Linda HOGAN (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Linda HOGAN (Etats-Unis)

Message  géromino le Ven 25 Nov - 9:23

                  Linda Hogan est née en 1947 à Denver (Colorado), d'un père Chickasaw et d'une mère blanche. Elle a obtenu un Master of Arts en 1978 et a été enseignante dans plusieurs universités: au Colorado Collège de Colorado Springs, à l'Université de Boulder, à l'Université de l'Oklahoma, ou encore à l'Indian Art Institute de Santa Fé.
                          Son oeuvre rassemble des ouvrages variés: poèmes, essais, romans historiques. Ses écrits abordent les difficultés de la Nation Indienne contemporaine à vivre dans un monde de Blancs. Elle dénonce les exactions, les injustices qu'on leur a infligés (spoliations, racismes, etc...).  La défense de l'environnement prend aussi un part importante dans son oeuvre.
                           C'est une grande voix indienne contemporaine qui a reçu de nombreuses récompenses littéraires aux USA (dont finaliste au Prix Pulitzer en 1991).
                   


Quelques livres seulement ont été traduits en Français, dont:
       "Le sang de la terre"  "Femme qui veille sur le monde"  "Power"

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2836
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linda HOGAN (Etats-Unis)

Message  géromino le Lun 28 Nov - 9:02

"Le sang noir de la terre"  Folio 2006  570 pages


Watona, Oklahoma 1922
        
                   Indiens Osages et Blancs cohabitent dans une entente à peu près cordiale; les premiers, pour la plupart dans les collines, les seconds en ville. Quelques indiens tentés par la vie plus confortable que propose la ville, sont venus s'installer à Watona ou à proximité, quittant les collines et les traditions ancestrales. Ils ont acheté des terres -pauvres ou stériles- et y ont construit leur maison. Mais la découverte d'importants gisements de pétrole va bouleverser tel un cataclysme, la vie paisible de la bourgade et des territoires indiens attenants.
                   C'est d'abord Grace Blanket qui est assassinée (on a voulu faire croire à un suicide). Puis c'est Benoît, qui est emprisonné pour le meurtre de sa compagne qui a péri dans l'explosion de sa maison. Puis Walker, assassiné; comme le vieil ermite John Stink, et John Thomas. Le sort s'acharne sur les familles indiennes qui ont eu le malheur de posséder des terres regorgeant de pétrole. La peur s'installe.
                   Les autorités, qui ne semblent pas pressées de mener des enquêtes approfondies, préfèrent emprisonner des soi-disant suspects sur simple dénonciation ou aux vues de témoignages ou "preuves" largement falsifiés. Comme la gestion des biens et avoirs des propriétaires indiens sont confiés à des tuteurs (le gouvernement américain considère les indiens comme irresponsables et incapables de gérer leurs revenus), des fortunes colossales sont aux mains d'hommes d'affaires blancs véreux qui font fructifier les milliards de pétro-dollars qui affluent. Le FBI finit par nommer des enquêteurs et un procès va s'ouvrir enfin...


                    Ce roman de Linda Hogan est basé sur des faits réels. Elle dénonce les machinations des blancs de tous étages (qu'ils soient hommes d'affaires, hommes de loi, commerçants, etc... nombreux sont ceux qui trempent de près ou de loin dans la filouterie) qui n'hésitent pas à tuer pour extorquer leurs richesses à des indiens, qui d'ailleurs sont complètement dépassés par la valeur de tout cet argent! Les dépassent complètement aussi, les méandres des textes de loi incompréhensibles qui les spolient de leurs biens sans qu'ils puissent s'y opposer:
                     "Nous vivions dans une ignorance fatale, nous n'avions pas idée de notre situation, pas idée des moyens que d'autres étaient prêts à mettre en oeuvre pour nous détruire. Nous ignorions à quel point ils étaient mus par la présence de l'argent".
                     "Le bien et le mal. Pour nous, c'est une chose simple, qui se résume à savoir si une injustice a été commise, si on a nui à quelqu'un. Mais eux, ils ont des livres remplis de mots, avec des règles sur la manière dont on peut ou pas raconter l'histoire. Il n'y a pas assez de place, ni assez de temps pour rechercher la vérité des faits qui se cachent derrière tout le reste."


                    Beaucoup de personnages dans ce roman: il m'a fallu quelques temps pour tous les assimiler. J'y ai trouvé quelques longueurs parfois; mais à partir de la deuxième partie, il m'est apparu flagrant que ces longueurs participaient à mieux cerner la culture et la sagesse indienne. Il fallait ce contre-point pour mieux saisir la sombre cupidité et le comportement abject de l'homme blanc prêt à tout pour s'enrichir. Pour s'en convaincre, qu'on s'arrête sur un des faits de destruction que relate Linda Hogan: en quelques jours des hommes blancs venus à Watona chasser l'aigle (oiseau hautement symbolique pour les indiens), ont abattu 317 spécimens (revendus empaillés, destination la Floride!) L'homme blanc ne cesse de détruire, de tuer pour le gain; chose incompréhensible et inacceptable pour les indiens. Un fois de plus, un exemple sur l'incompatibilité de ces deux mondes, celui du blanc et celui de l'indien.
               
Note:  4/5                   Je modère ma note en raison de dialogues parfois insipides et des mots ou expressions un peu bancals, sans   doute dus à une traduction imprécise; pas loin du coup de coeur, sinon...

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2836
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linda HOGAN (Etats-Unis)

Message  Awara le Lun 28 Nov - 10:42

Ce livre est intéressant... Je le note!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3998
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linda HOGAN (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum