en chine Les cygnes sauvages, vendu à plus de 10 millions d’exemplaires. Plon Pocket 2827

Histoire de trois générations de femmes chinoises, sa grand-mère, sa mère et elle-même à l’époque de la guerre avec le Japon, puis de la guerre civile chinoise et enfin de l’époque Mao. Ce livre, même s’il n’a pas de caractère littéraire évident, est quand même une passionnante biographie de femmes dans un pays et dans des conditions dont nous ignorions pratiquement tout. C’est vraiment très impressionnant et il est difficile de s’en détacher avant la fin. Une jeune fille intelligente, curieuse et sensible, de moins en moins motivée par les gardes rouges et leurs exactions. Il y avait donc au moins une garde rouge adorable !
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: CHANG Jung (Chine)

Message  lalyre le Ven 16 Oct 2015 - 15:59

Jung Chang
L’impératrice Cixi          
La concubine qui fit entrer la Chine dans la modernité
JCLattès 30 septembre 2015        
   426 pages
    
Quatrième de couverture
En 1982, à l'âge de seize ans, Cixi (également appelée Tseu-Hi) fut retenue comme l'une des nombreuses concubines de l'empereur Xianfeng. A la mort de celui-ci en 1861, leur fils de cinq ans lui succéda sur le trône. Aussitôt, avec la complicité de l'impératrice officielle qui n'avait pas d'héritier mâle, Cixi organisa un coup d'Etat contre les régents, ce qui lit d'elle la véritable souveraine de la Chine. Se fondant sur des sources disponibles depuis peu, Jung Chang remet en cause la réputation de despote conservatrice de l'impératrice. Car le règne extraordinairement long de Cixi vit la naissance de la Chine moderne. Sous sa férule, pendant près de quarante ans, ce pays médiéval vit l'avènement du chemin de fer, de l'électricité, du télégraphe, et d'une armée à la pointe du progrès. Avec un sens aigu de la narration, qui contribua au succès des cygnes sauvages, l'auteur entraîne ses lecteurs au coeur du magnifique Palais d'été, et du harem de la Cité interdite de Pékin, où Cixi vivait entourée d'eunuques.

Jung Chang a consacré plus de dix ans à ses recherches sur l'impératrice chinoise, et sa connaissance de la langue et de la culture chinoise lui ont permis d'apporter à l'Occident un éclairage entièrement nouveau sur cette grande figure historique

Petite chronique
Quasiment inculte, qui aurait cru que cette petite concubine deviendrait Impératrice après la mort de l’empereur, sa grande chance, c’est qu’elle avait donné un fils à l’Empereur, son mari. Devenue un personnage puissant  qui a gouverné pendant 47 ans et bien que son fils occupa le trône, elle provoqua en 1861, un véritable coup d’Etat avec la complicité de Zhen, ce qui a changé le destin de la Chine  En butte à des révoltes lors de la guerre de l’opium, elle demande l’aide des Français et des Anglais. Suite à ce fait, la Chine dut autoriser l’accès à son territoire aux missionnaires occidentaux, en rapport au traité mais à l’exclusion du reste de l’Empire, les frontières de l’Empire leur étaient alors fermées depuis plus d’un siècle. C’est alors  que le pays se dota de l’électricité, des industries, des chemins de fer, etc…Cependant ce fut l’Impératrice Cixi qui abolit les châtiments les plus atroces, tel que la torture des milles coupures et supprima la tradition du bandage des pieds et comme la plupart de ses contemporains, Cixi associait les tombes des ancêtres à un profond sentiment religieux. La foi tenait dans sa vie une place essentielle, bouddhiste convaincue, Cixi était aussi une fervente taoïste. Elle dut faire face à des guerres entre la France et le Japon. Elle est décédée en 1908 à la Cité Interdite.
Mon avis
Un véritable document historique sur l’Impératrice Cixi mais aussi sur la Chine de 1835 à nos jours. Il a fallu 10 ans à Jung Chang pour faire ses recherches et écrire ce très beau livre qui m’a vraiment intéressée. On se retrouve au cœur de la Cité interdite ainsi que dans le splendide Palais d’Eté  ou vivait Cixi. Cixi occupe beaucoup de place dans ce document, cependant je ne dirai pas que c’est une biographie. Parce qu’à mon avis cette grande Histoire de la Chine très détaillée m’a accrochée par les détails, les guerres, les invasions, les empereurs, l’expédition militaire britannique en 1903/1904 qui a envahi le Tibet depuis les Indes Britanniques et j’en passe car je ne vais pas définir ce qui se trouve dans ce livre formidable agrémenté de superbes photos de Cixi et son entourage. Une lecture qui mérite un gros coup de cœur pour le travail de Jung Chang que je recommande vivement car on ne saurait perdre son temps en lisant ce livre…..5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4191
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum