Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Réaliste-romantique le Sam 19 Déc 2015 - 23:48

Venez déposer vos critiques!Razz

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Réaliste-romantique le Sam 19 Déc 2015 - 23:49

J'ai rêvé de courir longtemps

Smithy Ide, la quarantaine, 140 kilos, contrôleur dans une usine de jouets, sans ami ni amour, perd toute sa famille en quelques jours : ses parents décèdent dans un accident de voiture et il apprend que le corps de sa sœur disparue, schizophrène, a été retrouvé à Los Angeles. Il enfourche son vélo d’enfance et quitte le Rhode Island pour aller réclamer le corps. Il doit traverser les États-Unis. L’épreuve est imposante, sauf qu’il n’a plus rien à perdre. Il fait des rencontres marquantes, mais il frôle aussi la mort à plusieurs reprises. Il trouvera un nouveau sens à sa vie au cours de se voyage initiatique et rédempteur.
 
Le texte alterne entre l’aventure à vélo et le passé de Smithy : son enfance avec les crises de sa sœur, sa blessure au Vietnam, l’abandon de l’amie voisine qui s’est retrouvée en chaise roulante… Le livre m’a captivé, je l’ai lu très rapidement. Les bémols qui m’ont empêché de mettre une note parfaite : les dialogues avec un très grand nombre d’échanges dans lesquels je me perdais parfois, les rencontres pour générer beaucoup de capital émotif dont le fil blanc dépasse un peu trop et la fixation de Smithy sur les seins des femmes. Oui, il na jamais eu de relation qui en valent la peine avec des femmes, mais le narrateur les commente dès toute  rencontre féminine.
 
Je recommande ce livre (même si le mois se termine bientôt).
   
4,5/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Patience le Dim 27 Déc 2015 - 9:01

J'AI REVE DE COURIR LONGTEMPS
Albin Michel 398 pages


Ma note : 5/5


Mon avisCe fut un joli coup de coeur. En lisant le résumé, on aurait pu s'attendre à une histoire extrêmement triste, et en effet, c'est mon d'être joyeux. Mais moi qui ai la larme facile, j'ai trouvé que ce roman faisait plus ressortir l'espoir que la tristesse.
Smithy Ide nous raconte son histoire. On alterne entre les épisodes de sa quête et ses souvenirs. Au travers de ses souvenirs, on voit que la vie ne lui a pas fait de cadeaux entre la guerre du Vietnam et sa soeur malade. Pendant son périple en vélo à travers les Etats-Unis, il rencontre beaucoup de monde, qui lui font comprendre que malgré sa solitude, il n'est pas le seul à souffrir, et que la vie continue. Alors il pédale vers le bonheur en espérant l'atteindre un jour. La fin n'est pas une surprise, mais j'aurais été déçue s'il en avait été autrement.
En résumé, une très bonne lecture que j'ai pris plaisir à faire durer, que j'ai savouré.

_________________
Lecture en cours : Outlander V : La croix de feu de Diana Gabaldon
PAL : 387
Livres lus depuis le début de l'année : 85 (32650 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1072
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  lalyre le Lun 28 Déc 2015 - 13:18

Mon avis
Un homme qui dès la mort de ses parents décide de parcourir un long périple au travers de l’Amérique. Ce quadragénaire est hanté par le souvenir de sa sœur schizophrène mais soutenu par l’amour que lui porte Norma paraplégique, il entreprend donc ce qu’on pourrait appeler une remise en question ou une quête de soi. Il faut aussi dire qu’il est un peu perdu à cause de ses excès mais cependant très attachant malgré sa naïveté et ses faiblesses. Parfois triste mais avec un brin d’humour, l’auteur nous conte le parcours de cet homme qui au fil des kilomètres, vit des aventures, rencontre beaucoup de personnages, ce qui va lui permettre de connaître la vraie vie, de se reconstruire peu à peu et d’ouvrir son cœur à l’amour. Beaucoup d’humanité dans ce roman émouvant, écrit avec simplicité et délicatesse que j’ai vraiment apprécié…4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Lyreek le Lun 28 Déc 2015 - 21:21

Je ne refais pas de critiques, 7 ans après la première lecture, mon avis est toujours le même Smile

En tout cas, je suis ravie d'avoir eu l’occasion de relire ce livre et encore plus ravie de voir que ceux qui l'ont lu l'ont autant été apprécié que moi Very Happy

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  dodie le Mer 20 Jan 2016 - 10:08

J'ai rêvé de courir longtemps


Quel bonheur de suivre Smithy tout au long de ce périple!!!!!
Les chapitres alternent entre le passé du narrateur:son enfance de "coureur", ses parties de pêche, mais surtout les épisodes de crises et de fugues  de sa soeur schizophrène qui rythment la vie de toute la famille et son périple à travers les Etats-Unis, sur sa bicyclette.
La mort soudaine de ses parents dans un accident et la nouvelle de la découverte du cadavre de sa soeur disparue depuis longtemps servent d'électrochoc à Smithy: un homme dans la quarantaine, solitaire, dépressif, obèse et alcoolique.
Sans vraiment en connaître la raison, il décide de traverser les Etats-Unis d'est en ouest jusqu'à Los Angeles où l'on a retrouvé le corps de sa soeur. 
Ce long voyage qui semble impossible pour un homme tel que Smithy lui permettra de faire de belles rencontres, de faire un bilan de sa vie, de se retrouver mais aussi et surtout de renouer avec une amie d'enfance qui le suit à distance.
Smithy est un personnage très attachant et son récit est empli de tendresse et d'espoir.
Une très belle lecture.
Ma note 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Chantal le Sam 27 Fév 2016 - 9:09

J'AI REVE DE COURIR LONGTEMPS :


Très en retard pour lire le livre, mais voilà, c'est fait. Smile


Un petit peu moins enthousiaste que vous, mais j'ai tout de même bien aimé ce livre, ne serait ce que parce que, malgré le, les deuils, il est porteur d'espoir, de vitalité, d'élan vers la vie, tout en gardant ceux qu'on a perdus dans notre tête et dans notre coeur. 


Moins aimé l'écriture qui  m'a paru un peu bâclée à certains moments, mais c'est un livre de lecture très agréable, et qui laissera des traces.


3,8/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2015 : J'ai rêvé de courir longtemps de Ron McLarty

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum