Présentation des sélectionnés pour le premier thème de 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation des sélectionnés pour le premier thème de 2014

Message  cookie610 le Dim 22 Déc 2013 - 8:37

Les 3 sélectionnés sont : 

- L'époque moderne proposé par Lacazavent
- Les romans épistolaires proposé par Patience
- La littérature du Maghreb proposé par Petitemartine

Félicitations aux sélectionnés. Je vous laisse jusqu'à mardi pour présenter votre proposition.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4730
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation des sélectionnés pour le premier thème de 2014

Message  Patience le Dim 22 Déc 2013 - 22:03

Je fais un passage éclair pour présenter le roman épistolaire. J'ai peu de temps et d'ici mardi ça ne sera pas beaucoup mieux, donc ma présentation va être très rapide.


Le genre épistolaire est né au XVIIème, et a eu beaucoup de succès au XVIIIème siècle. De nos jours, il a évolué avec l'apparition du mail.


Je vous laisse un lien avec toute une liste de romans épistolaires.
http://www.babelio.com/livres-/roman-epistolaire/667



C'est un thème qui regroupe pas mal de genre différents, il y en a pour tous les goûts.  Very Happy 

_________________
Lecture en cours : Outlander V : La croix de feu de Diana Gabaldon
PAL : 387
Livres lus depuis le début de l'année : 85 (32650 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1065
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de la littérature du Maghreb

Message  petitemartine le Lun 23 Déc 2013 - 10:05

Littérature du Maghreb : 

C'est une littérature qui est née sous la période coloniale française dans les trois pays du Maghreb : Algérie, Maroc et Tunisie. 
Une littérature que je connais peu mais les quelques livres lus m'ont donné l'envie d'en savoir plus : elle permettrait de nous éclairer sur les liens étroits et difficiles entre ces pays et la France ;  permettrait aussi d'approfondir nos connaissances sur une culture différente, sur l'immigration, sur les difficultés politiques, sociales, sur les injustices, sur le rôle de la femme dans ces pays etc... Les auteurs sont très divers de Tahar Ben Jelloun à Fouad Laroui (  Very Happy ) en passant par Yasmina Khadra, Mahi Binebine (  Very Happy ) Assia Djebar   Very Happy et Azouz Begag ( pas encore référencé chez les rats  Question  ) Very Happy et plein d'autres ! On peut rire, pleurer, sourire, s'attendrir...avec cette littérature alors n'hésitez pas ! 


Quelques extraits choisis sur http://www.weblettres.net/spip/article.php3?id_article=35 ( voir pouvez aller voir l'article pour plus d'informations ) 

DEFINITIONS
Seront alors qualifiés de « maghrébins » les écrivains qu’un lien profond unit à leur communauté d’origine, celle communément - et trop commodément - appelée « civilisation arabo-musulmane ».
QUELQUES CARACTERISTIQUES
Cette littérature voit le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, qui favorisa la prise de conscience nationale, et elle cohabite avec celle en arabe classique ; nourris de culture française, les écrivains maghrébins utilisent cette langue française pour affirmer leur volonté d’exister.
Elle privilégie largement la forme romanesque, sans doute la plus apte à rendre témoignage des difficultés, à dénoncer les injustices, à faire état des revendications. Elle n’oublie pas la poésie ni l’essai, l’une autorisant l’épanchement des sentiments personnels 
... et aussi les diverses études de Tahar Ben Jelloun sur l’immigration et le racisme ; d’Albert Memmi sur le colonialisme et les relations entre communautés...). Elle néglige en revanche le théâtre, que viennent concurrencer des pièces populaires en arabe dialectal, comme l’illustre l’œuvre de Kateb Yacine.
La violence qui caractérise de nombreuses productions n’est pas seulement verbale : des auteurs sont morts assassinés, tels Mouloud Feraoun en 1962, Jean Sénac en 1973, Tahar Djaout et Youcef Sebti en 1993 sur le sol algérien...

Si l’on s’efforce de « mettre de l’ordre » parmi les écrivains maghrébins  on peut envisager un classement historique, par générations :
  D’abord celle des fondateurs, des « classiques », marquée - pour simplifier - par la prise de conscience identitaire et la réflexion sociale. Ce sont surtout : en Tunisie, Albert MEMMI (né en 1920). En Algérie, Mouloud FERAOUN (1913-1962­), Mouloud MAMMERI (1917-1989), Mohammed DIB (né en 1920), Malek HADDAD (1927-1978), KATEB Yacine (1929-1989). Au Maroc, Ahmed SEFRIOUI (né en 1913), Driss CHRAÏBI (né en 1926).

  Puis la génération de 1970, qui traite des mêmes thèmes que ses aînés, mais souvent avec une violence accrue, et à la recherche d’une écriture originale. Quelques auteurs : en Algérie, Assia DJEBAR (née en 1936), Mourad BOURBOUNE (né en 1938), Nabile FARES (né en 1940), Rachid BOUDJEDRA (né en 1941). Au Maroc, Abdelkebir KHATIBI (né en 1938), Mohammed KHAÏR-EDDINE (1941-1995), Abdellatif LAÂBI (né en 1942), Tahar BEN JELLOUN (né en 1944).
  Une troisième génération, principalement de romanciers, peut-être à l’écriture plus traditionnelle mais s’engageant davantage dans la réalité présente, sociale et politique. On retiendra notamment : en Tunisie, Abdelwahab MEDDEB (né en 1946). En Algérie, Rachid MIMOUNI (1945-1995), Rabah BELAMRI (1946-1995), Boualem SANSAL (né en 1948), Maïssa BEY (née en 1950), Tahar DJAOUT (1954-1993), Yasmina Khadra (né en 1955). Au Maroc, Abdelhak SERHANE (né en 1950), Fouad LAROUI (né en 1958).

Cependant, Jacques Noiray ne cache pas sa préférence pour un classement thématique - celui qu’il adopte dans son étude - « plus propre à souligner l’unité, à travers le temps, des grandes sources d’inspiration de la littérature maghrébine de langue française ».
 « Une littérature de description réaliste », ou « le roman ethnographique et son évolution ». 
  « Un tableau souvent critique de la famille et de la société », ou « peintures du milieu familial ». 
  « Une rencontre de la littérature et de l’histoire », ou « misères sociales et guerre » . 
  « Une revendication individuelle d’authenticité », ou « la quête d’identité ». 
  « Recherches d’écriture », ou « le renouvellement des formes ».


Ainsi, quoique la littérature francophone ait pu passer pour une « anomalie » au Maghreb, force est de constater qu’elle perdure , qu’elle s’engage avec franchise et originalité sur des questions d’actualité, qu’elle conquiert un large public, autochtone mais aussi extérieur. Les premières générations sont encore en activité et les jeunes auteurs se multiplient, certains étant appelés à rejoindre, grâce à leur talent, les « classiques ».
Une littérature « cousine » est apparue depuis quelques années, celle des « Beurs » comme Azouz Begag, Farida Belghoul, Nina Bouraoui, Mehdi Charef, Nacer Kettane, Leïla Sebbar... Les thèmes peuvent être voisins mais l’ « ancrage » principal, lui, est européen.


BIBLIOGRAPHIE
  ARNAUD Jacqueline, Recherches sur la littérature maghrébine de langue française, Paris, L’Harmattan, 1982 ; rééd. Publisud, 1986.
  BONN Charles, Littérature francophone du Maghreb. Textes et documents pour la classe, Paris, CNDP, 1992.
  DEJEUX Jean, Littérature maghrébine de langue française, Sherbrooke Canada, Naaman, 1978.
  DEJEUX Jean, Littérature maghrébine d’expression française, Paris, PUF Que sais-je ? n° 2675, 1992.
  MEMMI Albert, Anthologie des écrivains francophones du Maghreb, Paris, Présence Africaine, 1969 ; rééd. 1985.
  NOIRAY Jacques, Littératures francophones I. Le Maghreb, Paris, Belin, 1996.
  SCHÖPFEL Mariannick, Les Ecrivains francophones du Maghreb, Paris, Ellipses, 2000.
  Le Français aujourd’hui, « Orientales. Littératures francophones III », n° 119, septembre 1997.
  BO n° 45 du 5 décembre 2002 : « Activités éducatives : L’année de l’Algérie 2003 ».
  Le site Internet le plus riche : www.limag.com

Extraits proposés sur le thème de l’enfermement :
1. Mouloud FERAOUN, Le Fils du pauvre, Le Puy, Cahiers du nouvel humanisme, 1950 ; rééd. Le Seuil, « Points-Poche » n° P180, p. 28-29 : « J’étais l’unique garçon... ton mauvais frère. »
2. Driss CHRAÏBI, Les Boucs, Paris, Denoël, 1955 ; rééd. Folio n° 2072, p. 176-177 : « Mais même ainsi... générale ou parfaite. » (Voir Etude sur Les Boucs de Driss Chraïbi, Paris, Ellipses, collection « Résonances », 2001).
3. Albert MEMMI, Portrait du colonisé, Paris, Buchet-Chastel, 1957 ; rééd. Folio actuel n° 97, p. 105-106 : « Enfin le colonisateur dénie... plus rien d’humain. »
4. Assia DJEBAR, Femmes d’Alger dans leur appartement, Paris, Editions des femmes, 1980 ; nouvelle édition Albin Michel, 2002 : « Regard interdit, son coupé », p. 223-230 (voir aussi Livre de Français en 1ère L, Royaume du Maroc, p. 191-194) : « Le 25 juin 1832, Delacroix... par le frère et le fils. »
5. Tahar BEN JELLOUN, Cette aveuglante absence de lumière, Paris, Le Seuil, 2001 ; rééd. « Points-Poche » n° P967, p. 105-106 : « Je savais qu’il était malade... certaines fenêtres du ciel. »
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2421
Age : 47
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation des sélectionnés pour le premier thème de 2014

Message  Lacazavent le Mar 24 Déc 2013 - 16:48


L' époque moderne -les Temps modernes- en littérature
(de la fin du XVe siècle à la fin du XVIIIe siècle)




On parle d' époque moderne pour désigner la période allant de la fin du XVe siècle à la fin du XVIIIe siècle. C'est cette période que je vous propose d' explorer ensemble. Very Happy 

Quelques exemples de lectures :

À travers des Romans Historiques.





À travers des romans policiers.





À travers des romans de Cap et d' épée, d'aventures.

(Les trois mousquetaires)




Sur les Arts





À travers des ouvrages d' histoire, essais, biographies... 




À travers ses contemporains





et il doit bien y avoir des ouvrages de Science fiction même si je serai bien en peine de vous donner des exemples. Je n' y connais quasi rien.  



Pour découvrir la Renaissance, ses peintres, ses Rois, ses châteaux, des grandes découvertes à la Révolution française...etc



Votez POUR L' ÉPOQUE MODERNE
 cheers 

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation des sélectionnés pour le premier thème de 2014

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum