Sorj CHALANDON (France)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sorj CHALANDON (France)

Message  Mousseline le Sam 8 Nov 2008 - 17:32

De : Pilou (Message d'origine) Envoyé : 2008-02-15 09:07

Mon traître de Sorj Chalandon.

Je n’en dirai pas de mal, moi qui l’ai lu à son arrivée vers 19h, en avais avalé la moitié au moment d’aller au lit et qui me suis relevé à quatre heures trente pour le terminer. C’est très bien écrit et captivant. Pourtant les thèmes, le nationalisme irlandais et la lutte des pauvres catholiques contre les « loyalistes » anglais, n’étaient pas pour me séduire, moi qui déteste tous les nationalismes et toutes les religions. Et puis ce n’est pas un écrivain, mais un journaliste. Pourtant j’ai bien aimé le style et l’histoire. En fait il ne s’agit que d’affectif, d’amitié, pour l’Irlande et les irlandais, mais l’ambiance est bien rendue, celle des pubs, de la peur, de la souffrance, de la trahison.
3.5/5


De : odilette84 Envoyé : 13/08/2007 22:23

Sorj CHALANDON - Une promesse

Que deviennent les âmes quand les vivants quittent ce monde ?

Ce roman raconte avec beaucoup de poésie l’engagement, la promesse de sept amis, ceux d’Etienne et Fauvette.

On ne peut dévoiler l’histoire sans rompre le charme, alors, poussez la porte de Ker-Ael, et laissez-vous bercer par la poésie de ce chant d’amour.

Citation p 119 : Elle a ouvert le livre, au milieu, au hasard. Elle aime surprendre les phrases sans qu’elles s’y attendent. Les phrases qui paressent, qui pensent qu’elles ont le temps. Qu’il y a tant de pages avant elles qu’elles peuvent sommeiller à l’ombre des mots clos.

Ma note 4,5/5


De : doriane99 Envoyé : 25/08/2007 13:25

Sorj CHALANDON - Une promesse
Grasset, 274p, Prix Médicis

Etienne et Fauvette dialoguent dans leur maison fermée... Tour à tour, chaque jour, un de leurs amis les visitent, ils aèrent, lisent des poèmes, fleurissent la maison...

Un livre empreint de poésie où l'on aborde la mort avec tendresse et respect. J'ai été chamboulée par ce livre qui est tombé à point nommé dans ma vie. Je viens de perdre un ami cher et ce livre m'a parlé de l'âme, de la mort, d'amitié et d'oubli. Probable qu'à un autre moment il m'aurait moins touchée...
5/5


De : Clochette1509 Envoyé : 28/08/2007 15:39

Une promesse - Sorj Chalandon
Editions Grasset

Nous sommes en Mayenne, une maison à l'orée d'un village. Tout est silencieux, les volets fermés et la porte close.
Nuit et jour pourtant, sept amis en franchissent le seuil. Les uns après les autres, chacun son tour et chacun sa tâche. S'accomplit ainsi le serment de sept âmes vives à deux âmes sombres : la parole donnée pour retarder le deuil.
Voici l'histoire d'un mystère et d'une fraternité.

Mon avis : pour le coup, ce qui m'avait attiré dans ce livre, c'était le mystère de la 4ème de couverture, et je n'ai pas été déçue.
C'est une très belle histoire, pleine de poésie, et qui aide à surmonter le deuil de la perte d'êtres chers. Mais également une très belle leçon d'amour et de fraternité, et qui nous démontre, enfin à mon sens, que le meilleur moyen de survivre à la perte d'un être cher, et de l'accepter.

Ma note : 4/5


De : lacazavent Envoyé : 01/04/2008 15:37

"Mon traître" de Sorj CHALANDON
édition Grasset 275 pages

Extrait :
"Il trahissait depuis plus de vingt ans. L'Irlande qu'il aimait tant, sa lutte, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis, moi. Il nous avait trahis. Chaque matin. Chaque soir ..."

Mon avis :
J'ai eu la même impression que toi Pilou pour le livre SAUF que moi j'ai beaucoup aimé.
Et bien que je ne soit pas particulièrement emballé par le nationalisme et les religions, je trouve que ce roman se développe plutôt sur l'idée de rendre compte ; par le biais du témoignage d'un luthier parisien de ce que peuvent être la force et la volonté d'une communauté qui a rendez-vous avec un tournant de son histoire.
On retrouve la pâte du journaliste dans ce roman, qui pourrait-être ni plus ni moins qu'un article (un témoignage) juste un peu trop long pour être imprimé dans un journal.

Ma Note : 5/5, coup de coeur


De : Anais00112 Envoyé : 02/04/2008 20:27

Sorj CHALANDON - Mon Traître

Présentation de l'éditeur : Mon Traître est l’histoire d’Antoine, luthier parisien qui découvre l’Irlande des violons. Il ne sait rien du Nord. Peu lui importe. Ses héros sont archetiers, grands luthiers de légende. La guerre n’est pas encore passée par lui puis, un jour, elle s’impose. Antoine va devenir Tony, pour les gens de Belfast, parce qu’il les verra vivre et souffrir et se battre. Et qu’ils l’aimeront en retour comme un fils. Et puis il y a Tyrone Meehan. L’Irlande est sa bataille. Il boit, il chante, il vous enlace, il vous prend le bras pour parler en secret. Il est engagé à jamais, sans que jamais rien ne le trahisse. Il est l’insoupçonnable. Tyrone donc, l’ami d’Antoine, son frère, son traître à lui. Tyrone n’est pas Denis (le personnage réel qui a inspiré Tyrone). Leurs regards se ressemblent pourtant. Sorj Chalandon n’est pas Antoine, leur douleur est pourtant la même. Denis Donaldson a été exécuté le 4 avril 2006, alors que Sorj Chalandon écrivait l’histoire de Tyrone Meehan. Il a été tué par une arme de chasse, dans le petit cottage familial qui le cachait. Nous ne savons pas qui tenait le fusil. Personne n’a été accusé ce jour.

"Il trahissait depuis près de vingt ans. L'Irlande qu'il aimait tant, sa lutte, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis, moi. Il nous avait trahis. Chaque matin. Chaque soir..." Sorj Chalandon

Biographie de l'auteur
Sorj Chalandon, 55 ans, a été journaliste à Libération. Ses reportages sur l'Irlande du Nord et le procès Klaus Barbie lui ont valu le prix Albert-Londres en 1988. Il a publié, chez Grasset, Le petit Bonzi (2005) et Une promesse (2006, prix Médicis).

ce livre est un coup de coeur , c'est beau , rempli d'émotions .
Sorj Chalandon nous raconte son histoire , une histoire d'amitié et de trahison .
Ce livre est trés documenté , Sorj a été de nombreuses années journaliste reporter à Dublin pour le journal Libération .
Il nous raconte son amitié pour le héros républicain irlandais Denis Donaldson , qui pendant plus de 20 ans à trahi l'Ira .
Antoine est luthier à Paris , il tombe d'abord amoureux de la musique irlandaise .
Il se rend en Irlande du Nord et se lie d'amitié avec Cathy et Jim puis avec Tyrone Meehan , le traitre .
Petit à petit Antoine s'engage pour la cause de l'Ira .
Anoine se prend de passion pour un peuple , des coutumes puis pour une cause .
j'ai aimé la chaleur des habitants de ce pays en guerre : Cathy et Jim qui ont eu leur fils unique tué par une balle perdue , les figures historiques : Bobby Sands et les autres grévistes de la faim morts pour r ien en 1981 , le lys symbole des insurgés ( " Porter ce symbole vert , orange , blanc a été mon premier geste d'appartenance " ) , la célébration de l'insurrection de Paques 1916 , ...........
j'ai aimé aussi les passages dans l'atelier d'antoine , sa façon de travailler le bois , les instruments .
La seule chose que je peux reprocher à ce livre , c'est qu'à aucun moment on ne sait pourquoi Tyrone a trahi , jamais .
En lisant les interviews de Sorj on perçoit encore sa douleur de ne pas avoir su ; dans le livre Antoine pose la question à Tyrone mais n'a pas de réponse .
extrait d'une interview :
Avant de publier Mon traître , l'auteur s'est longuement demandé s'il fallait brouiller les pistes. Mais puisqu'il n'avait pas envie de passer des heures à nier, il laisse au lecteur le soin de comprendre, de lire entre ses lignes. "C'est une histoire d'amour et de deuil , dit-il. Mais si le plus terrible m'arrivait, si j'étais frappé par le plus cruel du monde, par respect pour ceux que cela implique, je ne livrerais pas un témoignage. "
Alors lui, Sorj, est devenu Antoine, luthier. Et Denis a pris les traits paternels de Tyrone. "Un jour que nous nous baladions en rue et qu'il faisait très froid, c'est lui qui est venu remonter le col de mon manteau. Un geste... "
Il ne finira pas sa phrase. Mais dira à nouveau "Qu'est-ce qui me reste ? Je lui en veux de m'avoir fait ça "...

276 pages

5/5


De : lacazavent Envoyé : 04/04/2008 19:49

Sorj CHALANDON :

Anais, tu as raison quand tu dis que "Sorj est devenu Antoine, luthier", j'ai trouvé qu'il y avait une certaine ambiguïté autour du personnage d'Antoine.
Dans le roman , il est luthier mais lorsqu'on sait que Sorj CHALANDON était journaliste et qu'il a réalisé des reportages sur l'Irlande notamment. On se demande quel est la part d'autobiographie dans ce roman.

S-Lewerentz : Tu sais, les personnages se mettent tout seul en place. Tyrone est présenté comme l'une des figures emblématique de l'IRA ( chef, autorité morale, héros ...etc ) ou du moins est perçus comme tel par la population Irlandaise.
Mais même en ayant fini le roman, je t'avouerait que que l'on ne fait qu'entre voir les réponses à tes deux questions Qui il est et Pourquoi il trahissait l'IRA.
Voilà en espérant que tu adores ce roman mais si tu es fan de l'Irlande je pense qu'il n'y a aucun risque !

D'ailleurs mon seul regret c'est d'avoir raté la séance de dédicace que Sorj CHALANDON mené dans ma ville... !
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  gallo le Lun 8 Déc 2008 - 15:52



De : la-liseuse Envoyé : 13/04/2008 00:12

Sorj Chalandon c- Une promesse

Bonjour vous!!
J'ai découvert Sorj Chalandron il y a peu.
Au cours d'une de mes nombreuses virées à la librairie, j'ai remarqué un petit livre, tout perdu, qui ne payait pas de mine. Un titre étrange, une couverture mélancolique et une quatrième de couverture qui racontait sans rien dévoiler. Vu le petit prix du livre, je ne risquais pas grand chose à l'acheter. Et là, que du bonheur!!
Une histoire simple et sans chichis d'amour et d'amitié, de serment et de promesse, un combat contre l'oubli, et le temps qui passe. Je ne ferai pas de résumé, d'autres rats s'en sont fort bien chargés, mais mettrai une note de 4/5. Un petit joyau!!
A lire ++++
Bien à vous
la liseuse.


De : lalyre7032 Envoyé : 21/06/2008 15:26
Une promesse - Sorj Chalandon
Poche 216P.

Les thèmes de ce roman sont principalement la mort,l'amitié et l'amour ,nous sommes à Mayenne dans une petite maison en compagnie de Fauvette et son vieil homme Etienne.Chaque jour depuis quelques mois ils attendent les visites de plusieurs amis,l'Andouille,Paradis,Léo,Madeleine,Blancheterre et Yvan viennent chacun leur tour.Par une parole donnée,ils ont leur tâche assignée à faire chez leurs vieux amis,tenant la promesse qu'ils ont faite à Bosco,le frère d'Etienne.Ils ont chacun leur clé,car les portes sont fermées,les volets clos,tout est silencieux dans cette petite maison et pourtant ils franchissent le seuil sans aucune crainte car ils savent que Fauvette et Etienne sont heureux de leur visite journalière.Lorsque leur tâche est accomplie,ils viennent au bistrot tenu par Bosco pour rendre compte de leur visite et boire le verre de la promesse.Pendant dix mois ils font vivre la petite maison mais vient un jour ou cela devient difficile de tenir la promesse et la défaire exige un certain rituel que Bosco dans sa grande sagesse va conduire pour que chacun reste fidèle à la mémoire de Fauvette et Etienne.

Vraiment un très beau roman poignant et mystèrieux,une très belle histoire d'amitié,de fidèlitè et de fraternité.Un rituel ou chacun accompli sa tâche sans faillir,un rien de fantaisie ce qui fait le mystère du roman qui pourrait être triste,mais non.... car la fin est très belle,mais je ne dévoile rien sinon qu'il mérite un gros coup de coeur 5/5
Lalyre


De : frode_bidejue Envoyé : 21/07/2008 10:43
Mon traître - Sorj CHALANDON

Je finis juste de lire (que dis-je, de dévorer) ce roman, et je dois avouer que j'ai vraiment adorer.
Le style de l'auteur est très simple, avec des phrases très courtes, et pourtant, on ressent énormément d'émotions à la lecture.
Je ne me lancerai pas dans une tentative de résumé ou de critique plus poussée, tant ceux d'Anaïs sont clairs et bien faits.
En tout cas, c'est une lecture que je conseille à ceux qui sont déjà passés en Irlande, qui s'intéressent de près ou de loin à l'histoire de ce pays, mais aussi à tous les autres rats.

5/5


De : odilette84 Envoyé : 14/08/2008 11:15

Mon traître - Sorj CHALANDON

Je ne reprendrai pas le résumé du livre.
Après cette lecture, comment ne pas aimer l’Irlande…pas n’importe laquelle, celle du Nord, opprimée, pauvre, souffrante, violente, mais fière, soudée, empreinte d’une belle fraternité.
Ceux qui ont combattu au grand jour ou dans l’ombre, par des faits d’armes ou de menus gestes, en donnant leur vie ou en supportant le quotidien sordide, tous ces hommes et ces femmes, quel que soit leur âge, sont célébrés dans ce livre.
On ne peut qu’être ému à leur mémoire.
Plus que le portrait d’un homme, « Mon traître » est le portrait d’un peuple, le portrait d’un pays rude et combattant, où le regard, la main sur l’épaule, le silence partagé valent plus que de longs discours.
A la fin de ce livre, plutôt autobiographique, et émaillé de faits réels, on reste sur un sentiment ambigu.
L’auteur écrit « Mon traître », mais on se prend à lire « mon ami, mon frère, mon autre père… » Comme si la puissance de l’évocation de Tyrone bouleversait les mots et leur sens littéral.
J’ai aimé Antoine et sa sensibilité à fleur de peau.
J’ai aussi aimé Tyrone, son charisme, et sa chaleur humaine.
Ce personnage gardera son mystère jusqu’au bout…
J’aime le style de l’auteur, à la fois simple, phrases courtes, mots choisis avec soin, et poétique, une poésie proche du lecteur par les images et les sensations qu’elle évoque.
Morceaux choisis :
« Cette odeur de Belfast, cette saveur d’inquiétude » p88
« Des brumes de détresse s’accrochaient aux collines qui encerclent la ville… » p144
« Une odeur de lourd, de mouillé, de ciel battant, de menaçant, de terre, de colère océane » p147

j’avais découvert Sorj Chanlandon avec « Une promesse » prix Médicis 2006
Je le retrouve ici avec un immense plaisir.
ma note : 5/5


De : Ysla Envoyé : 2008-10-11 16:20

MON TRAITRE
Grasset, 2007, 276 p.

http://www.grasset.fr/chapitres/ch_chalandon2.htm : pour lire le premier chapitre de ce roman.

"Mon traître" nous plonge dans un climat humide et froid, dans l'ambiance des pubs irlandais, musique, bière et fumée, dans la pauvreté d'un peuple soumis à la misère et à la violence depuis très longtemps. Et en même temps, "Mon traître", c'est une belle histoire d'amitié, de plusieurs amitiés en fait, entre Antoine, le luthier parisien, et les irlandais qu'il va rencontrer, aimer, aider. Surtout Jim O'Leary, le premier rencontré, puis Tyrone Meehan, le héros, le combattant de l'IRA. Jusqu'à la nouvelle de la longue trahison...

En effet, voilà un très bon livre, puissant, envoûtant, qui fait voyager le lecteur à la fois dans l'espace et dans le temps : pérégrinations à travers les années 70 et 80, l'Irlande du Nord et son combat. C'est fascinant, j'ai voulu en savoir plus, j'ai repensé à des films vus sur le sujet, à des informations connues. Avant de lire d'autres critiques, donc après avoir lu "Mon traître", je ne savais pas que ce récit était largement autobiographique mais je m'en doutais un peu, car rien ne semble artificiel dans les descriptions que fait Sorj Chalandon de ce pays.
Un livre que j'ai beaucoup apprécié. Cependant pas un coup de coeur.

Ma note : 4,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  gallo le Dim 18 Jan 2009 - 16:32

Sorj Chalandon - Une promesse (Grasset et Fasquelle 2006, Prix Médicis 2006)
Editions France loisirs 2007, 274 pag. Ma note 4,5/5

Une promesse fait à un mort: le livre part comme un récit au caractère de légende dans la tradition bretonne de l'Ankou: une ambiance villageoise et d'antan, des rites dans une maison vide, des références à des morts de marins. Ainsi, le début m'a régulièrement rappelé les livres d'Anatole Le Braz, et surtout son recueil "La légende la la mort". Puisque il y a un couple mort qui assiste à ce que font des vivants sans pouvoir échanger quoi que ce soit, cela rappelait aussi un peu "Les jeux sont faits" de Jean-Paul Sartre, mais en plus mélancholique.
Oui, le récit est surtout au début on ne peut plus mélancholique; y compris l'expression d'un silence, d'un repos et d'une sérénité en face de la mort et du passé. Mais il y a quelque chose qui cloche: c'est tout de même un récit moderne et les sentiments suggérés ne sont pas tous vrai de vrai: petit à petit on découvre que ce n'est ni une histoire de revenants, ni d'esprits, ni d'Ankou, ni même de promesse à tenir: les concernés ne veulent plus jouer le jeu. Alors celui qui mène le jeu pousse chacun à raconter sa part de vérité.... pour exprimer leur reconnaissance envers ou dégager leur conscience devant les disparus. Et la promesse, elle, très dure, est tenue.

C'est écrit dans un style tout de phrases courtes pleines de sensibilité, le tout très poétique.
J'ai en plus apprécié comment l'auteur joue avec la grammaire ("Le vin soulève le trottoir et malmène les mots"; "les forêts qui fougèrent, les nuages qui grisent, les ronces qui mûrent, la lumière qui palpite" etc.).

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Van le Dim 1 Mar 2009 - 13:57

Une promesse


Berthevin, Léo, Paradis, Blancheterre, Madeleine, Ivan et le Bosco. Sept personnes. Chaque jour, l’une d’elles va à Ker Ael, en réponse à une promesse. Pendant 10 mois, ils vont s’y atteler. Mais la lassitude se profile. Le Bosco veut que ça dure le plus longtemps possible. Mais ça a déjà suffisamment duré.
Quelle est cette promesse ? On l’apprend à la fin du livre. Mais entre temps, on a des récits des instants où ces personnes sont parfois réunis, parfois seules à Ker Ael. On les connaît un peu mieux, mais pas trop. Car c’est quand même un livre court. Un petit récit intéressant, mais malheureusement bien trop court pour s’attacher vraiment.

Note : 3,5/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une promesse - Sorj Chalandon - mon traître

Message  Angel le Dim 14 Juin 2009 - 1:03

Une promesse - J'ai lu ce livre il y a deux ans
et j'en garde de très bons souvenirs.
Ce fut un beau moment de lecture.
À découvrir pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore.

Du bonbon pour l'âme . coeur

p.s. Je voudrais un café comme fut le leur .
Où il fait bon se retrouver pour discuter de tout et de rien.



J'ai aussi aimé mon traître , mais différemment .
avatar
Angel

Nombre de messages : 60
Location : Quelque part où il fait beau
Date d'inscription : 13/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Angel le Ven 3 Juil 2009 - 21:33

Une Promesse

Une livre à noter pour votre LAL (Liste à lire)
Il ne faut surtout pas passer à côté.
Une agréable lecture dans tous les sens.


Une note de 10/10 coeur coeur coeur
avatar
Angel

Nombre de messages : 60
Location : Quelque part où il fait beau
Date d'inscription : 13/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  belledenuit le Sam 4 Juil 2009 - 12:59

Bon d'accord il est dans ma LAL depuis trop longtemps et vu vos notes sur "une promesse" je vais dans les mois à venir m'y pencher dessus.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Angel le Sam 4 Juil 2009 - 15:08

belledenuit a écrit:Bon d'accord il est dans ma LAL depuis trop longtemps et vu vos notes sur "une promesse" je vais dans les mois à venir m'y pencher dessus.
Tu ne regretteras point Smile
avatar
Angel

Nombre de messages : 60
Location : Quelque part où il fait beau
Date d'inscription : 13/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  belledenuit le Sam 4 Juil 2009 - 16:47

Angel a écrit:
belledenuit a écrit:Bon d'accord il est dans ma LAL depuis trop longtemps et vu vos notes sur "une promesse" je vais dans les mois à venir m'y pencher dessus.
Tu ne regretteras point Smile

J'espère bien ! wink
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  belledenuit le Jeu 27 Aoû 2009 - 6:49

Une promesse de Sorj Chalandon

Editions Grasset (2006) - 273 pages



Quatrième de couverture :

Nous sommes en Mayenne, une maison à l'orée d'un village. Tout est silencieux, les volets fermés et la porte close. Nuit et jour pourtant, sept amis en franchissent le seuil. Les uns après les autres, chacun son tour et chacun sa tâche. S'accomplit ainsi le serment de sept âmes vives à deux âmes sombres : la parole donnée pour retarder le deuil. Voici l'histoire d'un mystère et d'une fraternité.

(Source jaquette : Amazon.fr - Source quatrième : éditeur)

Mon avis :

Voilà un livre que j'ai beaucoup vu sur la blogosphère mais également sur les magazines et qui a eu un beau et franc succès auprès de la majorité.
Il m'aura fallu plusieurs mois avant de me décider à l'emprunter pour le lire. Pour certaines personnes, il a été un coup de coeur. Pour moi c'est bien différent.
En général, c'est avec prudence que je lis les ouvrages traitant de la mort et celui là particulièrement m'a touchée au plus profond de mon coeur.
Il faut dire que depuis maintenant près d'un an, mon mari et moi ne sommes pas épargnés par les décès qui se succèdent dans notre entourage : le père de mon mari en début 2009, la maman d'un ami tout récemment; et ma grand-mère qui vient d'être hospitalisée en urgence.
Autant dire que je lisais avec parcimonie cet ouvrage pour ne pas tomber (ou devrais-je dire sombrer ?) dans la mélancolie et la tristesse profonde.
Néanmoins, c'est un très beau livre qui traite parfaitement du décès, des âmes et de ce qu'elles deviennent une fois que l'on passe de la vie à trépas, de tout ce que l'on serait capable de faire pour tenter de garder auprès de nous les êtres qui nous sont chers et dont on refuse la mort.
J'ai beaucoup aimé les légendes bretonnes que l'auteur nous fait découvrir mais je crois très sincèrement que pour l'instant je vais éviter ce genre de thème parce que je suis incapable de l'apprécier à sa juste valeur. Il faut être dans de bonnes conditions pour le faire et ce n'était pas le cas pour moi aujourd'hui.

J'ai cependant noté un passage magnifique qui m'a touchée jusqu'aux larmes :

"Elle ferme son regard. Leurs mains ne font plus qu'une. Elle redresse la tête. Elle attend que Lucien les pousse tous ensemble vers la porte, qu'il parcoure seul et une dernière fois chaque pièce puis qu'il sorte à son tour et qu'il fasse silence. Elle attend la mort. Celle qui ne prend pas par surprise. Celle qui patiente dans le couloir. La mort, pas l'Ankou qui grince sa charrette de bois mais la mort, la vraie, l'oubli dans le coeur des hommes.
- Je crois qu'il ne faut plus parler, dit Etienne.
- Je sais, répond doucement Fauvette.
Leurs mains se serrent, puis se défont, doigt à doigt comme une corde qui cède. Elles se séparent en silence, elles glissent sur le frais des draps de Madeleine. Elles se séparent. Elles sont séparées. Ils reposent côte à côte comme des gisants de pierre. Fauvette ne savait pas qu'il lui restait une larme. Une seule, la dernière, une perle d'eau qui caresse ses cils et descend sur sa tempe comme une peur grise.
- Je t'aime, murmure Fauvette.
- Je t'aime, dit aussi son vieil homme."
(p. 223-224)

Ma note : 4/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lacazavent le Mer 7 Oct 2009 - 13:53

La légende de nos pères de Sorj Chalandon
(Grasset / 254 pages)





Voici le dernier livre en date de Sorj Chalandon,

Marcel Frémaux après avoir été journaliste à la Voix du Nord a lancé sa petite entreprise; aujourd'hui, il est biographe familial. Il recueille des témoignages transformant les vies des personnes qui l'emploie en un petit livre de mémoire. C'est après avoir lu une de ses annonces qu'il est contacté par Lupuline Beuzaboc. Elle rêve d'offrir à son père Tescelin, un hommage sur ses année de Guerre; lorsque cheminot du Nord de la France, il participa activement à un mouvement de résistance. Sa guerre, il l'a déjà confié à sa fille, des histoires d'un soir pour endomir un enfant.
« Lorsque Tescelin a raconté sa première histoire, Lupuline avait douze ans. Il était tard. Sa mère venait de lui souhaiter bonne nuit. La fillette essuyait sur sa joue les traces de son baiser. Elle n'avait pas sommeil. Elle venait de regarder le film du dimanche, Le père tranquille, de René Clément.
C'est une histoire de guerre ? Avait demandé la mère.
Le père a répondu qu'à douze ans, il y a des choses qu'on doit savoir.
-Alors je vous laisse, a souri Zélie Beuzaboc.
Elle avait mieux à faire. Elle a toujours eu mieux à faire que la télévision. »


Face à ce vieil homme, Marcel Frémaux voit un moyen d' approcher la vie de son propre père, résistant pendant la seconde guerre mondiale. Il s'attelle alors avec passion à sa tache cherchant dans la vie de Beuzaboc une empreinte de son père. Cependant plus les entretiens se passent et plus des doutes apparaissent...

« Beuzadoc observait mon trouble.
- Vous savez ce que vous avez hérité de votre père ?
Il a joué avec sa canne, laissant mon regard de côté.
- Vous avez hérité de sa vérité.
Beuzadoc s’est levé. Il ma tourné le dos.
- Et moi, je ne veux pas léguer mes mensonges. »



C'est une histoire de combattant, une histoire touchante dénonçant à sa manière les velléités de mémoire de plus en plus incontrôlé de nos jours. J'ai trouvé ce roman vraiment intéressant, l' intrigue est fort simple mais d'une efficacité redoutable. L'écriture est limpide et fluide, c' est un roman facile, rapide, très agréable à lire et surtout facile à partager. '' La légende de nos pères'' se place dans la lignée des précédents écrits de Sorj Chalandon ni mieux ni moins bien. Ce fut pour moi une très bonne lecture de retrouvailles avec cette plume qui m'a conquise avec son roman « Un traitre » et qui jusqu'à présent ne m'a jamais déçu. J'y ai retrouvé une certaine délicatesse, quelques passages touchant, des phrases et des propos empreint de justesse.
C'est un livre que je conseillerais à tous les lecteurs qu'ont apprécié ses précédents textes et à tous ceux qui veulent découvrir un formidable écrivain encore trop méconnu... 4/5
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Clochette le Mer 28 Oct 2009 - 19:08

Mon traître - Sorj Chalandon

En 1974, Antoine, luthier parisien, a découvert l'Irlande peu d'années auparavant. Il en aime ses gens, son folklore, ses paysages. Mais un jour, la phrase d'un client breton "Vous ne connaissez pas le nord, alors vous ne connaissez pas l'Irlande" va changer son destin. En effet, piqué par la curiosité, il se rend à Belfast où il va faire la connaissance d'un couples d'irlandais, Jim et Cathy (dont le fils de 12 ans est mort lors d'un assaut malheureux) puis de Tyrone Meehane (qui lui apprend à pisser comme un vrai irlandais !), haute figure de l'IRA et qui va lui montrer la face cachée de l'Irlande, celles des combats de tous les instants pour se libérer du joug anglais, les réunions fraternelles dans les pubs. Tout ceci va faire remonter en Antoine un sentiment de forte appartenance et ainsi le faire participer au combat. Mais malhereuresement, un jour, le secret est dévoilé : Tyrone est un agent anglais, qui pour de l'argent, a préféré trahir sa patrie. L'univers d'Antoine s'écroule...

Mon avis :
C'est sûr, comment ne pas être touchée par le conflit irlandais, conflit sanglant pourtant à nos portes, totalement injuste et injustifié.
Sorj Chalandon par le biais de phrases courtes et précises, et son style si poétique que j'avais tant apprécié dans une "Promesse, nous fait entrer dans le coeur du sujet, celles des combats incessants, des trahisons, de la rancoeur, et des mutiples questions face aux personnes que l'on croit connaître. Mais aussi celle des pubs et de leur ambiance si joyeuses où la bière et l'urine coulent à flot (!)
On ne peut évidemment que souffrir avec Antoine face à la trahison de son ami, mais aussi s'interroger sur les véritables raisons de cette trahison.
Un immense hommage à l'Irlande de Sorj Chalandon qui ne peut que donner envie de poursuivre l'aventure avec elle...

Ma note : 4/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lisalor le Jeu 4 Fév 2010 - 17:33



La légende de nos pères

Quatrième de couverture :

Un matin, Lupuline Beuzaboc se présente au biographe.
Tescelin, le père de Lupuline, ancien cheminot du Nord de la France, était un Résistant, un partisan de l'Armée des ombres. Dédaigneux des hommages, il n'a raconté sa bravoure qu'à sa fille. Alors, pour ses 85 ans, Lupuline veut offrir à son père les mémoires de son combat. Elle veut ramener son passé glorieux en pleine lumière. Le vieil homme est réticent. Embarrassé. En colère même de tout ce tapage. Et puis il accepte.
Marcel Frémaux va s'atteler à cet ouvrage avec passion. Pierre Frémaux, son père, fut un Résistant. Comme le vieux Beuzaboc, un partisan de l'Armée des ombres, silencieux et dédaigneux des hommages. Mais son père n'a jamais rien raconté. Et il est mort, laissant son fils sans empreinte de lui. En écoutant Beuzaboc, c'est son père que le biographe veut entendre. En retraçant sa route, il espère enfin croiser son chemin. Mais rien ne se passe comme il le pensait. Et plus Beuzaboc raconte, plus le doute s'installe. C'est par une poignée de mains, que le biographe et le vieil homme avaient scellé leur pacte de mémoire. Ensemble, ils franchiront les portes de l'enfer.

Mon appréciation :

J'ai commencé à lire cet auteur avec "Une promesse" que j'avais bien aimé. J'avais trouvé le livre très original, j'ai donc voulu découvrir son nouveau titre "La légende de nos péres". Je dois dire que j'ai été assez déçue ; heureusement que le livre était court car j'aurais eu du mal à le finir.

Je m'attendais à plus d'actions : le livre est lent, mou. La seule chose que j'ai retrouvée dans ces deux livres c'est une ambiance étouffante ajoutée à la lourdeur de l'été et finalement on s'endort.
J'ai apprécié les passages qui parlent des exploits de résistance mais ils sont bien rares et je trouve que ce livre est plutôt une introspection des deux personnages principaux qu'un livre relatant la résistance.

Dommage, je me suis ennuyée.

Ma note : 2.5/5
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lyreek le Mar 17 Mai 2011 - 21:26


Une promesse - Sorj Chalandon
Grasset - 273 pages

Pas de résumé, il vaut mieux en savoir le moins possible avant d'ouvrir ce livre.

Un roman touchant qui parle du souvenir, du deuil et de l'amitié avec une écriture très poétique.
J'ai été émue par ses sept amis et par Etienne et Fauvette, bien sur, ce couple uni par un amour si grand même après toutes ces années.
L'atmosphère aussi est envoutante, la maison, la lanterne et la légende familiale...
C'est beau, triste parfois mais au bout il y a l'espoir et la vie ... tout ce que j'aime trouver dans un livre.

5/5 coeur

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lacazavent le Ven 9 Sep 2011 - 16:08

Retour à Killybegs de Sorj Chalandon
Grasset / 334 pages






"Prologue

Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence.

Killybegs, le 24 décembre 2006
Tyrone Meehan"


Un livre de Sorj Chalandon, il n'en faut pas plus pour me convaincre. Jusqu'à présent ce fut l'assurance de passer un très bon moment de lecture et ce n'est pas son dernier roman Retour à Killybegs qui me fera changer d'avis.

En 2008, j'avais lu Mon traitre et énormément aimé; Retour à Killybegs est l'écho de ce précédent roman l' écho et non pas la
suite. Dans Mon traitre le narrateur était Antoine, luthier parisien amoureux de l'Irlande, c'est en parcourant les rues de Belfast qu' il avait rencontré Tyrone Meehan, une des figures de l' IRA, une forte amitié avait lié les deux hommes pendant des années. Lorsque la trahison de ce dernier fut révélé, son ami est aussi devenu son traitre.
Dans Retour à Killybegs les rôles s'inversent, cette fois-ci Sorj Chalandon retrace la vie de Tyrone Meehan, son enfance, leur départ de la petite maison de Killybegs, pourquoi Tyrone Meehan jeune adulte adhère au mouvement de L'IRA, ce qui va le pousser à trahir...

C'est un roman extrêmement fort qui sur fond de combat de rues, de conflit religieux, d' opération semi-militaire nous parle d'amitié, d'amour de celui d' hommes et de femmes pour leurs prochains et pour leur pays. Sorj Chalandon a conçu son livre sous une forme de témoignage et non de confession, Tyrone Meehan raconte sa vie et ne cherche ni à se faire plaindre ni à se justifier. On verra le temps l'éloigner du mouvement, de ses décisions et des formes de combat qu' ils décident. Derrière la vie de cet homme, c' est également une forme de réflexion qui se dessine sur un conflit entretenu par les ressentiments et la vengeance.
L'écriture de Sorj Chalandon est très fluide, tout en justesse et simplicité, aucun mots n' y est superflu. On est pris par cette histoire, captivé, et tout comme Mon traitre on s'en souviendra longtemps.
Ces deux romans se lisent l'un après l'autre, peu importe l'ordre mais ensemble.
Profitez-en Mon traitre vient de sortir en poche.

5/5

"Savez-vous de que disent les arbres
lorsque la hache entre dans la forêt ?
Regardez ! Le manche est l'un des
nôtres !"

Un mur de Belfast



_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lyreek le Ven 9 Déc 2011 - 20:20


Mon traitre - Sorj Chalandon
Le livre de poche - 216 pages

En 1974, Antoine est luthier à Paris. Lors d'un voyage en Irlande du Nord, il se lie d'amitié avec Jim et Cathy, un couple de catholiques engagés dans la lutte contre les unionistes britanniques, puis de Tyrone Meehan, un illustre membre de l'IRA. Profondément touché par leur combat et par tout le peuple irlandais, il n'en sera que plus déçu lorsqu'il apprendra que Tyrone a trahi l'IRA pendant plus de vingt ans...

Ayant adoré Une promesse, j'ai plongé dans la lecture de ce roman avec confiance et enthousiasme. Et même si le sujet est très différent, j'ai beaucoup aimé.
Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. Je ne connaissais pas grand-chose de l'histoire de l'Irlande du Nord et les histoires de conflit ne sont pas ma tasse de thé. Mais le talent de Sorj Chalandon m'a entraîné dans cette histoire, à la découverte du peuple irlandais, de ses luttes et de ses souffrances.
L'écriture est magnifique et les personnages de ceux qu'on oubliera pas de sitôt. C'est un livre intense, un livre sur l'amitié, la solidarité, la liberté et bien sur sur la trahison, bien qu'on n'ait pas le fin mot de l'histoire (seule petite frustration mais je vois avec la critique de Lacazavent juste au-dessus que la réponse est peut-être ailleurs)

4,5/5

Merci à Lacazavent qui m'a offert ce livre lors de la rencontre parisienne merci

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lacazavent le Ven 9 Déc 2011 - 20:59

Very Happy Je suis très contente que ce livre t'ai plu malgré tes appréhensions.
C'est vrai que ses deux livres sur l' Irlande se complètent. Dans Retour à Killybegs la réflexion est peut-être encore plus aboutit.
Je les adore ses deux livres !!!

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Clochette le Ven 9 Déc 2011 - 21:14

J'ai lu "Mon traitre" il y a deux ans je crois, et je suis persuadée, en ce qui me concerne, d'être complètement passée à côté parce que
l'histoire du conflit ne m'affectait pas outre mesure. Pour être allée à Belfast et Derry en avril dernier, ces deux livres prennent encore plus de sens lorsqu'on a vu vraiment sur place ce qu'était le conflit entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord. Un vrai traumatisme entre ces deux populations même si aujourd'hui, le temps est à l'accalmie et au "retour à la paix". Killibegs se trouve dans la province du Donegall, merveilleuse campagne aux paysages grandioses et où on s'en met plein les mirettes
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  odilette84 le Dim 15 Jan 2012 - 18:13

la légende de nos pères

que j'aime Sorj Chalandon !
ce style, cette poésie, cette acuité des mots ...
encore une fois là il m'a embarquée
après l'Irlande et le magnifique retour à Killybeggs, encore plus abouti que "mon traitre"
voici le nord de la France et le passé de résistant
encore un monde que l'on connait mal, anonymes, combattants de l'ombre, simples ouvriers , grand courage

ma note 4,5/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  belledenuit le Lun 16 Jan 2012 - 9:37

Je n'ai lu qu'Une promesse de cet auteur mais il faut vraiment que je continue à le lire. J'adore son style. C'est juste sublime à lire.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lyreek le Mer 9 Mai 2012 - 19:15


La légende de nos pères - Sorj Chalandon
Grasset - 253 pages

Pour l'anniversaire de son père, Lupuline Beuzaboc veut lui offrir un cadeau spécial : un livre qui retrace sa vie de résistant lors de la seconde guerre mondiale. Elle contacte donc Marcel Frémaux, un ancien journaliste qui se consacre désormais à l'écriture de biographies pour particuliers...

C'est le troisième livre de Sorj Chalandon que je lis et cette fois-ci encore, j'ai été conquise par son écriture. D'un roman à l'autre, les thèmes sont différents mais la magie de sa plume est toujours là.
J'ai aimé au fil des pages découvrir le monde de la résistance, j'ai été ému par l'amour de Beuzaboc pour sa fille, touché par la relation de Marcel avec son père...
Une belle histoire portée par des personnages émouvants et une écriture qui l'est tout autant.

4.25/5

Il est bien évident que je compte lire tous les livres de cet écrivain!


_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  kattylou le Mer 11 Juil 2012 - 17:00

Malgré les vives recommandations de plusieurs rates lors de notre rencontre à Nantes et l'achat de ce livre à cette occasion je n'étais pas vraiment convaincue par le thème de l'IRA. C'est finalement par commodité que je l'ai commencé car je n'avais pas de place dans mon sac pour mon livre en cours.
Dès ce moment j'ai eté happée par l'histoire, l'ambiance des pubs et l'amitié qui va lier le jeune luthier à Cathy Jim et Tyrone une interrogation pourtant pourquoi Tyrone Meehan a t 'il trahi pendant 20 ans ? . J'ai mis dans ma LAL Retour à Killibeggs
ma note 4.5/5

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3429
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  petitepom le Lun 24 Sep 2012 - 14:23

une promesse

Il m’est très difficile de parler de ce livre, tout est dans le ressenti et je ne trouve pas les mots pour les exprimer.

Nous comprenons très vite de quoi il est question mais cette promesse dont on ne sait rien, donne envie de le lire jusqu’au bout pour afin savoir pourquoi. Les explications viennent doucement en même temps que le deuil se fait, que le monde  des vivants et celui des morts s’éloigne l’un de l’autre.

Une histoire de fraternité autour d’un couple qui a été très présent dans la vie de chacun mais il faut apprendre à vivre sans Fauvette et Etienne. Pourtant ils attendent leurs visites quotidiennes, certains poussent la porte de Ker Ael, d’autres font juste du bruit pour tromper la lampe.

Une fois la dernière ligne lue, j’ai du mal à quitter ces gens simples mais avec de si noble valeur, lisez ce livre, il refera vivre le temps d’une lecture Fauvette et Etienne
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  wenesday le Mar 19 Fév 2013 - 7:59

Mon traitre.
Beau sujet. Mais...
Ce pauvre Antoine est ...détestable. Impossible de ne pas penser à un ado mal dégrossi en quete de sensations fortes, de reconnaissance et du premier colonel papa venu. Scène édifiante: c'est dans des toilettes qu'Antoine rencontre son traitre et que ce dernier lui enseigne à "pisser comme un homme". N'est-ce pas ce que font les pères avec leurs fils? Antoine est confondant de...crétinerie dangereuse. C'est le genre de types qui, pour une raison souvent futile, la photo d'un inconnu, une pinte de bière partagée avec un inconnu s'enflamme pour La Cause, La Grande, celle qui se nourrit de manichéisme (ici, les affreux sont les Anglais, mais ce pourrait ^^etre n'importe qui d'autre), celle qui justifie les exactions, celle qui ne voit plus le visage de L'Autre, parce que l'autre peut etre: un ennemi "physique" (ici: l'Anglais)
Un ennmi moral (celui qui n'est pas d'accord, donc, à abattre)
un commerçant désespéré, donc un minable auquel on refuse le droit d'exprimer son désespoir.
un homme et une femme, qui s'engueulent, parce qu'ils sont tout simplement humains.
Le sujet du livre est beau, certes... Mais que véhicule-t-il sinon l'apologie du terrorisme?
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Lacazavent le Ven 22 Fév 2013 - 17:43

Wenesday : J'avais beaucoup aimé ce livre et pourtant moi aussi le personnage d' Antoine ne faisait que m’agacer. Je me demande s' il a vraiment sa place, finalement j’aurais préféré que Chalandon "assume" son histoire et prenne sa place dans le récit, non pas simplement qu' au travers du titre.

Ces hommes et ces femmes sont pris dans une spirale auxquelles les poussent leurs idéologies, la "traitrise" de l' homme supposé acquis à la cause apporte ce qu' il faut pour que le lecteur se détache des passions qui agite le roman et ne se comporte pas comme les protagonistes.
Si l' on perçoit l'absurdité des situations extrêmes et jusqu' au-boutistes ce n'est pas une apologie au contraire, non ?

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorj CHALANDON (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum