Ayelet GUNDAR-GOSHEN (Israël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ayelet GUNDAR-GOSHEN (Israël)

Message  Shan_Ze le Ven 26 Aoû 2016 - 21:58

Une nuit, Markovitch d’Ayelet Gundar-Goshen



En 1939, Yaakov Markovitch et Zeev Feinberg, deux amis, partent de leur Palestine pour épouser des jeunes juives afin de les sauver de l’Allemagne nazie. Si le premier ami est plutôt quelconque et réservé, le second est un coureur invétéré. A leur retour, il est prévu que mari et femme divorce mais Markovitch ne veut pas laisser Bella, sa femme… 
Magnifique ! J’ai du mal à trouver mes mots pour exprimer ce que j’ai ressenti à la lecture de ce livre. C’était le contexte que m’avait attiré : la création d’un état d’Israël mais finalement, celui-ci est plutôt secondaire, il permet aux différents personnages d’être. Ayelet Gundar-Goshen a une plume admirable (et remarquablement traduite), elle fait plus que donner vie à ces hommes et femmes. Elle leur donne des caractéristiques étonnantes comme l’odeur d’orange de Sonia ou la fabuleuse moustache de Feinberg. J’ai pensé au réalisme magique de Gabriel Garcia Marquez avec en plus, un humour discret mais efficace. 
L’amour dans Une nuit, Markovitch, n’est jamais facile, souvent contrariée, comme l’amitié. L’enfantement prend aussi des chemins tortueux. Une histoire qui part dans tous les sens et pourtant, je ne me suis pas sentie perdue, je me suis attachée à chacune des personnages. C’est un roman captivant sur les difficultés d’être un homme, d’aimer et d’être aimé. 
(J’ai remarqué que les hommes sont souvent nommés par leurs noms et les femmes par leurs prénoms, je me suis demandée pourquoi ?...)
Note : 5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7457
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum