Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 7 Nov 2008 - 21:53

De : odilette84 (Message d'origine) Envoyé : 10/12/2006 19:12
Mo HAYDER - TOKYO


présentation de l'éditeur.(amazon)
Quand Grey débarque à Tokyo sans argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher... Obsédée par un passé tumultueux, elle a quitté son Angleterre natale dans le seul but de retrouver un vieux film disparu. Ces images seraient l'unique témoignage visuel des atrocités commises par les Japonais à Nankin en 1937. Un seul homme pourrait aider Grey. Un survivant du massacre, professeur à l'université Todai. Mais ce dernier,
méfiant, refuse de répondre aux questions de la jeune femme. Perdue dans une ville étrangère où elle ne connaît personne, Grey accepte un emploi d'hôtesse dans un club de luxe fréquenté par une clientèle d'hommes d'affaires et de yakuzas. Parmi eux, un vieillard en fauteuil roulant entouré de personnages terrifiants, et qui doit, paraît-il, sa longévité à un mystérieux élixir, qui suscite bien des convoitises... Sous la plume de l'auteur de Birdman, Tokyo est à la fois une métropole futuriste regorgeant d'obscurs secrets et un thriller littéraire de haute volée, où la tension monte crescendo, jusqu'au vertige.

Biographie de l'auteur : (amazon)
Enfant terrible, Mo Hayder délaisse ses études à l'âge de quinze ans. Après dix années d'errance londonienne, elle achète un aller simple pour le Japon, où elle veut devenir geisha. Elle y exerce les métiers de serveuse, garde du corps, hôtesse dans un club de Tokyo, éducatrice et professeur d'anglais, avant de partir pour les Etats-Unis afin d'y entreprendre des études de cinéma. Marquée à vie par les expériences traumatisantes dont ont été victimes plusieurs de ses amies, elle reconnaît volontiers sa fascination pour le morbide qui hante ses livres, Birdman (Presses de la Cité, 2000) et L'Homme du soir (Presses de la Cité, 2002), deux ouvrages devenus en peu de temps des best-sellers internationaux.

mon avis :
je n'ai plus pu lâcher ce roman une fois commencé... difficile à soutenir parfois, haletant, la construction (d'astucieux d'allers retours passé/présent) tient le lecteur en haleine, car au moment où.....on change d'époque...et l'intrigue va donc crescendo jusqu'à la révélation finale.
Ce n"est pas un polar mais plutôt un thriller.
Il y a une part autobiographique évidente dans cet ouvrage quand on lit le parcours de l'auteur.
ses deux premiers livres sont sortis en poche.
S'ils sont aussi efficaces que celui là, je salive d'avance.

ma note : 4/5 (car certaines scènes sont assez pénibles)


De : louveloba Envoyé : 28/04/2007 22:33
Mo HAYDER: Tokyo

Nankin, 1937: au milieu du massacre des civils par les envahisseurs japonais, un jeune chinois agresse un soldat pour lui voler sa caméra.

Tokyo, 1990: Grey, jeune femme au passé plus que trouble, débarque à Tokyo sans le sou et sans autre projet que de retrouver un film du massacre, qu'elle cherche depuis plus de 9 ans. Lorsque l'unique personne qui pourrait l'aider refuse de reconnaître l'existence de ce film, elle passe un marché avec lui... et se retrouve embarquée dans le sombre milieu des yakuzas et du "vaudou" sino-japonais.

Un de ces romans dont je n'irais pas voir l'éventuelle adaptation ciné... qui serait visuellement trop dérangeante pour moi J'ai franchement failli abandonner ma lecture à plusieurs endroits (je ne suis pas fan des détails morbides, des mutilations etc...); mais il faut reconnaître que l'intrigue est prenante, et même s'il est difficile de s'attacher aux personnages, on veut vraiment savoir ce qui est arrivé à Grey, et ce qu'elle à a prouver...
Comme l'a très bien dit Odilette, Mo Hayder est particulièrement douée pour faire monter la tension, justement par ces va-et-vient entre Nankin 1937 et Tokyo 1990 - la menace qui gronde crescendo autour de Grey, et l'invasion progressive de Nankin, telle que la vivent Chongming et sa femme.

Ma note: 3,5/5 (un + pour l'intrigue, un - pour les détails morbides)


De : van1709 Envoyé : 05/09/2007 18:42
Mo HAYDER: Tokyo

Grey, vivant en Angleterre, quitte tout et se rend à Tokyo, où elle espère rencontrer l’homme qui détient un élément important pour elle, une cassette qui lui apporterait des réponses sur ce qui c’est passé à Nankin, en Chine en 1937. Ces réponses elle en a besoin, pour prouver qu’elle n’est pas folle, qu’elle n’a pas inventé d’atroces détails. Mais son séjour va être plus long que prévu, et elle rencontre Jason, qui va la loger et la présenter à un club d’hôtesses où elle pourra travailler.

Tokyo est le récit de la « quête » de Grey, qui veut à tout prix récupérer cette cassette. Ce récit est entrecoupé par le journal de Shi Chongming, qui a été tenu en 1937 et raconte les évènements avant et après que Nankin ait été envahi. Shi Chongming est aussi celui qui détient cette cassette. Avec ce livre, on plonge dans plusieurs univers à la fois, celui des bars à hôtesses, des mafieux japonais, de l’horreur de la guerre en 1937. Mo Hayder sait bien nous tenir en haleine, particulièrement en entrecoupant les deux récits aux moments les plus cruciaux. Certaines scènes sont difficiles à lire, tant l’horreur est grande, mais ça n’en reste pas moins un très bon livre.

Note : 4.75/5


De : odilette84 Envoyé : 08/09/2007 15:24
Mo HAYDER: Pig island

un journaliste se retrouve confronté au chef spirituel d'une secte après l'avoir déjà affronté de nombreuses années auparavant...

pas la peine de résumer plus avant ce livre auquel je n'ai trouvé aucun intérêt. Morbide à souhait, l'histoire n'est pas du tout crédible. je suis très déçue par ce roman car après Tokyo, je m'attendais à autre chose de la part de Mo Hayder.

ma note 1/5 pour l'encre et le papier


De : Clochette1509 Envoyé : 03/11/2007 18:40
Birdman - Mo Hayder
Editions Pocket

L'histoire : (4ème de couverture)
Greenwich, dans la banlieue de Londres. Cinq cadavres de femmes sont découverts dans un terrain vague, non loin du Dôme du Millénaire. Toutes ont été effroyablement mutilées, selon un étrange rituel... L'autopsie révèle une signature commune a ces cinq meurtres, et un premier profil de l'assassin : un maniaque sexuel de la pire espèce, aussitôt surnommé Birdman pour une raison des plus sinistres. Tout dévoué à sa tâche et endurci, malgré sa jeunesse, par l'expérience et les drames de sa vie personnelle, l'inspecteur Jack Caffery, chargé de l'enquête, sait que le temps lui est compté pour mettre un terme à cette série de meurtres sadiques. Car l'assassin frappera encore, il le sait. La course contre la montre est engagée... " Coup d'essai, coup de maître. " Jamais la formule n'aura été aussi juste. Avec ce premier roman coup de poing, Mo Hayder se hisse d'emblée au rang des plus grands auteurs de thrillers, dans la lignée de Patricia Cornwell et Thomas Harris.

Mon avis :
Je ne connaissais pas Mo Hayder mais les critiques de Tokyo m'ont donné envie de la découvrir. Comme je ne trouvais pas le titre, je me suis laissée tenter par "Birdman", et bien que dire à part "Ames sensibles s'abstenir". et "Ca décoiffe !)
Ca faisait très longtemps que je n'étais pas entrée ainsi dans un thriller (les derniers devaient être la trilogie de Chattam). Je l'ai dévoré en 2 jours car impossible de me décrocher. L'auteur fait également en sorte que l'on ne décroche pas car elle a réellement su donner un rythme à son lire par la succession de chapitres courts qui donnent envie de poursuivre pour avoir le mot de la fin.
Il m'a fallu néanmoins entrer dans le monde de la nécrophilie et que vous dire des descriptions.. J'ai même trouvé que Patricia Cornwell à côté c'était de la rigolade !
Et néanmoins, malgré le côté "gore", il y a une fine analyse psychologique à la fois du meurtrier mais également du "héros policier" endeuillé par un drame familial.
Enfin, ce que j'ai aimé, comme dans la trilogie des Chattam, c'est qu'il n'y a pas de happy ending.
Ma note : 5/5
Clochette.


De : Clochette1509 Envoyé : 03/11/2007 18:50
L'homme du soir - Mo Hayder
Editions Pocket

L'histoire (4ème de couverture)
Aux abords de Brockwell Park, quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de neuf ans est enlevé à son domicile, en présence de ses parents, retrouvés ligotés et complètement déshydratés après trois jours de séquestration. La police pense aussitôt à un acte pédophile, d'autant plus que les enfants du voisinage évoquent un mystérieux "Troll" qui viendrait pendant leur sommeil. C'est à l'inspecteur Jack Caffery que revient la pénible tâche d'enquêter : depuis la disparition - jamais élucidée - de son jeune frère, il est particulièrement sensible à ce type d'affaire. Cette investigation lui permettra-t-elle de découvrir enfin la vérité sur le sort du disparu ? Et s'il côtoyait cette vérité à son insu, sans se douter qu'elle est beaucoup plus sinistre qu'il ne l'imagine ?

Mon avis :
Et bien nous voilà repartis dans les "aventures" de l'inspecteur Jack Caffery plus que jamais perturbé par son drame personnel (ceci est lié à la nature de son enquête).
Ce roman traite de la pédophilie, et en tant que parents c'est un sujet lourd à aborder et je dois avouer que quelquefois je me suis sentie vraiment mal à l'aise voire "voyeuse" de lire certains passages. Il y a d'ailleurs des scènes à la limite de l'insoutenable. Néanmoins, il faut bien se dire que ce sont des choses qui existent et que l'on ne peut pas se voiler la face.
J'ai néanmoins trouvé ce deuxième opus un peu moins "psychologique" que le premier même si comme pour Birdman, elle a su donner du rythme.
J'ai d'ailleurs trouvé la fin un peu bâclée et abracabrantesque.
Je lui donne malgré tout un 4,5/5 pour m'avoir tenu éveillé 2 nuits !


De : Clochette1509 Envoyé : 13/11/2007 21:39
Tokyo - Mo Hayder
Presses de la Cité - 428 pages

Je ne raconterai pas l'histoire car elle a déjà été relatée à plusieurs reprises.
3ème roman que je lis de Mo Hayder et ce n'est pas celui que je préfère. J'aime beaucoup pourtant la plume de Mo mais là j'ai été assez insensible. Je me dis peut-être parce que je ne connais pas bien du tout les civilisations japonaises et chinoises.
Mais j'ai eu aussi beaucoup de mal à m'attacher à Grey, je n'arrivais pas à saisir le fil conducteur, et je n'arrivais pas à comprendre la quête de Grey et pourquoi c'était si important. Ce roman est néanmoins plein de poésie, de par les rites et coutumes si différents des nôtres, et ce malgré le sujet pas du tout poétique, ça je peux vous l'assurer.
Et j'aurais bien aimé que l'auteur approfondisse un peu plus sur le conflit sino-japonais. (ce qui m'aurait peut être permis de rentrer plus vite dans l'histoire)

Ma note : 3,5/5


De : Clochette1509 Envoyé : 16/02/2008 19:01
Pig Island - Mo Hayder
Presses de la Cité - 489 pages

L'histoire (4ème de couverture)
Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. Ce sceptique-né n'a jamais eu qu’un seul credo : tout s’explique rationnellement. En débarquant sur Pig Island, un îlot perdu au large de l’Ecosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d’allumés qui y vivent en vase clos – sous le titre pompeux de « ministres de la cure psychogénique » – vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Il veut aussi découvrir ce qu'est devenu le fondateur de la secte, le pasteur Malachi Dove, un charlatan qu'il a connu dans sa jeunesse et qui ne s'est plus manifesté depuis vingt ans. Enfin et surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre de Pig Island – une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt sur le littoral désert de l’île par un touriste en bateau à moitié ivre. Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu. Joe Oakes va être confronté à des événements tellement atroces que son idée de la peur et du mal ne sera plus jamais la même...

Mon avis :
Même si ça me gêne de dire que j'ai bien aimé ce roman après la note que lui a donné Odilette, j'avoue que oui, j'ai bien aimé ce roman même si ce n'est pas mon favori.
Oui c'est vrai l'histoire n'est pas très crédible, elle met du temps à se mettre en place, mais ce que j'aime chez Mo Hayder c'est l'ambiance qu'elle crée dans ses romans. Ici, en l'occurence une île au large de l'Ecosse peuple d"'allumés" vivant quasiment en autarcie et anciennement dirigé par un gourou qui a "viré" dans le "satanisme". Il y règne une atmosphère moite, glauque,oppressante, et qui me donnait presque peur de tourner les pages, et pourtant j'avais très envie de connaître le fin de l'histoire.
J'ai trouvé la fin machiavélique et pleine de perversité (même si j'avais anticipé depuis au moins la moitié du livre) mais quand même un peu bâclée.
Ma note : 4/5 (j'ai quand même nettement préféré "Birdman" et L'homme du soir)

En tout cas, une chose est sûre, je n'irais jamais dîner chez cette dame, parce que quand je vois ce qui lui passe par la tête, j'aurai peur pour la mienne (de tête)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 7 Nov 2008 - 21:58

De : Cafrine Envoyé : 25/03/2008 17:28
Birdman de Mo Hayder - Presse de la Cité - 493p.

Jack Caffery, jeune inspecteur au SRES est chargé d'élucider les meurtres de 5 prostitués retrouvées mutilées à Greenwich, banlieue londonienne. Le tueur est adepte d'un rituel : une injection de drogue dans la base du dos qui s'avère fatale, la mutilation des seins et un oiseau vivant cousu sous la peau de la victime... d'où le surnom de Birdman. Caffery parviendra-t-il à stopper le meurtrier ?

Que dire de Birdman ? Dans l'ensemble, il reste "agréable" à lire. Certes, ceux qui ne sont pas adeptes du sang et du "charcutage" devraientopter pour un autre livre. Je regrette en fait le manque d'équilibre dans l'oeuvre au niveau du suspens. Au fil des pages, des chapitres, on suit presque jour après jour l'enquête mais sans vraiment avoir la tension ravivée (moi ça m'a un peu gênée, j'adore être captivée, retournée, surprise... bref être sous tension avec le personnage dans ce genre de livre).

Par contre dans les derniers chapitres, Mo Hayder bascule réellement dans le gore : une Tarantino du livre ! Du sang partout,... des scènes très violentes...

Moi j'aurai préféré une meilleure répartition de cette tension sur l'ensemble du livre plutôt que ce 20/80 au niveau de l'intensité dans le livre qui reste quand même un livre intéressant à lire.

Ma note : 3/5.


De : fersenette Envoyé : 2008-08-06 10:51
Mo Hayder: COCHONNERIE

Biographie de l'auteur : Enfant terrible, Mo Hayder délaisse les études à l'âge de seize ans. Après dix années d'errance londonienne, " sexe, drogue et rock'n'roll ", elle décide, un aller simple en poche, de s'envoler pour le Japon. Elle y exerce les métiers de serveuse, éducatrice et professeur d'anglais, avant de partir pour les Etats-Unis faire des études de cinéma. De retour en Angleterre, elle occupe un poste dans la sécurité comme garde du corps et écrit Birdman, qui devient un best-seller. L'Homme su soir et Tokyo, Grand Prix des Lectrices de Elle, en 2006, confirment son succès.
Quatrième de couverture : Le journaliste Joe Oakes est un sceptique-né et n'a jamais eu qu'un seul credo : tout s'explique rationnellement. En débarquant sur Pig Island, un îlot perdu au large de l'Ecosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d'allumés qui y vivent en vase clos - sous le titre pompeux de 'ministres de la cure psychogénique' - vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Il veut aussi découvrir ce qu'est devenu le fondateur de la secte, le pasteur Malachi Dove, un charlatan qu'il a connu dans sa jeunesse et qui ne s'est pas manifesté depuis vingt ans. Enfin et surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre de Pig Island - une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt sur le littoral désert de l'île par un touriste. Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu...

Mon Avis :

Joe Oakes, journaliste spécialisé dans la démystification des phénomènes paranormaux, se rend sur Cuagach Eilean (en gaélique, l’île aux cochons), une « pierre précieuse entre Luing, Jura et la péninsule de Craignish, dans un écrin de mer à l’embouchure du Firth of Lorn. » Pourquoi ce surnom ? Autrefois, on y élevait des cochons. C’est un roman noir aux accents gothiques. Le premier que je lis de cet auteur, attirée par la très belle couverture qui rend une ambiance mystérieuse, sombre et presque humide. Nous sommes en terre de légendes, sur une île isolée, non loin de l’Ecosse voilée de brume, j'ai cru entrer dans un thriller aux frontières du genre fantastique.

Au début on y croit, il y a des petits airs du film "le village" de Night Shyamalan, mais malheureusement le soufflet retombe rapidement. Ne serait-ce que par la narration à deux voix qui coupe le rythme. L'épouse du personnage principal, Lexie, intercède le récit de quelques lettres à son psy, cette construction tue l'ambiance et au final n'apportera rien de convaincant, tout au contraire quelques incohérences et des détours inutiles sans aucun aboutissement. Si cette manoeuvre de l'auteur avait pour seul but de lui fournir une victime, c'est cher payé par le lecteur.

Le dénouement qui était assez attendu (en ce qui me concerne) n'arrivera qu'à la toute fin du livre pour vous décevoir probablement avec son insinuation diabolique plutôt grotesque. Un petit nuage noir qui se dissipe au dessus d'une tête pour illustrer un esprit maléfique ... franchement on a vu mieux !

J'évite comme toujours de vous raconter l'histoire, habituellement c'est pour vous laisser toute la découverte et parce qu'à mon sens un avis n'est pas un résumé. Cette fois c'est surtout parce que, si en plus vous connaissez un peu l'histoire, vous n'avez vraiment aucune chance d'aller au bout de cet épais roman sans relief.

Je suis bon public néanmoins car je viens d'acheter "Birdman" du même auteur qui a très bonne presse ...

http://affinitiz.com/space/polars


De : 2186Elfe Envoyé : 04/09/2008 09:39
Mo HAYDER: Tokyo

"Quand Grey débarque à Tokyo sans argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher... Obsédée par un passé tumultueux, elle a quitté son Angleterre natale dans le seul but de retrouver un vieux film disparu. Ces images seraient l'unique témoignage visuel des atrocités commises par les Japonais à Nankin en 1937. Un seul homme pourrait aider Grey. Un survivant du massacre, professeur à l'université Todai. Mais ce dernier,
méfiant, refuse de répondre aux questions de la jeune femme. Perdue dans une ville étrangère où elle ne connaît personne, Grey accepte un emploi d'hôtesse dans un club de luxe fréquenté par une clientèle d'hommes d'affaires et de yakuzas. Parmi eux, un vieillard en fauteuil roulant entouré de personnages terrifiants, et qui doit, paraît-il, sa longévité à un mystérieux élixir, qui suscite bien des convoitises... Sous la plume de l'auteur de Birdman, Tokyo est à la fois une métropole futuriste regorgeant d'obscurs secrets et un thriller littéraire de haute volée, où la tension monte crescendo, jusqu'au vertige." (4e de couverture)

Autant je n'avais pas trop aimé "Pig Island" du même auteur, autant, j'ai dévoré celui-ci!! Dès le départ on est emporté par l'ambiance et les personnages énigmatiques. Chacun cache un secret au fond de lui qu'il nous tarde de découvrir. L'écriture est captivante, l'intrigue poignante mais également très difficile. J'avoue avoir eu quelques hauts de coeur lors de la lecture. Un très bon roman que je recommande excepté aux âmes sensibles!!!

MA note: 4.5/5


De : lacazavent Envoyé : 22/09/2008 17:36
" Birdman " de Mo HAYDER

Presses de la cité, 500 pages

A Greenwich, non loin du dôme du millénaire dans un terrain vague de cette banlieue de Londres, cinq cadavres de femmes sont découverts, toutes victime d'étrange rituel post-mortem.
Les enquêteurs mené par Jack Caffery savent que le temps leur est compté, d'après les autopsies, l'assassin surnommé Birdman s'avère être un maniaque sexuel de la pire espèce.
Bientôt d'autres victimes risque d'être découverte ...

Captivant, l'intrigue est bien ficelé mené sur un rythme accrocheur.
J'ai apprécié la fine analyse psychologique des personnages, le questionnement sur l'influence qu'a pu avoir leur enfance sur leur destin présent.
Malgré tous, il me reste une impression mitigé, dérangé tout comme toi Cafrine par le manque d'équilibre du suspens, qu'elle me semble ravivé par une accumulation de détail morbide et une fascination pour la cruauté.
Captivant, ... mais Dérangeant.

Ma note : 4/5


De : lacazavent Envoyé : 05/10/2008 12:47
" Rituel " Mo HAYDER

Presses de la Cité, 414 pages

Dans le port de Bristol, au pied d'un ponton le sergent Fléa alias Phoebe Marley plongeuse de la police scientifique Britannique récupère une main humaine.
Très vite s'impose un constat effroyable la main est tranchée net, l'amputation a eu lieu alors que la victime était encore en vie...
Fléa et le commissaire Back Caffery se lance à corps perdu dans une enquête qui va réveiller leurs propres démons.


Deuxième livre et une impression pour le moins mitigée, des sentiments partagés difficiles à appréhender. Le mélange entre la vie des deux "héros" et l'enquête manque d'équilibre, celle-ci sert de prétexte à Mo Hayder pour explorer la part obscur de ses personnages. Chacun a ses démons, ses croyances, on a vraiment du mal parfois à trouver un quelconque lien qui pourrait nous permettre d'unir les différents passages du livre.
J'avouerai également que je n'ai pas tellement accroché au processus littéraire qu'elle met en place et d'ailleurs, il y certains passages et personnages (notamment le marcheur qui semble avoir été créé dans le seul but de nous emmené dans le fond de l'âme des enquêteurs) dont j'ai encore maintenant une fois ma lecture terminé du mal à percevoir leur intérêts au sein du livre.
Elle traite l'horreur avec un détachement révoltant, le texte est noir, très noir, un peu morbide, ce qui semble être l'un de ses traits caractéristique.

Bon relativisons, c'est tout de même un excellent roman policier qui faute de vous tenir en haleine se laisse lire d'une traite.

Ma note: 3,5/5


De : lacazavent Envoyé : 05/10/2008 12:53
BIBLIOGRAPHIE de Mo HAYDER

" Birdman "
" L'homme du soir "
" Tokyo ", prix de la SNCF et des lectrices de ELLE
" Pig Island "
" Rituel "


De : lacazavent Envoyé : 13/10/2008 17:37
" Tokyo ", Mo HAYDER

" Neuf ans, Sept mois et 18 jours ", Quand Grey débarque à Tokyo, sans argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher... Obsédé par le passé, elle est à la recherche des uniques images existante des atrocités commises par les japonais à Nankin en 1937. Un seul homme peut l'aider, un professeur, survivant du massacre.

Et de trois, d'ailleurs en relisant ma critique précédente, je me dis que tout à déjà était écrit.
Malgré des allers et retours incessant entre présent et passé qui tiennent en haleine, j'ai trouvé cette construction lassante au bout d'un moment. Pour moi le texte n'est pas équilibré, il est dommage que les épisodes sur Nankin ne soient pas plus développés et de plus, je ne me suis absolument pas senti concerné par l'horreur dégagé par certains passages.
Ni polar, ni thriller mais un roman dont on ne peu nier la part autobiographique évidente.
Peut-être a-t-elle trop voulu romancer la réalité ? Il y a trop d'énigme autour des personnages et de leurs motivation, Dommage.

Ma note : 3,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cocotte le Mar 23 Déc 2008 - 21:46

De : lacazaventEnvoyé : 2008-11-19 06:14
Mo HAYDER - Pig Island-
Presses de la Cité 390 pages

"Une île perdue au large de l'Écosse, une enquête qui tourne au cauchemar..."
Une vielle rancœur uni Joe Oakes, journaliste démystifieur et Malachi Dove charlatan de son état et accessoirement fondateur de la secte du "ministre de la cure psychogénique" -groupuscule religieux.

Attrayant ? Et bien ne vous y fier pas, la réalité est tout autre c'est inachevé, inintéressant, en un mot nul ...
L'intrigue aurait pu être bien, mais voilà, elle est déjà plombé par la traduction (à moins qu'elle ne fusse fidèle ! ) les on "zigouille", on "trucide" etc siègent mal à l'atmosphère pesante et morbide à souhait du texte. Trop de crime, trop violent, trop tordu !
Tu as raison Clochette moi non plus je n'irais pas manger chez elle, j'aurais trop peur pour ma tête !
On s'ennuie, sans parler que la solution nous est téléphoner dès la moitié du livre de plus la construction a alterné a deux voix ne ma absolument pas convaincue !
C'est de toutes évidences une auteur très inégale.

Alors soit je suis passée complètement à côté, soit c'est totalement ratée ...!

Enfin le seul mérite que je lui accorderais est de me prévenir ainsi avant de lire son prochain et dernier livre "l'homme du soir", un petit test sur une dizaine de pages ne sera pas de trop.
Reste à espérer que si elle écrit d'autre livre, elle prendra la peine de ne pas surfer sur sa notoriété et de réfléchir avant d'écrire ce qui lui passe en tête, ce qui sommes toutes est assez inquiétant.

Ma note : 1/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Dim 7 Juin 2009 - 16:21

Birdman


Je ne fais pas résumé car il y en a un plus haut.

Mon avis: 3,5/5
J'ai aimé l'intrigue qui est assez originale et la fin est vraiment celle d'un bon thriller, j'ai lu les 100 dernières pages très vite, on est emporté et on veut savoir comment tout ça va finir.
Mais le début était un peu mou et j'ai trouvé que ça tournait un peu en rond. J'essayerai peut être de lire Tokyo.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cafrine le Lun 8 Juin 2009 - 17:14

Cyrielle, en lisant tes remarques au fil de ta lecture durant ses semaines, je me suis parfaitement retrouvée l'an dernier en lisant ce bouquin... et ta critique me conforte dans l'impression que j'avais eu à l'époque.
Lacazavent avait ressenti la même chose et elle en a lu pas mal de Mo Hayder. Je pense que le jour où je reprendrais un de ses romans se sera Tokyo.
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Tokyo

Message  lalyre le Lun 22 Juin 2009 - 7:26

Tokyo
Mo Hayder
Pocket 2008
474 P.
Grey,Une jeune étudiante anglaise arrive à Tokyo pour enquêter sur le massacre de Nankin en 1937,elle recherche un vieux film disparu qui pourrait confirmer ce qu'elle a trouvé jusqu'alors mais aussi pour que la vérité refasse surface car ce film serait le seul témoignages des atrocités qui furent commises par les japonais à Nankin.Elle ne connaît personne ,est accostée par un jeune homme qui dit s' appeler Jason,c'est lui qui lui fait rencontrer le vieux Shi Chongming,professeur d 'université qui serait le seul survivant du massacre.Mais cet homme qui a tout perdu et très méfiant et refuse de répondre à ses questions.Pour survivre,Grey accepte un emploi d'hôtesse dans un club privé ou seuls ont accès des hommes d'affaires très riches.Lors d'une soirée ,elle remarque un vieillard infirme dans un fauteuil roulant qui se soigne dit-on avec un élixir mystérieux,des personnages bizarres entourent cet homme ,dont une femme colosse et monstrueuse appelée " La nurse " Le professeur Shi Chongming prétend que le vieillard détient un secret qui pourrait l'aider à terminer sa vie en paix,il demande à Grey de le trouver,en échange il lui dirait ou se trouve le film tant recherché par elle.C'est à partir de cela que Grey et Jason vont mettre leur vie en danger.Les pages se suivent dans un crescendo incroyable ,un suspense soutenu ou alternent les aventures de Grey et le journal du professeur qui nous décrit justement ce qui s'est passé durant ces jours d' horreur de l'invasion de Nankrin par les japonais .......

Un très bon livre ou l'on découvre enfin une part de vérité sur cette époque sanglante ,des faits historiques dont j'ignorais tout ,mais ce n'est pas un roman historique,c'est surtout un thriller passionnant et instructif car il y a des faits avérés ou les japonais pourraient avoir surpassé les nazis.Je peux dire que le film recherché dans ce livre est imaginaire mais des documents ,des écrits ,des photos et une fisse commune sont là pour attester le carnage .Donc je dis que ce livre est un roman avec de l'histoire et que l'on n'en sort pas indemne ..
Il faudra que je lise autre chose de cet écrivain........ 5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cafrine le Mar 23 Juin 2009 - 13:18

Après lecture de la critique de Lalyre, je suis sûre que "Tokyo" sera le titre que je choisirai quand je voudrais reprendre Mo Hayder
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Mar 23 Juin 2009 - 16:56

Cafrine a écrit:Après lecture de la critique de Lalyre, je suis sûre que "Tokyo" sera le titre que je choisirai quand je voudrais reprendre Mo Hayder

Merci Cafrine ,ça fait toujours plaisir de donner l'envie de lire un livre que j'ai aimé

Mais alors qu'est ce que je fais des fautes d'inattention !!!!!! Jap13
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4193
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cafrine le Mer 24 Juin 2009 - 14:32

Moi c'est pire...
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  cecile le Ven 26 Juin 2009 - 15:18

TOKYO

Quelle belle découverte que celle de Mo Hayder, dont j'ignorais l'existence avant de m'inscrire sur le forum. Ce livre m'a permis de découvrir des évènements que j'ignorais totalement. On évoque parfois le raffinement des supplices chinois, et j'avais entendu parler d'un fait divers qui relatait il y a quelques années ce qui est dénoncé dans ce livre, mais j'ignorais qu'il y ait eu des précédents. Tout comme j'avoue ne rien connaître non plus de l'invasion japonaise à Nankin...Mo Hayder sait distiller le suspense et nous livre là un récit où elle a habilement mélangé histoire et fiction. C'est parfois très difficile à supporter mais le résultat est un livre bouleversant et qui ne s'oublie pas.

Note : 5/5 coeur
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Ven 14 Aoû 2009 - 11:35

Tokyo
Ed. Presses de la Cité, 2005, c2004, 469 pages, ISBN 978-2-266-15790-2
Titre original: Tokyo (traduit de l'anglais par Hubert Tézenas)

Ma note: 5/5 coeur

Résumé:
Grey ne pense qu'à une seule chose, retrouver un vieux film qui prouvera aux médecins et infirmières de l'hôpital psychiatrique ainsi qu'à ses parents qu'elle n'est pas folle. Débarquée seule au Japon, elle rencontrera Jason qui lui fera découvrir un monde jusqu'ici inconnu pour elle. Mais elle est là-bas pour y rencontrer Shi Chongming, un vieil homme chinois qui possèderait le fameux film. Celui-ci lui promet de le lui montrer si elle réussit à lui dire ce qu'est le remède secret de Junzo Fuyuki, un yakuza (parrain de la mafia) japonais qu'elle connait grâce à son travail comme hôtesse dans un club. C'est alors un terrain très dangereux dans lequel elle mettra les pieds, aussi dangeureux que Nankin en 1937...

Mon avis:
Cette lecture restera au fond de moi pour bien longtemps... Au fil de ma lecture je souhaitais que toute cette horreur ne soit que pure fiction. Je n'ai pas osé vérifier avant la fin de ma lecture où finalement Mo Hayder nous parle de la réalité de cette page d'histoire sanglante. C'est que la trame de fond de ce roman est l'histoire du Massacre de Nankin, quelques fois appelé Viol de Nankin, où 300 000 personnes furent tués (nombre variant selon les sources) et 20 000 femmes violées par l'armée japonaise. Le roman nous présente les évènement sous la forme du journal de Shi Chongming qui était à l'époque un jeune homme tout juste marié qui avait une foi inébranlable en son gouvernement mais qui trop tard réalisera que celui-ci ne le protègera pas des soldats japonais. Il sera donc pris dans la tourmente avec sa femme enceinte, obligé de se cacher pour survivre.

Je vous le dit tout de suite, si vous avez le coeur sensible ou les nerfs à fleur de peau, cette lecture n'est pas pour vous. J'ai retenu ma respiration tant de fois, sursauté au moindre son et été dégouté par la cruauté de l'espèce humaine. Encore une fois la réalité aura dépassé en horreur tout ce que peut produire l'imagination d'un auteur...

Pour avoir une idée du sujet du livre allez voir sur Wikipedia, il y a un article très complet sur Le Massacre de Nankin. Mais attention, il y a des photos qui pourraient vous choquer, soyez avertis.

Citation:
Les désastres sont les grands maîtres de l'embuscade: ils savent nous tomber sur le dos quand on regarde ailleurs.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Ven 14 Aoû 2009 - 11:40

Je m'empresse de noter ce livre dans ma LAL Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Ven 14 Aoû 2009 - 16:57

Phil, c'est vrai que ce livre est très dur, mais il faut reconnaitre le très grand talent de l'auteur qui sait tenir le lecteur en haleine en alternant les passages passés et présents.
moi aussi je suis allée voir aaprès de quoi il s'agissait.
Pour moi, c'est le meilleur roman de Mo hayder;
Je pense que la personnalité de l'héroïne est tirée de certaisn traits de l'auteur elle même non ?

ps : je ne pense pas pouvoir participer à ta discussion spoilante car j'ai lu le livre depuis trop longtemps pour bien m'en souvenir ...

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Birdman - Mo Hayder

Message  nauticus45 le Dim 16 Aoû 2009 - 12:34

Résumé

Jack Caffery n'est encore qu'un enfant quand son frère Ewan disparaît sans laisser de trace. Persuadé que c'est leur voisin, Penderecki, qui est responsable de cette disparition, Caffery passe son adolescence à espionner son voison sans relâche, à l'affût de la moindre trace de son frère. La trentaine atteinte, il vit toujours dans l'ancienne maison de ses parents et son obsession pour Penderecki, toujours là lui aussi, reste intacte. Aussi, quand cinq cadavres de femmes sont retrouvées dans un terrain vague de North Greenwich, violées et affreusement mutilées, Jack Caffery se lance à la recherche du tueur avec sa méthode personnelle, faite de psychologie et d'instinct, et surtout loin de l'approche recommandée par la hiérarchie. A force de ténacité, il arrive à démasquer le tueur, mais est aussi attérré que ses collègues lorsqu'il découvre que les attaques de femmes continuent alors que le tueur est neutralisé... Que penser alors, le tueur trouvé est bien le bon, c'est certain, alors pourquoi ces nouvelles victimes?

Critique

J'avais déjà beaucoup aimé "Tokyo" du même auteur, mais avec "Birdman" j'ai passé encore de meilleurs moments. En effet la première partie du roman est assez "classique", un tueur pervers pourchassé par un policier doué en profilage, ça reste assez fréquent dans le monde du polar. L'histoire personnelle chargée du policier et la mise en parallèle de ses pensées et de celles du tueur est déjà plus originale, mais le fait de découvrir que les meurtres ne s'arrêtent pas une fois le meurtrier découvert et qu'un deuxième volet de l'enquête ne fait que commencer alors qu'on croyait l'intrigue terminée, ça c'est plus rare et surtout beaucoup plus passionnant!

4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1539
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  cecile le Lun 12 Oct 2009 - 10:28

PIG ISLAND

Je ne résumerai pas, celà ayant déjà été fait. Après un début pas trop mal, le récit est devenu assez rocambolesque. Je l'ai quand même lu jusqu'au bout, espérant une fin meilleure, mais pas du tout... Très déçue donc par ce livre auquel je n'ai pas compris grand chose !

Note : 1,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Lun 12 Oct 2009 - 18:34

même impression à la lecture
on ne peut pas réussir à tous les coups
lis Tokyo, tu ne seras pas déçue !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  cecile le Lun 12 Oct 2009 - 18:48

Odilette84 a écrit:même impression à la lecture
on ne peut pas réussir à tous les coups
lis Tokyo, tu ne seras pas déçue !

Odilette je l'ai lu et beaucoup aimé, ma note : 5/5 !
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Sam 24 Oct 2009 - 16:53

rituel




je ne referai pas le résumé.

Il faut savoir que j'avais découvert l'auteur avec Tokyo, puis j'avais eu une grosse déception avec Pig Island, j'étais passée de 5/5 à 1/5 d'un seul coup ...alors je n'osais pas m'y relancer ...
je n'ai pas été trop déçue cette fois.
quand on commente un policier, il faut être prudent pour ne pas trop en révéler ...je resterai donc évasive
l'héroïne est une fois de plus abîmée par la vie, mais l'enquête se tient et le cloisonnement entre les différents chapitres permet de sauter d'un personnage à l'autre, du présent au passé et cela maintient le lecteur en éveil.
L'aspect rituel africain est intéressant aussi même s'il est ici terriblement morbide...
mais là je crois que l'on touche à une marque de fabrique de l'auteur non ??

alors un 3,5/5 honorable

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Dim 8 Nov 2009 - 14:54

l'homme du soir




un enfant disparait, ses parents sont retrouvés séquestrés. un peu plus tard on découvre le corps du petit garçon. Il a été abusé. Ce n'est que le début, un criminel pédophile rode et l'inspecteur Caffery enquête. Cet homme est parasité par la disparition de son propre frère à l'âge d'une dizaine d'années. Il a toujours soupçonné un pédophile notoire vivant près de la maison de ses parenst . La preuve n'a jamais été faite de sa culpabilité et le petit Ewan n'a jamais été retrouvé.
c'est dans ce contexte bien particulier que s'ouvre ce roman. L'ambiance est glauque au possible, le thème d'une effrayante actualité. Il faut être assez accroché pour lire ce roman jusqu'au bout. L'auteur pousse le sordide à ses limites.
Je n'aime pas les romans policiers où les enfants sont les victimes.
Il faut toutefois reconnaitre que Mo hayder sait captiver le lecteur. Toutefois, un léger tour de passe passe à la fin du roman, la découverte du criminel, m'a un peu déçue même s'il permet à l'auteur de retomber sur ses pattes...
Pour le reste, le roman se termine sur une note terrible.
parfois, je me demande si cette femme n'est pas un peu
Spoiler:
dérangée

ma note 3/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Dim 28 Fév 2010 - 16:49

L'homme du soir
Ed. Presse de la Cité, 2002, c2001,540 pages ISBN 978-2-266-13135-3
Titre original: The Treatment (traduit de l'anglais par Thierry Arson)

Ma note: 4.25/5

Résumé:
Jack Caffery est mal à l'aise face à la nouvelle enquête, il se sent confus et beaucoup trop impliqué. Le petit Rory Peach, 8 ans, est porté disparu alors que l'on trouve ses parents ligotés depuis trois jours dans leur maison. Rory, presque 9 ans, tout comme Ewan le petit frère de l'inspecteur au moment ou il disparait... Malgré tout il poursuivera son enquête qui lui fera découvrir des horreurs incoutenables et qui le menera peut-être à la vérité.

Mon avis:
D'emblé j'avertis toutes les âmes sensibles de s'abstenir de lire ce roman... en fait de lire n'importe quel livre de Mo Hayder! C'est que l'auteure ne nous épargne pas les détails sordides mais aussi les revirements les plus cruels. C'est en lisant ses bouquins que l'on réalise que la majorité des romans policiers sont irréalistes dans le sens où soit il y a un cadavre et qu'on n'y peut rien, soit on sauve la personne en détresse. Mais il n'y a pas que ces cas de figure dans la réalité. Quelques fois les choses vont trop lentement, on passe à côté d'indices, on ne veut pas écouter des gens, et finalement ces actions seront fatales. Souvent les policiers arrivent trop tard, le mal est déjà fait. Je crois que l'auteure a voulu nous montrer ce fait par ce roman, et elle réussit très bien.
Comme pour Tokyo j'ai été happé par le récit malgré l'horreur et j'ai énormément apprécié le fait de suivre plusieurs protagonistes impliqués d'une façon ou d'une autre dans le récit. Par contre, voilà le gros bémol, l'auteure aurait put laisser tomber toute la partie de l'histoire qui fait suite au livre Birdman, cela fait beaucoup trop. Caffery a déjà beaucoup à faire avec son enquête, la recherche de ce qui est arrivé à son petit frère pour y ajouter en plus des problèmes de couples suite à des agressions!! Aussi un autre petit bémol, c'est la fin un peu trop précipité. J'aurais aimé en savoir plus sur "le traitement" et sur le meurtrier.
Malgré tout j'ai vraiment aimé ma lecture même si le sujet en est boulversant et je compte bien lire les autres livres de Mo Hayder.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Lun 21 Mar 2011 - 12:17

Birdman - L'homme aux oiseaux
Ed. Presses de la Cité, 2000, c2000, 497 pages, ISBN 2-7441-4082-1
Titre original: Birdman (traduit de l'anglais par Thierry Arson)

Ma note: 4.75/5

4ème de couverture:
Greenwich, dans la banlieue de Londres. Cinq cadavres de femmes sont découverts dans un terrain vague, non loin du Dôme du Millénaire. Toutes ont été effroyablement mutilées, selon un étrange rituel... L'autopsie révèle une signature commune a ces cinq meurtres, et un premier profil de l'assassin : un maniaque sexuel de la pire espèce, aussitôt surnommé Birdman pour une raison des plus sinistres. Tout dévoué à sa tâche et endurci, malgré sa jeunesse, par l'expérience et les drames de sa vie personnelle, l'inspecteur Jack Caffery, chargé de l'enquête, sait que le temps lui est compté pour mettre un terme à cette série de meurtres sadiques. Car l'assassin frappera encore, il le sait. La course contre la montre est engagée... " Coup d'essai, coup de maître. " Jamais la formule n'aura été aussi juste. Avec ce premier roman coup de poing, Mo Hayder se hisse d'emblée au rang des plus grands auteurs de thrillers, dans la lignée de Patricia Cornwell et Thomas Harris.

Mon avis:
Je peux dire maintenant que Mo Hayder est une de mes auteurs fétiches! Après la lecture de Tokyo et de L'Homme du soir, j'ai encore une fois été happé par un roman de Hayder. Mais attention, âmes sensibles s'abstenir comme toujours avec cette auteure... on y parle de nécrophilie, rien de moins! J'ai énormément apprécié la façon dont elle a traité le sujet. Le Méchant principal de l'histoire se sait nécrophile, on le suit de la petite enfance à l'âge adulte, on le sent tourmenté, essayant à tout prix d'effacer cette tare en lui. Et c'est ça qui fait à mon sens la particularité de ce roman. Habituellement, les méchants dans les thrillers ou romans policiers, sont méchant un point c'est tout. Ils se délectent de leurs crimes, n'ont que rarement des remords, bref le profil parfait du psycopathe.

J'avais déjà rencontré l'inspecteur Caffery dans L'homme du soir et je le trouve de plus en plus sympathique. Il a la tête dure, et quand il pense avoir raison, peu importe ce que son patron en pense, il suivra son idée! Il travaillera, entre autre, avec un inspecteur d'une autre division, une division riche où il ne se passe jamais rien. Seigneur ce que j'ai pu déterter celui-ci!! Je lui aurais mis quelques claques je vous jure...

Au final, encore une excellente lecture mais je le répète, qui n'est pas approprié pour tous. J'ai encore Pig Island dans ma PAL... de bonnes heures de lecture en perspectives!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Pistoufle le Lun 21 Mar 2011 - 13:27

Ton avis sur Pig Island m'intéresse Philcabzi.

En effet j'avais adoré Tokyo, mais détesté Pig Island.
Du coup je n'ose plus trop me replonger dans un roman de Mo Hayder de peur d'être à nouveau déçue.
Je vais suivre tes critiques pour savoir à quoi m'en tenir Wink
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 364
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Lun 21 Mar 2011 - 14:33

J'ai Tokyo dans ma PAL et ça fait longtemps qu'il me fait de l'oeil.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Lun 21 Mar 2011 - 15:22

Toutes les critiques négatives de Pig Island me font peur c'est certain, Pistoufle, mais je suis toute de même curieuse de connaître mon propre avis sur ce livre.

Cyrielle, lance-toi! À mon avis (et celui de bien d'autres) c'est son meilleur!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Lun 21 Mar 2011 - 16:23

Je sens que je vais m'y lancer très prochainement Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mo HAYDER (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum