Raffi -pseudo de Hakob Mélik Hakobian- (Arménie)

Aller en bas

Raffi -pseudo de Hakob Mélik Hakobian- (Arménie)

Message  géromino le Jeu 3 Nov 2016 - 9:32

(tiré de la présentation de l'éditeur Bleu Autour)
Raffi, de son vrai nom Hakob Mélik Hakobian (1835-1888) est né en Perse à Payachouk, village arménien de la province de Salmast. A l'issue de ses études secondaires au lycée arménien de Tiflis (aujourd'hui Tbilissi), il dut vite seconder son père, un marchand aisé, ce qui le conduisit à effectuer de nombreux voyages d'affaires en Russie et en Perse. Mais il finit par quitter cet horizon familial et professionnel pour se vouer  à la littérature et devenir le premier auteur arménien qui vécut de sa plume (...)
 A la suite de Khatchatou Abovian, l'auteur du fameux ouvrage "Les plaies de l'Arménie"  (1840), il usa de sa langue populaire et non plus classique pour bâtir une oeuvre prolifique. Celle-ci comprend pour sa plus grande part de nombreux romans historiques, qui, fruit de recherches approfondies, contribuèrent à façonner la mémoire et l'identité arménienne, tels Djallaleddin, Le fou, Kaïtzer (Etincelles), Samuel, David Bek ou Khamsaï Mélikoutiounnère (Les cinq principautés du Karabagh.
"Le fou" qui a d'abord paru sous la forme d'un feuilleton dans le revue Mchak, permet ainsi de saisir le contexte social et politique de l'Anatolie de la fin du XIXe siècle, où se joue le funeste destin des Arméniens.
Raffi mourut en 1888 à Tiflis. Une foule considérable assista aux funérailles de l'écrivain, qui figura au premier rang des acteurs du réveil national arménien. Il fut enterré au Panthéon des Arméniens, à Hojivank-Tiflis, où reposent d'autres hommes illustres: Hovhannès Toumanian, Gabriel Sundukian, Ghazaros Aghayan, Nar-Dos ou encore Grigor Artzruni.

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3112
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raffi -pseudo de Hakob Mélik Hakobian- (Arménie)

Message  géromino le Jeu 3 Nov 2016 - 17:13

"Le Fou" éd Bleu Autour 2009   392 pages


    Entre fresque romanesque et récit tragique, Raffi témoigne du sort abominable que les Turcs, aidés des Kurdes, ont infligé au peuple arménien.
     Le roman débute ainsi: en 1877, lors de la guerre Russo-Turque, la forteresse de Bayazed est assiégée. Deux mille soldats russes et quelques volontaires arméniens résistent vaillamment, mais sans grand espoir, aux assauts meurtriers de l'armée turque. Vartan, un jeune et intrépide contrebandier arménien, se propose pour aller informer un général russe de la situation critique et lui demander son aide. Se faisant passer pour fou, il parvient à traverser les lignes ennemies et rejoindre le général russe. Sa mission accomplie, Vartan s'empresse d'aller retrouver sa bien-aimée. Aura-t-elle échappée au massacre perpétré par les turcs dans la province d'Alachkert...
     Les chapitres suivants se positionnent quelques années auparavant. Vartan est l'hôte de Khatcho, un riche propriétaire arménien, maire d'un village situé dans une vallée fertile. La vie s'écoule paisiblement, la paix règne. Un jour le chef de clan kurde Fattah Bey s'invite chez Khatcho, accompagné d'une trentaine de ses hommes. Les kurdes sont accueillis dans la plus pure tradition hospitalière des arméniens; mais profitant de sa supériorité, avant de repartir, le bey n'en finit pas d'exiger des monceaux de farine, du bétail de grande valeur, jusqu'à des sacs de pièces d'or. Résigné, la mort dans l'âme, Khatcho ne peut s'opposer aux désirs du bey...
      C'est le début du calvaire pour tout le village et on a vite le pressentiment qu'une catastrophe s'annonce. Effectivement, la descente aux enfers de la communauté arménienne n'en est qu'au début, je ne vous raconte pas la suite. 
      Autour de Vartan gravitent bon nombre de personnages d'importance: monsieur Salman, un intellectuel qui tente d'inculquer au arméniens des idées progressistes; l'infâme collecteur d'impôt Thomas Effendi (un arménien, pourtant...) qui, par ses machinations, provoquera la ruine et la mort de centaines d'arméniens; Haïrapet et Apo, deux des fils de Khatcho, qui prendront fait et cause pour Vartan, etc... Et puis, il ne faut pas oublier Lala... La jeune fille de Khatcho, que l'on cache depuis son jeune âge sous des vêtements de garçon afin de la soustraire au sort que les kurdes réservent aux jeunes filles arméniennes... Lala, qui attendra longtemps que son amour l'emmène ailleurs, loin des méfaits commis par les turcs et les kurdes...


      Dans "Le conte de la dernière pensée", Hilsenrath rend hommage aux milliers d'arméniens qui ont péri lors des massacres en 1916 et dresse un tableau familial sur deux ou trois générations afin de mieux saisir le contexte de cette abomination. J'avais beaucoup aimé l'humour avec lequel il traitait ce grave sujet et j'avais énormément appris sur le peuple Arménien. Contrairement à Hilsenrath qui est Juif, Raffi est Arménien et il a vécu à l'époque qu'il évoque ici, c'est à dire les années 1870. Son roman -qui est tiré d'une histoire vraie- a donc valeur de témoignage sur les moeurs et la culture du peuple arménien et sur son Histoire. A la lecture, vous ne manquez pas d'être touché profondément par l'injustice, les exactions commises par les turcs et les kurdes, par la souffrance de ces gens, qui dans l'ensemble sont plutôt affables, en tout cas pacifiques et accueillants (même avec leurs ennemis...). 
      J'ai vraiment aimé ce roman historique; il pose clairement les éléments utiles à la compréhension de l'Histoire. Et puis Raffi possède une belle plume, qui rend la lecture facile et agréable. Le 4e de couverture parle d'un "Dumas Arménien": une belle reconnaissance de son talent.


Note: 4/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3112
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raffi -pseudo de Hakob Mélik Hakobian- (Arménie)

Message  kattylou le Jeu 3 Nov 2016 - 20:10

Je l'ai noté merci pour cette avis

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3801
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raffi -pseudo de Hakob Mélik Hakobian- (Arménie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum