Emilie de TURCKHEIM (France)

Aller en bas

Emilie de TURCKHEIM (France)

Message  Lyreek le Dim 11 Mai 2014 - 16:46

Biographie (wikipedia.fr)

Après une licence de droit français et de droit anglo-américain, Émilie de Turckheim entre à Sciences Po, puis étudie la sociologie à l'École doctorale de Sciences Po (Observatoire sociologique du changement). De 2005 à 2007, l'Agence Nationale de Recherche sur le Sida finance ses recherches de thèse portant sur la sexualité des jeunes gays et leurs comportements de prévention vis-à-vis du VIH-SIDA.

En 2002, elle entre au Groupement Étudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées (GENEPI) et enseigne le français et l'anglais en prison. Depuis 2004, elle est visiteuse de prison au centre pénitentiaire de Fresnes.

À 24 ans, elle publie son premier roman, Les Amants terrestres, aux éditions Le Cherche midi. Elle reçoit le prix littéraire de la Vocation 2009 pour Chute libre et le prix Bel Ami 2012 pour Héloïse est chauve. Le Joli mois de Mai est traduit en allemand chez Klaus Wagenbach.

Emilie de Turckheim est modèle vivant pour des peintres et des sculpteurs, une expérience qu’elle relate dans La Femme à modeler, paru en 2012.

En avril 2013, elle publie Jules et César et Mamie Antoinette aux éditions Naïve, dont elle est directrice de collection.

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2434
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emilie de TURCKHEIM (France)

Message  Lyreek le Dim 11 Mai 2014 - 16:49



Le joli mois de mai - Emilie de Turckheim
Le livre de poche - 128 pages

Quatrième de couverture

En ce joli mois de mai, Monsieur Louis repose sous un arbre, une balle de fusil dans la gorge. Par testament, il lègue sa maison de campagne – qu’il avait transformée en hôtel pour chasseurs – et l’ensemble de ses biens à cinq de ses anciens clients. Venus de la ville, les héritiers sont réunis autour d’Aimé, l’homme à tout faire de la maison, simplet mais pas si naïf qu’il en a l’air. On attend alors le notaire… qui n’arrivera jamais. Un couple véreux, un inspecteur de police, un militaire et un tenancier de bordel homosexuel : ces convives n’ont-ils que le seul appât du gain pour point commun ?

Mon avis

Voilà un roman qui porte bien mal son titre. En effet, ce mois de mai là n'aura rien de joli. A part peut-être la campagne environnante...

Oh au début, rien n'y parait. Sauf le style, mais ça, ça se comprend vu le narrateur est un homme de la campagne, simple et authentique. Personnellement, je dois dire que ce style parlé m'a quand même très vite lassée mais bon, comme pour moi, c'est l'histoire qui compte je suis passée outre.

Sauf que l'histoire, elle ne m'a pas plu non plus. Le roman est court, 130 pages, et pendant quasiment toute la lecture, on ne comprend rien à ce qui passe. Qui sont ces personnages, pourquoi sont-ils là ? On sent bien qu'il y a quelque chose qui cloche mais quoi? Et quand enfin on comprend de quoi il retourne, c'est pas joli, joli.

Je ne veux pas en dire plus, car je pense que ce roman peut plaire à certains lecteurs et je ne voudrais pas leur gâcher la lecture, mais pour ma part, j'ai été très déçue par ce roman qui ne met pas en lumière le meilleur côté de l'être humain et ce n'est vraiment pas le genre de livres que j'aime lire.

1/5

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2434
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emilie de TURCKHEIM (France)

Message  Lacazavent le Dim 11 Mai 2014 - 17:03

hum, je vais attendre d'autre avis pour me décider...

Merci Lyreek, c'est sympas aussi de savoir quel ouvrage sont à éviter   Cool 
J'espère que tes prochaines lectures seront plus chouettes.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emilie de TURCKHEIM (France)

Message  lalyre le Mar 28 Aoû 2018 - 16:08

Emilie de Turckheim
Le Prince à la petite tasse

Editions Calmann-Levy 22 août 2018

ISBN 798 2 7021 5897 5



196 pages
Quatrième de couverture
Un jour, j’ai dit : « Ils sont des milliers à dormir dehors. Quelqu’un pourrait habiter chez nous, peut-être ? » Et Fabrice a dit : « Oui, il faudra juste acheter un lit. » Et notre fils Marius a dit : « Faudra apprendre sa langue avant qu’il arrive. » Et son petit frère Noé a ajouté : « Faudra surtout lui apprendre à joueraux cartes, parce qu’on adore jouer aux cartes, nous ! »

Pendant neuf mois, Émilie, Fabrice et leurs deux enfants ont accueilli dans leur appartement parisien Reza, un jeune Afghan qui a fui son pays en guerre à l’âge de douze ans. Ce journal lumineux retrace la formidable aventure de ces mois passés à se découvrir et à retrouver ce qu’on avait égaré en chemin : l’espoir et la fraternité.



Mon avis
Voilà un récit que j’ai adoré, qui m’a interpellée par la gentillesse de l’accueil réservé à Reza, un réfugié afghan, la responsabilité et le dévouement de la famille pour un être dont elle ne sait rien presque rien et
les réflexions les deux enfants m’ont souvent émue. Lorsque Emilie de Turckheim accueille Reza, elle et son mari ne savent presque rien de lui, sinon qu’il a vingt et un ans, qu’il est sans doute musulman comme
99 °/° de la population afghane, car même si ils manquent d’informations, ils imaginent que Reza
pourrait être mal à l’aise car ne sachant parler qu’en dari, ne connaissant aucun mot du français.
Cependant Reza s’intègre très vite, il est très discret pour ne pas déranger ses hôtes mais il est aussi d’une gentillesse extrême et prend part aux travaux de la maisonnée. C’est incroyable comme ce récit m’a bouleversée par cette capacité humaine à construire quelque chose et cela par la bonté, la solidarité et les liens qui se créent par la langue, car cet exilé arrive avec son parcours, son histoire et sa jeunesse mais rien de plus. Entre les discussions difficiles avec peu de mots et les travaux qu’ils font ensemble, Reza s’immerge complètement dans cette famille merveilleuse qui a ouvert son coeur sans se poser de questions et cela fait du bien à notre époque ou le racisme refait surface. Et chose importante, nous apprenons cette belle histoire grâce à la littérature qui renferme tant de belles choses, un livre qui va droit au coeur, j’ai aimé les poèmes écrits par Emilie qui font oublier l’égoïsme et la violence qui sévissent en ces temps troublés. Un gros coup de coeur pour ce livre qui ne se laissera pas oublier...5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4509
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emilie de TURCKHEIM (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum