Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Ven 2 Mai 2014 - 12:56

La galerie des maris disparus     
  Natasha Solomons   
Calmann-Lévy 2 mai 2014 
    347 pages 
             
Quatrième de couverture
Quand son mari se volatilise, Juliet Montague disparaît à son tour. Ni veuve ni divorcée, elle n’a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Juliet s’efforce pourtant de son mieux d’assumer le quotidien et d’élever ses deux enfants. Mais le jour de ses trente ans, un matin de l’hiver 1958, elle prend une décision tout sauf raisonnable : au lieu de consacrer ses économies à l’achat d’un réfrigérateur, elle s’offre un portrait à son effigie. Ce tableau, premier d’une longue série, signe le début de son émancipation : passionnée de peinture, Juliet va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de Londres et ouvrir sa propre galerie. Ses nouvelles amitiés et, plus tard, son amour pour un brillant peintre reclus dans sa maison du Dorset l’aideront à affronter les commérages et la réprobation des siens. Mais Juliet reste enchaînée et, pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider

Mon avis

Dans le Londres des années 1960, ce roman nous fait découvrir un beau portrait de femme dont le mari a disparu, la laissant seule avec deux enfants. J’ai aimé le titre de chaque chapitre, il me semble d’ailleurs que certains font penser à des noms de tableaux de quelques peintres célèbres dont le premier (Femme au compotier de pommes) se rapproche de Renoir, pas le temps de faire d’autres recherches sur ce thème..Cependant il est beaucoup question d’art, puisque l’héroïne s’occupe d’une galerie, elle a des amis artistes-peintres, j’ai imaginé que son jeune fils qui adore dessiner, pourrait un jour devenir peintre. Mais revenant au mari disparu, de ce cas dont Juliet,  l’héroïne, toujours liée au disparu, née d’une famille juive, ne peut être vue seule en compagnie d’un homme serait considérée comme une femme perdue. Elle ne veut pas continuer sa vie comme cela et décide de partir à sa recherche pour l’obliger à divorcer, pour cela elle entreprend un long voyage pour Las Vegas avec ses deux enfants, le retrouvera t-elle ? Personnellement la suite m’a franchement surprise, qu’elle soit agréable ou non . La très raisonnable Juliet, dont chaque étape de sa vie est associée à une œuvre d’art, va-t-elle trouver dans son amour pour la peinture la clé de sa liberté ? Merci à Natasha Solomons d’avoir réussi à camper avec un très beau style, des personnages inoubliables qui m’ont souvent émue. 4,5/5.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Lyreek le Dim 11 Mai 2014 - 16:42



Le manoir de Tyneford - Natasha Solomons
Le livre de poche - 528 pages

Résumé

En 1938, à Vienne, Elise Landau, jeune fille issue de la petite bourgeoisie, va quitter sa famille et devenir femme de chambre en Angleterre pour fuir les menaces qui pèsent sur les juifs. Loin de sa famille, parlant à peine anglais, elle a du mal à s’intégrer, d’autant que ses origines l’empêchent d’être parfaitement acceptée par les autres domestiques. Heureusement, elle trouve amitié et réconfort auprès de Kit, le fils du propriétaire du manoir…

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a plusieurs fois fait penser à la série Downton Abbey que j’aime beaucoup également.
Là aussi, on plonge dans le monde aujourd’hui révolu des domestiques britanniques : un monde fait de travail et de sacrifice, où les maitres et leur confort passent avant tout, et où les employés ont peu de temps et d’énergie pour leur vie privée.

Autre point commun avec la série, l’histoire se déroule en temps de guerre mais le parallèle s’arrête là puisqu’ici, il s’agit non pas de la première mais de la seconde guerre mondiale. A travers l’histoire d’Elise, on découvre les tentatives des juifs pour fuir la menace nazie. Ceux qui avaient assez d’argent ou et d’influence, comme les parents d’Elise, pouvaient tenter d’obtenir un visa pour l’Amérique mais certains aristocrates ont été contraints à devenir domestique pour quitter l’Autriche.

Pour Elise, le plus dur, ce n’est pas le travail de femme de chambre mais la solitude et l’inquiétude d’être sans nouvelles de ses parents. Heureusement, charmée par la beauté des paysages de ce petit village du Dorset, elle s’attachera vite au manoir et à ses habitants et surtout, elle rencontrera l’amour avec Kit, qui sera charmé par son courage et sa volonté.

Bref, Le manoir de Tyneford est un roman très plaisant et dépaysant grâce à son ambiance british et ses paysages de bord de mer enchanteurs. Si vous aimez les belles histoires romanesques à souhait et si vous êtes fan de Downton Abbey, n’hésitez pas Smile

4.5/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Dim 11 Mai 2014 - 16:58

Very Happy à te lire j'ai l' impression qu' il devrait bien me plaire. Je le note pour un prochain tour à la bibliothèque.
Merci Lyreek.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Awara le Dim 11 Mai 2014 - 18:08

Je le note aussi!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3996
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Dim 11 Mai 2014 - 18:43

Je le note en priorité dans la LAL.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Elfe le Mer 28 Jan 2015 - 9:45

La galerie des maris disparus


Juliet Montague se retrouve seule avec ses deux enfants. Son mari, a disparu, emportant avec lui un portrait...
Juliet doit alors se battre pour subvenir aux besoins de ses enfants mais aussi pour pouvoir s'affirmer. Etriquée dans une vie de famille et une communauté juive oppressante, elle va oser se lancer dans le monde de l'art. Passionnée de peinture, elle monte sa propre galerie. Au fil de ses rencontres avec des artistes différents elle va faire la connaissance d'un monde particulier. Mais l'amour n'est jamais très loin.

C'est un roman très agréable à lire construit sous forme de tableaux. Nous suivons le parcours de cette jeune femme qui oscille entre son désir de s'émanciper de cette communauté ancrée dans ses traditions et son statut de femme mariée mais abandonnée.

Ma note: 4/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1777
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Dim 14 Mai 2017 - 16:27

Solomons Natasha    
    Le pianiste de Hartgrove Hall   
Calman-Lévy  10 mai 2017   
ISBN 978 2 7021 6048 0           
 442 pages     
Quatrième de couverture
Le charme british irrésistible d’une saga familiale tendre et émouvante
Fox, célèbre compositeur à la carrière magistrale, ne peut plus écrire la moindre note et s’isole dans sa superbe demeure de Hartgrove Hall. Sa femme bien-aimée vient de mourir et la vie a perdu toute sa saveur. Un jour, il découvre que son insupportable petit-fils de quatre ans, Robin, est un prodige du piano. La musique revient alors dans la vie de Fox, qui se voit forcé de renouer avec sa famille au passé douloureux.
Un demi-siècle plus tôt, Fox et ses deux frères, Jack et George,s’installent à Hartgrove Hall, bien décidés à sauver des ruines le splendide domaine familial. Mais l’arrivée de la chanteuse vedette des années de guerre, la ravissante Edie Rose, au bras de Jack emmêle les fils de l’amour et du devoir et sème un chaos qui va s’achever par une terrible trahison.

Mon avis
Ce roman se passe sur plusieurs époques que ce soit en 1946, dans les années 50 allant même dans les premières années du XXlème siècle, ce qui veut dire que j’ai trouvé cette lecture  ardue, des longueurs un peu ennuyeuses  mais cela mis à part c’est un bon roman. Ajouterais-je que Fox et ses deux frères ont survécu à la guerre, sont revenus pour essayer de sauver le domaine familial presqu’en ruine. Tout se serait bien passé si Edi Rose, une chanteuse –vedette de l’époque n’était arrivée pour jeter la zizanie entre les frères, ce qui crée un véritable chaos et la mésentente pour deux d’entre eux. Histoire d’amour,  de jalousie et de trahison. En 2001, nous voici avec Fox, le cadet de la fratrie devenu âgé qui aurait voulu qu’on le laisse en paix, il fut un célèbre compositeur et  découvre un véritable talent pour la musique chez son petit-fils Robin qui n’a que cinq ans, l’enfant  est un véritable prodige du piano. Alors là, on plonge véritablement dans la passion de la musique entremêlant histoires familiales, lyrisme, recherche du bonheur,  nostalgie des traditions et chansons anciennes que collectionne Fox. Un bon roman captivant, émouvant  parsemé d’un peu d’humour, ce qui ne gâte rien……4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natasha SOLOMONS (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum