Marceline LORIDAN-IVENS (France)

Aller en bas

Marceline LORIDAN-IVENS (France)

Message  lalyre le Lun 6 Avr 2015 - 16:10

Et tu n’es pas revenu   
Marceline Loridan-Ivens  
Grasset 4 février 2015
107 pages       

Quatrième de couverture
« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

Mon avis
Marceline et son père ont été arrêté et déportés à Auschwitz-Birkenau, son père n’est pas revenu, alors elle lui écrit…..
J’ai repris quelques phrases dans ce petit livre…..
J’ai été gaie, tu sais, malgré ce qui nous est arrivé…Mais je change, ce n’est pas de l’amertume, je ne suis pas amère…..Je les ai vu emprunter la rampe qui menait à la chambre à gaz. J’ai pensé qu’il y avait probablement parmi eux, mes oncles, mes tantes, mes grands-parents….Je me sens l’héritière trompée de tes illusions, un prolongement de toi, l’enfant née de ta fuite…..Il m’a fallu bien des rencontres pour m’accommoder à l’existence, à moi-même. Et du temps pour aimer……

Des  textes touchants et sublimes qui vous tiennent à la gorge. C’est bouleversant et magnifique. On ressent son immense amour pour son père qui lui manquera jusqu’à la fin de sa vie.. Un témoignage beau et émouvant qui donne envie de le relire pour s’abreuver de ce texte de toute beauté….5/5.
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4612
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marceline LORIDAN-IVENS (France)

Message  Réaliste-romantique le Lun 7 Sep 2015 - 0:02

Et tu n'es pas revenu
2015, 106 pages
 
Adolescente, l’auteure a été déportée à Birkenau. Soixante-dix ans plus tard, elle écrit à son père, lui qui n’a pas survécu à la déportation. Elle lui raconte sa détention aux camps, mais aussi la libération, le retour et l’incompréhension de ceux qui n’avaient pas vécu les camps. Elle offre aussi un survol de son vie puis fait quelques observations aiguisées sur le monde et plus particulièrement la France d’aujourd’hui.
 
Dans les premières pages, on croit d’abord lire un autre récit de survivante, bien écrit mais construit selon un schéma déjà vu. On se rend vite compte qu’il y a quelque chose d’autre, car la relation père-fille est très intéressante. Loridan-Ivens parvient aussi à donner corps à toute sa famille et à résumer plusieurs vies dans un livre d’à peine plus de pages. Elle pose un regard acide sur ce qui a suivi son retour. Elle et d’autres survivantes se posent même la question à savoir si elles auraient dû ne pas revenir. Je recommande donc de lire ce court récit de cette femme alerte et claire.
 

4,5/5

Réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : Lady Oracle (Margaret Atwood) Budapest (Chico Buarque)
En attente :   
Commentaire en attente : Retour à Lisbonne (Patrice Jean)
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum