Louis HÉMON (France/Royaume-Uni/Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis HÉMON (France/Royaume-Uni/Canada/Québec)

Message  gallo le Sam 8 Nov 2008 - 16:13

De : Chantal5500 (Message d'origine) Envoyé : 31/10/2004 22:12

Louis Hémon (1880 - 1913) :

D'origine bretonne, né à Brest en 1880, élevé à Paris où son père est professeur de lettres, Louis Hémon est admis à l'Ecole coloniale, mais démissionne, moins attiré par une carrière administrative que par le sport et les lettres.
Fasciné par l'Angleterre, il s'y fixe en 1903, devient correspondant de journaux sportifs, écrit des contes et deux romans, exerce divers métiers. Il émigre en 1911 au Canada, passe l'hiver à Montréal et au Québec, ce qu'il relate dans Au Pays de Québec, s'engage en juin 1912 comme journalier à Péribonka près du lac Saint-Jean chez les Bédard, cultivateurs qui seront ses modèles pour son chef-d’œuvre Maria Chapdelaine: Il en a expédié le manuscrit au journal Le Temps avant de partir à pied sur la voie du Transcanadien où un train l'a fauché près de Chapleau (Ontario) en juillet 1913.

Maria Chapdelaine :
Poche - 190 p.
A travers le personnage de Maria, c'est surtout la vie des pionniers défricheurs de terres au début du XXè siècle, non loin du lac St Jean, qui y est décrite , une vie rude au milieu de la nature où l'hiver dure de longs mois et où les autres saisons sont des saisons de travail acharné pour tirer de la terre de quoi vivre. La famille est d'une importance primordiale dans ces lieux si isolés et la religion y a un pouvoir extrêmement puissant. Maria a trois prétendants : François Paradis, coureur de bois qui travaille dans les chantiers, Lorenzo Surprenant qui s'est exhilé aux Etats Unis et Eutrope Gagnon qui mène la même vie de misère que celle des Chapdelaine. Avec qui va-t-elle choisir de vivre?
Ce roman n'est pas du tout démodé, (ce que je craignais un peu). L'écriture est très belle, souvent poétique (dans les descriptions de la nature). J'ai été transporté dans ce pays et cette rude vie. Ce fut vraiment très plaisant à lire. Et la longue réflexion de Maria ainsi que son choix final paraissent tellement logiques et naturels.
Dommage que cet auteur soit mort si jeune, il aurait pu écrire d'autres beaux romans...
4/5


De : lassy Envoyé : 02/06/2005 17:24
Louis Hémon - Maria Chapdelaine

Maria est l'archétype de l'idéal féminin. Belle au coeur simple, humble et courageuse, pieuse et docile. Elle vit en recluse avec sa famille, l'hiver dans la neige qui isole les maisons, et l'été si court qui accapare tout le monde à des travaux pénibles et absorbants. Les hommes s'acharnent à vouloir dompter cette nature, aux promesses pourtant peu généreuses...
L'avenir parait tout tracé, et pourtant, au moment où elle perçoit toute l'horreur de cette vie difficile, un choix s'offre à elle. Que va-t-elle décider ?

C'est un roman touchant. Nous sommes plongés dans le bien nommé "pays de l'hiver", où les gens, fiers et courageux, nous convainquent de leur noblesse par cet attachement fidèle à leur pays, et à leurs compatriotes.

4/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis HÉMON (France/Royaume-Uni/Canada/Québec)

Message  géromino le Lun 19 Oct 2015 - 14:48

"Maria Chapdelaine" Presses Pocket 1979   185 pages 


Province du Québec fin XIXe début XXe
Les Chapdelaine sont une famille de défricheurs. Sur leur lopin de terre, ils gagnent sur la forêt sauvage, agrandissant petit à petit, à force d'abattage, la surface de terre cultivable. C'est une existence ingrate, loin de tout; du premier voisin, du premier village, il faut des heures de marche par temps clément. L'hiver, avec la neige, la petite famille vit en autarcie, comme abandonnée du monde. L'été durant à peine trois mois, tous les bras sont réquisitionnés pour les tâches innombrables: s'occuper des animaux, des plantations de légumes et de leur récolte, du blé, du foin, ou l'abattage des arbres.  
Maria arrive à l'âge où les jeunes gens cherchent à se marier. Trois prétendants tentent leur chance auprès de la jeune fille. François Paradis semble ne pas lui déplaire; oui elle attendra qu'il revienne du chantier, au printemps. Mais François ne reviendra pas; il s'est perdu en forêt et le grand hiver l'a happé. Lorenzo Surprenant lui déclare aussi sa flamme et lui fait miroiter la vie luxueuse et l'argent facilement gagnable, une vie confortable, là-bas, aux "Etats". Eutrope Gagnon est un bon garçon, courageux, volontaire, qui aime travailler la terre; il offre à Maria ce qu'elle connaît déjà: le dur labeur sans autre but que de survivre dans ce pays au climat inhumain...


Louis Hémon (qui n'était pas québecois, mais français) décrit avec précision la vie humble et austère de ces travailleurs de la terre qui viennent s'installer au Québec en quête d'une vie meilleure et qui sont bien souvent plus épris de liberté que de fortune (la mère Chapdelaine a ces paroles: "Il n'y a pas plus belle vie que la vie d'un habitant qui a de la santé et point de dettes, dit-elle. On est libre; on n'a point de "boss"; on a ses animaux; quand on travaille, c'est du profit pour soi...Ah! c'est beau!"). Aucune peine à entrer dans cette histoire simple, émouvante, agrémentée d'expressions régionales qui enrichissent le tableau que Louis Hémon nous dépeint. Une belle évocation des gens de cette époque aux abords du Lac Saint-Jean. 


Note: 3.5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2790
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis HÉMON (France/Royaume-Uni/Canada/Québec)

Message  dodie le Ven 11 Déc 2015 - 14:14

Maria Chapdelaine


Ce roman est considéré comme un classique de la littérature québécoise du XXème siècle. Son auteur Louis Hémon est un français originaire de Brest qui, parti au Canada, mourut très jeune, 33 ans, dans un accident de train.
Maria Chapdelaine vit avec ses parents dans une petite ferme très isolée dans les environs du Lac Saint-Jean. L'hiver est très long et rigoureux, ils vivent pratiquement en autarcie. L'été ne dure que 3 mois et est entièrement consacré aux durs travaux de défrichage, de plantations et de récoltes, tout cela en compagnie des nuées de "maringouins" et autres insectes ....
Trois prétendants bien différents font leur demande en mariage à Maria. Quittera-t-elle cette terre si ingrate pour aller vivre en ville aux "Etats" où tout est plus facile et gai?

Ce court roman est une véritable ode à la nature et à la dure vie des gens de la campagne. La vie est certes très difficile mais les personnages sont tous animés d'un amour de la nature et d'un courage sans bornes.
Malgré l'époque où se déroule l'action, le texte n'a pas vieilli. Louis Hémon nous raconte ici une belle histoire d'hommes et de femmes qui se satisfont de peu et vivent en harmonie avec la nature. 
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4510
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis HÉMON (France/Royaume-Uni/Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum