Peter BENCHLEY (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peter BENCHLEY (Etats-Unis)

Message  Ondine le Mar 12 Juil 2016 - 15:12

Les dents de la mer
Ed. Archipoche, 344 p.
Note: 2/5

Je ne referais pas le résumé de cette histoire popularisée par l'adaptation cinématographique de Steven Spielberg en 1975, et que tout le monde ou presque connait!

J'ignorais que le film était tiré d'un roman et je me suis laissé tenter par cette réédition, pour voir....
Très clairement, on est loin du chef-d’œuvre, et le commentaire du Daily Express en 4e de couverture me semble très exagéré : "Si vous ouvrez ce roman avant minuit, vous ne le refermerez, haletant, qu'aux petites heures du matin." Quelque chose comme "Si vous voulez passer le temps dans les transports ou sur la plage, fans du genre, laissez-vous tenter!" serait plus proche de mon expérience de lecture! L'histoire, il me semble, aura fait date mais vieillit mal: très virile premier degré jusqu'au ridicule, qui, heureusement, n'arrive qu'à la toute fin avec cet extrait d'anthologie façon Nanarland:

"Le requin émergea à quelques mètres du bateau. Comme une fusée. D'abord le museau, puis la gueule, puis les nageoires pectorales. Son ventre laiteux, sa nageoire pelvienne et ses organes génitaux semblables à un gigantesque salami apparurent tour à tour.
"Je vois ta bite, fumier!", cria Quint en lançant le second harpon d'un geste puissant. Le projectile s'enfonça dans l'abdomen du squale au moment où celui-ci retombait." (page 337)

Que dire de plus? Sans être vraiment mauvais, ce roman ne mérite pas forcément d'être lu, sauf par curiosité!
On lui préférera Moby Dick ou Le vieil homme et la mer pour les littéraires uniquement; Jurassic Park de Crichton ou Abysses de Frank Schätzing pour les amateurs de "thriller/humanity-versus-Wild". On pourra regarder Le monde du silence (1956) de Cousteau et Louis Malle pour saisir les progrès immenses réalisés depuis en terme de conscience écologique et de rapports entre les humains (en particulier les marins) et les requins. Ou alors on pourra enchainer dans le second degré en s'installant devant les bandes-annonces de la série des films Megashark, juste pour rire...

Ondine

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter BENCHLEY (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Mer 13 Juil 2016 - 11:21

haha L'extrait est en effet plutôt ridicule. Merci pour ton avis, c'est bien utile! Laughing
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2111
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum