Alina REYES (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Ven 21 Aoû 2015 - 12:25

Alina Reyes
1956-



Écrivaine française lancée par son premier livre, un récit érotique, Le boucher. Elle a continué à publier dans cette veine, célébrant le corps et de la sensualité. Nombre de ses livres sont très explicites, mais toujours avec poésie.



Sept nuits
74 pages, 2005
 
Un homme et une femme sont amoureux mais ne se sont jamais vu. Leur première rencontre physique sera inoubliable, elle est répartie sur sept nuits avec des règles strictes sur ce qu’ils peuvent se permettre. Les actes sexuels vont augmenter graduellement au cours des nuits, mais la retenue est parfois source d’une plus grande intensité.
 
Alina Reyes est reconnu pour ses récits érotiques très explicites mais néanmoins littéraire. Sept nuits est un bon exemple de ce type de livre, donc une bonne introduction à cette auteure.
 

4/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Mer 9 Sep 2015 - 23:53

Satisfaction

Babe et Bobby, un couple d’américains moyens, ne va pas mal, mais ils ont perdu leur flamme…s’ils en ont jamais eu. Bobby ramène toutefois une « femme » en cachette à la maison pour mieux assouvir ses besoins. Un secret n’est reste pas longtemps un dans un couple, Babe la découvre. Carmen va changer leurs vies; Babe et Bobby vont se réveiller. Ils ont toutefois de la difficulté à vivre leur nouvelle passion, car ils vivent sous l’œil inquiétant de leur voisine Shirley.
 
Un livre étrange, qui crée un malaise, mais que je n’arrivais pas à lâcher. Le sexe est le déclencheur, mais, après un moment, il ne semble être qu’une façade qui cache les vraies questions de ce livre, sur le couple, les relations et la vie de banlieue (américaine). Les chapitres sont numérotés selon l’alphabet grec et chaque chapitre est d’un style légèrement différent du précédant, narré par un personnage différent, ce qui produit souvent un étrange effet de décalage. L’atmosphère étouffante et légèrement angoissante. Je voyais quelques similitudes avec Marie NDiaye et Philippe Djian. Le côté américain est aussi exagéré : ce sont des pork chops et des guns, pas des côtelettes et des pistolets.
 
Mon exemplaire de la bibliothèque était marqué du sceau « lecteur averti », mais c’est dû à la réputation de l’auteure plutôt qu’au contenu : il n’y a pas plus de sexe explicite que dans un livre de Houellebecq ou Virginie Despentes (et aussi à l’image de la couverture qui est effroyablement vulgaire, à gêner d’emprunter le livre. Je l’avais recouverte avec le bandeau publicitaire d’un autre livre… )
 

4,5/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Mar 22 Sep 2015 - 23:27

Le carnet de Rrose
2006

Rrose raconte des aventures avec les huit hommes qu’elle a aimés. Le récit, découpé en 69 courts chapitres, est un hommage à sa rrose, mais aussi aux plaisirs que l’on peut obtenir des corps masculins et féminins.
 
Le style est littéraire, le ton est doux bien que le contenu explicite. Le texte manque toutefois d’un fil conducteur qui aurait lié les chapitres, j’ai lu par portions.
 

3,5/5

RR

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 22 Nov 2015 - 15:57

Lucie au long cours


Une jeune femme se perd en montagne et cohabite avec un ours dans sa tanière. Elle est toutefois enceinte. Lorsque l’enfant nait, elle retourne en ville, mais elle demeurera en marge et squattera le clocher d’une église abandonnée. La ville est étrange, on passe parfois magiquement d’un quartier à un autre à travers une porte. Un cataclysme s’abat toutefois sur la ville : le sous-sol ayant été trop creusé, la ville s’effondre sur elle-même.
 
Livre étrange dans un univers subtilement onirique, comme les rêves dans lesquels nous ne sommes pas certains s’il s’agit de la réalité. L’aspect conte m’a toutefois empêché de bien m’attacher à la protagoniste et j’ai lu le livre un peu distraitement. Notez que ce livre n’a aucun passage érotique, ce qui contraste avec le style pour lequel cette auteure est surtout connue.

3/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 19 Déc 2015 - 23:34

Poupée, anale nationale

Un parti de droite, ultra plus qu’extrême, car il est plus semblable aux chemises brunes qu’au FN, s’impose sur la scène politique. La femme du Chef accepte de jouer son rôle de Dame, même si elle n’en aime pas tous les éléments (comme visiter des endroits où il y a plein de salles gosses). Toutefois, ce qu’elle craint le plus est d’avoir un enfant. Monmari en veut, ce serait excellent pour son image, mais pas elle. De plus, un avortement en cachette ne le resterait pas longtemps, car elle est trop connue et les adversaires de Monmari en feraient leurs choux gras. Elle doit gérer cette situation elle-même.
 
J’aimais bien le synopsis, mais l’écriture est caricaturale, grotesque. Le but est de provoquer pour discuter de la place de la femme, mais l’effet prend le dessus sur le fond. Il y a aussi un passage totalement horrible. Pour vous donner une idée du style, je vous ai recopié l’incipit…ça donne le ton.
 
« Dieudemerdre, j’ai lanus qui me démange. Encore un coup du thermo. Faudra que je dise à Monmari mets de l’huile, au bout.
   
Tout les matins, et des années que ça dure. Quand le réveil sonne, il est pressé, de mauvaispoil, ya toujours quelque chose. Résultat, il melenfile à la vavite, et ça m’égratigne le nanus. »

2,5/5

RR

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 6 Aoû 2017 - 23:07

Quand tu aimes, il faut partir

La narratrice ressent soudainement le besoin de partir s’isoler dans un chalet de montagne. Elle y réussi à trouver l’inspiration pour écrire à nouveau. Elle fait aussi le point sur sa relation amoureuse et celle avec ses garçons. Elle et son amoureux parte vivre à Montréal, elle raconte ses surprises, bonnes et mauvaises, de l’émigration.

Ce court livre se lit rapidement et agréablement. J’ai le beau style de Reyes. Le livre n’a pas d’histoire ou d’intrigue en tant que tel, mais les observations sont intéressantes et on vit quelques mois avec la narratrice.

4/5

RR

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 10 Déc 2017 - 0:49

Au corset qui tue
86 pages

Une femme retourne à Bordeaux, la ville de son enfance, pour réclamer l’héritage d’un oncle. Elle est maintenant propriétaire d’un petit appartement. Elle y fait la rencontre d’un voisin peintre qui la charme et la repousse à la fois. Son séjour dans sa ville lui rappelle aussi un moment critique de sa jeunesse lorsqu’elle s’est enfuie avec une amie pour se retrouver abandonnées blessées dans un fossé en Italie. Elle craint de, mais espère aussi, la croiser.

Très court livre, je l’ai choisi pour son titre mystérieux. L’ambiance du livre l’est aussi un peu, mais l’intrigue n’est que partiellement intéressante, il y a trop de trous, je n’ai que moyennement apprécié.

3/5

RR

_________________
Lectures en cours : The Rook (Daniel O'Malley), 
En attente : 
Commentaire en attente : Défaite des maîtres et possesseurs (Vincent Message)
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alina REYES (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum