Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 7 Nov 2008 - 7:59

De : Nyahblue (Message d'origine) Envoyé : 14/09/2003 16:40
Joanne HARRIS - Les cinq quartiers de l'orange
v.o.a. Five Quarters of the Orange

Note:3.5/5

Résumé:
Lorsque Framboise Simon revient dans le village de son enfance au bord de la Loire, personne ne reconnaît en elle la fille de la scandaleuse Mirabelle Dartigen, tenue pour responsable de l'exécution de onze villageois pendant l'occupation allemande, cinquante ans auparavant. Framboise ouvre une auberge qui, grâce aux déliciueses recettes de sa mère, retient l'attention des critiques, mais suscite les jalousies de sa famille. Le carnet de recettes de Mirabelle recèle des secrets qui donneront à Framboise la clé de ces années sombres. Peu à peu, elle découvrira la véritable personnalité de sa mère, parfois si tendre, maternelle et sensuelle, subitement cruelle et tourmentée. En temps de guerre, les jeux d'enfants et les histoires d'amour ne sont pas toujours innocents. Les conséquences peuvent même être tragiques.

Critique:
J'ai bien aimé ce livre, mais c'est plutôt difficile d'embarquer dans l'histoire au début. Il est intéressant de voir tout le récit se dérouler. Il y a beaucoup de descriptions ce qui peut donner des longueurs à l'histoire. J'ai trouvé intriguant de voir la relations des jeunes avec les Allemands durant leur occupation aux Laveuses. Les enfants sont naïfs, mais en même temps, ils savent exactement ce qu'ils font. J'ai eu de la difficulté à lire ce livre puisque je l'ai trouvé trop long. Je devais me forcer un peu pour poursuivre ma lecture. Honnêtement, il a failli retourner à la bibliothèque assez vite. Toutefois, je peux dire que j'ai apprécié et que je suis satisfaite de la fin de l'hisoire.


De : melodie74 Envoyé : 20/10/2003 17:19
Joanne HARRIS (2000) Blackberry Wine (trad. Vin de Bohème). 334 pages

Quatrième de couverture
Le temps de trois merveilleux étés passés chez ses grands-parents, le jeune Jay Mackintosh a rencontré un homme très mystérieux: Joe. Ce personnage énigmatique transformait la réalité en une fête exubérante. Surtout, il fabriquait un vin particulier dont chaque gorgée était un élixir magique. Joe a disparu et cet univers s'est soudainement évanoui. C'était il y a quinze ans mais son souvenir le hante encore.
Depuis, Jay est devenu un écrivain célèbre. Mais, en panne d'inspiration, il s'adonne volontiers à la boisson... jusqu'au jour où une annonce immobilière le conduit sur les traces de son passé. Le château à vendre ressemble étrangement à un lieu que lui avait décrit son ami.
____________________________________________________________

Comment ne pas aimer un livre dont le premier chapitre est narré par une bouteille de vin ? Blackberry Wine est un livre vraiment étrange, pas tant dans son histoire que dans son atmosphère, un peu magique. J'ai l'impression qu'il se rattache de près à Cinq quartiers d'orange que Nyahblue a critiqué il y a quelques temps.

Jay est un auteur n'ayant eu qu'un seul succès et ce à un très jeune âge. Depuis, il se cherche, jusqu'au jour où il trouve dans sa cave une bouteille de vin ayant été faite par son vieil ami Joe de Pog Hill Lane (en campagne anglaise). Il la boit et tout d'un coup, il se remémore les étés passés en compagnie de Joe alors qu'il était adolescent, les étés qui furent en fait sa source d'inspiration pour son seul et unique livre. Cette révélation l'amènera à Lansquenet, petite village du sud de la France (en fait, le même village que dans Chocolat). Il achète une maison et se remet à écrire. Au début, les villageois se méfient de lui, mais peu à peu, ils s'apprivoisent mutuellement, même Marise d'Api, la mystérieuse voisine.

C'est drôle, parce que le livre m'a donné un peu la même impression que Cinq quartiers d'orange a donné à Nyahblue : ça prend du temps à embarquer dans l'histoire. Mais quand on persévère, ça en vaut la peine. Le livre est rempli de référence à la nourriture, ici, surtout les fruits. Nous avons aussi droit à un peu de magie pour égayer le quotidien, rien de trop "flyé" qui rendrait le tout inimaginable, juste assez. J'ai trouvé vraiment mignon aussi le fait que l'histoire se déroule dans le même village que Chocolat car nous retrouvons des personnages que nous avons connus soit en lisant le livre ou en voyant le film.

Ma seule critique est que jusqu'à la page 175, il y a un va et vient trop fréquent entre le présent et le passé : un chapitre se déroule en 1999, à Londres ou à Lansquenet, un chapitre se passe à Pog Hill Lane (où Joe habite) en 1975,1976,1977 et ainsi de suite. Ce sont tous de très petits chapitres (de 3 à 7 pages), mais on voyage trop vite entre le présent et le passé, sans avoir le temps d'assimiler les lieux et les personanges.

Ma note, un 3.9/5. C'est un bon livre que je ne regrette pas d'avoir lu et je vais aussi lire les autres livres de madame Harris, mais il faut être prêt à embarquer dans son rythme...
Mélodie


Réponse
De : marie2040 Envoyé : 20/10/2003 19:25
J'ai pour ma part lu et vu "Chocolat",le film n'était pas trop mal mais il y avait des modifications par rapport au livre.Et des deux, c'est le livre que j'ai préféré.........l'imagination à son pouvoir .
J'ai également lu "Le cinquième quartier de l'orange"qui m'a plu tout autant .Je n'ai pas éprouvé de difficultés à "embarquer" dans ce livre, mais j'en avais eues pour "Chocolat",peut-être est-ce du au style de l'écrivain et à partir du moment ou l'on comprend la facon de naviguer à travers son récit,on se sent moins dérouté.Est-ce pour cela que le deuxième livre m'a été plus facile????
C'était mon humble opinion.
Marie


De : melodie74 Envoyé : 28/10/2003 18:45
Joanne HARRIS (2001) Five Quarters of the Orange (trad. Cinq quartiers de l'orange). 307 pages.

Résumé de Nyahblue
Lorsque Framboise Simon revient dans le village de son enfance au bord de la Loire, personne ne reconnaît en elle la fille de la scandaleuse Mirabelle Dartigen, tenue pour responsable de l'exécution de onze villageois pendant l'occupation allemande, cinquante ans auparavant. Framboise ouvre une auberge qui, grâce aux déliciueses recettes de sa mère, retient l'attention des critiques, mais suscite les jalousies de sa famille. Le carnet de recettes de Mirabelle recèle des secrets qui donneront à Framboise la clé de ces années sombres. Peu à peu, elle découvrira la véritable personnalité de sa mère, parfois si tendre, maternelle et sensuelle, subitement cruelle et tourmentée. En temps de guerre, les jeux d'enfants et les histoires d'amour ne sont pas toujours innocents. Les conséquences peuvent même être tragiques.
-------------------------------------------------------------
Ma critique
C'était ma deuxième expérience avec madame Harris et le tout semble s'améliorer de pages en pages. J'ai vraiment hâte de lire Chocolat maintenant!! Contrairement à Nyablue, et comme Marie, j'ai accroché immédiatement à l'histoire. Peut-être est-ce dû au fait que les personnages principaux sont féminins cette fois-ci (dans Vin de bohème ils étaient surtout masculins), mais j'ai vraiment aimé, et je me suis sentie près d'eux, physiquement et mentalement. La petite Framboise (à 9 ans) est beaucoup plus vivante, vraie et attachante que la petite Harriet de Donna Tartt dans Le petit copain (le personnage d'Harriet était l'une de mes critiques face au livre). Je pense que toutes les femmes peuvent un peu se retrouver dans la relation amour-haine de Framboise et Mireille. Enfin, je pense que oui. La relation mère-fille en est une vraiment unique et souvent compliquée, non?

Évidemment, encore une fois, on croûle sous les références à la nourriture, mais pas de façon gourmande, plutôt de façon religieuse. On se croirait là, en train de goûter aux mets, sentant leur cuisson, ahhhh...

Ma note cette fois-ci : un 4.5/5 (je dois laisser de la place pour Chocolat )
Mélodie


De : Crystabel Envoyé : 23/02/2004 16:35
Bonjour,

J'ai terminé hier soir Chocolat. C'est mon premier Joanne Harris et j'ai du mal à mettre des mots sur mes impressions. C'est un roman, de 382 pages, qui se lit bien. J'ai évidemment beaucoup entendu parler de Joanne Harris en termes élogieux et j'avais visionné le film tiré du roman. Comparativement au film, le roman est plus haché, plus inégal. Les descriptions de nourriture y sont appétissantes (j'ai eu une folle envie de chocolat tout le temps de ma lecture, si bien que j'ai envoyé mon amoureux chercher des Guylian's [si vous ne connaissez pas, ce sont de délicieux petits coquillages au chocolat belge] ) mais elles ne coulent pas de soi. Il y manque un petit quelque chose ici et là qui fait que nous ne pouvons pas nous laisser complètement aller, ce que le film synthétise et rend parfaitement.
J'ai de la difficulté, même, à cerner les éléments qui "clochent" selon moi.
J'essaie d'opposer les personnages à ceux du film pour y découvrir les aspects qui m'ont fait décrocher... d'abord, le curé Reynaud (et sa voix); nous n'avons pas su ce qui est arrivé vraiment au prêtre auquel il rend visite. Enfin, oui, il a eu une attaque, mais le mystère autour de l'attaque n'est pas complètement élucidé... puis les Clairmont (Caroline, son mari, Luc). Dans le film, la position de Reynaud et celle de Caroline permette une idylle franchement rafraîchissante. Peut-être est-ce parce que j'aime la finitude... ou le repentir ? lol Bref, le roman m'a beaucoup moins touché que l'adaptation.

3/5 pour le roman
4.5/5 pour le film

Crystabel


Réponse
De : Chantal5500 Envoyé : 27/03/2004 16:01
J'avais vu le film (chocolat) qui m'avait beaucoup plu, puis j'ai lu le livre, il ya environ un an, qui m'a encore plus plu et j'ai ensuite revu le film qui passait à la TV. Et finalement, c'est (bien sûr) le livre que j'ai grandement préféré. J'ai un peu de mal à en parler, ça fait un an, mais j'avais beaucoup apprécié l'esprit de non conformisme et de liberté du personnage de Juliette Binoche (une de mes actrices préférées) par rapport à tous les villageois et au prêtre, complètement sous l'emprise de la religion (sûrement mon côté anti-religieux). Je vais tâcher de trouver "les cinq quartiers de l'orange" que je ne connaissais pas.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 7 Nov 2008 - 8:00

De : -_Val Envoyé : 04/04/2004 00:23
J'ai terminé dernièrement Joanne HARRIS: Vin de bohème, que j'ai adoré. Les retours dans le passé ne m'ont pas dérangée, au contraire, j'ai trouvé des plus intéressants de voir l'enfant et l'ado qu'était Jay comparativement à ce qu'il était devenu. Mais on sentait que cette enfance était toujours en lui et cherchait à se faire entendre. Dans le même sens que Mélodie, j'ai trouvé le fait que la bouteille ne vin nous raconte l'histoire vraiment charmant! J'ai aussi trouvé que ce livre faisait beaucoup appel aux sens, par les bruits des bouteilles de vin (vous comprendrez si vous le lisez ), les odeurs décrites, toutes les decriptions sur les plantes et les jardinage et la campagne de France entre autres.

Note 4/5
Val


De : Catherine_Louve Envoyé : 17/07/2004 14:45
J'ai lu Johanne HARRIS: Chocolat en fin de compte cette semaine , je n'ai pas pu m'empêcher d'aller le chercher à la bibliothèque . J'avais vue le film avant et le livre est asser loin du film . Le livre se lit très bien , il est délectable comme du chocolat , long en bouche , fondant et délicieux . Elle a une façon de décrire les aliments , ça donne l'eau à la bouche . Ces personnages sont intéressants et les noms inusités . C'est un bon et beau livre et sincèrement j'ai envie d'aller me l'acheter et le relire encore .

4/5

Je suis allé chercher les cinq quartiers d'oranges .
L'avantage d'avoir vue le film c'est qu'on s'imagine déjà les personnages à travers les pages .


De : Flo7717 Envoyé : 18/07/2004 11:27
Chocolat de Joanne Harris est un excellent souvenir de lecture pour moi aussi ! Au point d'ailleurs que je ne veuille absolument pas voir le film, j'ai trop peur de gâcher ce bon souvenir... Comme les autres lectrices, j'ai eu une furieuse envie de chocolat tout au long de ma lecture, ce qui témoigne du talent de l'auteur pour faire passer les sensations et les odeurs. En revanche j'a regretté que les personnages manquent de nuance : il y a les gentils et les méchants et la frontière est nette. Dommage. Cela dit c une lecture très agréable et rien que d'en parler j'ai envie de relire le livre !


Vin de bohême de Joanne Harris: Deux récits parallèles se répondent : le héros enfant en vacances toujours au même endroit. La magie de l’enfance est plutôt bien amenée ; le héros adulte ayant acheté une fermette en France. On retrouve le village de Lansquenet, découvert dans « Chocolat », mais on retrouve aussi hélas les personnages caricaturaux. C’est ce que l’on peut reprocher le plus à l’auteur : ne pas savoir faire évoluer ses personnages, sans oublier la pauvre fille que tout le monde rejette et qui est forcément une femme courageuse, etc.
En résumé, un récit charmant à la lecture très agréable mais qui gagnerait en profondeur



De : --o-shiny-o-- Envoyé : 29/01/2005 15:52
Je n’avais encore jamais lu Joanne Harris mais ce premier contact me fait dire que ce ne sera pas le dernier. Alors comme j’ai beaucoup aimé je me suis dis que j’allais vous le faire partager.
Holy Fools (2004) :En français c'est L'été des saltimbanques

Genre : roman

Le pitche :
Après 23 années passées à jouer les saltimbanques sur les routes de la France du 17éme siécle, les circonstances ont forcé Juliette à chercher refuge avec sa fille Fleur au sein de l’abbaye de Sainte marie de la mer. Mais après cinq années de vie paisible sous les traits de sœur auguste, Juliette voit son existence remise en question par la mort de l’abbesse et l’arrivée à la tête de l’abbaye, d’Isabelle. Cette enfant gâtée de 11 ans issue de la noblesse a amené avec elle un fantôme du passé de Juliette, un homme déguisé en prêtre et dont elle a toutes les raisons de se défier.

Critique :
Note : 4/5

Harris recrée pour nous l’atmosphère troublée de ce début de 17éme siècle, entre superstitions, intégrisme religieux et chasse aux sorcières.

La narration originale offre successivement le point de vue des 2 personnages centraux, mettant ainsi en évidence les non-dits et les mensonges.

Juliette se débat entre son amour pour sa fille, sa loyauté vis-à-vis de ses « sœurs » et les sentiments ambigus qu’elle nourri envers cet homme qui, sans doute pour le meilleur mais surtout pour le pire, a marqué son existence.

Les passages évoquant le passé de Juliette dépeignent un monde plein de mouvement, de couleur et de senteur qui contraste avec l’atmosphère de suspicion et de folie qui s’installe peu à peu dans l’abbaye. De la même façon que le paganisme vivant et pragmatique de Juliette s’oppose à l’austérité et l’aveuglement de la religion qu’elle prétend servir.

En bref un livre à conseiller à tous ceux qui aiment se plonger dans une autre époque et qui ne sont pas allergiques aux histoires d’amour tortueuses parce que comme disait la mère de Juliette : « Love not often, but for ever »


De : Chantal5500 Envoyé : 06/09/2005 20:47
Joanne HARRIS: VIN DE BOHEME
Folio - 517 pages.

Jay Macintosh est un écrivain de Londres qui, après un premier livre qui fut un grand succès, est en panne d'inspiration. Sa compagne, animatrice de télévision, pleine d'ambition, veut le relancer, mais lui, ne vit que dans ses souvenirs d'enfance et pense souvent à Joe Patati, son ancien ami, grand-père "par procuration" qui lui a donné tant de savoirs (notamment sur le jardinage et la fabrication de vins étranges), héros également de son premier roman. Un jour, sur un coup de tête, Jay achète une maison en France, dans un petit village bordelais. Il quitte sa femme, son pays, avec quelques bouteilles contenant un élixir étrange, et change de vie....

Un vrai roman de vacances, très, très agréable à lire. Le lecteur fait des allers-retours entre l'enfance de Jay avec Joe, et sa nouvelle vie dans le petit village de Lansquenet. L'écriture est légère, pleine de sensibilité, de féérie : les bouteilles de vin pensent, s'agitent et parlent. Une belle histoire et comme dans les autres romans de Joanne Harris que j'ai lus : Chocolat et Les cinq quartiers de l'orange, encore et toujours des héros qui se démarquent d'une société trop conformiste, qui sont attirés par une certaine bohême, une vie proche de la nature et pleine de relations simples. J'ai retrouvé cette même tonalité qui me plaît beaucoup.

(Et je ne m'étonne plus que tant d'Anglais achètent des maisons en France....)

4/5


De : Chantal5500 Envoyé : 08/05/2007 22:14
VOLEURS DE PLAGE : Joanne Harris
Folio - 534 pages.

Madeleine rentre au Devin, petite île au large de Noirmoutier pour y retrouver un père vieillissant qu'elle n'a pas vu depuis dix ans, suite à la séparation de ses parents. Au Devin, il y a deux mondes séparés : La Houssinière, port vivant protégé par une digue, où arrive le ferry et où les habitants vivent convenablement de la pêche et du tourisme ; il y a plus loin Les Salants, où habite le père de Mado, hameau qui périclite, côte battue par la mer, inondée par les marées, habitants retranchés sur eux-mêmes et sur leurs malheurs. Mado va entreprendre de sauver Les Salants.....

J'ai retrouvé avec plaisir "le petit monde" de Joanne Harris où l'arrivée d'une enfant du pays aidée par un "étranger" va bousculer le temps et l'espace, resserrer les liens de la communauté, apaiser les anciennes rancoeurs, lutter contre le repli sur soi ou sur les croyances. C'est plein de bons sentiments, mais ça se lit très agréablement, malgré quelques longueurs sur la fin, et j'ai passé un agréable moment de lecture.

3,8/5


De : Lyreek14 Envoyé : 30/01/2008 20:09
Joanne Harris: Chocolat
J'ai lu - 381 pages

En un seul mot : Miam! Je me suis régalée à la lecture de ce livre comme je m'étais régalée lorsque j'avais vu le film. Bon, je dois avouer que maintenant j'ai une très sérieuse envie de chocolat tellement les descriptions Joanne Harris sont évocatrices. Au delà du chocolat, thème qui a priori avait tout pour séduire la gourmande que je suis, j'ai aimé dans ce livre le vent de liberté qu'amène Vianne dans un petit village "bien pensant". Le récit à double voix (celle de Vianne et celle de Reynaud) rend bien l'opposition entre les fidèles paroissiens défenseurs de l'ordre moral et les "rebelles" qui entendent bien vivre selon leurs envies. En ouvrant sa chocolaterie, Vianne va en quelque sorte faire tomber les masques des habitants de Lansquenet et pour certains comme Joséphine, une femme malheureuse et battue, ce sera une véritable révélation.
Ce roman est plein de vie, d'amour, de tolérance; par certains aspects on dirait un peu un conte, je ressens une part de magie dans le récit.
Une belle découverte que cette auteure, je ne m'arreterais pas là.

4.5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  gallo le Lun 1 Déc 2008 - 17:52

De : Lyreek14 Envoyé : 14/11/2008 11:08
Joanne HARRIS - Les cinq quartiers de l'orange
Libra Diffusio - 520 pages

Framboise Dartigen rachète la ferme de son enfance et vient s'installer dans le village où elle a grandi entourée de sa mère Mirabelle, de son frère Cassis et de sa soeur Reine-Claude. Mais pour ne pas réveiller le scandale qui a poussé sa mère a quitté subitement le village en abandonnant tout, elle omet de révéler son identité aux villageois.

Mon avis : Après Chocolat, je me réjouissais de lire à nouveau Joanne Harris. Mais là, la magie n'a pas opéré du tout et j'ai été plutot déçue par ce livre. Trop de longueurs, une atmosphère trop lourde, voire un peu malsaine, un personnage principal finalement assez peu sympathique, surtout enfant (j'ai trouvé la Framboise adulte assez attachante, mais par contre, la petite fille m'a un peu tapé sur les nerfs) Bref, je n'ai pas accroché.
Dommage, il y avait des éléments intéressants et les recettes de Mirabelle sont vraiment apétissantes.J'espère que ma prochaine expérience avec cette auteure sera plus heureuse.

2,5/5

De : doriane99 Envoyé : 19/11/2008 12:45
Joanne HARRIS - Chocolat

vianne et sa fille s'installent à Lansquenet, petit village engoncé dans les traditions. Elle y ouvrent une chocolaterie, une vraie provocation en plein Carême !!!

Tout d'abord, l'exemplaire emprunté à ma biblio était en "gros caractères" et je trouve ça très désagréable, ce qui a gâché mon plaisir de lecture (oui, je sais, je suis bizarre) ! Ensuite, j'ai eu tout au long du livre l'esprit parasité par des ressemblances : notre belle chocolatière arrive porté par le changement de vent (comme Mary Poppins !), puis, lisant les descriptions du prêtre, j'avais l'impression d'avoir devant les yeux l'abbé Frollo (de Notre Dame de Paris), homme pieux jusqu'à la déraison, envoûté par cette "sorcière" (qui, en plus, devient amie avec une bande de gitans). Malgré ma gourmandise, je n'ai pas accroché aux descriptions des délices au chocolat distribués par notre héroïne... Seule la description du festin d'anniversaire m'a semblée bien rendue.
Pourtant, ce livre est un hymne à la tolérance, à la générosité, à l'amitié. La religion y est malmenée de façon un peu trop systématique à mon goût, en fait, ce qui m'a gênée, c'est le côté manichéen des personnages, on a l'impression de lire un roman à l'eau de rose, un peu trop facile. Un mur entre les "bons" et les "méchants" que rien n'arrivera à abattre. Je n'ai pas été convaincue.
2,5/5


De : gallomaniac Envoyé : 01/12/2008 18:49

Joanne Harris - L'été des saltimbanques (Holy fools)
2003, traduit par Jeanette-Short-Payen, 2004, J'ai lu, 414 pag. Ma note 2,5/5

J'ai été decú par ce livre. Annoncé en 4eme de couverture comme "Un grand roman historique", je me trouve avec un semblant de roman historique, fantaisie de femme sur un jeu entre homme et femme qui finit en scène de conciliation amoureuse. Il n'y manquent les scènes érotiques pour en faire un scénario de phantasme pornographique.
J'aurais préféré savoir avant lecture que c'est plûtot du genre chick-lit. Seul compliment : on est tenu en attente tout le long du livre. Mais l'attente ne vaut pas la chandelle, même si l'auteure affirme (page 378, presque à la fin:) "Et ne permettez à personne de vous affirmer que l'attente ne vaut pas la chandelle. Plus vous êtes forcé de patienter et plus vous en éprouvez des délices". Pas moi, donc.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 9 Fév 2009 - 0:00

Classe à part
Résumé

Julien rêve d'entrer au prestigieux collège Saint Oswald. Son père est alcoolique et gardien de ce collège. Julien se faufile à l'intérieur du collège et noue une amitié avec un étudiant délinquant. Un évènement arrive et Julien, vingt ans plus tard, revient au collège pour se venger.

Mon avis

J'ai beaucoup aimé ce roman. Tous ceux qui ont lu chocolat seront très surpris ! Ce roman est vraiment très différent ! Roman à deux voix (qui est souvent la marque de commerce de cet auteur), on alterne entre la vie de Julien devenu enseignant et Staitley, un vieux professeur.

Il n'y a jamais beaucoup d'action, mais tout au long du roman, règne une tension qui nous tient en haleine. La vangeance est lente et substile... Autre élément qui tient en haleine, est le fait que Julien, afin de ne pas être reconnu, a changé de nom. Toutefois, jamais il ne révèle son nouveau nom. Donc, tout au long du roman, l'intrigue est aussi de découvrir lequel des professeurs est l'ancien Julien !

L'on ne sait plus qui est bon et qui est méchant... Un très bon suspense !!

Ma note
4/5 coeur coeur coeur coeur
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 45
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Prospéryne le Lun 9 Fév 2009 - 14:08

Très belle critique Suzanne. Le livre est sorti en poche récemment et je l'avais inscrit sur ma LAL. Tu m'encourages à le lire encore plus vite!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Elfe le Sam 16 Mai 2009 - 7:26

LEs cinq quartiers de l'orange


Lorsque Framboise Simon revient dans le village de son enfance sur les rives de la Loire, personne ne reconnaît la fille de la scandaleuse Mirabelle Dartigen, tenue pour responsable de l'exécution de onze villageois pendant l'occupation allemande, cinquante ans auparavant. Framboise ouvre une auberge qui, grâce aux délicieuses recettes de sa mère, retient l'attention des critiques, mais suscite les jalousies de sa famille. Le carnet de recettes de Mirabelle recèle des secrets qui donneront à Framboise la clé de ces années sombres. Peu à peu, elle découvrira la véritable personnalité de sa mère, parfois si tendre,
maternelle et sensuelle, subitement cruelle et tourmentée. En temps de guerre, les jeux d'enfants et les histoires d'amour ne sont pas toujours innocents. Leurs conséquences peuvent même être tragiques. (4e de couverture)




Sous ce titre quelque peu énigmatique se cache un très beau roman sur l'amour de la cuisine, les souvenirs d'enfance, l'occupation allemande et l'amour parfois difficile mais bien présent entre une mère et sa fille... Framboise Simon va, par l'intermédiaire de l'album de sa mère, se remémorer une partie de son enfance sous l'occupation allemande et comprendre enfin qui était sa mère et pourquoi elle pouvait être si sévère. L'histoire se déroule alors entre présent et passé, entre sa vie aujourd'hui dans ce village où elle revient incognito et son enfance passée à la quête d'un poisson légendaire et la rencontre avec Tomas, le soldat allemand... L'écriture de ce roman initiatique est très agréable à lire. Voilà de nouveau un beau coup de coeur...



5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1769
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Prospéryne le Sam 16 Mai 2009 - 13:22

Décidément, les romans de Joanne Harris me tentent de plus en plus...

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  dodie le Jeu 2 Juil 2009 - 15:43

Les cinq quartiers de l'orange

Je n'écrirai pas le résumé: les précédents sont déjà bien complets.
Mon avis: c'est le premier livre de Joanne Harris que je lis. Alors bien sûr l'ambiance y est très oppressante, mais l'auteur décrit merveilleusement bien les sentiments des personnages. On ressent les difficultés de Framboise face à cette mère à l'attitude tyrannique mais qui en fait souffre de ne pouvoir communiquer avec ses enfants et donnerait sa vie pour eux. Les enfants nouent une une relation particulière avec l'occupant allemand, mais pour eux tout est prétexte au jeu et ils ne comprennent pas que cela peut déclencher la haine de tout un village. Au travers du livre de recettes laissé par sa mère Framboise comprend enfin ce qui s'est passé lorsqu'elle avait 9 ans. Pour pouvoir continuer à vivre la tête haute elle décide de tout raconter et on a alors l'impression que toutes ces années (55 ans) n'ont été qu'une parenthèse et qu'elle peut enfin recommencer à vivre.
Pour les gourmandes comme moi ce livre plein de saveurs et d'odeur est un vrai régal pour les sens.
C'est un roman sur l'enfance et ses premiers émois, la relation conflictuelle mère-fille, l'aveuglement de la majorité des gens qui rejettent ceux qui sont dittérents.
Pour moi c'est un véritable coup de coeur5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4504
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Ysla le Jeu 2 Juil 2009 - 17:31

Il y a quelques années, j'ai lu Chocolat et Vin de bohême et j'en garde le souvenir de lectures très agréables, pleines de saveurs, de tolérance et de vie à la campagne. D'ailleurs, très agréable à lire dans le texte, pour ceux que ça tente. Je pense que je lirai d'autres livres de Joanne Harris, de lire vos critiques, çe me donne envie de découvrir ses autres romans.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Cocotte le Ven 3 Juil 2009 - 11:28

Merci à Elfe et Dodie qui me donnent envie de dépoussiérer Les cinq quartiers de l'orange qui traîne dans ma PAL! Je pense que ce serait une belle lecture de vacances, je vais me le réserver pour plus tard cet été.
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Ven 14 Aoû 2009 - 12:42

Chocolat

Note : 3.5/5

Résumé : Vianne Rocher s'installe dans un petit village, Lansquenet-sous-Tannes, avec sa fille Anouk. Elle ouvre une chocolaterie en face de l'église, la veille du Carême. Elle se heurte alors à l'indignation des villageois et surtout du prêtre de la paroisse. Mais elle se voit aussi aider par des villageois moins traditionnalistes, Guillaume et son chien, Narcisse, Armande...

Critique : un bon livre écrit de manière assez fluide qui se lit facilement. L'histoire est sympathique et les descriptions donnent faim !!!! Un petit problème quand même de mon point de vue personnel, c'est que l'histoire se passe apparement dans les années 1980 et les personnages sont un peu trop caricaturaux je trouve. Habitant moi-même un petit village, je sais comment ca se passe mais même il y a 30 ans (j'ai demandé à mes parents confirmation) les moeurs religieuses n'étaient pas aussi marquées que dans le livre. Les réactions du prêtre me semble exagérées. Si l'auteur avait transposé l'histoire dans les années 50-60, les personnages aurait été beaucoup plus crédibles. Dommage.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4690
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  gallo le Sam 23 Jan 2010 - 19:50

Oups, j'ai lu et critiqué il y a quelque temps "L'été des saltimbanques", de Joanne Harris Un pseudo "roman historique" sur une religieuse pas si réligieux, qui frôlait la pornographie (ma note 2,5/5) mais apparemment je n'ai pas sauvegardé le message.... . .

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Bernard le Sam 13 Mar 2010 - 13:54

D'après ce que j'ai vu à la médiathèque, c'est le seul qui m'aurait intéressé ! Vu les critiques, j'abandonne...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  gallo le Mer 24 Mar 2010 - 17:17

Joanne Harris, auteur du mois de Mars 2010 - Joanne HARRIS

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Joanne HARRIS ( Royaume Uni )

Message  lalyre le Mer 1 Déc 2010 - 13:07

Le rocher de Montmartre
Joanne Harris
Points/Seuil 2009
634 pages


Présentation de l'éditeur
Dix ans après, Vianne Rocher, l'héroïne du roman magique de Joanne Harris, Chocolat, est de retour, avec sa fille Anouk. Mère maintenant d'une deuxième petite fille, Rosette, elle a quitté le Périgord et, après un long périple sur les routes de France, a repris une chocolaterie... à Montmartre. Vianne a changé cependant : devenue Yanne Charbonneau, elle est déterminée à cacher les dons surnaturels qui lui ont valu tant d'ennuis à Lansquenet et aspire désormais à une vie paisible. La voilà même sur le point d'accepter la demande en mariage de Thierry, un riche entrepreneur. Mais une mystérieuse Zozie de l'Alba, à l'identité floue et inquiétante, se lie à Anouk, et vient s'immiscer entre elle et sa fille, ou est-ce pure imagination ? Ah si Roux était là, pour l'aider à y voir plus clair... Dans un Montmartre revisité, empreint à la fois de réalisme et de fantastique, rôde une magie maléfique qui va contraindre l'héroïne de Chocolat à affronter malgré elle de diaboliques pouvoirs. À la croisée de l'univers féerique d'Amélie Poulain et de la magie d'Harry Potter, avec un zeste du savoureux Charlie et la chocolaterie, ce véritable conte de fées pour adultes met en scène la lutte entre les forces du bien et du mal, entre magie blanche et magie noire, tout en abordant avec justesse la délicate question de la relation mère-fille et du passage à l'adolescence.

Mon commentaire
Voici un roman que j'ai lu comme un conte fantastique, on y retrouve certains personnages du roman " Chocolat " mais Vianne a changé de nom et Anouk et devenue Annie mais une petite fille Rosette est née entre temps, ella a maintenant quatre ans mais c'est une enfant différente des autres, elle ne parle pas, sait à peine marcher. Voici un autre personnage, Zozie qui a l'air tellement gentille , qui propose d'aider Vianne pour faire prospérer la chocolaterie, qui ment comme elle respire. On retrouve Roux que Vianne a aimé mais l'aime t-elle toujours ? Et voila Vianne qui a décidé de tourner la page et de mener une nouvelle vie dans sa chocolaterie, place des Faux Monnayeurs à Montmartre. Vianne ou Yanne a un amoureux qui veut tout gèrer, qui n'accepte pas la vie que mène Vianne. Celle-ci et Zozie ont un point commun : la magie....Je n'en dirai pas plus car la magie opère par les odeurs de chocolat chaud, en lisant les descriptions de la création de toutes ces merveilles chocolatées , on en mangerait, il me prend une terrible envie de chocolat chaud mousseux avec un macaron de la fabrication de Vianne,mmmm.......Beaucoup de fantaisie et de magie dans ce roman écrit à trois voix, celles de Yanne, Zozie et Annie, c'est pourquoi ,il m'a fallu lire une cinquantaine de pages pour comprendre....J'ai trouvé le roman un peu trop long par certaines descriptions et c'est un peu dommage......4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4191
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Ysla le Jeu 30 Déc 2010 - 9:45

LES CINQ QUARTIERS DE L'ORANGE

Résumé : Plusieurs résumés ci-dessus dans la discussion.

Mon avis : Je n'ai ni aimé ni détesté ce roman. Je ne l'ai peut-être pas lu au bon moment ?
L'histoire globalement m'a plu, surtout celle qui se déroule pendant la guerre, même si elle ne m'a pas toujours convaincue. Mon problème repose plutôt sur une foule de petits détails qui m'ont agacée dans ce livre, à commencer par les prénoms, à mon sens souvent ridicules, des protagonistes. S'appeler Mirabelle ou Framboise, admettons, mais Pistache ou Noisette ?!! Et que cette habitude se perpétue de génération en génération m'a vraiment agacée...
L'histoire contemporaine avec l'affaire du snack-bar et les personnages de Laure et Luc ne m'a pas du tout convaincue. Je trouve ces deux derniers trop extrêmes, trop acharnés au sujet de quelque chose qui finalement ne les concerne pas vraiment. Bref, pour tout un tas de raisons, ce roman, dont l'idée est pourtant bonne et au style agréable, n'atteint pas, en ce qui me concerne, toutes ses promesses. Dommage.

Ma note : 3/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Caro le Lun 20 Juin 2011 - 10:16

CHOCOLAT
381 pages

4ème de couverture :

À Lansquenet, petit village perdu quelque part en France, mis à part les
sempiternels sermons du sombre Reynaud, le curé intégriste de la
paroisse, il ne se passe jamais rien. Alors, quand Vianne Rocher et sa
fille Anouk décident de s'y installer pour ouvrir une chocolaterie,
c'est tout le village qui se met à jaser. Ce qui est assez facile :
Vianne n'est pas mariée, elle ne va pas à l'église, et même, elle ose
ouvrir sa boutique de délices en plein carême ! Cela fait d'elle la
cible idéale pour ce pauvre Reynaud et sa troupe de grenouilles de
bénitier. Mais, contre toute attente, Vianne semble très bien s'intégrer
dans le village ensorcelé par ses douceurs : ç'en est trop pour ses
adversaires, qui vont tout faire pour lui barrer la route, allant
jusqu'à la traiter publiquement de sorcière. Mais sur ce point,
peut-être n'ont-ils pas tout à fait tort...

Mon avis :

J'ai attendu au moins 6 mois pour récupérer ce livre à la bilbiothèque, quelle succès !
J'ai vraiment beaucoup aimé, l'histoire, les personnages. Il y a qu'une chose qui me chagrine, l'auteur insiste un peu trop sur la religion présente dans le village, peut-être pour marquer sans doute un peu plus les différences.
Je relirai cette auteure dans 6 mois Laughing
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 20 Juin 2011 - 14:48

Tu lui donnes quelle note, Caroeden ?

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 45
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  petitepom le Mar 23 Déc 2014 - 8:25

L’été des saltimbanques
1610. Des bûchers de toutes sortes embrasent la France ceux des procès de sorcellerie, des tentatives de régicide ou des guerres de Religion. Actrice, danseuse, acrobate, Juliette doit quitter sa troupe pour une abbaye vendéenne où, après avoir donné naissance à Fleur, elle prend le voile. Mais réussit-on jamais à fuir son passé ? Le père Columbus est-il seulement le confesseur de la nouvelle prieure ? Juliette va devoir mener une lutte sans merci au sein du couvent, dans un déchaînement de passions, de pièges et de sortilèges. Un grand roman historique, sur fond de théâtre et de fanatisme, de fête et de magie, de vengeance et de liberté.

Voila un livre trouvé lors d’une ballade à une association, jamais je n’aurai pensé avoir déniché un tel trésor! j’aime les romans historiques et pourtant, j’hésite souvent à en lire de peur qu’ils soient trop descriptifs, et quand je tombe sur un récit aussi bien écrit, je me régale.
Le lieu est pourtant austère, nous sommes dans une abbaye où vivent plusieurs religieuses, pas très conformistes, mais la mort de la mère supérieure va tout changer.
Le personnage principal est une jeune femme des rues qui a vécu ses premières années à donner des spectacles de rues, suite à une trahison qui aurai dû lui coûter la vie et sauver miraculeusement, elle ira se réfugier à l’abbaye où elle donnera naissance à une petite fille ; elle y trouve la sécurité jusqu’à l’arrivée d’un nouvelle mère supérieur et d’un drôle de prêtre. En effet, celui ci n’est autre que l’un de ses compagnons de rues du passé, perfide et calculateur.
La crédulité des religieuses va permettre au « prêtre » avec la complicité forcée de son ancienne compagne de rues, de forger sa vengeance.
Cela tient la en haleine, car rien n’est dévoilé, nous lisons les doutes de Juliette et les réflexions de Guy Le Merle, nos deux principaux personnages, sans rien deviner.
Page d’histoire : Des chasses aux sorciers ont eu lieu en Europe avec des hauts et des bas jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, principalement entre 1580 et 1630, faisant au total à travers les siècles un nombre considérable de victimes, qui reste cependant très difficile à estimer puisqu’on n’a peu de traces écrites des lynchages spontanés. Certains historiens l’évaluent entre 40 000 et 100 000. Ce qui représente en moyenne quelques individus par an, dans un pays comme la France, avec des flambées temporaires en Lorraine ou dans le Bordelais vers 1600.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 245
Age : 51
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joanne HARRIS (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum