Isabelle HAUSSER (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isabelle HAUSSER (France)

Message  gallo le Ven 7 Nov 2008 - 21:37

De : Lauric668 Envoyé : 16/12/2004 16:11
LA TABLE DES ENFANTS de Isabelle HAUSSER
Ed. Le livre de poche / 569 pages

Résumé du livre
Agnès est écrivain de romans policiers. Elle est mariée avec Jean-Baptiste et ils ont une fille Elisabeth. 2 ans après son mariage son mari décède. Pendant 10 ans, Agnès va vivre seule avec sa fille Elisabeth, d'où une relation mère-fille très très intense, riche, passionnée. Fusionnelle et pleine de complicité.

Alors qu' Elisabeth entre dans l'adolescence, sa mère Agnès rencontre un autre homme, Laurent et ils se marient et on 3 autres enfants. Dans la foulée ils partent vivrent à Bruxelles. Elisabeth refuse de les suivrent et fais sa vie en Allemagne. Et à partir de ce moment là, elle voit très peu sa mère et fait sa vie à Bad-Godesberg, alors que sa mère et le reste de sa famille vit en Belgique.

Quelques années plus tard, Agnès reçoit un téléphone l'informant que sa fille et son mari sont décédés dans un accident de voiture. Elle se rend en Allemagne pour l'enterrement de sa fille et pour régler sa succession.

A cette occasion, elle apprend un certain nombre de chose. D'abord que sa fille a fait un mariage de convenance avec un homme qui est gay. Qu'elle a eu 2 enfants avec son amant qui est musicien, mais dont personne ne connait l'identité. Elle apprend aussi que sa fille était écrivain et qu'elle avait un certain sucès. Maintenant Agnès se demande si sa fille est vraiment morte d'un accident de voiture ou si elle s'est suicidée et pourquoi ? Qui est le père de ses enfants et pourquoi n'ont-ils pas vécus ensemble ?

Mon avis
J'ai eu beaucoup de peine à accrocher. Je n'aime pas la façon d'écrire de l'auteur, l'intrigue avance trop lentement et elle donne trop de détails inutiles. Elle parle d'un événement et tout à coup raconte un souvenir de sa propre enfance. Elle fait sans cesse des aller-retour dans son passé et dans les différentes villes où elle a vécu (Moscou, Bonn, Bruxelles) et finalement j'étais complètement perdue et je devais revenir en arrière.
J'ai aussi trouvé très ennuyeux de longues descriptions d'un coucher de soleil, ou du printemps qui arrive.

Passons au côté positif : j'ai adoré l'intrigue et la façon dont Agnès trouve des indices et peut à peut reconstitue le passé de sa fille Elisabeth. Je pense que le livre aurait été meilleur avec 200 pages de moins. Il y aurait eu moins de temps mort.

Note : 3/5


De : Chris Envoyé : 05/01/2005 14:12
Bonjour à tous!

J'ai commencé "une comédie familiale" d' Isabelle HAUSSER plus par curiosité que par envie : je l'ai reçu gratos avec mon club de lecture!
Enfin bref : je n'ai pas encore terminé, mais j'aime assez bien l'histoire!
Seul point un peu plus négatif : le style d'écriture...
Ces mini chapitres regroupés en actes... un peu lourd quand même!
Puis toutes ces considérations philosophiques... ça ralenti un peu ma lecture...

Mais j'aime lhistoire comme je l'ai déja dit, DONC JE CONTINUE!!!

A bientot!!!


De : lalyre7032 Envoyé : 16/09/2006 17:19
Le passage des ombres - Isabelle Hausser
Editions de Fallois

Malemort ,petit village de la Drôme,trois personnes esseulées vont passer ensemble quelques mois,chacun a subi un deuil.Il y a Elise,médecin habitant le village qui a perdu son mari volage,son ami d'enfance Guillaume ,juge d'instruction qui a perdu son petit garçon alors âgé de neuf ans dans un accident dont il se sent responsable et William,historien américain venu se ressourcer après la perte de sa femme,disparue dans le World Trade Center lors de la catastrophe du 11 septembre 2001.Chacun à sa manière accepte plus ou moins bien l'idée que son deuil est irréversible.Donc ces trois personnes se retrouvent pour faire de la musique ensemble et les instruments se mèlent aux trois voix pour essayer de partager leur deuil,mais un jour Guillaume décide de rénover une vieille remise jouxtant sa ferme et c'est la découverte de documents anciens et d'un texte gravé sur une poutre qui va mettre du piment dans ce roman.Il y a la découverte d'un meurtre qui pourrait remonter au XVlle siècle et maintenant,pendant l'histoire un meurtre semblable a lieu.Donc l'un,magistrat est obligé d'instruire cette affaire tandis que William,historien curieux de ce meurtre ancien fait des recherches,quand à Elise,débordée par ses patients,elle demeure attentive aux changements qui survient chez les deux hommes.C'est l'histoire de ce trio insolite ou souvent viennent se confondre les époques et ce serait une histoire assez banal si nos deux héros ne se laissait emporter par leur imagination et qui sait,on peut imaginer que cela les aidera à continuer à vivre.

Mon avis :Un très beau livre,interessant par la variété des thèmes abordés ,l'importance de la musique,la solitude et la mort,l'intêrêt des discussions sur la France et les Etats-Unis,le mystères des énigmes et aussi les très belles descriptions des paysages.5/5


De : Sahkti1 Envoyé : 18/09/2006 03:28
Isabelle HAUSSER, Une comédie familiale

Le talent d'Isabelle Hausser ne cesse de surprendre, ses livres étant très différents les uns des autres, comme si l'auteur mettait un point d'honneur à chaque fois de se renouveler et nous surprendre. Si vous ne l'avez lu, je vous conseille de sa plume, "Célubée", un roman-conte initiatique étrange et violent, des débuts très prometteurs. Ouvrage élégant au style raffiné et très prenant, on est emporté par l'histoire dès les premières lignes.
Car c'est cela le génie d'Isabelle Hausser, c'est qu'elle nous emmène où bon lui semble sans que nous puissions lui résister et cette règle n'est pas dérogée avec "Une comédie familiale", bien au contraire. On pense au départ assister à des querelles et scènes familiales sans grande importance, avec leur lot de piquant et de mesquinerie, aussi une bonne dose d'humour. Mais très vite, l'intrigue nous entraîne plus en profondeur. Il ne s'agit pas simplement d'aménager une résidence luxueuse à Uccle, mais à travers les petits secrets de cette maison, c'est de découvrir les maux et zones d'ombres des protagonistes qu'il convient de faire. Après tout, certaines philosophies asiatiques affirment avec conviction que la maison est notre corps et qu'il faut analyser nos rêves en fonction de cela, ce n'est pas pour rien que les cauchemars répétitifs de Rachel prennent tant de place dans sa vie. On la pense démente, il n'en est rien, nous sondons son intérieur pour découvrir qu'un profond déséquilibre affectif et émotionnel l'empêche de vivre le réel tel qu'il se présente. La présence trop proche de son mari, de ses enfants, de son père ne va rien arranger à la situation car tout le temps, il faudra faire semblant et si les tensions peuvent aisément être mises sur le compte du déménagement, on ne peut pas toujours jouer la comédie.
Au-delà d'une situation vaudevillesque, on découvre les tréfonds de l'âme et ses blessures. J'y retrouve toute la douceur et la pudeur d'Isabelle Hausser, qui avait déjà exercé quelques talents en psychanalyse dans "Les magiciens de l'âme" et qui prouve, si besoin en était, qu'elle sait de quoi nous sommes faits et que nous ne devons pas nous voiler la face, il est impossible de se mentir trop longtemps.
Ma note: 3,5/5


De : lalyre7032 Envoyé : 16/04/2007 08:57
La table des enfants - Isabelle Hausser
Poche 569 P.

Agnès célèbre auteur de thriller apprend la mort accidentelle de sa fille Elisabeth et de son mari,habitant tous deux en Allemagne.N'ayant plus revu sa fille depuis plusieurs années ,elle arrive pour les funérailles qui auront lieu dans une petite ville sur le bord du Rhin.Le couple a laissé deux enfants en bas âge,dans son testament,Elisabeth confie les enfants à sa mère,à ce moment on se pose la question en même temps qu'Agnès.....Mais pourquoi avoir fait un testament à trente ans ?Agnès de jour en jour découvre la vie secrète d'Elisabeth et tout cela au-delà du chagrin,car la fantastique Elisabeth très secrète vis à vis de sa mère a un amant,un chef d'orchestre très réputé,serait-ce lui le père des enfants ?Encore une question à élucider....Agnès est partagée entre ses jumeaux restés à Bruxelles ainsi que son mari et ses petits-enfants qu'elle ne peut laisser ,fidèle au dernières volontés de sa fille.Un jour,elle reçoit une invitation pour un concert,rencontre le chef Hanno,ils sympathisent très vite et c'est à partir de ce moment que débutera vraiment sa quête qui va l'amener à découvrir qui était vraiment sa fille et pourquoi elle lui a caché tout un pan de sa vie.
Un roman assez original,émouvant mais des passages assez longs,le rapport mère/fille,un thème très interessant,mais j'ai deviné la fin relativement vite et c'est dommage.
4/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum