Christian JACQ (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian JACQ (France)

Message  Lacazavent le Sam 8 Nov 2008 - 11:20

De : °°°°nini°°°°° Envoyé : 25/11/2004 11:41
JACQ Christian - La reine Liberté,(3 tomes,2003): L'empire des ténèbres,La guerre des couronnes, L'épée flamboyant.

Pour les passionnés d'Egypte ancienne, je le conseille trés fortement !! De plus la lecture y est agréable.

Je ne vais pas vous en faire un résumé, mais juste vous citez un texte de Manéthon sur l'invasion des Hyksos.
"Dieu fit soufler sur nous un vent contraire et soudainement, venant des régions de l'Est, des envahisseurs d'une race indéfinie marchèrent avec détermination contre notre pays et, aisément, sans combat, ils s'en emparèrent par la force; ils incendièrent les villes sans pitié, détruisirent les temples des divinités et maltraitèrent la population avec une extrème cruauté, massacrant les hommes et emmenant leurs femmes et leurs enfants en esclavage."

Mabéthon était un prêtre égyptien qui vécut au III° siècle av. J.C. Son oeuvre majeure, les Aegyptiaca, retraçait l'histoire des dynasties égyptiennes.Elle fut malheureusement perdue, et l'on n'en connaît que des extraits citées par des auteurs anciens.

Seule une reine, Ahotep, ranimera la flamme de la résistance égyptienne.... au nom de la liberté.

Ma note: 5/5
Cette trilogie m' a donné l'envie de poursuivre la lecture de cet auteur. Je vous tiendrai au courant .



De : @urou Envoyé : 19/08/2005 18:36

Si vous aimez l'Egypte antique, je vous conseille les oeuvres de Christian Jacq. Ses romans, bourrés d'infos sur cette Egypte d'un autre temps : scènes quotidiennes, croyances, loi, etc, alternent fiction et réalité.
Chritian Jacq est amoureux de l'Egypte depuis ses 13 ans et a obtenu un doctorat d'études égyptologiques à la Sorbonne après avoir suivi des études de littérature. Il est aussi le créateur de l'Institut Ramsès qui est chargé de préserver des sites menacés en Egypte. Tout ça pour dire qu'il s'y connait, en égyptologie.

Côté bibliographie : L'égypte des grands pharaons (1981), Champollion l'égyptien, l'affaire Toutankhamon, Ramsès, le juge d'Egypte, la reine Soleil...
Je vous le conseille vivement !!



De : @urou Envoyé : 21/08/2005 00:13
Christian Jacq - Le juge d'Egypte
(3x375p env., La pyramide assassinée, La loi du désert, La justice du vizir ; Pocket 2003)

Pazair, jeune juge d'Egypte, veut découvrir la vérité : 2 gardes du Sphinx de Guizeh viennent de mourir mystérieusement. Cette affaire, d'apparence banale, cache en fait un véritable complot qui menace Ramsès II en personne. Sa détermination fera de lui un personnage gênant, et les obstacles se multiplieront sur le chemin de la vérité, qui semble s'orienter vers le complot d'état. Pazair réussira-t-il à découvrir la vérité ? Déjouera-t-il les plans de ses ennemis ? Et sa passion pour la belle et insensible docteur Néféret affaiblira-t-elle son sens de la justice ?

***: Une histoire "policière", un roman historique et des sentiments, voilà ce que nous propose l'auteur ! L'intrigue ne se dénoue qu'au 2e tome, et le 3e nous réserve des surprises ! Qu'essaie-t-on de cacher à cet incorruptible petit juge, qui compte autant d'amis que d'ennemis ? Si vous aimez le genre, ajoutez très vite ces bouquins à votre LAL !! Je lui donne 4.5/5 !!



De : Lisa20053324 Envoyé : 22/11/2005 20:52

Je n'ai rien dit je viens de lire le nouveau livre de Christian Jacq je l'ai eu à l'occasion de mon anniversaire il se nomme:
Christian JACQ - Pour l'amour de Philae

Contrairement aux livres habituel de cet auteur l'action ne se situe pas avant la naissance du Christ mais après:
VI ème siècle, l'Egypte est devenue territoire d'empire mené d'une main de maître par l'évèque Théodore cruel personnage désirant plus que tout convertir tous ses sujets au Christianisme. Dans cette période trouble un territoire résiste à cette emprise l'île de Philae dernier joyau del'Egypte pharaonique. A sa tête deux personnes de caractère: Isis et Sabni les derniers supérieurs du temple. Unis par un amour indéfectible, ils tenteront de restaurer par tous les moyens l'ancien culte au péril de leur vie et jusque dans la mort ils resteront fidèles à leurs convictions.

Critique:
L'une des meilleures oeuvres de Christian Jacq à mon sens. Elle montre la fierté d'un peuple plusieurs fois millénaires combattant pour ses idées. Mais aussi la fin d'une ère marquée par la conversion du temple de Philae en église. L'auteur signe ici une magnifique histoire d'amour qui viendra à bout de toutes les épreuves même la mort.
5/5



De : Lisa20053324 Envoyé : 2006-11-09 08:41
CHRISTIAN JACQ - LA VENGEANCE DES DIEUX, CHASSE A L'HOMME Tome 1

Résumé :
Saïs 570 avant J.C, le bureau des scribes a été dévasté et son personnel assassiné. Un seul survivant, Kel, jeune scribe à l'avenir prometteur. Aussitôt accusé, il se voit contraint de fuir pour prouver son innocence. Un seul moyen, décrypter le mystérieux papyrus que son maître lui a confié. Aidé par son ami comédien Bébon et dela femme qu'il aime Nitis prêtresse de Neit et Supérieure des chanteuses et des tisserandes, il devra déjouer un complot qui ne vise pas seulement mais l'Egypte entière.

Critique :
Un nouveau Christian Jacq à la hauteur des précédents. Cette fois ci l'auteur nous plonge vers la fin du Nouvel Empire où se mêle décadence et corruption. On voit l'arrivée des signes précurseurs du déclin de cette civilisation.

Note: 4,5/5



De : Garanemsa Envoyé : 03/05/2008 23:31
Christian JACQ - Le Moine et le Vénérable

Comme tous les livres que j’ai lu de cet auteur lorsque je commence, je ne peux m’en détacher.
Pourtant celui-ci est bien différent, il ne parle pas de l’Egypte son sujet favori.
Mais du période terrible de la guerre de 40.
Le 4ème de couverture parlera mieux que moi :

Début 44, deux hommes exceptionnels sont arrêtés par la gestapo et emprisonnés dans une mystérieuse forteresse allemande. Un est médecin et vénérable d’une loge maçonnique très ancienne. L’autre est un éminent moine bénédictin.
Le Reich, qui poursuit son rêve hégémonique et totalitaire, entend soumettre à son idéologie toutes les croyances qui l’ont précédé. Sous les ordres de Himmler, un service secret traque les ordres religieux, les voyants, les astrologues et les sociétés secrètes afin de leur arracher leurs pouvoirs, leurs rites et leurs techniques et de vérifier leur efficacité. ..

On peut suivre l’évolution de deux idéologies face à des situations terribles et comment ces deux personnages diamétralement opposés sans vouloir l’admettre, ont la même quête ; sous des manières différentes d’expressions.
Une histoire réelle certes mais qui à travers elle permet maintes réflexions.
Menée de main de maître, elle nous entraîne dans une histoire folle et formidable.
Je vous en laisse la surprise

Et bien entendu pour moi la cote de Christian Jacq est de 5/5



De : Garanemsa Envoyé : 03/05/2008 23:31

petite biographie de christian jacq

Né à Paris en 1947,
A 21ans, il publie son premier livre, un essai sur les liens entre l'Égypte ancienne et le Moyen Âge. Il entreprend des études d'archéologie et d'égyptologie à la Sorbonne.
Il publie une vingtaine d'essais, dont L'Égypte des grands pharaons à la Librairie académique Perrin en 1981, couronné par l'Académie française. En 1987, succès de son roman, Champollion l'Égyptien.
L'Affaire Toutankhamon en 1992 obtient le Prix des Maisons de la presse, et sa trilogie, Le Juge d'Égypte, en 1993 et 1994, tome 3 (La Justice du vizir) très vite la première place sur la liste de l'Express.
En 1995, Christian Jacq se lance un nouveau défi, raconter la vie de Ramsès II en cinq volumes... Le premier tome, Le Fils de la lumière, atteint 650 000 exemplaires en France... et l'ensemble de la série se vendra à 11 millions d'exemplaires à travers le monde. Il est ainsi devenu l'écrivain le plus lu de la planète !
En 2000, son roman, La Pierre de Lumière (en 4 volumes), a été traduit en vingt-trois langues et tiré à cinq millions d'exemplaires…

La Pierre de lumière, tome 1 : Néfer le Silencieux,
La Pierre de lumière, tome 2 : La Femme Sage,
La Pierre de lumière, tome 3 : Paneb l'Ardent,
La Pierre de lumière, tome 4 : La Place de Vérité,

Ces quatre livres m’ont passionné, je ne pouvais pas m’en détacher
Bibliographie impressionnante et toujours très agréable à lire



De : lalyre7032 Envoyé : 30/06/2008 14:44
Christian Jacq - La vengeance des dieux XO/Editions
Chasse à l'homme T.l 356 P.

4ème de couverture
528 avant notre ère. Dans la merveilleuse cité de Saïs, à l'ouest du delta du Nil, se noue un drame décisif pour le destin de l'Egypte. Un jeune scribe, Kef, découvre toute l'équipe du prestigieux Bureau des interprètes, assassinée. Paniqué, Kel s'enfuit avec le papyrus crypté sur lequel le Bureau travaillait, Désormais, tout l'accuse : le voici devenu le coupable idéal au cœur d'une affaire d'Etat ! Car l'Egypte est à un tournant de son histoire. Le Pharaon usurpateur Amasis, ivrogne et paresseux, ne s'intéresse qu'à la Grèce et ne voit pas se profiler l'ombre inquiétante des Perses à ses frontières. Intrigues et trahisons ne cessent de secouer la Cour... Dans cette atmosphère délétère, quelqu'un a monté une machination contre le jeune Kel. Un complot qui dépasse de loin la personne du petit scribe ! Seul, traqué à la fois par les conjurés et par la police du royaume, Kef doit briser le code du mystérieux papyrus pour prouver son innocence. Ses chances de sortir vivant de l'aventure paraissent infimes... A moins que les dieux ne viennent enfin à son secours ?

Thriller historique ou j'ai trouvé quelques ressemblances avec d'autres romans de cet auteur,suspense,rebondissements,trahisons et intrigues à volonté.Ce tome l se termine de façon à ce que le lecteur aie envie de lire le suivant,ce que je fais.j'ai aimé car cette lecture est facile mais je trouve que le jeune scribe Kel se tire trop facilement de situations très scabreuses pour lui.Donc ma cote ne sera que 3,5/5..
Lalyre



De : lalyre7032 Envoyé : 03/07/2008 09:50
Christian Jacq - La Vengeance des dieux
Tome 2 : La Divine Adoratrice

• 4ème de couverture
Dans une Égypte tourmentée, menacée à la fois par l’influence des Grecs et par la convoitise des Perses, la lutte pour le pouvoir a pris la forme d’un complot mortel… et voilà le jeune scribe Kel injustement accusé de meurtre, bouc émissaire impuissant d’une gigantesque affaire d’État !

Pour faire éclater son innocence, Kel ne peut compter que sur la merveilleuse Nitis, la jeune prêtresse qu’il aime éperdument. Mais Nitis disparaît, elle a été enlevée. Alors la colère submerge Kel. Plus rien ne lui importe, ni son honneur sali, ni le mystérieux papyrus crypté, ni l’avenir de l’Égypte : il faut retrouver Nitis, et la délivrer.

Afin de sauver l’amour de sa vie, Kel se lance dans une quête désespérée. Son destin et celui de l’Égypte sont inexorablement liés. Réussira-t-il à faire surgir la vérité pour retrouver enfin la sérénité des jours heureux ?

J'ai préfèré le tome ll au premier,il n'empêche que tous les deux sont remplis de suspense et de rebondissements dans l'atmosphère de l'Egypte Antique avec toutes les intrigues,cette chasse à l'homme qui se poursuit,une profonde amitié qui le sauvera bien des fois .Je n'en dis pas plus ,c'est un bon thriller de détente que l'on envie de lire jusqu'au bout. 4/5

Lalyre
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Lacazavent le Mar 6 Jan 2009 - 10:52

Christian Jacq - trilogie de "La Reine Liberté"
T1-"L'empire des ténèbres"
T2-"La guerre des couronnes"
T3-"L'épée flamboyante"



En cette année 1690 av J-C, l'Égypte exsangue et à bout de souffle ne survit plus que dans le petit royaume de Thèbes.
Des hordes barbares venus d'Asie, les Hyksos armés de chars tirés par des chevaux ont conquis la majeur partie du territoire et réduit en esclavage le peuple égyptien.
Mais l'espoir n'est pas mort, très tôt il s'incarne dans une jeune fille de 18 ans, la fougueuse Ahotep, fille du défunt dernier pharaon. Peu à peu la résistance s'organise, forme une armée regagne les villes, aidé de son mari puis de ses deux fils Ahotep porte la flamme de la liberté...


Voici ce que l'on peut appeler une lecture agréable, sans prétention, rien de trop complexe dans cette écriture sans difficulté. On peut placer cette trilogie dans la continuité de l'oeuvre de Christian Jacq qui inlassablement nous enmène à la découverte de l'Égypte ancienne.
L'intrigue est simple et bien mené malgré les quelques redondance plus nombreuses dans le dernier tome, je me suis laissé prendre au piège.
Un point m'intrigue les passages parlant des deux camps de déportation mis en place par les Hyksos sont-ils le fruit de l'imagination de l'auteur ou se base-t-il sur des preuves historiques et scientifiques établies ? On peut au final faire de nombreux parrallèles avec l'Histoire récente mais n'est-elle pas justement un éternel recommancement ?

En résumé, j'ai trouvé cette trilogie très agréable et rapide à lire elle m'a fait passé un bon moment, bon, ce n'est certes pas un chef d'œuvre mais je gage qu'elle saura plaire à tous ceux que l'Histoire et les histoires passionnent.


Ma note : 4/5

Thème des Séries littéraires
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Prospéryne le Mar 6 Jan 2009 - 12:14

Hum, habituellement, les romans de Christian Jacq sont bien documentés. Il est possible que les camps dont parle le livre ait existé. En tout cas, je crois que je viens d'ajouter une autre série à ma LAL!

@+ Prospéryne
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Christian Jacq, Le juge d'Égypte

Message  oscarlechat le Jeu 26 Mar 2009 - 1:52

Ouf, quelle lecture.

À la suggestion de Prospéryne, j'ai lu cette trilogie en moins de une semaine. C'est un indice de l'intérêt avec lequel j'ai lu ces trois livres.

En résumé, je dirais que c'est un roman policier historique raconté en parallèle avec l'histoire d'amour de trois couples complètement différents et de la quête du personnage principal pour la justice intégrale. Ouf, j'ai lâché le morceau.

L'intrigue du raman policier est mené de mains de maître et je n'ai pas été capable de deviner la fin avant les deux derniers chapitres. C'est tout un exploit de ne pas être aller les voir avant la fin de la lecture. Donc, une intrigue très bien menée racontée dans un contexte historique bien documenté et fourmillant de moultes détails de la vie quotidienne en Égypte. J'ai été frappé par les détails de la survie dans le désert. Bien écrit aussi, il n'y a pas de longueurs qui vous font bâiller aux corneilles, pardon, bâiller sur les bords du Nil.

La description des trois relations amoureuses principales du roman sont bien faites. Toutes trois sont très différentes l'une de l'autre. Ce que j'ai retenu, c'est la situation exceptionnelle des femmes en ce temps-là. Être capable de divorcer avec compensation. Ouf, ce n'est pas toujours comme cela aujourd'hui. Elles semblaient aussi jouir d'une liberté que nous ne retrouvons dans certaines sociétés d'aujourd'hui. Il y a de bonnes leçons à prendre là.

J'avais déjà lu, dans ma jeunesse, un livre assez bien documenté sur la vie quotidienne en Égypte. J'ai retrouvé les mêmes informations dans le livre de Christian Jacq. La description historique est excellente.

En bref. si j'avais à donner une note concernant ma satisfaction lors de la lecture de ce livre, je donnerais sans hésiter 4,75 sur 5,0. Selon mon barême, c'est une notre très excellente.

Pour terminer, j'aimerais remercier officiellement et sans gêne et sans honte la conseillère qui m'a suggéré la lecture de ce livre, et je nomme Prospéryne. Il faut dire que j'ai un petit faible concernant ses conseils parce que c'est ma fille dans la réalité de tous les jours.

Continue, ma CHOUETTE, tu es en train de te monter une belle carrière avec une belle personnalité.

Enfin, j'ai tenu ma promesse de donner ma critique de cette trilogie sur le club des rats. Encore là, c'est une promesse faite à Prospéryne.

Bonne lecture à tous et au plaisir de communique de nouveau.

OSCARLECHAT

oscarlechat

Nombre de messages : 6
Age : 71
Location : Ste-Madeleine, Québec, Ca
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  FilouDlidou le Jeu 26 Mar 2009 - 2:40

Ah ben moi aussi, j'ai lu cette trilogie d'après les recommendations de Prospéryne. Mais moi, comme je n'ai pas promis de critique, j'en ai profité pour ne pas l'avoir encore faite, malgré les huit à dix semaines écoulées depuis ma lecture. Mais je la ferai, promis... à m'man'né (non non, je blague : bientôt, mais pas tout de suite encore).
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Prospéryne le Jeu 26 Mar 2009 - 11:08

Oscarlechat, ah très belle critique! Il t'en manque encore une à faire par contre Wink Et le livre dont je t'ai parlé hier soir est prêt à partir pour la maison aussi! Razz

Filou, ah oui? Je ne savais pas que tu avais lu cette trilogie à cause de moi! Je suis flattée. Et j'attends ta critique avec impatience!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  FilouDlidou le Jeu 26 Mar 2009 - 13:39

Prospéryne a écrit:Filou, ah oui? Je ne savais pas que tu avais lu cette trilogie à cause de moi! Je suis flattée. Et j'attends ta critique avec impatience!
Pour te rafraîchir la mémoire, je lisais une trilogie sur l'Égypte ancienne de Gérald Messadié il y a environ un an et je me plaignais que si les données historiques me semblaient excellentes, la trop grande linéarité de la narration m'ennuyait profondément. Tu m'avais alors conseillé Le juge d'Égypte.
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Prospéryne le Jeu 26 Mar 2009 - 23:19

Je ne m'en souviens même pas! Alors, là, si j'ai pu te faire lire une série que tu as aimé, j'en suis très heureuse Filou!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Fabienne le Lun 16 Aoû 2010 - 20:50

BARRAGE SUR LE NIL de Christian Jacq

Editions Robert Laffont 413 pages



Quatrième de couverture :
Un monstre.
Un montre gris et froid de 42 millions de mètres cubes. Un monstre qui menace l'Egypte et ses monuments de mort lente mais certaine. Tel est le haut barrage d'Assouan contre lequel l'égyptologue américain Mark Walker combat depuis des années.
La découverte d'une très ancienne prophétie prédisant un cataclysme l'incite à redoubler ses efforts au moment même où il va se marier. Mais sa fiancée est victime d'un attentat...
Le monde de Mark Walker bascule alors dans la violence intégriste qui, comme le barrage, menace de détruire l'Egypte. Balloté par les vagues d'une révolution en marche, manipulé par des hommes de l'ombre, refusant de se laisser aveugler par l'amour, Mark Walker recherche obstinément la vérité qu'on veut lui cacher.
Une vérité qu'il n'a que trente jours pour découvrir s'il veut sauver l'Egypte.

Ma critique:
Je crois n'avoir pas besoin de présenter Christian Jacq qui est l'auteur de plusieurs best sellers sur l'Egypte notamment Champollion l'Egyptien, La reine soleil ou l'Affaire Toutankhanon.
Ce qu'il y a de nouveau, cette fois, c'est que le roman se situe de nos jours. Nous faisons la connaissance de Mark Walker, né au Caire et passionné par l'Egypte. Il dirige une fondation de sauvegarde des monuments pharaoniques. Nous assistons, avec lui, à la montée de l'intégrisme avec le meurtre de sa fiancée. Ne voulant pas que son meurtre reste impuni, il s'enfonce dans la noirceur de l'Egypte.
Ce roman est passionnant mais assez effrayant car les évèvements décrits sont tellement proches de la réalité. De plus, Christian Jacq nous ballade dans l'Egypte d'aujourd'hui en nous dépeignant à merveille les villes et leurs habitants, la chaleur et les senteurs de l'Egypte, les tracasseries administratives, la circulation infernale...

Ma note : 4/5


_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Philcabzi le Ven 14 Jan 2011 - 13:04

Pour l'amour de Philae
Ed. Grasset & Fasquelle, 1990, 318 pages, ISBN 2-266-04465-6

Ma note: 3.5/5

Résumé:
Contrairement aux écrits habituels de Christian Jacq ce roman se déroule après la naissance du christianisme, soit au VIè siècle de notre ère. Philae est un temple à la gloire d'Isis qui est placé sur une petite île tout près d'Éléphantine. Isis, la supérieure du temple qui porte le même nom que la déesse et Sabni, le supérieur, ainsi qu'une poingné d'adaptes vieillissant vont tenter de préserver ce qui reste de l'ancien culte. Mais l'époque est contre eux, le christianisme sauvage et barbare (lisez le livre vous comprendrez pourquoi je dis ça!) n'accepte aucun compromis et Philae doit être détruit ainsi que ses habitants.

Mon avis:
Honnêtement ce livre enlève toute envie de se convertir à la foi chrétienne je peux vous le dire! L'auteur nous décrit ici le dernier souffle d'une tradition millénaire pour laquelle il voue un amour inconditionnel. Malgré cela, tous les personnages chrétiens ne sont pas cruels et exempts d'ouverture d'esprit, certains d'entre eux veulent simplement laisser disparaître l'ancien culte tout doucement, sans violence, mais d'autres bien sûr, les plus fanatiques, doivent voir le sang couler. On referme le bouquin en se disant que les égyptiens n'ont été converti que par la force ou par opportunisme car il n'y a vraiment aucune raison pour que le peuple ait choisi une religion aussi rigide, fermé et sanguinaire au lieu d'un culte lumineux où chacun y a sa place.

L'intrigue du roman est intéressante, même si redondante par moment. Par contre la passion du préfet pour la supérieure est, selon moi, exagéré et les petites histoires d'amour fait balancer le roman dans le fleur bleu à certain moment, ce qui est loin d'être essentiel car la trame historique est suffisament riche pour soutenir l'histoire.

Finalement un roman qui fait réfléchir... et qui donne envie de visiter ce temple!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  cookie610 le Lun 13 Oct 2014 - 19:10

Le profil de l’assassin
 
Note : 4/5
 
Résumé : Higgins (personnage récurrent d’une série des romans de Christian Jacq) est appelé en renfort sur une enquête bien particulière. Une personne tord le cou de femmes, toutes très belles, toutes en début de vingtaine, sans conjoint. Et cette personne dépose 5 objets bien précis sur les corps. 5 victimes déjà et début de panique dans l’opinion, il faut faire cesser cela au plus vite. Aidé d’une profileuse hyper méticuleuse, il devra arrêter le coupable au plus vite, avant que le tueur frappe une sixième fois.
 
Critique : C’est la première fois que je lis un livre de cet auteur et donc le premier que je lis de cette série et pourtant il s’agit du 3ème ou 4ème tome des aventures d’Higgins. Bon, ça ne gène en rien du tout la compréhension de l’histoire. L’histoire est assez sympa. Elle a un charme un peu désuet. On se croirait dans un livre de ma très chère Agatha Christie, où Higgins jouerait le rôle d’Hercule Poirot, mais avec des ordinateurs, et tout ça (puisque l’histoire se passe à peu près à notre époque). C’est assez perturbant comme effet. Mais à part ça, ce qui n’est pas un gros défaut d’ailleurs, j’ai beaucoup aimé. L’histoire est assez sympa, sans être extraordinaire. Le livre n’est pas très long et se lit rapidement. Le dénouement n’était pas d’une surprise incroyable mais bon, j’ai quand même passé un bon moment.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4710
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Patience le Ven 4 Aoû 2017 - 19:09

LE JUGE D'EGYPTE I : La Pyramide assassinée
Editions France Loisirs  403 pages


Ma note : 3,5/5


Quatrième de couverture : Il est juge dans une province du Sud ; elle est médecin à Memphis ; la grande ville du Nord. Jamais Pazair n'aurait dû rencontrer la belle Néféret. Mais Pazair est appelé à Memphis, près de la grande pyramide de Guizèh. Conformément aux prédictions d'un vieux sage, le crime s'est répandu, un monstrueux complot s'est fomenté pour renverser Ramsès le Grand. Rien ne peut l'empêcher de réussir ; rien, sauf le regard d'un petit juge qui refuse de signer un document administratif sans le comprendre. Avec l'aide de son frère de sang, Souti, qui fuit l'école des scribes pour mieux jouir de la compagnie des femmes et suivre les sentiers de la gloire, le juge Pazair part en quête de la vérité. Sur son chemin il rencontre Néféret la belle, en proie à la haine du médecin-chef du royaume. Un amour impossible, une tentative de coup d'Etat, des meurtres, le mensonge trompant : le fardeau n'est-il pas trop lourd pour les épaules d'un petit juge ?


Mon avis : J'ai enfin eu l'occasion de lire cet auteur, et mon avis est plutôt mitigé. Malgré un style un peu lourd, ça se lit assez bien. Les personnages sont attachants mais très manichéens. Au début je me suis dit que c'était sympa de retrouver des héros jeunes et plein d'espoir en la justice, partis au combat contre la corruption et la promotion canapé. Mais au bout de 400 pages, ça devient quelque peu indigeste.
Pour le positif, j'ai apprécié le côté documenté présentant le quotidien dans l'Antiquité égyptienne. Et l'auteur a su ménager son petit effet à la fin, ce qui va quand même me pousser à lire la suite de la trilogie.

_________________
Lecture en cours : Homer et Langley de E.L. Doctorow
PAL : 355
Livres lus depuis le début de l'année : 71 (27605 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1047
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian JACQ (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum