Audrey MAGEE (Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Audrey MAGEE (Canada)

Message  lalyre le Jeu 11 Juin 2015 - 16:23

Promesses aveugles         
 Audrey Magee     
 Feux croisés/Plon 11 juin 2015
       308 pages     

Quatrième de couverture
Peter Faber, soldat allemand, s'apprête à épouser une femme qu'il n'a jamais rencontrée, il ne connaît d'elle que son nom, Katherina Spinell, et la photo qu'elle a envoyée. Pour elle, c'est la garantie d'une pension de veuve s'il meurt au front ; pour lui, la promesse d'une permission de dix jours. Pendant cette courte lune de miel, les jeunes mariés découvrent qu'ils se ressemblent et s'assemblent bien plus qu'ils ne s'y attendaient.
Lorsque Peter retrouve le champ de bataille, à l'approche du bourbier de Stalingrad, seul le souvenir de Katherina lui donne du courage. À Berlin, la famille de la jeune femme s'enfonce de plus en plus dans les arcanes du système nazi, tentant, sans scrupule ni regret, de tirer avantage des circonstances, même les plus horribles.
Mais alors que le conflit bascule et que les nazis perdent Berlin, Katherina et Peter, eux, garderont la souillure individuelle de la culpabilité collective allemande..


Mon avis
Dans ce premier roman, Audrey Magee nous fait suivre le destin de deux jeunes gens, Katharina est une jeune ingénue vivant chez ses parents, Peter est instituteur  et  malgré ce mariage par procuration, dès la première rencontre  c’est une véritable surprise pour eux, ils se plaisent et l’amour naît entre eux. Ils vont profiter de cette courte permission pour s’aimer, un amour qui portera ses fruits. L’auteur  va nous faire vivre le quotidien des deux amoureux dès leur séparation. La vie de Katharina chez ses parents qui ne cachent pas leur sympathie pour les nazis, une vie difficile pour la jeune femme  qui cependant est en adoration pour son fils qui vient de naître. Pour Peter c’est le combat contre les russes, la souffrance, la faim et le froid  dans la neige, blessé, dès la libération, il sera dirigé vers un hôpital. C’est seulement quelques mois plus tard qu’il rentrera auprès de Katharina et c’est alors que le drame va se jouer….C’est un premier roman remarquable, puissant et souvent dérangeant par la brutalité des combats,  par l’occupation des nazis à Berlin. J’ai trouvé la fin terrible car Katharina et Peter garderont toutes leurs vies la souillure de la culpabilité allemande. Un très bon roman avec une fin à laquelle je ne m’attendais pas……..Je dirais presqu’un coup de cœur 4/,5/
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4218
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum