Lola LAFON (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lola LAFON (France)

Message  Elfe le Mar 4 Nov 2014 - 8:33

La petite communiste qui ne souriait jamais

Un roman que j'ai lu d'une traite! Un livre qui retrace librement la vie de Nadia Comaneci. Cette petite jeune fille, qui incarnait à elle seule la perfection, qui est devenu un symbole pour la Roumanie. Mais derrière les figures parfaitement réalisées, on se rend compte de la souffrance endurée par Nadia, mais également de sa force de caractère. Face à l'autorité de son entraîneur, Nadia ne fléchit pas et cherche toujours à atteindre la perfection, jusqu'au jour où le corps de petite fille se transforme inéluctablement en corps de jeune fille accompagné de ses rondeurs. L'équilibre se casse. Tant du point de vue de la gymnaste, que du point de vue de la Roumanie. Ce pays qui s'est servi politiquement de cette enfant.
Un livre intéressant qui retrace également la mise en place du régime dictatorial de Ceaucescu.
Un bon roman qui se lit facilement et dont le rythme soutenu nous tient en haleine.


4/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1777
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lola LAFON (France)

Message  lalyre le Ven 2 Oct 2015 - 16:17

La petite  communiste qui ne souriait jamais  
   Lola Lafon    
Babel mai 2015
        309 pages      

Quatrième de couverture

Fascinée par le destin de la petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour devenir immédiatement un mythe planétaire, la narratrice de ce roman imagine l'expérience que vécut cette prodigieuse fillette venue, par la pureté de ses gestes, incarner aux yeux du monde le rêve d'une enfance éternelle. Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d'Est en Ouest, devant ses juges sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques ? Plus proche de la légende d'Icare que de la mythologie des "dieux du stade", hommage à une fée qui mit à mal guerres froides, ordinateurs et records, le roman de Lola Lafon délivre aussi une passionnante méditation sur l'invention et l'impitoyable évaluation du corps féminin.

Mon avis
Un roman qui m’a vraiment accrochée par les quelques vérités sur les violences sur les corps de ces très jeunes  filles, je dirais plutôt des enfants, ceci dévoilé par la belle écriture de Lola Lafon. Une large part de ce que fut la vie de Nadia Comaneci et un zeste de fiction font de ce récit que l’on pourrait citer comme document, une biographie remplie de mystère. Je pense que ces pays de l’Est abritent des fabriques d’athlètes mais cela au prix de quelle souffrance pour eux, ce qui nous amène à une profonde méditation sur le mystère et l’impitoyable travail du corps,  Oui , mais les acrobaties et les efforts  de ces athlètes qui ne sont que des produits, on peut se demander à qui cela profite…. Sur un autre aspect intéressant l’auteur nous fait une petite chronique sur Ceausescu , ce dictateur imbu de lui-même, sur sa façon de gouverner, engendrant la misère, aime être reçu comme un prince, se voyant  prioritaire pour le prix Nobel de la Paix, heureusement son règne de dictateur s’effrite et s’effondrera pour toujours. Il faut tout de même parler de Béla Karoliy, l’entraineur de Nadia et directeur de l’institut de gymnastique, car je me pose la question, cette personne était toute de même témoin des enjeux des compétitions, réussites à tout prix pour la jeune athlète, cela édifié par le fonctionnement des institutions sportives et politiques, des sujets dont on ne connaitra jamais le mystère. Tout ceci n’est que  mon ressenti pendant la lecture de ce livre passionnant et intéressant  qui ne saurait être qu’un gros coup de cœur….5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lola LAFON (France)

Message  Pistoufle le Ven 13 Nov 2015 - 14:46

résumé : voir plus haut



Mon avis : je partage les 2 avis positifs précédents sur ce roman que j'ai lu d'une traite. On y découvre la vie (romancée) de Nadia Comaneci. Le roman semble très bien documenté. J'ai à plusieurs reprises interrompu ma lecture pour visionner sur internet les prestations mentionnées tout au long du roman et comprendre un peu mieux le personnage qu'était cette athlète. Plusieurs anecdotes, souvent comiques, retracent ce que pouvait être la vie sous le régime de Ceaucescu et l'importance de la "vitrine" sportive dans la stratégie de communication de ce dictateur. J'ai été touchée par la détresse de Nadia Comaneci, par sa manipulation, si jeune, par tant d'adultes qui se voulaient protecteurs. Un bon moment de lecture.

Ma note : 4/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 373
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lola LAFON (France)

Message  lalyre le Jeu 17 Aoû 2017 - 16:04

Lafon Lola  
 Mercy, Mary, Patty      
 Actes Sud 16 août 2017     
ISBN 978 2 330 08178 2           
   234 pages          

Quatrième de couverture
En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause, à la stupéfaction générale de l’establishment qui s’empresse de conclure au lavage de cerveau.

Professeure invitée pour un an dans une petite ville des Landes, l’Américaine Gene Neveva se voit chargée de rédiger un rapport pour l’avocat de Patricia Hearst, dont le procès doit bientôt s’ouvrir à San Francisco. Un volumineux dossier sur l’affaire a été confié à Gene. Pour le dépouiller, elle s’assure la collaboration d’une étudiante, la timide Violaine, qui a exactement le même âge que l’accusée et pressent que Patricia n’est pas vraiment la victime manipulée que décrivent ses avocats...
Avec ce roman incandescent sur la rencontre décisive de trois femmes “kidnappées” par la résonance d’un événement mémorable, Lola Lafon s’empare d’une icône paradoxale de la “story” américaine pour tenter de saisir ce point de chavirement où l’on tourne le dos à ses origines. Servi par une écriture incisive, Mercy, Mary, Patty s’attache à l’instant du choix radical et aux procès au parfum d’exorcisme qu’on fait subir à celles qui désertent la route pour la rocaille.

Mon avis
Un roman ou trois femmes, deux françaises et une américaine vont occuper tout le livre. L’américaine,  c’est Patricia, jeune fille de bonne famille, kidnappée, qui par la voix des médias reproche à son père de ne pas céder à la demande de ses geôliers, ce sont des gens convenables,  prêts à mourir pour leur idéal, dit-elle, ils voudraient simplement que le monde soit meilleur et que l’on aide les milliers d’indigents qui errent dans  une Californie riche. Il y aussi Gene Neveva chargé des recherches pour le compte de l’avocat de Patricia qui a engagé Violaine pour l’aider éclaircir cette histoire. Car Patricia déclare qu’elle a appris beaucoup de choses avec  la SLA, elle a appris à vivre avec la collectivité mais dénonce aussi l’énorme mensonge de son éducation. Sautant jusqu’au jugement, les preuves de sa culpabilité étaient innombrables mais c’est sa fortune qui l’a tirée d’affaire, elle a été graciée par Carter et réhabilitée par Clinton. Cette affaire eu un énorme impact médiatique…J’ai imaginé que c’était l’auteur qui vouvoyait Gene Neveva dans le roman, tandis que Violaine est à la troisième personne du singulier, quand à Patricia, ses messages apparaissent en italique. Pas très facile à lire, cependant j’ai apprécié ce roman qui retrace des étapes de cette affaire qui passionna le public à cette époque….4/5

Copié-collé chez Wikipédia
Patricia Hearst, surnommée Patty Hearst, née Patricia Campbell Hearst le 20 février 1954 à San Francisco, petite-fille du magnat de la presse William Randolph Hearst (1863-1951), est une héritière et une actrice occasionnelle. Enlevée en 1974, alors qu'elle est âgée de dix-neuf ans, par un groupe terroriste d'extrême gauche américain, l'Armée de libération symbionaise, elle participera par la suite à des actions de ce groupe.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

mercy, mary, patty

Message  Nicole le Ven 10 Nov 2017 - 13:35

assez décevant après "la petite communiste".

Un roman confus, pas toujours facile à lire, une construction alambiquée.

Entre les différents personnages, on ne saisi pas toujours la finalité du livre.

Nicole

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lola LAFON (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum