Leila SLIMANI (Maroc/France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  kattylou le Mar 20 Sep 2016 - 12:23

Élève du lycée français de Rabat, Leïla Slimani grandit dans une famille de culture française (son père, Othman Slimani, est banquier ; sa mère est médecin ORL, mi-alsacienne, mi-algérienne )1,2. En 1999, elle vient à Paris pour ses études où elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris3. Elle s'essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l'École supérieure de commerce de Paris. Elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l'Afrique du Nord4.

En 2014, elle publie son premier roman aux éditions Gallimard, Dans le jardin de l'ogre. Le sujet (l'addiction sexuelle féminine) et l'écriture sont remarqués par la critique et l'ouvrage est sélectionné pour le prix de Flore
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  kattylou le Mar 20 Sep 2016 - 12:26






Alors qu’elle rentre plus tôt pour faire une surprise à ses enfants Myriam découvre que son fils été assassiné par la nounou et sa fille  est dans un état grave à l’hôpital.
Finalement tout commence de façon assez banale. Myriam est femme au foyer elle a déjà une petite fille et un bébé Adam jusqu’au jour où elle rencontre un avocat avec lequel elle a travaillé .Elle porte une tenue informe n’a finalement pas grand-chose à lui raconter car qui peut comprendre qu’elle puisse se complaire à s’occuper de ses enfants alors qu’elle a fait de brillantes études d’avocat. Elle décide alors contre l’avis de son mari de reprendre son activité professionnel et ils recrutent une nounou Louise qui va vite devenir indispensable jusqu’au drame
La construction du livre est très habile le lecteur sait dès le début qu’il y a meurtre et connais le coupable. En fait on assiste a tout ce qui va mener à ce drame comment Louise va s’insinuer dans ce couple et pourquoi elle va tuer les petits
Un livre très efficace qui peut se lire d’une  traite mais il m'a manqué quelque chose.
Elle est sur la liste de plusieurs prix dont le Goncourt et le prix de Flore 
4/5
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  dodie le Mer 21 Sep 2016 - 12:50

Chanson douce

Quel joli titre qui nous rappelle une chanson dont la mélodie sirupeuse nous vient de suite en tête ! Mais le lecteur déchante vite car dès la première phrase :" Le bébé est mort.", le décor est planté. Pas de suspens inutile: le bébé est mort, tué par sa nounou. Le bébé s'appelle Adam. Sa grande soeur, Mila, est dans un état critique.
Le tour de force de l'auteur est d'avoir su nous avouer la fin de l'histoire afin que l'on s'attache plus librement au déroulement des faits et que l'on essaie de percevoir le ou les moments où tout a basculé.
Car tout semble bien commencer: Paul et Myriam prennent Louise à leur service comme nounou lorsque Myriam, lasse de jouer la mère au foyer, décide de reprendre son activité d'avocate.
Louise est une femme veuve sans enfant à charge qui dès les premières heures révèle une compétence extraordinaire. S'occupant à merveille des enfants, qui l'adorent, elle devient vite indispensable car du jour au lendemain l'appartement est propre et bien rangé, les repas faits de bons petits plats attendent le couple surmené tous les soirs.
Mais voilà, Louise n'est pas seulement cette nounou et femme d'intérieur parfaite. Elle a aussi sa part d'ombre et un passé bien moins reluisant que sa mise parfaite et stricte ne laissent supposer.

Ce roman se lit d'une traite car on est happé par ces personnages. La situation devient de plus en plus oppressante, les relations de plus en plus tendues. Et la dernière phrase vous coupe le souffle.

Un roman qui va certainement glacer le sang de nombre de parents de jeunes enfants....
Une belle découverte de la rentrée littéraire 
Ma note 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Mandarine le Mer 21 Sep 2016 - 15:19

Vos critiques me tentent!! PAL Je l'avais vue dans LGL, mais là vous m'avez convaincue!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2149
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Shan_Ze le Mer 21 Sep 2016 - 15:24

Je note ainsi mais... le sujet est un peu flippant !  Shocked
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Elfe le Jeu 22 Sep 2016 - 7:27

Je me trouve dans une situation complètement contradictoire avec ce livre... j'ai envie de le lire et en même temps j'ai très peur!
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1781
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Cyrielle le Jeu 22 Sep 2016 - 8:53

Je crois que je vais attendre quelques années avant de lire ce livre  pale  Laughing
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7383
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  kattylou le Ven 23 Sep 2016 - 11:04

Je comprends celles qui ont des petits  le sujet est assez sensible
 . L'auteur disait à la LGL qu'elle avait annoncé le drame dès le début car cela reprend sur une vie de couple ordinaire sans vraiment d'intérêt alors que là le lecteur sais ce qu'il va se passer et il voit comment le drame arrive il a envie de dire aux parents attention mais il ne peux pas.
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Cyrielle le Lun 14 Nov 2016 - 9:35

CHANSON DOUCE


Un roman hypnotisant que l'on dévore de la première à la dernière phrase.
Une écriture fluide, captivante, efficace qui nous happe et ne nous lâche pas. 
En temps que jeune maman je me suis retrouvée parfois dans Myriam et son envie d'être à nouveau une femme et pas seulement une mère. De culpabiliser à l'idée de sortir s'amuser et de rentrer tard.
Louise quant à elle est comme un parasite qui s’immisce petit à petit dans la vie de cette famille de la petite bourgeoisie parisienne. Elle est glaçante de perfection, elle m'a plusieurs fait froid dans le dos.

J'ai fini les dernières pages quasiment en apnée.

Bouleversant.
5/5
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7383
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Pistoufle le Mar 15 Nov 2016 - 9:53

Chanson Douce



Mon avis : j'ai apprécié ce roman qui m'a interpellée dès les premières phrases. Je l'ai dévoré. J'ai eu l'impression d'observer la famille Massé et leur "formidable" nounou par le trou de la serrure et de voir à quel point les apparences sont trompeuses, le quotidien dévorant. J'ai aimé l'écriture, directe, percutante. Les personnages sont très bien étudiés, beaucoup de réflexions m'ont interpellées, notamment celles des parents que j'ai trouvées assez justes (ce besoin presque physique de remplir leurs journées de travail, de dîners, de sorties, de rencontres. Cette envie d'une vie parfaite, où tout est possible, accessible...si l'on y regarde pas de trop prêt ?)
J'ai eu un peu plus de mal à cerner le personnage de Louise, la nounou. Non pas à cause de son rôle dans l'histoire, mais plutôt à cause de tous les fragments de sa vie éparpillés dans le roman qui ne m'ont pas aidée à mieux la connaître, au contraire, plus j'avançais dans le roman et moins je comprenais ce personnage (peut être cet effet était-il voulu par l'auteur ?)
Un livre à découvrir, il ne vous prendra de toute façon pas trop de temps cars je pense que nous sommes tous unanimes sur le fait qu'il se lit très vite !

Ma note : 4/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 378
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  petitemartine le Dim 11 Déc 2016 - 17:59

Chanson douce de Leila Slimani

L'histoire a été résumée par bon nombre d'entre vous ainsi que par les médias donc je me contenterai de vous donner mon avis...

J'ai dû passer à côté de quelque chose car contrairement à un grand nombre de lecteurs je n'ai pas vraiment aimé Rolling Eyes... Je n'ai pas compris ce prix Goncourt attribué ni cet engouement pour ce roman.
Ravie cela dit que le Goncourt soit attribué à une femme franco-marocaine pour un livre qui ne traite pas du tout d'un thème migration , religion ou autre vu les origines ce l'auteur. Donc je ne regrette pas de l'avoir lu mais de l'avoir acheté si !!

Dès la première ligne on est en plein dans le vif du sujet : le bébé est mort... Il a été tué par sa nounou, sa jeune sœur ainée risque de ne pas s'en sortir non plus... Et petit à petit, l'auteur retrace l'histoire : la famille bobo parisienne du 10ème avec ses deux jeunes enfants, la recherche et le recrutement de la nounou idéale, son installation , ses journées de plus en plus longue chez ses patrons et une famille qui renait...

Donc une histoire à priori glaçante, intéressante, qui met mal à l'aise mais qui m"a vite ennuyée et des personnages qui m'ont plus agacée que touchée.
Je n'ai pas aimé le style de l'auteur : des phrases courtes, simples, sèches, un peu "sans âme" , un côté voyeur -certainement volontaire- mais qui m'a dérangée.
Je n'ai pas aimé cette famille bobo parisienne pleine de clichés , un couple peu attachant et dont on ne sait finalement pas grand chose. Des portraits psychologiques très succincts , on sait peu de choses sur leur relation de couple, sur leur vie. Là aussi, c'est certainement voulu !
Des enfants assez capricieux, une petite fille un peu énervante et presque méprisante parfois j'ai trouvé. Bref peu attachante.
Quant à Louise, la nounou : les apparences sont bien sûr trompeuses : sous ses airs de première de la classe avec son petit col Claudine, c'est une femme solitaire, névrosée et malade... qui aurait besoin d'aide... L'auteur nous conte par bribes des passages de sa vie passée : sombre, triste , difficile, elle a tout perdu... Mais on n'arrive pas à vraiment la cerner ni même à comprendre son geste. Là encore, l'auteur aurait pu creuser et approfondir le portrait de cette femme en souffrance.
Le fait que cette famille soit si égoïste ne me gêne pas plus que ça, qu'elle ne s'inquiète pas de la vie personnelle de leur nounou qui fait des journées de plus de 14H chez eux non plus, qu'elle ne sache même pas où elle loge non plus... Mais avouez que tout ceci est bien peu réaliste !
Bref, pour moi tout est trop superficiel , il y a trop de non-dits, trop de clichés sur les bobos et aucun personnage n'est attachant. Les chapitres sont très courts, ça aurait pu être plutôt une nouvelle qu'un roman car on a finalement vite fait le tour de cette histoire vu que rien n'est approfondi... ni vraiment expliqué...   J'ai l'impression que ce livre va mal vieillir, c'est un peu trop "tendance" pour moi.
L'idée de laisser le lecteur ainsi en retrait, qu'il se sente à la fois voyeur et mal à l'aise , qu'on lui distille aussi peu d'informations sur les personnages est certainement volontaire mais moi je n'ai pas aimé...

Quant à la chute : et bien on n'en sait pas plus ! Rolling Eyes 

Et puis... pour terminer je dirai : je l'ai lu il y a un bon mois et... je pense l'oublier assez vite  !

ma note : 3/5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2426
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Réaliste-romantique le Lun 12 Déc 2016 - 0:39

Chanson douce
228 pages
 
Le livre débute sur un fait divers horrible : un nounou réputée exemplaire assassine les deux enfants sous sa garde. Le livre esquisse ensuite le portrait des protagonistes : la nounou Louise, les parents carriéristes Paul et Myriam, les enfants difficiles Mila et Adam, la belle-mère désapprobatrice Sylvie, les autres nounous, la fille fugueuse de Louise, les voisins …
 
La scène d’ouverture choque, mais ce n’est pas le propos principal du livre. (En rétrospective, je dirais même que cet aboutissement manque presque de crédibilité.) Le livre traite plutôt des classes sociales : les improductifs qui fréquentent les squares durant la journées, les bienpensants qui tolèrent très facilement ce qui les aurait choqués quelque temps plus tôt, les parents qui délèguent la responsabilité de ce qu’ils ont le plus précieux… La structure nous pousse à dévorer le livre pour savoir comme cette extraordinaire nounou en arrive là, mais j’ai quand même trouvé de la substance sous cette apparence de livre à dévorer.
 
4/5

RR

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), Les sabliers des solitudes (Jean-Simon Desrochers)
En attente : 
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1985
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  majeanne le Lun 12 Déc 2016 - 12:59

Petite Martine, je rejoins complètement ton analyse.

J'ai eu le sentiment d'un livre écrit au profit de quelques idées peu originales somme toute avec des personnages sans aucune consistance, une histoire bancale et un roman sans écriture.

Ma fille (21 ans) a adoré et l'a dévoré en 2 jours.

Perso, les page turner c'est pas mon truc. Quand j'aime un livre, je savoure son écriture sans avoir envie de savoir très vite où l'auteur veut en venir.

Je l'ai lu en parallèle avec Le sang noir de Louis Guilloux qui avait manqué de peu le Goncourt dans les années 50 et c'est un tel chef d'oeuvre que le Goncourt de 2016 a sans doute pâti de la comparaison.

Et pour ceux qui redoutent de le lire à cause de l'histoire (ce qui a été mon premier réflexe quand on me l'a offert), le livre est écrit avec un tel détachement qu'il rend sa lecture possible sans problème.

Et dernière anecdote, il a été encensé par l'équipe au complet du Masque et la Plume.

Des goûts et des couleurs.....
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  cookie610 le Dim 12 Fév 2017 - 17:19

Chanson douce


Note : 4/5

Le résumé a déjà été fait ci-dessus.

Critique : Une bonne découverte. Je suis ravie d'avoir lu ce livre, il me semble bien que c'est le premier Prix Goncourt que je lis. Dès le départ de l'histoire, on connait le dénouement final donc on s'attache plus au comment on en est arrivé là et au pourquoi.  Le style est simple et efficace et on rentre dans l'histoire dès les premières pages. Louise est un personnage très ambigu qu'on n'arrive pas à comprendre. Je pense que c'est un livre qui doit être très dur à lire quand on a un enfant qu'on confie chaque jour à une nounou. Si j'ai bien aimé l'histoire j'ai trouvé dommage qu'à la fin, on n'en sache pas plus sur le geste de cette femme. Malgré ça, c'est une belle découverte.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4734
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Shan_Ze le Mer 15 Mar 2017 - 23:12


Chanson douce de Leila Slimani



Intéressée par le thème un peu macabre de ce roman inspiré d’un fait réel et de l’attribution récente du prix Goncourt, je me suis lancée… Je ne savais pas à quoi m’attendre exactement mais peut-être que je voulais comprendre comment une personne pouvait en arriver là. Au début, une situation tout ce qu’il y a de plus ordinaire, des parents qui cherchent une nounou pour leurs enfants, pour pouvoir travailler. Louise semble la nounou idéale, les enfants l’adorent, elle fait des bons petits plats et n’hésite pas à en faire un peu plus… La vision de Louise chez elle avec son histoire et ses problèmes donnent une autre représentation de cette nounou parfaite.
Il y a les petits signes qui s’ajoutent les uns aux autres, les observations de personnes qui ont connu Louise, l’évolution en parallèle des pensées des parents Myriam et Paul et celles de Louise. Le monde décrit par Leila Slimani est fascinant, la loupe de l’auteure agrandit tous ces petits maux de la vie quotidienne : la place de la femme dans le monde du travail, les situations précaires, les passés qui nous hantent… En fermant le livre, les phrases simples et percutantes me restent en tête, autant la scène d’horreur de l’appartement que les actes qui l’amènent. Un roman qui m’a dérangé par son côté voyeur et macabre mais qui a le mérite de me faire réfléchir.

Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  petitepom le Mar 22 Aoû 2017 - 5:42

Chanson douce
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.
À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture.
Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

j’étais curieuse de lire ce roman, je pensais y trouver une ambiance malsaine ; ce fut le cas mais pas autant que je le souhaitais.
Cette nounou est intrigante, on sait dès le départ l’ampleur du drame, on attends donc quelque chose, une explication, celle ci n’est pas franchement défini.
Je me suis dis que mes réponses serait pour la fin et je dois dire que je suis déçue.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Awara le Mar 22 Aoû 2017 - 6:45

Plus je lis les critiques, plus je pense que je ne le lirai pas...Mad

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leila SLIMANI (Maroc/France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum