Franz HELLENS (Belgique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Franz HELLENS (Belgique)

Message  gallo le Sam 8 Nov 2008 - 15:47

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 31/03/2005 10:10
Oeil-de-Dieu - Franz Hellens

J'ai aimé l'histoire drôle et émouvante de François Puissant(Oeil-de-Dieu)employé de banque passionné par la lecture de romans policiers,un doux dingue qui se rêve en détective afin de soulager la misère des autres.Et justement voici qu'un héritage lui tombe dessus,ce qui le décide à quitter son modeste emploi à la banque,il quitte sa femme et sa vie quotidienne et file à Paris ou la réalité n'est pas ce qu'il croyait.Notre héros pas très clairvoyant,très maladroit,naïf et néanmoins brave s'éprend d'un chien galeux et d'une femme malhonnête et se croyant grand justicier se lance dans des aventures remplies de quiproquos ou le délire et l'interprètation clownesque vont le mener à une fin qui m'a coupé le souffle.Voila je ne dis rien de plus mais c'est un livre qu'i faut absolument lire!!!
5/5
Lalyre


De : Cryssilda_ Envoyé : 16/04/2005 01:41
Oeil-de-dieu de Franz Hellens
Editions Labor - Espace Nord, 361 pages

Oeil-de-dieu hérite d'un gros pactole, décide d'abandonner son boulot guichetier de banque, se femme et sa campagne profonde pour s'installer à Paris et sauver les malheureux de toutes sortes en s'improvisant détective (il se nourrit de polars, et il décide de vivre une vie de polar).

Ce roman est absolument excellent et je remercie vivement Michel de l'avoir proposé, car je doute que je l'aurais lu un jour sinon...

J'ai adoré le personnage d'Oeil-de-dieu, un gros naïf (pour ne pas dire plus) au grand coeur. Ce personnage est complètement décalé et loufoque, la société moderne le dépasse totalement, et du coup il se construit sa propre logique totalement dingue dans sa tête. C'est un doute dingue !

D'un part, le roman est remarquablement bien écrit, l'intrigue est maîtrisée jusqu'au bout, si le personnage ne sait pas trop dans quoi il nage, l'auteur lui le sait bien ! Les dialogues et les situations m'ont fait mourir de rire : du genre "mon fidèle compagnon" en parlant de son vieux chien pouilleux appelé également "hardi Marcador", "sa fidèle montre" qui ne l'abandonne jamais ! Ses tenues de détective longuement élaborées qui le font passer pour une Sherlock Holmes du dimanche - ce qu'il est d'ailleurs!

Ah et puis, c'est excellent quand il prend son rôle de détective au sérieux, on se retrouve avec des phrases du genre : il frappe à une porte pour mener son enquête et ça donne " -Pardon, renseignements : locataires d'en face chez eux ?", il réduit ses dialogues au minimum lorsqu'il s'agit d'enquête !

Bon j'arrête de tartiner, mais je vous recommande grandement ce livre : 5/5

Cryssilda


De : gallomaniac Envoyé : 29/12/2006 21:34
Le Naïf, de Franz HELLENS (pseudo de Frédéric van Ermengem). Ma note 4,5/5
Ed. Emile-Paul 1926, Ed. Labor, Série Espace Nord, 1987, 267 pg.

Récit autobiographique des premiers souvenirs jusqu'à l'adolescence. L'écriture est subtile: on présente d'abord une situation simple avec son interpretation enfantine naïve et les sentiments concomitants: puis la situation s'avère plus complexe, l'interpretation s'adapte et les sentiments évoluent.
Il y a beaucoup de beaux passages, par exemple: comment il prend conscience de la mort de son petit frère; comment il se croit responsable pour un mal de dents de sa soeur et se choisit un sacrifice p[our conjurer ce mal; la façon qu'il découvre naïvement par petites étapes que les filles ont - non pas des blessures roses au torse - mais des seins naissantes; comment il découvre avec enthousiasme la littérature à travers des textes copiés et appris par coeur à dessein de tricher aux compositions; la cruauté des ses co-écoliers, comment sa fidélité aux profs du lycée tourne en déception; la découverte progressive de sa sexualité et des genres d'attraction et d'attachement par rapport aux deux sexes. Un livre à deguster chapitre après chapitre.

Frédéric van Ermengem (1881 - 1972), né à Bruxelles, grandi à Gand, a étudié le Droit, est devenu bibliothécaire du Parlement belge pour ensuite faire une carrière littéraire. Il a écrit quelques 200 romans, nouvelles et essais, et il a fondé plusieurs revues littéraires. Grand Prix de la Société des Gens de Lettres en 1954 et Grand Prix de la littérature francaise hors de France en 1964. Il n'est pas du tout connu en Hollande est c'est par hasard que j'ai trouvé ce livre de lui.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum