Auteur du mois de mai - place aux présentations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Auteur du mois de mai - place aux présentations

Message  cookie610 le Sam 1 Mar 2014 - 12:14

Voici les trois sélectionnés pour l'auteur du mois de mai. Je vous laisse jusqu'à lundi pour faire votre présentation et ouvrir les votes.

- Théodore Monod proposé par Geronimo
- Antonio Munoz Molina proposé par Aurore
- Emile Zola proposé par Ladybug


Félicitations aux sélectionnés.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4676
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auteur du mois de mai - place aux présentations

Message  Ladybug le Dim 2 Mar 2014 - 18:23

Zola a de nouveau sa chance ! cool !  Very Happy 

Les romans de Zola sont foisonnants, un monde grouillant, haut en couleur, un tableau très vivant des classes ouvrières ou paysannes, de la bourgeoisie.

Les romans de Zola, c'est un témoignage passionnant pour nous,  lecteurs plein de curiosité pour cette société de la fin du 19ème siècle !

Les romans de Zola m'ont marquée durablement, j'ai encore des souvenirs poignants de Germinal et L'assommoir, des souvenirs écoeurés de La terre, en mémoire des images révoltantes de La joie de vivredes souvenirs émouvants et heureux de Au bonheur des dames.


Quelques exemples de romans de la série des Rougon-Macquart qui au passage je précise peuvent sans problème se lire dans le désordre.

- La bête humaine, on suit le parcours d'un assassin, j'ai bien aimé.

- Pot-bouille, la vie dans un immeuble bourgeois parisien. Si vous voulez savoir ce qui se passe dans les appartements une fois la porte fermée... c'est la vie des bourgeois mais également des domestiques, les relations entre les voisins etc...J'ai beaucoup aimé.

- L'assommoir, on suit Gervaise la blanchisseuse, c'est la vie du petit peuple dans le quartier parisien de la Goutte-d'or, le portrait de la classe ouvrière, les réalités sociales de l’époque, poignant  coeur  

- Au bonheur des dames, une grande fresque romanesque ! les premiers grands magasins, et en prime une grande histoire d'amour !  coeur 

- Le ventre de Paris,  la vie dans les halles de Paris, les poissonniers, les boulangers, les bouchers, les maraichers, tout le tumulte d'un quartier commerçant, j'ai beaucoup aimé

- Germinal, la vie des mineurs du nord de la France,  un grand roman social qui parle de misère mais aussi de combat et de révolte, épique et poignant  coeur 

- Nana, la vie d’une courtisane aussi attachante qu’irritante, j'aime beaucoup.


et également, La fortune des Rougon, La curée, La conquête de Plassans, La faute de l'Abbé Mouret, Son excellence Eugène Rougon, Une page d'amour, La joie de vivre, L'oeuvre, La terre, Le rêve, L'argent, La débâcle, Le Docteur Pascal.

Si vous voulez en savoir plus sur les Rougon-Macquart, un lien utile http://www.les-rougon-macquart.fr/

En dehors des Rougon-Macquart, il y a Thérèse Raquin que j'ai également beaucoup aimé, les contes à Ninon, Madeleine Férat, La mort d'Olivier Becaille et autres nouvelles, Lourdes etc

Zola, des rats amis l'ont lu et apprécié, retrouvez leurs avis sur le lien suivant : http://clubdesrats.forumr.net/t3400-emile-zola-france?highlight=zola

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auteur du mois de mai - place aux présentations

Message  géromino le Lun 3 Mar 2014 - 10:35

Théodore Monod est un de ces hommes dont le respect de la vie sous toutes ses formes a conditionné le cheminement de son existence. Il est né en 1902 et mort en 2000. Savant émérite dans des disciplines variées telles que la botanique, la biologie, géologie, sociologie, anthropologie, etc... ses voyages au désert l'amènent à poser sur le Monde un regard à la fois lucide et utopique, spirituel et scientifique. Ce sage s'interroge sur le devenir de la planète; jusqu'où l'Homme dans ses dérives absurdes, compte-il conduire sa destinée? Course à la compétitivité, consommation effrénée, ère nucléaire... Il dénonce ces "valeurs" bien peu en rapport avec un avenir serein de l'Humanité.

Homme engagé, il milite pour la défense des droits de l'homme, ceux des animaux, il manifeste contre le nucléaire; il est de tous les mouvements pour la Vie.

Il a laissé de nombreux ouvrages, scientifiques bien sûr, mais aussi d'autres à la portée de chacun. Ses livres foisonnent de réflexions, d'anecdotes, sous la gravité des propos pointe souvent une dose d'humour ou d'ironie, la sagesse de sa philosophie ne laisse pas indifférent et il vous fera aimer le désert, son âpreté, sa solitude, sa désolation apparente. Je peux vous proposer pour les avoirs lus (ils sont en poche):

"Méharées" éd J'ai Lu
"Le chercheur d'absolu" éd Folio
"L'émeraude des Garamantes" éd Babel
"Et si l'aventure humaine devait échouer" éd Le livre de poche

Voici une liste tirée de Wikipédia qui représente en gros l'essentiel de ses ouvrages


  • La Mort de la « Baleine rouge », nouvelle historique (88 pages), 1929, éditée par Desclée de Brouwer en 2004
  • Méharées, exploration au vrai Sahara, Je sers, Paris 1937, rééd. Actes Sud, coll. « Babel », 1989
  • Livre des prières (tiers-ordre des veilleurs), Labor et Fides, Genève 1937
  • L’Hippopotame et le Philosophe, 1942, rééd. 1946 non censurée, rééd. Actes Sud, 1993 (texte de 1946)
  • Bathyfolages, plongées profondes, Julliard, 1954, rééd. Actes Sud, 1991
  • Les Déserts, Horizons de France, Paris 1973
  • L’Émeraude des Garamantes, souvenirs d’un Saharien, L’Harmattan, Paris 1984, rééd. Actes Sud, 2001
  • Et si l’aventure humaine devait échouer, 1991, rééd. Grasset, 2000
  • Le Fer de Dieu. Histoire de la météorite de Chinguetti, avec Brigitte Zanda, Actes Sud, 1992
  • Ballade de mes heures africaines, Babel, Mazamet 1993
  • Désert libyque, Arthaud, 1994
  • Maxence au désert, Actes Sud, Arles, 1995
  • Majâbat Al-Koubrâ, Actes Sud, 1996
  • Le Chercheur d’absolu, le cherche midi, 1997
  • Terre et Ciel, Babel, entretiens avec Sylvain Estibal, Actes Sud, 1997
  • Les Carnets de Théodore Monod, rassemblés par Cyrille Monod, Le Pré aux Clercs, 1997
  • Révérence à la vie, conversations avec Jean-Philippe de Tonnac, Grasset, 1999
  • Paix à la petite souris, Desclée de Brouwer, 2001
  • Tais-toi et marche…, journal d’exploration El Ghallaouya-Aratane-Chinguetti, Actes Sud, 2002
  • Dictionnaire humaniste et pacifiste, essai, le cherche midi, 2004


Si vous désirez plus d'infos, vous pouvez consulter la page Wikipédia  ICI

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2743
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auteur du mois de mai - place aux présentations

Message  Aurore le Lun 3 Mar 2014 - 18:04

Après deux Français, place à un Espagnol :

© blr.larioja.org

Antonio Muñoz Molina, né le 10 janvier 1956 à Ubeda en Andalousie en Espagne, est un écrivain espagnol, membre depuis 1995 de la Real Academia Española fondée en 1713. Il réside à Madrid et à New York, où il a dirigé l'Institut Cervantes jusqu'en 2006.
Il a reçu le prix Prince des Asturies en 2013.
Après des études d'histoire de l'art à l'université de Grenade et de journalisme à l'université de Madrid, Antonio Muñoz Molina travaille comme fonctionnaire à Grenade et écrit des articles dans le quotidien Ideal qui seront réunis et publiés sous le titre El Robinson urbano en 1984.


Il publie en 1986 son premier récit, Beatus Ille, entamant une carrière brillante d'écrivain couronné par de nombreuses récompenses littéraires. Son deuxième roman, Un hiver à Lisbonne, reçoit le Prix de la Critique et le Prix national de Narration, et est un hommage aux romans noirs américains, à ses héros et au jazz. Ce roman policier aux personnages forts et typés conte l'histoire de Santiago Biralbo, un pianiste de jazz, emporté dans une histoire dangereuse de tableau d'une valeur inestimable volé par la femme de sa vie et qu'on cherche à récupérer par tous les moyens. La fin du roman suggère que Biralbo surmontera sa solitude finale " dans la certitude obscure qu'il n'y a ni souffrance ni bonheur mais un destin inscrit dans la douceur sauvage et âpre de la musique, et qu'il importe peu, dès lors, d'être mort ou vivant." (Editions du Seuil, octobre 2001, quatrième de couverture).
Le Royaume des voix reçoit le Prix Planeta et Pleine Lune le Prix Femina Etranger en 1998.

Dans un court roman, En l'absence de Blanca, hommage à Flaubert et fine analyse des ressorts profonds de l'amour passion, Antonio Muñoz Molina montre l'amour fou fait de renoncement de soi et de dépendance d'un homme simple, Mario, fonctionnaire dans une petite ville d'Andalousie, pour Blanca, sa femme, sorte de Madame Bovary entichée d'art contemporain. Après une fugue fugitive et ratée de Blanca, Mario reconnaîtra-t-il la femme qu'il aimait ? et même la voix de Blanca ? "... plus chaude que jamais,dépourvue de cette pointe subtile d'éloignement et de froideur dont il s'était toujours refusé à accepter l'existence, tout comme il s'était refusé à voir, à entendre et à comprendre tant de choses, tant de mensonge infime, tant d'infidélité passée sous silence." Son amour n'a-t-il pas disparu avec sa souffrance ?
Dans la grande nuit des Temps reçoit le Prix Méditerranée Étranger 2012.
Antonio Muñoz Molina est marié à Elvira Lindo, écrivain et journaliste espagnole. Il est père de trois enfants : deux garçons et une fille.


Œuvres


  • 1986 : Beatus Ille, Actes Sud, 1989 ; Seuil, 2000
  • 1990 : L'Hiver à Lisbonne (El invierno en Lisboa), Actes Sud, 1990 ; Seuil (avec une nouvelle traduction, 2001) — Prix national de Narration en 1988
  • 1991 : Beltenebros, Actes Sud, 1991 ; Babel, 1995 ; Seuil, 2004
  • 1994 : Les Mystères de Madrid
  • 1994 : Le Royaume des voix
  • 1995 : Le Sceau du secret, Seuil, 1995
  • 1998 : Pleine Lune (Pleinilunio), Seuil, 1998
  • 1999 : Une ardeur guerrière, mémoires militaires, Seuil, 1999
  • 2000 : Cordoue des Omeyyades, Hachette Littérature, 2000
  • 2000 : Rien d'extraordinaire, Seuil, 2000
  • 2001 : Carlotta Fainberg, Seuil, 2001
  • 2003 : Séfarade, Seuil, 2003
  • 2004 : En l'absence de Blanca, Seuil, 2004
  • 2005 : Fenêtres de Manhattan, Seuil, 2005
  • 2008 : Le Vent de la lune, Seuil, 2008
  • 2009 : Dans la grande nuit des Temps, Seuil, 2012
  • 2013 : Tout ce que l'on croyait solide, Seuil, 2013


Prix et distinctions


  • 1988 : Prix national de Narration, pour L'Hiver à Lisbonne
  • 1991 : Prix Planeta, pour Le Royaume des voix
  • 1998 : Prix Fémina étranger, pour Pleine Lune
  • 2012 : Prix Méditerranée étranger, pour Dans la grande nuit des Temps
  • 2013 : Prix Jérusalem
  • 2013 : Prix Prince des Asturies, pour son « engagement littéraire »

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auteur du mois de mai - place aux présentations

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum