Robert GALBRAITH (J.K. ROWLING)(Royaume Uni/Ecosse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert GALBRAITH (J.K. ROWLING)(Royaume Uni/Ecosse)

Message  noemiejardine le Sam 28 Déc 2013 - 12:52

l'aopel du coucou


  • Broché: 576 pages
  • Editeur : Grasset (6 novembre 2013)
  • Collection : Grand Format
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246809045
  • ISBN-13: 978-2246809043

quatrième de couverture
Une nuit d hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu au jour où l avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.
Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.
De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de man uvres inspirées par la vengeance.
Avec son intrigue haletante et sa galerie de personnages plus vrais que nature, L Appel du Coucou, premier volet des aventures du détective Strike, emprunte à la fois au classicisme d un Chandler, d'une Agatha Christie ou d une P.D. James. Un coup de maître.

C'est un polar très sympa...on ne s'ennuie pas une minute.
La fin est vraiment celle des romans d'Agatha Christie, quand Poirot explique de long en large tout ce qui s'est passé

Robert Galbratih est un pseudonyme de de J.K. Rowling

pas mal du tout, on attend le suivant pour voir si elle arrive à faire revivre ce très sympathique Cormoran Strike....
on ne se prend pas la tête, mais cela vaut bien un 4/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert GALBRAITH (J.K. ROWLING)(Royaume Uni/Ecosse)

Message  Patience le Sam 26 Aoû 2017 - 9:16

L'APPEL DU COUCOU
Editions Grasset  Ebook 476 pages


Ma note : 4/5


Présentation de l'éditeurUne nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.
Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.
 De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.
Avec son intrigue haletante et sa galerie de personnages plus vrais que nature, L’Appel du Coucou, premier volet des aventures du détective Strike, s'inscrit dans la tradition du grand roman policier classique illustrée par Ruth Rendell et P. D. James. Un coup de maître.

Mon avis : Comme beaucoup, j'ai suivi avec plaisir les aventures d'Harry Potter, mais je n'avais pas trop apprécié son roman suivant, Une Place à prendre. Je me suis donc lancée dans ce polar sans vraiment d'attente ou de préjugés. Au final, c'est un policier sympa, qui se lit bien, très classique. Il n'y a pas d'effusion de sang, pas de suspens psychologique insoutenable, le détective privé mène l'enquête en interrogeant les témoins, en analysant les situations, aidé de sa super secrétaire très efficace, et gère sa vie privée chaotique avec beaucoup de difficultés. Rien d'original, mais il se suit avec plaisir. J'ai quand même un reproche à faire sur la forme. En général, j'aime être un minimum active dans l'enquête : élaborer des théories, soupçonner les personnages. Mais là, je trouve que l'auteur ne pousse pas le lecteur à se poser des questions. Strike ne partage pas ses soupçons et ses conclusions, on se contente de suivre l'histoire sans y participer.

_________________
Lecture en cours : Prime Time de Jay Martel
PAL : 364
Livres lus depuis le début de l'année : 78 (30242 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1059
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum