Christos TSIOLKAS (Australie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christos TSIOLKAS (Australie)

Message  cookie610 le Lun 17 Oct 2016 - 18:41

La gifle
 
Note : 1.5/5
 
Résumé : lors d’un barbecue chez Hector et Aïcha, Harry, le cousin de l’hôte, gifle Hugo, l’enfant de Rosie et Gary, des amis du couple. Ceux-ci décident de porter plainte. Cette gifle va avoir des conséquences inattendues sur le groupe et sur chaque personne, qu’elle soit concerné directement ou non à l’affaire.
 
Critique : pour moi, c’est une immense déception ! J’étais ravie lorsqu’il a été élu livre du mois parce que ça faisait un moment que je l’avais repéré. Le livre avait eu de très bonnes critiques lorsqu’il était paru et la série qui en a été adaptée avait franchement l’air pas mal. Je partais donc avec entrain et avec certaines attentes et là, c’est raté. Déjà, je n’ai pas du tout adhéré au style d’écriture. C’est vulgaire au possible, à un point que ça devient gênant. Je ne suis pas facilement choquée par ça quand je lis un livre habituellement, et je comprends très bien que parfois, un style brut peut servir le récit, mais dans ce cas précis, je ne voyais pas bien à quoi ça servait. Ensuite, si l’histoire et notamment le point de départ sont assez intéressants, ça retombe comme un soufflé très rapidement. Une fois le chapitre sur Rosie passé, soit la première moitié du roman, je n’ai plus trouvé aucun intérêt. C’est long, lent, ennuyant, tellement qu’on se dit que 650 pages pour ça, c’est gâché. ! Il y a d’ailleurs beaucoup trop de personnages. Dans les pages du début du barbecue, il énumère des dizaines de personnes sans qu’on comprenne bien qui est qui et les liens entre eux. La plupart ne reviennent même pas par la suite donc je ne vois pas l’intérêt. La construction est pas mal avec 8 chapitres, chacun consacré à un personnage différent tour à tour mais comme les personnages sont pratiquement tous antipathiques, c’est raté. Le seul personnage un peu attachant pour moi c’était Ritchie, même si son personnage est secondaire à l’intrigue et que je ne vois pas bien à quoi il sert dans l’histoire. J’ai continué jusqu’au bout parce que le livre est livre du mois et que je voulais savoir comment ça se terminait mais j’avoue que sur la fin, je lisais en diagonale. Bref, un livre que je ne vous recommande pas, à oublier rapidement.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christos TSIOLKAS (Australie)

Message  dodie le Mar 18 Oct 2016 - 20:06

La gifle


Comment une simple gifle donnée à un gamin insupportable peut déclencher des réactions en chaîne au sein d'un groupe d'amis ?
Tout au long des 650 pages de ce roman nous suivons successivement chapitre après chapitre un des personnages. La construction est plutôt efficace et permet de le terminer sans que l'histoire ne tourne trop en rond.
Cette malheureuse affaire de gifle sert de prétexte à l'auteur pour nous dépeindre une certaine classe de la société australienne.
Les personnages sont tous plus antipathiques les uns que les autres, tous sont assez égocentriques. Leurs états d'âmes semblent bien caricaturaux.
Ce qui m'a un peu dérangé, surtout au début, est la vulgarité des propos. A la lecture de ce roman, une impression ressort: la plupart des personnages sont obsédés par le sexe, l'alcool et la drogue.....Les hommes se comportent souvent comme de véritables bêtes et que dire quand la mère d'un jeune homme de 18 ans dit à son fils :"Maintenant tu es un grand!" lorsque celui-ci lui dit qu'il va se droguer lors d'une soirée ?

Au final une lecture en demi-teinte avec quelques longueurs mais pas une réelle déception .
Ma note 3/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4541
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christos TSIOLKAS (Australie)

Message  Pistoufle le Mar 15 Nov 2016 - 10:29

La gifle



Résumé : Dans une banlieue de Melbourne, de nos jours. Par une belle journée d'été, famille et amis ont organisé un barbecue. Alors que les enfants entament une partie de cricket, une dispute éclate qui dégénère en bagarre. C'est alors qu'Harry, un adulte, gifle un enfant de 4 ans, Hugo. Cet incident va avoir des répercussions, et plus particulièrement sur huit personnes.

Mon avis : immense déception que ce roman. Ce n'est pas tant l'histoire qui m'a déplu (j'ai trouvé les portraits assez francs et honnêtes, loin du politiquement correct) mais plutôt l'écriture très vulgaire sans que cela n'apporte quoi que ce soit au récit, et la longueur du roman. Autant de pages sur ce sujet, c'est lassant, et ça n'apporte rien. D'ailleurs, en parlant du sujet, je m'attendais à une analyse des répercussions de la gifle sur chacun des personnages. En réalité, cet incident n'est qu'un prétexte pour parler des personnages, mais n'est ensuite quasiment plus abordé (alors pourquoi ce titre ?)

Je n'ai ressenti aucune empathie pour les personnages. Chaque portrait malheureusement dégénère, et glisse vers la vulgarité voire la bestialité parfois. Pourquoi ? Quel est le message ? Quant à la présence récurrente de la drogue dans les différents portraits cela ne m'a pas gênée puisque c'est effectivement une réalité en Australie (j'y ai vécu quelques temps et les drogues y sont partout, accessibles et consommées par tous, quasiment banalisées)
Je cherche encore comment ce livre a pu recevoir autant de prix...je suis peut être passée à côté du sens ?

Au final, j'ai l'impression de m'être faite avoir avec ce roman : le thème de la gifle n'est pratiquement pas abordé et le style de l'auteur ne mérite pas selon moins qu'on s'y attarde.

Ma note : 1/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 377
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christos TSIOLKAS (Australie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum