Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Shan_Ze le Mer 10 Sep 2014 - 19:57

Etes-vous en train de lire Il faut qu'on parle de Kevin ? 



Je l'ai lu il y a fort longtemps et j'avais beaucoup aimé... mais attention aux âmes sensibles !


Venez parler de cette lecture !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7316
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Shan_Ze le Mer 10 Sep 2014 - 20:07

J'ai vu aussi le film cette année, je l'ai trouvé très différent du livre et il donne une impression différente du livre... 

Spoiler:

- Le réalisateur jongle entre présent et passé, d'avoir lu le livre m'a aidé à comprendre la mise en scène.
- La mère n'a pas exactement le même rôle dans le livre que dans le film...

J'ai un autre de ses livres Double faute et j'ai réservé son dernier Big brother...
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7316
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Lacazavent le Mer 10 Sep 2014 - 20:10

Embarassed Je n' y pensais absolument plus, je vais le ressortir du fin fond de mes étagères.
Je le commencerai dans une à deux semaines.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  petitemartine le Mer 10 Sep 2014 - 20:18

Moi aussi comme Shan Ze j'avais beaucoup aimé  coeur , j'avais mis 5/5 ! Il faudrait que je vois le film, je l'avais raté au cinéma...
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2367
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Philcabzi le Mer 10 Sep 2014 - 23:33

Je vais le commencer ce soir, il ne me reste que quelques pages de mon Mario Vargar Llossa à lire.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Cyrielle le Jeu 11 Sep 2014 - 7:28

J'attends de le récupérer à la médiathèque pour le commencer.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7251
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Philcabzi le Jeu 11 Sep 2014 - 9:14

Voilà c'est fait j'ai lu le première chapitre (lettre) et je dois dire que j'aime énormément l'écriture pour l'instant.  À suire...

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  lalyre le Jeu 11 Sep 2014 - 16:16

Je le lis par intermitence, comme c'est la rentrée j'ai des SP à lire pour mon fils flower
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4095
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Mandarine le Sam 13 Sep 2014 - 18:45

Je devrais le commencer en fin septembre. Je vais le lire en anglais. Est-ce que quelqu'un se lance dans la lecture un VO par hasard?
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2043
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Réaliste-romantique le Sam 13 Sep 2014 - 19:36

Mandarine, moi c'est la version que j'ai lue. Le niveau de l'anglais de Shriver est élevé, avec des structures de phrases plus complexes que la moyenne des romans américains, mais ce fut quand même une excellente expérience de lecture. Si tu es parfois un peu confuse au début sur l'ordre des événements et ce qui s'est passé, c'est l'intention de l'auteure, tout va se clarifier au cour de la lecture.

_________________
Lectures en cours : Bouquiner (Anne Fontaine)
De la bibliothèque :  
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1822
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Mandarine le Sam 13 Sep 2014 - 19:53

Ah c'est bon à savoir! Merci, RR! Wink
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2043
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  matw25 le Sam 13 Sep 2014 - 20:00

Ouh là j'avais zappé mais je viens de le commander pour le commencer à l'internat

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  lalyre le Mar 16 Sep 2014 - 16:09

J'ai terminé ce livre, je laisse mon commentaire pour plus tard, pas certaine que je serai d'accord avec certaines d'entre vous flower
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4095
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Mandarine le Lun 22 Sep 2014 - 15:24

Je suis dans le premier tiers, mais déjà je trouve cette lecture assez dérangeante! pale

Spoiler:
Que ce soit le sujet en lui-même (comment quelqu'un peut-il être si mauvais Suspect ?!) mais aussi, d'une manière plus personnelle, les réflexions de la narratrice sur le fait d'être mère. J'avoue que, pour moi qui hésite, ça ne donne pas du tout envie d'avoir des enfants Shocked
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2043
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Philcabzi le Lun 22 Sep 2014 - 16:53

Mandarine... et celles qui en on lu un bout
Spoiler:
Même si moi je ne veux pas du tout d'enfant, les commentaires de la mère me font froid dans le dos.  Comment c'est possible qu'un enfant soit si méchant dès la naissance!  Je comprend qu'elle ne soit pas arrivée à s'attacher à ce garçon, après le post-partum rien ne pouvait lui donner envie de s'attacher à Kevin avec le comportement qu'il avait.  Ce que je ne comprend pas trop dans ce bouquin c'est pourquoi elle a décidé de faire cet enfant?  Dès le départ elle n'en veut pas, même avant sa naissance.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  zeta le Lun 22 Sep 2014 - 18:01

Mandarine, Phil j'avais abordé ce point particulier dans ma critique de ce roman.
Spoiler:

Je ne peux pas croire un instant à la malveillance d'un nourrisson. Sa mère projette sur lui des sentiments qu'il ne peut avoir.
C'est extrêmement grave ! parce que de telles idées peuvent conduire au pire. L'autre jour un petit enfant de 4 mois est mort sous les coup parce que ses parents voulaient le punir de trop pleurer !.... un enfant de 4 mois, et jusqu'à un âge plus avancé, est une page vierge, en devenir .... c'est ce que je pense profondément. C'est la mère qui a un problème, à mon avis.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Awara le Mar 23 Sep 2014 - 20:30

Ce que j'avais entendu de ce livre ne me donnait pas envie de le lire... et je crois que je persiste Sad

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3825
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  dodie le Jeu 25 Sep 2014 - 16:27

Je l'ai fini .......Quelle claque!!!!!!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4406
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Mandarine le Jeu 25 Sep 2014 - 22:24

Je n'avance pas, j'ai trop de travail :-(

Zeta:
Spoiler:
Je suis d'accord avec toi! Je pense que, dans ce cas particulier, il est possible que le nourrisson ait évolué en "sentant", d'une manière ou d'une autre, qu'il n'était pas le bienvenu, et cela crée d'office des problèmes psychologiques. Je suis toujours dans le premier tiers du livre, donc je ne peux pas en parler beaucoup, mais je pense que, même dans un cas comme celui-ci, l'éducation peut rectifier le tout.
Mais on va voir comme ça se passe pour Kévin... Rolling Eyes Mal, oui, je me doute, mais j'ai quand même hâte de découvrir comment et à quel point!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2043
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Philcabzi le Lun 29 Sep 2014 - 22:03

Mandarine, Zeta et qui veut bien me lire!
Spoiler:
Je ne suis pas convaincue que le comportement de Kevin soit 100% en lien avec l'absence d'amour ressenti par la mère à la naissance.  Ça arrive plus souvent qu'on le pense, il semblerait que le coup de foudre pour son enfant ne soit pas automatique pour en avoir parlé avec plusieurs de mes copines qui sont passées par là.  Il ne faut pas aussi négliger l'effet du post-partum qui est très rependue.  Je ne crois pas que ces enfants-là sont plus sujets que d'autres à la méchanceté ou l'espèce de désintérêt total de la vie que l'auteur prête à Kevin.  Par contre on pourrait facilement imaginer qu'un cercle vicieux se soit installé plus tard entre Kevin qui repousse sa mère et celle-ci qui n'arrive à s'attacher à cet enfant.

Étrangement ce n'est pas Eva, ni même Kevin qui m'a le plus fait grincer les dents lors de ma lecture, mais Franklin.  Il avait les yeux tellement fermés, il vivait dans un univers si différent du reste de la famille que j'avais juste envie de lui mettre des claques en arrière de la tête! Evil or Very Mad   Je crois aussi qu'il y est pour beaucoup dans l'absence d'émotions d'Eva à la naissance.  Le début de la grossesse allait bien, elle était heureuse jusqu'au moment où tout le plaisir lui a été retiré par son mari pour le bien de l'enfant, comme si elle n'était plus un être humain mais qu'une sorte d'abri à quelque chose de plus important.  Pour être une personne aussi indépendante et autonome qu'elle, je sais bien que ça me rendrait folle et affecterait complètement mon humeur au point de regretter.

Pour ceux qui l'on fini
Spoiler:
Pouvez vous croire que je n'avais absolument pas vu venir la fin!  Vraiment!  Et pourtant ce n'est pas si extraordinaire comme finale, j'aurais pu facilement le deviner.  Je ne me suis jamais vraiment demandée pourquoi son père n'allait pas voir Kevin, pourquoi Célia n'était pas avec sa mère.  L'auteur a réussi son coup avec moi!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  dodie le Mar 30 Sep 2014 - 6:06

Phil: Concernant la fin, j'ai eu exactement la même réaction que toi.....
avatar
dodie

Nombre de messages : 4406
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  zeta le Mar 30 Sep 2014 - 10:32

Phil,
Spoiler:

je pense aussi que l'évolution si grave de Kevin ne vient pas seulement du rejet de sa mère quand il dans son ventre ou qu'il est nourrisson, mais je pense que tout ce qu'elle a projeté sur lui, que l'indulgence coupable du père, et sans doute que la propre difficulté de l'enfant à ressentir de l'empathie envers ses comparses, sont les principales raisons. Certains enfants sont plus méchants que d'autres, c'est indéniable. L'enfant se sent tout-puissant petit. Les enfants sont maintenant désirés et attendus comme le messie. De là, pour la famille, à ne pas assumer l'autorité naturelle des parents (autorité bienveillante évidemment) il n'y a qu'un pas. Il faut  le frustrer, le remettre à sa place d'enfant, lui faire comprendre que si on l'aime et le protège, tout ne lui est pas permis. Sur ce point le couple de parents n'apportait pas la bonne réponse au comportement de leur fils. Pourquoi certains enfants font-ils des choses si abominables ? Car on le sait ce n'est pas une oeuvre d'imagination, des adolescents ont le comportement de Kevin. Cela doit être terrible pour un parent de voir qu'il a échoué à faire de son enfant un être compatissant, bon et équilibré. Maintenant certains parents sont eux-mêmes tellement coupables de mauvais traitements, ou simplement de manque de lucidité .... on ne veut pas voir ce qui manque à l'enfant, on accepte ce qui commence par être gênant, désagréable, puis inacceptable, par commodité pour ne pas avoir à sévir, à expliquer, à s'interposer, c'est plus fatigant que de ne rien faire et de dire que "ça" lui passera.
Heureusement en effet, beaucoup d'enfants rois, se calmeront d'eux-même en grandissant, ils ne deviendront pas tous des tueurs. N'empêche que l'on peut consulter tôt pour éviter des manquements qui peuvent s'aggraver au fil du temps.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Mandarine le Jeu 2 Oct 2014 - 19:24

Lentement mais sûrement, je poursuis ma lecture.

J'en suis arrivée
Spoiler:
à la naissance de Célia. J'avoue que je ne comprends pas du tout comment Eva en est arrivée à vouloir un autre enfant. Peut-être que j'aurai l'explication par la suite, mais quel que soit son raisonnement, il doit être un peu tordu. Non? En fait, j'ai surtout peur que Kevin lui fasse du mal Shocked .
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2043
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Octobre 2014 - Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver - Lecture commune

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum